NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Mer 4 Juil - 9:34

    Reprise du championnat
                                                                                                                                   
    Samedi 12 août 2018 20:00

    LIGUE 1 CONFORAMA  
                                                             
    Angers SCO VS Nîmes Olympique - Coup d'envoi 20:00


    POURSUIVRE SUR LA DYNAMIQUE DE LA DERNIERE SAISON


    Prêté par Angers à Nîmes, le jeune attaquant belge Baptiste Guillaume ne pourra être aligné à Angers selon un accord intervenu dans le cadre du protocole de prêt entre les 2 clubs…

    Historique des confrontations entre Angers et Nîmes
    Date Match Score Compétition

    22.05.15 Angers -Nîmes
    3 - 0 Ligue 2

    12.08.14 Angers - Nîmes
    2 - 1 Coupe de la Ligue

    01.08.14 Nîmes - Angers
    3 - 2 Ligue 2

    06.05.14 Angers - Nîmes
    2 - 3 Ligue 2

    20.12.13 Nîmes - Angers
    0 - 2 Ligue 2

    26.04.13 Nîmes - Angers
    3 - 0 Ligue 2

    30.11.12 Angers - Nîmes
    0 - 0 Ligue 2

    18.02.11 Angers - Nîmes
    2 - 0 Ligue 2

    10.09.10 Nîmes - Angers
    2 - 0 Ligue 2

    23.04.10 Nîmes - Angers
    0 - 1 Ligue 2

    01.12.09 Angers - Nîmes
    1 - 0 Ligue 2

    01.08.09 Angers - Nîmes
    0 - 1 Coupe de la Ligue

    27.02.09 Nîmes - Angers
    1 - 1 Ligue 2

    19.09.08 Angers - Nîmes
    2 - 2 Ligue 2

    14 matchs - 6 victoires pour Angers - 3 résultats nuls - 5 victoires pour Nîmes


    Dernière édition par Admin le Jeu 12 Juil - 22:03, édité 1 fois
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Jeu 12 Juil - 18:53

    SCO ANGERS / NO                
    Le samedi 11 août 20:00 - Stade Raymond Kopa d'Angers

    PRENDRE UN BON DEPART EN RAMENANT UN RESULTAT D'ANGERS

    OFFICIEL : LE MATCH DE LA 1ERE JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA ENTRE LE SCO ANGERS ET LE NIMES OLYMPIQUE SE DÉROULERA BIEN LE SAMEDI 12 AOÛT À 20:00 AU STADE RAYMOND KOPA D'ANGERS.
    IL SERA RETRANSMIS SUR  BEIN SPORTS.



    Les crocos devraient aligner leurs recrues phares en Anjou



    Bernardoni  


    Diallo


    Bouanga

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Mar 31 Juil - 15:13



    Dans 11 jours, c'est le retour du Nîmes Olympique dans l'élite, en Ligue 1 Conforama !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Mar 7 Aoû - 13:16

    PRÉSENTATION ADVERSAIRE : ANGERS SCO

    Ligue 1 Conforama

    Quatorzième de Ligue 1 Conforama en 2017/2018, l'Angers SCO de Stéphane Moulin va vivre sa 4e saison de suite dans l'élite. Sans Toko Ekambi mais avec Manzala, Pajot et Bahoken.

    ANGERS SCO

    27e saison en Ligue 1 Conforama - la 4e consécutive

    LA SAISON DERNIÈRE :
    14e du classement de Ligue 1 Conforama
    23,7% de victoires
    Meilleur buteur : Karl Toko Ekambi (17)
    Meilleur passeur : Thomas Mangani (6)

    A NOTER :
    Champion de Domino's Ligue 2 en 1969 et 1976, le SCO va disputer sa 4e saison de rang dans l'élite. Une jolie performance pour un club qui n'avait joué qu'un an en Ligue 1 Conforama entre 1981 et 2015. A la fin des années 40, le SCO a été le premier club professionnel du premier Ballon d'or français, Raymond Kopa.

    L'ENTRAÎNEUR : STÉPHANE MOULIN
    Âge : 50 ans
    Parcours : SO Châtellerault (CFA, 1997-2005), Angers SCO B (2005-2011), Angers SCO (2011-…)
    Palmarès : Promotion en National 1 (2005)

    LES PRINCIPAUX CHANGEMENTS :
    Si Stéphane Moulin a perdu son meilleur buteur Karl Toko Ekambi et que le prêt du milieu Prince Oniangué a pris fin, le club angevin a aussi enregistré plusieurs renforts intéressants. Le milieu de l'AS Saint-Etienne Vincent Pajot, tout comme les attaquants Stéphane Bahoken (RC Strasbourg Alsace) et Harrison Manzala (Amiens SC).

    ANECDOTE
    COmme Nimes, le SCO a terminé ses matches de préparation par une courte défaite en Allemagne contre Schalke 04 sur le même score de 1-0 !


    Source : LFP
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Mar 7 Aoû - 20:36

    J 1 - Angers-Nîmes : Gautier arbitrera la rencontre

    Dans le cadre de la 1ère journée de Ligue 1 Conforama, Nîmes se déplace ce samedi à Angers. Antony GAUTIER a été désigné pour arbitrer cette rencontre.
    LES ARBITRES DE LA RENCONTRE
    Arbitre principal : Antony GAUTIER
    Arbitres assistants : MICHAEL ANNONIER et PHILIPPE JEANNE
    4ème arbitre : Lakhdar El Bedoui


    Nîmes : à quelques jours du début de la ligue 1, la fièvre monte chez les supporters du Nîmes Olympique

    08/08/2018

    Nîmes : à l'approche de la Ligue 1 la fièvre s'empare des supporters du Nîmes Olympique
    Alors que le club retrouve la Ligue 1 après 25 ans d'absence ce samedi face à Angers, le Nîmes Olympique a déjà atteint 10 000 abonnés pour les matchs à domicile, qui devraient se disputer au stade des Costières.


