NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Sam 19 Jan - 16:44

    Gambardella : le derby Nîmes-Montpellier avancé au mercredi 30 janvier.

    Le 19/01/2019

    Le seizième de finale de Coupe Gambardella Nîmes-Montpellier, initialement prévu dimanche 3 février, va être avancé à mercredi pour des raisons d'organisation et de sécurité.

    Le tirage au sort des seizièmes de finale de la Coupe Gambardella (moins de 19 ans), jeudi, avait réservé un derby brûlant entre Nîmes et Montpellier. Hasard du calendrier, ce match tombait dimanche 3 février, le même jour que le derby Nîmes-Montpellier en Ligue 1 (15 heures) !

    Après avoir réfléchi, ce vendredi, à la possibilité de placer le match de Gambardella en levé de rideau du match de Championnat au stade des Costières, les dirigeants nîmois ont vite abandonné l'idée puisque l'enceinte des Crocos ne dispose pas de quatre vestiaires, et la pelouse naturelle pourrait souffrir de deux matches consécutifs à cette période de l'année.

    En accord avec les autorités préfectorales, également inquiètes pour la sécurité des deux derbys (les supporters montpelliérains seront certainement interdits de déplacement après les événements survenus en marge du match aller en L1), le match de Gambardella va être, selon nos informations, avancé au mercredi 30 janvier à 14h30. Il se jouera au domaine de la Bastide, le centre d'entraînement du Nîmes Olympique. Des forces de l'ordre pourraient être mobilisées ce jour-là afin d'éviter tout risque de « fight » entre supporters des deux camps.

    Source / H.G. L'équipe
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Mar 22 Jan - 10:26

    N2 : les crocodilets s'imposent à Saint Etienne 1-2 et prends la 2e place.


    Yannick Dumas (Nîmes) : « Nous avons pris le match par le bon bout »

    Victoire et deuxième place pour la réserve de Nîmes, après son succès (1 - 2), sur le terrain de celle de Saint-Etienne. Yannick Dumas, l'entraîneur, a, dans l'ensemble, apprécié.

    « Nous avions à cœur sur ce match retour de réagir par rapport à la sévère défaite concédée au match aller. Nous avons pris le match par le bon bout en nous montrant entreprenant dès l’entame de match et en trouvant régulièrement des décalages et de la profondeur dans notre jeu. Nous ouvrons assez logiquement la marque sur corner, puis des faits de jeu (coupure régulière de jeu) et des mauvais choix dans nos premières relances nous ont subitement mis à reculer, à douter, à perdre pas mal de ballon dans nos attaques rapides. Un manque de contrôle qui a permis à ce moment-là du match à Saint-Etienne de revenir au score. La deuxième mi-temps fut à notre avantage et, sur un ballon dans l’espace à nouveau, nous avons cette fois-ci poussé l’action jusqu’à la conclusion. Il est dommage que le déchet technique sur les attaques rapides ne nous ait pas permis d’aggraver le score. »
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Jeu 31 Jan - 10:57

    Gambardella : Montpellier gagne le (petit) derby contre Nîmes.

    Le 30/01/2019

    À quatre jours de Nîmes-Montpellier en Ligue 1, les moins de 19 ans du MHSC se sont qualifiés sur la pelouse de leurs homologues du Nîmes Olympique en seizièmes de finale de la Gambardella (3-3, 4-2 aux t.a.b.).

    Le tirage au sort des 16es de finale de la Coupe Gambardella avait été coquin, comme on dit en Occitanie, en offrant un Nîmes-Montpellier le même jour que le derby des grands, dimanche 3 février (coup d'envoi à 15 heures). La rencontre des moins de 19 ans avait très vite été avancée par la Fédération, pour des raisons de logistique et de sécurité. Les deux voisins se sont donc retrouvés ce mercredi après-midi, au domaine de la Bastide.