    Entre les maillots et la billetterie, c'est toute une ville qui s'enflamme pour le retour des crocodiles du Nîmes Olympique. Une vraie fièvre populaire qui célèbre le retour du club en Ligue 1 après 25 années d'absence.

    Les supporters du Nîmes Olympique n'ont pas attendu le coup d'envoi de la ligue 1 2018/2019 pour témoigner leur attachement au club. On n'ose à peine imaginer ce qu'il en sera quand les crocodiles montreront les crocs sur les pelouses de l'élite.

    En début, ce ne sont pas moins de 10 000 abonnements pour les matchs à domicile qui se sont écoulés entre les tribunes Nord, Est et Sud.
    Soit deux tiers de la capacité totale de l'enceinte des Costières, qui peut accueillir 15 000 spectateurs.

    "J'ai pris la tribune Sud, la meilleure et la plus populaire. J'ai déboursé 300 euros pour les 19 matchs. Ça a un peu augmenté mais nous sommes en Ligue 1, ce n'est plus les mêmes joueurs" abonde Ludovic, supporter des crocodiles.

    Tribune Ouest fermée toute la saison

    Il est prévu de ne pas ouvrir la tribune Ouest. Aujourd'hui c'est le préfet qui par sa visite a imposé un certain nombre de conditions donc nous n'ouvrirons pas la tribune Ouest cette saison informe Laurent Tourreau, directeur des opérations du Nîmes Olympique.

    Pour rappel, le stade fait l'objet d'une attention préfectorale toute particulière. L'enceinte gardoise n'est pas dotée du système de double enceinte permettant de séparer les supporters des deux équipes et peut exposer le personnel de sécurité à certaines dérives, lorsque des matchs classés haut risques se présenteront.

    Le préfet du Gard qui se déclarait "optimiste", doit rendre une décision définitive le 14 août pour confirmer la bonne tenue du premier match à domicile aux Costières.

    Même si l'on semble se diriger vers un maintien des matchs à domicile sur la pelouse gardoise, le plan B serait le Stade Parsemain de Fos-sur-mer où l'équipe du FC Istres dispute ses rencontres.

    Comme le montre ce plan du stade des Costières, la tribune Pesage Ouest sera fermée toute la saison, suite aux recommandations préfectorales. Elle est située à côté du parcage des supporters visiteurs, et peut poser des problèmes au niveau de la sécurité / ©️ Info-stades
    Comme le montre ce plan du stade des Costières, la tribune Pesage Ouest sera fermée toute la saison, suite aux recommandations préfectorales. Elle est située à côté du parcage des supporters visiteurs, et peut poser des problèmes au niveau de la sécurité / ©️ Info-stades

    Le merchandising a le vent en poupe

    Le merchandising cartonne également. Les nouveaux maillots s'arrachent comme des petits pains et le seul magasin habilité à les vendre dans la ville est pas loin de la rupture de stock en attendant la prochaine livraison.

    Aujourd'hui ce sont pas moins de 250 maillots qui ont été vendus depuis vendredi dernier.

    Sans compter les produits dérivés que sont les écharpes, ballons ou les t-shirts eux aussi presque en rupture.

    Il y a pas mal de tailles en rupture surtout les grandes car le maillot taille petit. Il me reste quelques tailles sur le maillot domicile rouge. Il reste un peu plus de maillots noirs et quelques maillots blancs. On attend la seconde livraison avec impatience détaille Guilhem Rollet, vendeur au magasin de sport fournisseur officiel du club.

    Les joueurs de Bernard Blaquart, qui se sont mis en grève jeudi dernier pour protester contre des primes jugées insuffisantes, disputent ce samedi à Angers leur premier match au plus haut niveau depuis 25 ans.

    Avant leur premier match à domicile face à l'Olympique de Marseille le 19 août, à priori aux Costières.

    Réponse définitive le 14 août.



    Source :  F3 LR


    Dernière édition par Admin le Jeu 9 Aoû - 10:14, édité 2 fois
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Mer 8 Aoû - 14:26

    Pelouse angevine en piteux état !

    Attaquée par un champignon depuis 2 semaines, la pelouse de Raymond-Kopa (Angers) fait grise mine et les différents traitements essayés n'ont pour l'instant pas fonctionné. L'aire de jeu ne sera donc pas dans un superbe état pour la réception de Nîmes, samedi
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Mer 8 Aoû - 14:26


    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Mer 8 Aoû - 14:37


    Stéphane Moulin devrait mettre son traditionnel 4-3-3 entre parenthèses pour démarrer en 4-2-3-1 pour ce début de saison et ce, dès samedi (20h) avec la réception de Nîmes


    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Mer 8 Aoû - 15:58

    SCO / NO : Le 11 probable du NO

    Ce matin, lors d'une opposition à 11 vs 11, les rouges (probables titulaires) évoluaient en
    4-4-2 avec Paul Bernardoni - Sofiane Alakouch, Anthony Briancon, Loïck Landre, Florian Miguel - Moustafa Diallo, Tégi Savanier, Denis Bouanga, Sada Thioub - Umut Bozok et Renaud Ripart



    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 19:15



    Le petit poucet nîmois tentera d’amener sa fraîcheur et son enthousiasme à la Ligue 1.

    Nîmes attend depuis un quart de siècle, de rejouer dans l’élite française, la Ligue 1. Cela sera le cas, samedi soir, à Angers, avec toujours Bernard Blaquart, sur le banc gardois. Le magicien nîmois depuis trois saisons vivra son premier match en tant qu’entraîneur en Ligue 1. “C’est un mélange de curiosité, d’appréhension, d’envie. Cela fait sept semaines que l’on se prépare et on a envie de se mesurer à cette Ligue 1. On ne sait pas trop où l’on va. Pour nous, ce sera une grande inconnue, il faudra être à la hauteur, c’est tout.” Entraîneur de l’équipe première sans l’avoir voulu, l’ancien responsable du centre de formation des crocodiles, souhaite garder le même discours qu’à l’échelon inférieur, c’est-à-dire avoir un jeu résolument offensif, qui a permis aux Nîmois d’inscrire 75 buts la saison passée. “C’est cette fraîcheur-là, cet enthousiasme-là, qui nous a permis de monter en Ligue 1, donc on ne va pas dénaturer notre jeu. Par contre, on sait très bien que l’on ne marquera pas autant de buts en Ligue 1 qu’en Ligue 2, que l’on n’attaquera pas autant, mais en tout cas, on va essayer de faire du mieux possible.”
    Pendant l’Été, le Nîmes Olympique a recruté sept nouveaux joueurs : Bouanga, Bernardoni, Guillaume, Diallo, Miguel, Lybohy et Landre, mais ils ont perdu deux joueurs qui lui étaient prêtés : Del Castillo et Boscagli. Nîmes a donc essayé de recruter malin, tout en gardant ses meilleurs éléments, dont sa paire d’attaquants Umut Bozok et Rachid Alioui, ce dernier manquera les premières rencontres à cause d’une blessure. Quant à Bozok, il aura été le meilleur buteur et la révélation de la saison dernière en Ligue 2 : “Tous les attaquants de Ligue 1 sont des personnes que je vais regarder et auquel je vais prendre exemple. Donc, j’espère que j’arriverais à leur faire honneur et que je marquerais quelques buts, cela sera important pour le club et pour moi.” Bozok compte enflammer les costières comme il le faisait en Ligue 2. La ville du Gard attend avec impatience les deux premiers matchs à domicile, les Crocos recevront Marseille et le Paris-Saint-Germain, lors de la deuxième et quatrième journée. Renaud RIPART (attaquant de Nîmes) : “Dans la ville, on commence à ressentir un certain engouement, avec cette saison en Ligue 1. Il y a déjà plus de dix mille abonnés, cela faisait longtemps que l’on n’avait pas vu cela à Nîmes. On sent qu’il y a une attente qui s’est créée autour de l’équipe. Pour moi qui suis de la ville, c’est un plaisir de jouer pour ce club, j’étais supporter avant d’être joueur, c’est ce qui est énorme et je le souhaite à tous joueurs.”
    Cet Été, le promu a connu quelques remous en interne, avec des négociations difficiles entre la direction et les joueurs, concernant les primes de matchs, un problème réglé. Désormais, il y a un maintien à assurer, dans une Ligue 1 où Nîmes fera office de petit poucet.
    Pour leur dernier match de préparation, les Nîmois se sont inclinés face à Guingamp (1-0) en encaissant un but dans les toutes dernières secondes de la rencontre.


    Championnat de Ligue 1, 1ère journée. Angers SCO – Nîmes Olympique Date : Samedi 11 Août 2018. Horaire : 20h00. Lieu : Stade Raymond-Kopa à Angers.


    Dernière édition par Admin le Mer 12 Sep - 15:23, édité 1 fois
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 21:27

    Ligue 1 : Mais qui sont ces Crocos si affamés ?

    Umut Bozok (Nîmes Olympique) et les crocos vont découvrir la Ligue 1, ce samedi, à Raymond-Kopa.

    Après 25 ans d’absence, les Nîmois vont retrouver l’élite, ce samedi soir, à Raymond-Kopa (Angers).


    Avec Umut Bozok, meilleur buteur de L2 l’an passé, et leur coach de l’ombre Bernard Blaquart. « Tous les ingrédients sont réunis afin que cette équipe connaisse de nouvelles émotions », avance Robert Malm, passé par le Nîmes Olympique durant un an et demi.

    Au coup de sifflet final de NO / GFCA 4-0, le 4 mai dernier , Bernard Blaquart lève les bras au ciel. Ses joueurs, eux, se prennent la tête à deux mains. Ils viennent de valider officiellement leur montée en Ligue 1. Malgré les recommandations du speaker, les spectateurs envahissent le terrain. Voilà 25 ans qu’ils attendaient de retrouver l’élite.

    18 000 spectateurs pour un match de National !

    « Nîmes est une vraie ville de football, avec une histoire, souligne Robert Malm, passé au Nîmes Olympique durant un an et demi (janvier 2008 à mai 2009). Quand vous êtes sur la pelouse du stade des Costières, je peux vous assurer que le public vous porte ! » Le Franco-Togolais parle en connaissance de cause. Dix ans en arrière, presque jour pour jour, il connaissait le même frisson. « Pour notre dernière rencontre de championnat, en National, on recevait le Stade lavallois. On devait l’emporter pour monter, se souvient-il. Plus de 18 000 spectateurs étaient présents, c’était plein à craquer… » Grâce à deux de ses réalisations (3-1), le stade des Corbières a, là aussi, chaviré. « J’avais l’impression qu’on était devenus les rois du monde ! »

    Depuis ce jour-là, Nîmes a retrouvé une place dans le paysage du football français. Mais, en 2014, une affaire de matches présumés truqués est venue ternir son image. « Ça a fait du mal au club, signale le consultant BeinSports. Mais cela a aussi permis d’ouvrir une nouvelle page… » Alors que les Crocodiles débutent la saison 2015-2016 avec huit points de pénalités, ils réussissent l’exploit de se maintenir (14e avec 43 points). Sous les ordres de Bernard Blaquart.

    L’ancien professionnel des Girondins de Bordeaux (fin des années 70) n’est pas l’entraîneur le plus connu. Pourtant, son pedigree vaut le détour (meilleur entraîneur de L2 entre 2015 et 2017). À Grenoble, l’ex-responsable du centre de formation a notamment sorti Olivier Giroud et Florian Thauvin. « C’est un pur formateur, il fait pas mal confiance aux jeunes, relève Mathieu Michel, le gardien du SCO, qui a connu Blaquart une saison (2015-2016). C’est également quelqu’un qui transmet de la sérénité à ses joueurs. »

    Umut Bozok, la gâchette

    Et ce n’est pas Umut Bozok qui dira le contraire… Recruté à Marseille-Consolat, en National, le Franco-Turc a réalisé une saison de haute volée avec les Nîmois : 24 buts en 36 matches ! (meilleur buteur de L2) « Le plus dur commence pour lui car La Ligue 1, c’est un autre monde, note Robert Malm. Les trente derniers mètres, il faut les franchir. Et réussir à être efficace. » Courtisé par des clubs plus huppés, il semblerait que le jeune homme (21 ans) est choisi de rester dans le Gard.