    Face au contexte tendu et sécuritaire entourant le derby de dimanche, visé par déjà trois arrêtés préfectoraux et un arrêté ministériel afin d'interdire les supporters montpelliérains de déplacement dans le Gard, cette rencontre de Gambardella faisait l'objet d'une discrète mais importante mobilisation policière, des camions ayant été positionnés aux rares accès de la Bastide. Une cinquantaine de Gladiators, les ultras nîmois, sont venus encourager leurs jeunes joueurs mais aucun ultra montpelliérain ne s'est présenté aux abords du stade, comme cela était craint par les autorités en vertu des antécédents entre les deux camps.

    Les pros nîmois, tous présents
    Sur la pelouse, le match était engagé, mais correct. Quelques mots doux, des tacles, mais aucun débordement. Sur le bord du terrain, l'ambiance était à la franche rigolade entre plusieurs ex-gloires des deux clubs, adossées au grillage. Michel Mézy (conseiller du président Laurent Nicollin), Bernard Boissier (ex-joueur emblématique de Nîmes), René Girard (ex-joueur de Nîmes et coach du MHSC champion en 2012) : tous se rappelaient aux bons souvenirs de l'époque, entre deux commentaires sur le match. À quelques mètres, l'entraîneur du MHSC Michel Der Zakarian regardait attentivement la rencontre avec son directeur sportif Bruno Carotti. Un mélange très convivial de copains de longue date et des deux camps, quelques jours avant un derby qui passionne toute la région.

    Ce mercredi, c'est Montpellier qui l'a emporté et qui s'est qualifié pour les huitièmes de finale après un match très ouvert et une séance de tirs au but maîtrisée (3-3, 4-2 aux t.a.b.). Les joueurs professionnels du Nîmes Olympique, tous présents pour encourager leurs U19, étaient forcément déçus. Après la fessée reçue à l'aller en L1 à la Mosson (0-3, le 30 septembre), ils auront donc un deuxième honneur à laver dimanche après-midi. Les jeunes Montpelliérains, eux, ont laissé éclater leur joie en allant brandir leurs maillots devant les quelques Gladiators massés derrière le grillage, s'attirant un tonnerre d'insultes. Leur capitaine Clément Vidal, habitué du groupe professionnel, les a très vite rappelés à l'ordre pour éviter d'envenimer les tensions.

    Source : l'équipe
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Jeu 7 Fév - 8:10

    En bref

    Championnat de National 2
    J 18 : Nîmes 0 - Girondins de Bordeaux 0

    Amjhad Nazih sélectionné en Equipe de France U17.
    Il jouera demain (15h00) face à l’Angleterre, à la Pinatar Arena de San Pedro del Pinatar (Espagne). 2 matches amicaux sont au programme. (Nîmes Olympique)
    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 ImageAmjhad Nazih

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Jeu 14 Fév - 7:54

    Toifilou Maoulida : " le bilan est positif"

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 30645956-29171697

    Après le derby entre Nîmes et Montpellier en Gambardella (perdu aux tirs au but par les crocos), la seconde manche entre les deux équipes a eu lieu mais en championnat pour cette fois un score nul de 1-1, Toifilou Maoulida revient sur toute cette actualité, évoque son objectif personnel d'obtention de son diplôme d'entraîneur ainsi que ses objectifs avec Nîmes où il s'est engagé jusqu'à la fin de l'année.

    - Toifilou, tout d’abord, comment se passe pour toi la suite de ton apprentissage du métier d’éducateur ?
    « Bonjour, tout se passe bien merci - même si la formation n’est pas de tout repos. En plus des déplacements à Clairefontaine et le quotidien avec mes U19 Nationaux, il y a une très grosse charge de travail pour la formation d’entraîneur, mais je suis bien obligé de passer par-là pour obtenir le diplôme. Seul le travail paye et je suis déterminé à atteindre mon objectif !
    Je prends énormément de plaisir dans mon rôle d’entraîneur des U19 Nationaux du Nîmes Olympique, qui est un poste à responsabilités, car il s’agit tout de même de la troisième équipe du club. Mais outre les résultats, ce n’est que du bonheur de transmettre toute mon expérience aux jeunes footballeurs et de les former en leur inculquant les valeurs du NO. J’ai des jeunes très à l’écoute qui ne demandent qu’à apprendre et ils le font très bien. "