    Avec les arrivées de Denis Bouanga (Lorient), Mustapha Diallo (Guingamp) ou encore Baptiste Guillaume (prêt d’Angers), Bozok risque encore d’être bien servi. Et si le Nîmes Olympique, avec aussi Paul Bernardoni (meilleur gardien de L2 l’an dernier), continuait de grandir ? « Tous les ingrédients sont réunis afin que cette équipe connaisse de nouvelles émotions », conclut Malm. Le SCO est prévenu, les Crocos se tiennent prêts à les croquer.


    Source : Ouest France
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Ven 10 Aoû - 10:35

    À la veille de l’ouverture du championnat de Ligue1, l’ancien joueur de Nîmes et d’Angers se souvient de son passage chez les Crocos.

    Norman Jardin - Objectif Gard

    Eric Stéfanini a quitté le monde du football. Il est désormais commercial (Photo / collection privée Éric Stéfanini)

    Lors de l'été 1987, Jean Bousquet, le président du Nîmes Olympique, veut rapidement faire remonter son club en D1. Il recrute alors 14 joueurs venant en grande majorité de club de D1. Parmi eux, se trouvait Éric Stéfanini, qui se souvient de cette saison passée dans le Gard.

    Objectif Gard : Quel souvenir gardez-vous de votre passage à Nîmes ?

    Éric Stéfanini : « Un peu mitigé. J’avais signé un contrat de trois ans et l’objectif du club était la remonté en D1. Sur le papier, il y avait une équipe qui tenait la route mais les choses ne se sont passées comme prévues. J’aurais bien aimé rester chez les Crocos plus longtemps. J’avais des bons copains à Nîme :, Eric Garcin, Philippe Sirvent et Daniel Krawczyk. »

    Pourquoi cette équipe n’a-t-elle pas réussi dans sa mission de montée en D1 ?

    « La ligue 2 est très difficile et à l’époque il ne suffisait pas d’aligner des noms pour avoir la certitude de monter. Il faut que la mayonnaise prenne rapidement et malheureusemen, on a perdu beaucoup de points en début de saison. »

    « Dans le couloir de Jean Bouin, j’ai vu José Anigo mettre une claque à Stéphane Paille, c’était chaud !»

    Pourquoi avoir écourter votre contrat et être resté qu’une saison ?

    « L’entraîneur du Havre m’a appelé et il voulait me recruter pour remonter en D1. Je sentais que Nîmes ne souhaitait pas me garder. Plein de joueurs sont partis. »

    Vous reste-t-il une anecdote sur votre passage dans le Gard ?

    « (Rire) Un jour, dans le couloir du stade Jean Bouin, j’ai vu José Anigo mettre une claque à Stéphane Paille, lors d’un Nîmes – Sochaux. C’était un peu chaud mais assez rigolo. On connaissait le caractère de José. C’était pour intimider l’adversaire. Ca me restera.»


    Eric Stéfanini (debout, quatrième en partant de la droite) sous le maillot du Nîmes Olympique (Photo /DR)
    Votre passage à Angers est-il important dans votre carrière ?

    « Ça reste un bon souvenir. J’ai tout connu là-bas. Une montée en D1, une descente en D2, et la dernière saison on se maintient après un match contre Nîmes. C’est des très, très bonnes années. »

    « Nîmes, c’est plus mouvementé qu’à Angers »

    Quelles sont les différences entre Angers et Nîmes ?

    « Angers est un club familial et qui ne fait pas de bruit. lI y a beaucoup de stabilité. À Nîmes, c’est un peu plus mouvementé. Mais c’est aussi la mentalité des clubs du Sud. J’ai vu qu’il y avait eu un problème avec les primes de matches. La différence est peut-être dans ce genre de détail. »

    Que devenez-vous aujourd’hui ?

    « Je suis commercial depuis une vingtaine d’année. Je vends des livres pour enfants. Mais je suis l’actualité du football régulièrement. Je vais de temps en temps au stade Raymond Kopa, pour voir le SCO d’Angers. »

    Propos recueillis par Norman Jardin - Objectif Gard

    Éric Stéfanini digest :

    Né le : 16 avril 1963 à Philippeville (Algérie). Poste : Milieu de terrain. Clubs : Laval (1980-87), Nîmes Olympique (1987-88), Le Havre AC (1988-89), Red-Star (1989-91) et Angers SCO (1991-95).
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Ven 10 Aoû - 19:48

    Football : le groupe de Nîmes pour le retour en Ligue 1

    E. DZ.10/08/2018 - Midi Libre
    Bozok, ici face à Toulouse en amical, sera le leader de l'attaque nîmoise.
    Bozok, ici face à Toulouse en amical, sera le leader de l'attaque nîmoise. - Photo M. E.
    Pour son retour en Ligue 1 après vingt-cinq ans d'absence, Nîmes Olympique se déplace à Angers, ce samedi à 20 heures. Voici le groupe des 18 Crocos et les mots de leur entraîneur Bernard Blaquart en conférence de presse.
    "Je ne sais pas s'ils seront bons, mais ils seront prêts". Parole du directeur sportif et responsable du recrutement de Nîmes Olympique, Laurent Boissier. Les Crocos partent ce samedi matin en avion privé, destination Angers et la Ligue 1, vingt-cinq ans après l'avoir quittée.

    "C'est extraordinaire pour le club, pour le noyau de joueurs qui ont tout connu depuis deux ans et demi, explique l'entraîneur, Bernard Blaquart. Mais la Ligue 1 n'est pas une fin en soi. On a envie de faire honneur à la ville de Nîmes. Si un nul à Angers serait un bon résultat ? Non, moi je n'aime pas les matches nuls ! Mais au-delà du résultat, on doit montrer qu'on est capable de lutter. Ma seule crainte, c'est que mes joueurs soient timorés et pas libérés. Mais ils sont tellement dingues que je ne me fais pas trop de soucis..."

    Les 18 Crocos : Bernardoni, Valette (g.), Paquiez, Alakouch, Landre, Lybohy, Miguel, Briançon (cap), Savanier, Valls, Diallo, Bobichon, Thioub, Bouanga, Vlachodimos, Ripart, Bozok, Depres.

    Les absents : Guillaume (ne peut pas jouer contre Angers, qui le prête à Nîmes), Harek, Valdivia, Alioui (blessés), Hsissane, Ben Amar, Marillat, Sourzac (choix de l'entraîneur).
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 7:33

    FAIT DU JOUR : 9 201 jours plus tard, les Crocos se souviennent

    Des joueurs ayant participé au dernier match du Nîmes Olympique en D1 ont fouillé dans leur mémoire et se rappellent de cette triste soirée.

    Norman Jardin - Objectif Gard

    L’effectif du Nîmes Olympique lors de sa dernière saison en D1, en 1992-93 (photo / DR)
    Les Crocos n’ont plus joué dans l’élite du football français depuis le 2 juin 1993. Ce soir-là, Nîmes quittait la D1 avec une défaite aux Costières contre Le Havre. 25 ans après, ceux qui ont vécu cette rencontre témoignent.

    Personne ne pouvait se douter à l'époque que le Nîmes Olympique mettrait aussi longtemps à remonter au plus haut niveau du football français. Un soir de printemps de 1993, dans un stade des Costières quasiment vide, une saison catastrophique prenait fin. Les adieux sont tout aussi triste, avec une nouvelle défaite sans panache. Si ce match n'avait rien pour rester dans les annales, des joueurs se souviennent encore de ce qui est, pour quelques heures encore, la dernière apparition des Crocos au niveau suprême.

    Pabois : «Quand je parle de Nîmes, j’en ai la chair de poule»

    Bruno Pabois, milieu de terrain, titulaire lors du dernier match.

    Après ce match : Il reste à Nîmes jusqu'en 1995 puis il évolue à Dunkerque, Sedan (où il est finaliste de la coupe de France en 1999) et Brest. Il entraîne ensuite la réserve de Brest, le FC Landernau et Plouguerneau. Désormais, il est stadium-manager du Stade-Brestois.

    Son souvenir : « Nous étions dans l’expectative. Nous ne savions pas ce qui allait se passer la saison suivante. J’avais signé trois ans et demi pour jouer en D1. Quand je parle de Nîmes, j’en ai la chair de poule. Après Brest, c’est mon autre club de cœur. »

    Son conseil pour les Crocos : « Avec Sedan, en D1, chaque année on nous prédisait une saison difficile mais nous parvenions à nous maintenir. Aux Costières, devant 15 000 personnes, ce ne sera pas facile pour les visiteurs. Il faut qu’ils gardent la même envie et le dynamisme que la saison dernière. »

    Yannick Liron, défenseur, il était titulaire. Il est remplacé par Antoine Preget à la 84e minute.

    Après ce match : En 1994, il part à Beaucaire puis à Alès et à Sète avant de revenir chez les Crocos en 2004. Après avoir été expert-comptable du club pendant des années, il devient président de l’association Nîmes Olympique en décembre 2017.

    Son souvenir : « Michel Mézy voulait faire plaisir aux jeunes et les jauger. Il nous demandait de nous battre et de respecter le club. L’atmosphère était pesante. Je me rappelle Laurent Blanc, dans les vestiaires. J’aurais presque pu lui demander un autographe. »

    Son conseil pour les Crocos : « Ça va le faire ! Nîmes n’a rien à envier à certains club de Ligue 1. Ils vont vite apprendre. Il faut s’inspirer d'Amiens et d'Angers. Les Crocos doivent garder leur fougue et leur insouciance. »

    Yannick Liron, avec les cadets nationaux du Nîmes Olympique (Photo / Collection privée Yannick Liron)

    Didier Martel, titulaire au poste d'attaquant.

    Après ce match : Il quitte Nîmes en 1995 puis il joue à Châteauroux, Valence et au PSG (avec qui il remporte la coupe de la ligue en 1998). Il prend ensuite la direction des Pays-Bas pour évoluer à Utrecht (ou il est élu joueur du l’année au Pays-Bas), Vitesse Arnhem et Helmond Sport. Il finit ensuite sa carrière à Lunel. Depuis une dizaine d’année, il est recruteur pour le FC Utrecht.

    Son souvenir : « L’ambiance dans le groupe n’était pas très bonne. Les supporter nous en voulaient. Michel Mézy n’était pas content. Nous les jeunes qui avions commencé avec Cantona, Vercruysse et Cuciuffo, nous tombions en D2. »

    Son conseil pour les Crocos : « Tout donner à chaque match ! Ne jamais se désunir. Cette équipe a potentiel et le staff fait un super boulot. Ça me rappelle des bons souvenir. J’aime ce club et cette ville .»

    Derramond : « Michel Mézy a dit à René Girard : si on se faisait plaisir et qu’on fasse entrer Camille ? »

    Camille Derramond quelques semaines après le fameux Nîmes – Le Havre (Photo / collection privée Camille Derramond)

    Camille Derramond, milieu de terrain offensif il a remplacé Éric Garcin à la 74e minute.

    Après ce match : Il se blesse gravement aux ligaments croisés du genou quelques semaines plus tard et il met un terme à sa carrière. Depuis 1996, il travaille dans une grande enseigne d’articles de sport, à Marseille.

    Son souvenir : « Avant la rencontre je regardais Laurent Blanc qui jonglait dans les vestiaires. Je trouvais ce joueur humble. Il n’y avait pas grand monde dans le stade et nous étions déjà condamnés à tomber en D2. Sur le banc, je me souviens avoir entendu Michel Mézy dire à René Girard : « si on se faisait plaisir et qu’on fasse entrer Camille. »

    Son conseil : « Sur le terrain tout va aller plus vite. Mais pour autant qu’ils ne changent rien. S’ils sont là c’est qu’ils le méritent. Il faut qu’ils gardent la mentalité exceptionnelle qui est la leur depuis trois ans. »

    Allibert : « C’était un match fantôme »

    Éric Allibert : Gardien remplaçant il a vécu le match sur le banc.