    - Sur cette première partie de saison les résultats sont plutôt positifs pour tes « petits crocos ».
    Personnellement, quel jugement portes-tu sur ce parcours jusqu’à aujourd’hui ?
    « Jusqu’à aujourd’hui (17ème journée), le bilan est plutôt positif : avec le directeur du Centre de Formation, nous sommes satisfaits de nos jeunes crocos. Au-delà de la compétition et de notre 4ème place, nous sommes dans une optique de formation et de progression pour nos joueurs. Chaque week-end, nous avons une majorité de première année (2001) dans l’équipe -l’objectif étant que le maximum de nos U19 évoluent avec la National 2 et que l’on intègre d’ici la fin de saison les U17 les plus performants. D’ailleurs, lors de nos derniers matchs et même contre Montpellier en Gambardella, deux U17 ont été titularisés avec nous, et l’un d’eux a été récemment sélectionné en Équipe de France U17. Il s’agit d’une réelle satisfaction pour le joueur et une fierté pour nous, les entraîneurs du Centre de Formation. »

    - Après la frustrante élimination en Gambardella dans le chaud derby face à Montpellier, désormais c’est à fond sur le championnat. L’objectif se situe où pour ton équipe dans les mois à venir ?
    « La Gambardella c’était du bonus, nous aurions aimé aller plus loin car en menant 2-0 puis 3-2 nous méritions peut-être plus de passer que Montpellier : malheureusement les TAB c’est la loterie. Nos jeunes ont tout donné, nous étions fiers d’eux, ils ont fait honneur au maillot dans ce derby. En championnat, on est 4ème à 1 point du 3ème et à 4 points du 2ème, l’objectif sur cette deuxième partie de saison, c’est de gagner contre les équipes du Top 3 car nous avons perdu chez eux au match aller (Montpellier, Toulouse, Saint-Etienne). Après le match nul contre Montpellier dimanche dernier, nous recevrons Saint-Etienne et Toulouse. En terme d’objectif de classement ce serait bien pour nos joueurs de faire mieux que la saison dernière en terminant dans le top 5. "

    - Toifilou MAOULIDA quel son tes objectifs personnel et avec Nîmes ?
    "je suis engagé avec le Nîmes Olympique jusqu’à la fin de la saison : ma priorité est l’obtention de mon diplôme d’entraîneur ainsi que les objectifs de formation de mes jeunes joueurs car je souhaite les maintenir dans un haut niveau d’exigence."
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Jeu 14 Fév - 7:58

    National 2. MAJ du championnat.

    Après le succès à l'extérieur de Blois en match en retard, la réserve du NO se classe actuellement 3e de son groupe de championnat de N2;
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Lun 18 Fév - 18:50

    National 2 : défaite des crocodilets à Blois 2-1


    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Img_8833
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Lun 25 Fév - 17:28

    NATIONAL 2 - J 20.

    NO 1-1 MOULIN YZEURE
    But : Sami Ben Amar

    La réserve de Nîmes est 4e avec 30 points (20 matchs joués - 8 G - 6 N - 6 P - 21 BP - 20 BC - Différence +1)
     


    Dernière édition par Admin le Mer 6 Mar - 9:37, édité 1 fois
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Lun 25 Fév - 17:33

    De l’OL au Nîmes Olympique, Kleri Serber passe un cap.

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Img_8862
    Kléri Serber

    20 ans. C'est peut-être l'âge où une carrière peut se faire ou se défaire. Kleri Serber l'a bien compris. En choisissant de quitter son Lyon natal pour le Sud et le Nîmes Olympique, le milieu offensif a souhaité avant tout quitter son cocon pour poursuivre sa progression. Auteur d'une bonne première partie de saison avec la réserve (qui évolue en National 2), son choix commence à payer. Simple, mature, le jeune joueur garde la tête sur les épaules au moment de faire le point sur sa jeune expérience.
    Rencontre.


    Kleri, avant d’arriver à Nîmes, vous avez connu seulement deux clubs…

    J’ai commencé par le club de mon quartier à Lyon, l’Olympique de Rillieux où j’ai fait les plus petites catégories. L’OL m’a repéré et après des essais concluants, j’y suis allé.

    Comment se sont passées vos années OL ?

    Franchement, c’était une très bonne expérience. J’ai connu de bons coachs, de supers joueurs dans toutes les catégories où je suis passé, des infrastructures de qualité. Je pense que ce n’est pas pour rien que c’est un des meilleurs centres de formation en France et en Europe.

    Aouar ? c’était très fort !Kleri Serber, milieu offensif Nîmes Olympique

    A Lyon, est-ce qu’il y a un coach qui vous a marqué ?

    Je dirais Abdel Belarbi en U16. Avec lui, je faisais une très bonne saison et j’ai pu être appelé en Equipe de France U16. Tout ça, c’est grâce notamment à son travail. Après, au club, il y a vraiment de très bons éducateurs.

    Vous avez aussi côtoyé des joueurs qui ont fini par signer pro…

    Oui, j’ai connu Houssem Aouar, on est de la même génération, on a passé pas mal de temps ensemble. Il y avait aussi Rayan Souici qui était passé pro avec l’AS Saint-Etienne. Mais Aouar reste le joueur le plus connu.

    Il était comment à l’entraînement ?

    Franchement, c’était très fort ! Dès son plus jeune âge, pas seulement dans le sens où il était un très bon footballeur, mais aussi dans la mentalité qu’il avait. Déjà à 16-17 ans, c’était un gars qui était plus mature que les autres sur le plan mental. Il savait où il voulait aller. C’était impressionnant, que ce soit sa vision du jeu, sa technique, mais aussi sa qualité de passe. Je me rappelle dans les catégories de jeunes où il jouait en 10, il marquait un nombre de buts incalculable par saison. Je pense que l’OL a bien fait de miser sur lui.

    Revenons sur vous. En U16, vous connaissez votre première sélection en Equipe de France. Quels souvenirs en avez-vous ?

    Quand tu arrives en équipe de France et qu’il y a des joueurs de 15-16 ans qui sont déjà très mûrs avec notamment Kylian Mbappé, Yann Karamoh ou encore Jean-Victor Makengo. C’était un autre niveau. A ce jeune âge, jouer avec ce genre de joueurs, c’était impressionnant. Puis entendre l’hymne national, c’est une émotion forte, c’est quelque chose de marquant.

    A 17 ans, il y a ce départ de Lyon pour Nîmes. Pourquoi ce choix ?

    En U19, à la mi-saison, je trouvais que je manquais de temps de jeu pour poursuivre au mieux ma formation. J’avais peur de stagner alors avec mon entourage et mes parents, nous avons décidé de quitter le club. On a choisi de s’engager avec le Nîmes Olympique. Franchement, je remercie ce club de m’avoir donné une deuxième chance et de me permettre de me relancer.

    Quitter cette ville où vous avez toujours vécu, ce club qui vous a formé, c’était difficile ?

    A cet âge-là, bien-sûr que c’est dur. J’ai mis du temps avant de me rendre compte que j’avais quitté Lyon et l’Olympique Lyonnais. C’était assez compliqué mais je pense que c’était mieux pour moi. C’était un mal pour un bien, à Nîmes j’ai appris de nouvelles choses, découvert une nouvelle mentalité. C’est ce qui me manquait aujourd’hui pour passer un palier. A Lyon, j’avais un certain confort, il fallait que je le quitte pour me permettre de poursuivre ma progression.

    C’est un conseil que vous donneriez aux jeunes ?

    Clairement ! J’ai mis du temps à le comprendre mais il ne faut pas hésiter. Je sais que c’est difficile quand tu es jeune, mais il n’y a pas que le club qu’on a toujours connu qui peut te faire progresser. C’est un message à transmettre à beaucoup de personnes qui sont dans mon cas.

    À Nîmes vous avez mis du temps à vous épanouir, comment jugez-vous votre progression ?