    Après ce match : En 1999, il part de Nîmes pour Lille puis il joue successivement à Valence, Niort, Rouen et Dunkerque. Depuis 2016, il est entraîneur des gardiens de but du club Nordiste. Auparavant, il exerçait ce poste à Arles-Avignon.

    Son souvenir : « J’en garde un sentiment partagé. D’un autre coté j’avais 16 ans et je jouais habituellement en 17 ans nationaux, et là je me retrouve avec les pros. Tu côtoies des joueurs comme Cuciuffo, Perez et Blanc. Mais c’était un match fantôme, sans enjeu et sans ambiance. Il y avait de la tristesse. »

    Son conseil pour les Crocos : « Garder leurs valeurs et de toujours rester les pieds sur terre. Tout va très vite dans le foot. Ils ont réussi à retrouver l’élite avec des ingrédients propres à l’identité du club. Il faut qu’ils surfent sur ces dernières saisons. Bonne chance à eux. »

    Ludovic Gros, milieu de terrain, il était titulaire.

    Après ce match : Il reste au club jusqu’en 1996 et participe à l’aventure en Coupe de France. Il joue ensuite à Beauvais, Thoune (Suisse), Alès et Sète. Il sera le coach des joueuses de Nîmes-Métropole pour la saison à venir.

    Son souvenir : « Même si la situation du club était précaire, je n’ai pas un souvenir négatif. Michel Mézy faisait jouer les jeunes joueurs pour préparer la saison suivante. Ça lui permettait de nous jauger. »

    Son conseil pour les Crocos : « Ne pas se mettre trop de pression. Ils méritent d’être en Ligue 1. Qu’ils croient en eux. Leur force, c’est la solidarité qui est la leur depuis plusieurs saisons. Revoir les Costières vibrer, c’est un vrai bonheur. »

    Ce soir à 20h, ce Nîmes - Le Havre ne sera plus le dernier match du Nîmes Olympique en D1. Il tombera alors à jamais dans les oubliettes de l'histoire du club.

    Norman Jardin

    LA FICHE TECHNIQUE

    Mercredi 2 juin 1993. Stade des Costières. Nîmes Olympique 0 – 2 Le Havre (mi-temps : 0-0). Spectateurs : 3 281. Arbitre : M. Batta. Buts : Goudet (69e) et Roux (84e).

    Nîmes : Flory – Touron, Blanc, Sirvent, Liron (Preget, 84e) – Kachloul, Garcin (Derramond, 74e), Pabois, Gros – Martel, Monczuk. Entraîneur : Michel Mézy.

    Le Havre : Piveteau – Uvenard, Mahut, Delaunay, Aubameyang – Goudet, Ba, Bénédet, Rio – Thiéhi, Roux. Entraîneur : Pierre Mankowski.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 9:28

    JOUR DE MATCH SCO/NO


    Triple B - Bouanga, Bozok, Briançon :  pour un triple Buts ce soir  à Angers ?

    Angers SCO-Nîmes Olympique : les groupes

    1ère journée de Ligue 1 Conforama, samedi 11 août à 20h

    Angers SCO : Butelle, Michel - Manceau, Traoré, Thomas, Bamba, Pavlovic, Andreu - Santamaria, Mangani, Pajot, Fulgini, Capelle, Tait, Reine-Adelaïde - Manzala, Bahoken, Kanga.

    Nîmes Olympique : Bernardoni, Valette - Alakouch, Briançon, Landre, Lybohy, Miguel, Paquiez - Bobichon, Savanier, Diallo, Valls – Bouanga, Bozok, Depres, Vlachodimos, Ripart, Thioub
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 10:26

    NÎMES OLYMPIQUE - Enfin de retour dans l’arène…



    25 ans après le Nîmes Olympique retrouve enfin la Ligue 1 à Angers, ce soir, à 20 heures. Un premier test où il n'est pas question de faire de la figuration.

    Objectif Gard - Corentin Corger

    Officiellement de retour en Ligue 1 depuis trois longs mois, le Nîmes Olympique rentre enfin dans le vif du sujet. Un match à l'extérieur, ce soir (20 heures) à Angers, pour la première journée de cette saison 2018/2019. Serein, Bernard Blaquart va pouvoir jauger le niveau de son équipe mais il a prévenu, la montée n'est pas un aboutissement.

    On en a tant rêvé, on y est ! Nîmes est en Ligue 1 et désormais il va falloir montrer que les Crocos ont leur place dans l'élite du football français. "C'est énorme pour ce groupe mais il ne faut pas que ça soit une fin en soi. Même si on est le petit de la Ligue 1, ça ne doit pas être une finalité", appuyait Bernard Blaquart, toujours aussi calme, lors de la conférence de presse d'avant match, ce vendredi après-midi. Ces joueurs avaient aussi le visage détendu, prêts à en découdre.

    Après l'échauffement, les joueurs se sont affrontés dans une petite opposition en trois équipes de six contre six. Un court terrain pour travailler les automatismes dans les petits espaces. Un moyen également de peaufiner la communication entre les joueurs. Après cet exercice intense, place à une séance de coups de pied arrêtés où Bobichon, Savanier et Bouanga répétaient leurs gammes. Les coup-francs pourront être bénéfiques cette saison et peut-être dès ce soir.

    Le niveau pour la Ligue 1 ?

    Forcément impatients, la question est surtout de savoir si le Nîmes Olympique a le niveau pour évoluer en Ligue 1. Pour cela coach Blaquart a un mot à la bouche "se jauger". "Personne peut dire si on a le niveau, si on va être capable de lutter. Nous n'avons pas de repères, pas de joueurs d'expérience Ligue 1 mis à part Diallo."  Sept recrues donc cinq pressentis pour être titulaires demain : Diallo, Landre, Miguel, Bouanga et Bernardoni. Les trois derniers évoluaient en Ligue 2 la saison dernière comme la majorité de l'effectif nîmois.  "Est-ce que des bons joueurs de Ligue 2 sont capables d'être tout de suite bon en Ligue 1 ? C'est ça la question. On aura la réponse dans quelques temps", analysait le technicien nîmois.

    Cette première sortie à Angers sera donc l'opportunité d'avoir un tout premier aperçu des forces et faiblesses des troupes nîmoises. Un des points forts pourrait être le 4-4-2 qui assure spectacle et buts. Une organisation que l'entraîneur a décidé de poursuivre : "on va démarrer en 4-4-2 offensif même très offensif. Si on prend des raclées, on va nous dire : "bon vous êtes gentils avec votre "4-2-4" mais bon faut faire autre chose." Les résultats feront que notre jeu évoluera dans un sens ou dans l'autre."

    Tout pour l'attaque, l'ADN du Nîmes Olympique et Bernard l'a bien compris, "je pense qu'à Nîmes depuis toujours on a envie de voir son équipe aller de l'avant." Alors que pourrait-il arriver aux Crocos sur cette première journée ? "Je ne veux pas que mon équipe soit timide, timorée et complexée. La seule crainte est de voir les joueurs ne pas se libérer." L'excitation de la découverte devrait permettre aux joueurs de se lâcher.

    "Rien à perdre, je déteste cette expression"

    L'objectif est clair et net, c'est la victoire qui est visée au stade Raymond-Kopa face à un adversaire qui suit une croissance dont le Nîmes Olympique peut s'inspirer. Le club angevin démarre sa quatrième saison consécutive dans l'élite. "Vu de l'extérieur, c'est un club assez exemplaire. Une progression régulière avec les mêmes personnes", reprenait le coach. Plus que le score de ce premier match, la copie rendue a beaucoup de valeur, "se jauger me paraît encore plus important que le résultat".

    Et surtout ne dites pas que le dernier budget de Ligue 1 (20 millions d'euros) n'a rien à perdre, "je déteste cette expression. Ça n'existe pas, on a toujours quelque chose à perdre. Je préfère "beaucoup à gagner", concluait le coach. Pour cette rencontre, ce dernier qui "souhaite toujours l'arrivée d'un joueur supplémentaire" est privé de son capitaine Harek, blessé au fessier droit. Mais également de Valdivia, qui doit finalement se faire opérer des ligaments croisés et qui devrait rater une bonne partie de la saison. Et de Guillaume, prêté par Angers, une clause ne l'autorise pas à jouer cette rencontre. Une équipe qui reste compétitive, il n'y a plus qu'à. Suerte !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 13:47

    Nîmes convoque six de ses sept recrues à Angers

    Le Nîmes Olympiques de Bernard Blaquart se déplacera à Angers avec un groupe de 18 joueurs, samedi à 20h. Les Crocodiles pourront compter sur Paul Bernardoni, Loïck Landre, Moustapha Diallo, Hervé Lybohy, Florian Miguel et Denis Bouanga. Seul Baptiste Guillaume n’a pas été retenu pour la rencontre.

    Le groupe nîmois à Angers :


    Bernardoni, Valette - Alakouch, Briançon, Landre, Lybohy, Miguel, Paquiez - Bobichon, Diallo, Savanier, Valls - Bouanga, Bozok, Depres, Ripart, Thioub, Vlachodimos


    Source : Sport 24
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 14:02

    Ligue 1 : Attention Angers, Nîmes Olympique est de retour 
    Pour le retour en Ligue 1, le onze de départ nîmois devrait être identique à celui aligné face à Guingamp en amical

    Après 25 ans d'absence, les Crocos font leur retour dans l'élite ce samedi 11 août, à 20 h, sur le pelouse d'Angers. Un retour sans peur et sans complexe, avec leur insouciante jeunesse.


    Ils reviennent de si loin. Du National, où les Crocos ont végété une bonne partie de ce siècle (7 saisons depuis l’an 2000). Et où ils auraient pu retomber en 2016, après avoir compté huit points de pénalité puis dix de retard sur le premier non-relégable. Ils ont survécu à l’affaire des matches suspects, leur duo d’actionnaires éphémères Conrad-Kasparian ayant approché des adversaires pour assurer le maintien en Ligue 2 en 2014.

    À une guerre du capital pour la propriété du club entre l’ancien boss (Gazeau) et le nouveau (Assaf) en 2015. à une énième crise entre la section pro et la section amateur, sur fond de convention non signée, l’an dernier. à une instabilité chronique : depuis 2013, Nîmes Olympique a eu quatre présidents (Gazeau, Conrad, Perdrier, Assaf), cinq entraîneurs (Zvunka, intérim de Benezet, Marsiglia, Pasqualetti puis Blaquart) et quatre directeurs sportifs (Gazeau père et fils, Duprat, Atamaniuk, Boissier) !

    Du champ de ruines au champ des possibles...

    "Le club est un champ de ruines", écrivions-nous dans ce journal le 30 avril 2015. Trois ans plus tard, c’est le champ de tous les possibles : retour dans l’élite, joueurs jeunes et bankables, centre de formation en catégorie 1, projet de nouveau stade... C’est le chant des partisans, aussi : 11 000 abonnés environ, record historique pour le club en 80 ans d’histoire, personne ne l’envisageait.

    Oui, Nîmes en Ligue 1 cette saison, c’est un miracle. Même si son entraîneur fétiche, Bernard Blaquart, n’est pas évêque comme l’un de ses frères. Il est en tout cas le coach croco à la plus grande longévité depuis Kader Firoud et Henri Noël, dans les années 1970. Son président, Rani Assaf, l’avait surnommé "Magic" Blaquart. D’autres, au club, parlent affectueusement d’un "chattard". Après la chatte à Dédé (Deschamps, champion du monde et de presque tout), il y aurait donc la chatte à Nanard ?