    C’est vrai que le fait de me remettre de mon départ de Lyon, ça a pris du temps. Quand je signe au club, je rejoins les U19 nationaux dirigés par Stéphane Beyrac, ça se passe bien, je fais même quelques entraînements avec les pros. Et puis, j’ai été coupable de relâchement. Je suis retourné dans le confort que j’avais connu à Lyon. Cette étape-là a été dure à vivre parce qu’en fin de saison je n’ai pas signé de contrat stagiaire pro. J’ai retenu la leçon et c’est grâce à ça aujourd’hui que j’ai un autre état d’esprit, j’ai mûri. C’est sur ce point-là que je devais évoluer et c’est ce qui fait la différence cette saison. J’ai compris ce qu’il fallait faire pour être professionnel au niveau de l’état d’esprit, de l’attitude. Je l’applique très bien avec mon nouvel entourage en mettant en place des séances de travail mental et de la vidéo avec un analyste afin de travailler sur l’aspect tactique au poste.

    J’ai mis du temps à comprendre que le talent ne suffisait pasKleri Serber, milieu offensif Nîmes Olympique

    Comment voyez-vous l’avenir ?

    La priorité est de signer un contrat pro à Nîmes. A court terme, c’est de continuer de progresser. J’ai fait une excellente première partie de saison où je me suis retrouvé en terme d’intensité en enchaînant les matchs. Maintenant, sur cette deuxième partie, il faut améliorer la ligne de stats en marquant plus et en réalisant plus de passes décisives, toujours pour chercher à franchir un palier. Quoi qu’il en soit, l’avenir pour moi est ici, à Nîmes. Je ne suis pas prétentieux mais ambitieux, j’ai des choses à apporter à ce club.

    On sent que vous vous plaisez à Nîmes…

    En fait, j’ai été vraiment impressionné par le travail réalisé ici. Le coach que j’ai actuellement en réserve, Yannick Dumas, m’a énormément fait progresser, je me confie beaucoup à lui. C’est celui qui me permet aujourd’hui de franchir un cap que ce soit au niveau de l’intensité, du mental ou de la technique. Je sais que ça bosse bien en haut avec Bernard Blaquart qui est un formateur.

    De voir que l’équipe première donne la chance aux jeunes, ça vous motive ?

    Bien sûr, on sait que le club s’appuie sur la formation et quand on voit que la réserve se débrouille très bien avec une majorité de jeunes.

    Vous avez manqué le train à un moment, pensez-vous qu’il est toujours possible de le reprendre ?

    C’est vrai que je l’ai manqué à un moment. Je ne suis pas en avance mais pas en retard non plus. Ce contrat pro est encore à ma portée. C’est à moi de continuer à travailler pour aller le chercher. J’ai mis du temps à comprendre que le talent ne suffisait pas. C’est quand tu arrives à combiner les deux que tu finis par atteindre tes objectifs.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Mer 20 Mar - 20:15

    N2 : Les crocodilets battus à Trelissac lors de la dernière journée le 16 mars et chute à la 8e place.
    Prochain match le 22 mars contre le Puy pour se relancer.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Dim 24 Mar - 18:04

    La réserve du NO battue à la 93' au Puy !

    Il aura fallu attendre les arrêts de jeu pour qu'une équipe se démarque dans ce match (23e journée de championnat N2) qui opposait Le Puy Foot 43 à la réserve du Nîmes Olympique.

    Vendredi 22 mars 2019, Le Puy Foot 43 recevait au stade Massot la réserve du Nîmes Olympique. Les Ponots n'avaient pas le choix, ils devaient gagner ce match pour rester à la hauteur du leader de la poule B de N2, Blois Football 41.

    C'est donc à la 93e minute, que le numéro 10 ponot, Baidy Sall, a libéré son équipe. 1-0, score final.

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Mar 9 Avr - 5:02

    N2 : ANDREZIEUX - NO II 2-0
    Meilleur croco : Dias
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Jeu 11 Juil - 13:23

    Officiel : La réserve du Nîmes Olympique aurait dû jouer en National 3 suite à sa relégation mais elle jouera finalement en National 2 pour cette nouvelle saison. Elle est repêchée !

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 5303
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Admin le Lun 15 Juil - 16:28

    Christophe Chaintreuil (Nîmes Olympique) : « On doit réussir à attirer les meilleurs Gardois »          


    Le nouveau directeur du centre de formation du N.O. est arrivé cette semaine      
                                                                                   
    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 2018-19-2-10-N%C3%AEmes-Olympique-Chaintreuil-10-juillet-2019-photo-Norman-Jardin-III-e1562937405883-390x220
    Christophe Chaintreuil au premier poteau  

    Il a débarqué au moment où Laurent Boissier démissionnait. L'ancien Alésien a pu immédiatement se rendre compte que le Nîmes Olympique n'était pas de tout repos. Malgré cela, le nouveau directeur du centre de formation des Crocos arrive avec l'envie de s'investir pour les jeunes nîmois.  

    Objectif Gard : Dans quelles circonstances êtes-vous arrivé à Nîmes ?                                
    Christophe Chaintreuil : Cela faisait un an et demi que j’étais en charge des U17 Nationaux de l’AS Saint-Étienne. En fin de la saison dernière, je ne suis pas tombé d’accord avec le club pour prolonger. Il y a eu cette opportunité avec Nîmes qui ne gardait pas son directeur et je suis rentré en contact avec le club pour proposer ma candidature.

    Que représente la formation pour vous ?  
    Aujourd’hui, retourner chez les pros ne m’intéresse pas. Ce qui me passionne c’est la formation des joueurs. J’ai toujours eu des 15, 17 ou 19 ans avec moi.

    Vous aurez aussi en charge les U19 Nîmois ?
    Oui, avec les U19 on commence à parler un peu plus de compétition. Mais le but est d’amener les joueurs au plus haut niveau. Il faut aussi privilégier la qualité de la formation, avant le résultat. Beaucoup de choses se décident à cet âge.

    Quel type de coach êtes-vous ?                        
    Exigeant techniquement et tactiquement, après je suis assez souple et j’estime que les erreurs font aussi partie de la formation. J’essaye de donner beaucoup de confiance aux joueurs. Ensuite s’ils font une erreur, il y aura une discussion mais il faut d’abord les laisser s’exprimer.

    Allez-vous préparer les U19 à s’adapter au jeu de l’équipe première ?                                    
    C’est toujours délicat de se calquer sur les pros, car les coachs changent souvent. On essaye quand même de s’en rapprocher. Ici, il y a des valeurs de cœur et une identité forte. On va d’abord s’appuyer là-dessus. J’aime le beau jeu, on va essayer de faire bien jouer les garçons.

    Quels sont vos objectifs pour le centre de formation ?                                                                      
    Il y avait un travail qui était bien fait ici. On va travailler sur le recrutement des jeunes. On doit réussir à attirer les meilleurs Gardois, même si nous ne sommes pas là pour piller les clubs voisins, mais s’il y a un bon jeune, cela serait dommage qu’il signe ailleurs. Il faudra voir avec le président s’il on peut améliorer certaines choses, pour remonter en catégorie A. Si on a moins d’argent, il faut être plus malin. Je vais faire un état des lieux et ensuite on mettra la tête dans le guidon pour avancer.

    Quelle est votre priorité ?                                            
    Il faut chercher un préparateur physique car le nôtre nous quitte (Julien Redon, NDLR). Après je rencontrerai les membres du club pour me présenter.

    Vous êtes natif de Bagnols-sur-Cèze. C’est en quelque sorte un retour aux sources ?  
    Oui, j’avais failli signer comme joueur mais cela ne s’est jamais fait. Là, ça se concrétise comme formateur. Même si j’ai passé quelques années à Alès, aujourd’hui il n’y a pas photo entre les deux clubs. Je suis très fier et heureux d’être ici.

    Vous reste-t-il des souvenirs de derby Alès – Nîmes ?                                                                                    
    À l’époque c’était un peu chaud entre l’OAC qui était en D2 et Nîmes qui connaissait des saisons difficiles. Les derbys tournaient souvent à l’avantage des Alésiens. J’étais à ce moment-là du bon côté. Je me souviens d’une victoire d’Alès lors d’une première journée de D2 (rire). Les matches au stade Jean-Bouin, c’était aussi très formateur pour le jeune joueur que j’étais.


    Source : OG

    Contenu sponsorisé

    LES CROCODILETS  DU NO (la réserve et les équipes de jeunes) - Page 2 Empty Re: LES CROCODILETS DU NO (la réserve et les équipes de jeunes)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Aoû - 22:59