    Allons, il y a surtout du travail, de l’humanité, un talent de formateur et de la sagesse chez un entraîneur qui fêtera ses 61 ans le 16 août. Il n’y a pas d’âge pour découvrir la Ligue 1 sur un banc. Sur le terrain non plus d’ailleurs. Demandez à la nouvelle recrue Lybohy, 35 ans, qui a écumé toutes les divisions de la DH à la L2. Ou à Bozok, 14 printemps de moins, laissé pour compte à Metz il y a deux étés. Ou à Paquiez, à qui l’ancienne direction de NO n’avait rien proposé, qui vendait des chaussures de foot et qui prenait la collation dans la réserve du magasin avant d’aller jouer avec la réserve en CFA2 en 2015... Ou encore à Ripart, remplaçant en National au CA Bastia, prêté puis revenu en Gard où il est désormais le symbole d’un club renaissant.

    Ces nouveaux Crocodiles, successeurs des Laurent Blanc, Cucciuffo et Vercruysse, tauliers relégués du dernier Nîmes Olympique vu en L1 (saison 1992-1993), auront-ils le niveau ? Laurent Boissier, le directeur sportif qui fait lui aussi des petits miracles avec des petits moyens (20e budget de l’élite, entre 20 et 25 M€) et Rani Assaf, le PDG qui a réussi à conserver ses meilleurs joueurs ces deux dernières années, l’espèrent. Le 4-2-4 qui a fait des ravages ces derniers mois (75 buts, record absolu depuis le passage à une poule unique en 2e division, NDLR) est-il transposable à la Ligue 1 ?

    Jean Bousquet en 1993 : "Nîmes ne moisira pas en D2"...

    Des questions, il y en a, bien sûr. "Je ne sais pas si on sera bons, mais on sera prêts", glisse Boissier. "C’est un saut dans l’inconnu", appréhende Blaquart. De bons joueurs de L2 sont-ils capables d’être bons rapidement en L1 ? C’est la question... "On a un déficit global de puissance et de taille, que l’on compensera par d’autres qualités pour rivaliser avec les 7 ou 8 équipes qui vont lutter pour le maintien."

    Car une fois que l’on descend, on ne sait pas vraiment quand on va remonter. En mai 1993, date de la dernière relégation en L2, Jean Bousquet, alors maire de la ville et président du club, avait déclaré à Midi Libre : "Nîmes ne moisira pas en D2..." Cela a duré vingt-cinq ans, National compris. Il est temps de chasser les mauvaises odeurs.

    ÉRIC DELANZY - MIDI LIBRE
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 22:18

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 22:35

     Ligue 1 : Nîmes gagne au bout d'un match de folie (3-4)
    Les Crocos font leur grand retour en Ligue 1 cette saison, 25 ans après l'avoir quittée. Et pour leur première rencontre, ils ont renversé Angers !
    1ere Victoire et quelle Victoire des crocos 3-4 au terme d'un match fou, après une remontada improbable à 10 contre 11
     Angers-SCO s'incline d'entrée face à Nîmes (3-4)
    11.08.2018 

    Pour la première journée de Ligue 1, Angers-SCO s'est incliné face au promu Nîmes Olympique (3-4), ce samedi soir au stade Raymond-Kopa. Un match complètement fou qui a mal débuté pour les Angevins avec l'ouverture du score de Thioub dès la 4e minute. Il aura fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir Capelle égaliser (33e). En début de deuxième mi-temps, les Angevins mettent le pied sur le ballon. Fulgini (51e) puis Traoré (56e) mettent les leurs à l'abris rapidement. Mais, la fin du match est un peu plus tendue. Depres instaure le doute côté angevin en marquant (76e), avant que Ripart ne vienne égaliser dans les dernières minutes (86e). Dans la foulée, Depres offre la victoire aux Crocos (88e).
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 22:39

    Ligue 1. Nîmes renverse Angers au terme d’un match fou


    11/08/2018 


    [size=13]Nîmes s'impose à Angers au bout d'un match fou (3 buts en 12' et a 10 Contre 11)[/size]


    Malgré son infériorité numérique, Nîmes a réussi à renverser Angers dans une fin de rencontre épique. Le SCO avait pourtant son match en main avant de totalement craquer. Cette défaite 4-3 risque de laisser des traces.

    Menés de deux buts puis en infériorité numérique à onze minutes de la fin, le promu Nîmes a renversé Angers chez lui (4-3) samedi pour son premier match dans l’élite depuis 25 ans.
    Grâce à ces 3 points, les Crocodiles occupent une 4e place provisoire quasiment inespérée, avant les matches de dimanche, alors que le SCO 14e et premier des perdants de la 1e journée a laissé filer une victoire qui lui tendait les bras.

    Des Crocos qui ont du chien

    Angers, pour sa quatrième saison en Ligue 1, aurait-il fait un complexe de supériorité ?
    Le scénario du match mérite que la question soit posée. Surpris dès la 4e minute sur un but de Sada Thioub, les hommes de Stéphane Moulin pensaient bien avoir fait le plus dur en renversant totalement la vapeur au point de mener 3-1 avant l’heure de jeu.
    Pierrick Cappelle (1-1, 33), Angelo Fulgini (2-1, 52) - d’un but validé après recours à la VAR pour vérifier que le passeur décisif, Stéphane Bahoken, n’était pas hors-jeu - et le capitaine Ismaël Traoré, de la tête, (3-1, 56) pensaient avoir remis les pendules à l’heure.
    Mais c’était sans compter un sursaut d’orgueil des Gardois, qui réduisaient le score par Clément Déprés trois minutes après son entrée en jeu (3-2, 77).
    Un nouveau coup dur - l’expulsion de Florian Miguel à la 79e pour deux avertissements reçus en 5 minutes - aurait pu et même dû couper l’élan des Nîmois, mais il n’en a rien été.
    Renaud Ripart égalisait à la 86e d’un but plein de détermination et Clément Déprés, encore lui, d’une tête plongeante déviée par Romain Thomas, réalisait l’incroyable scénario en donnant la victoire au promu à la 88e (4-3).

    Un succès complètement fou mais qui récompense la volonté d’aller vers l’avant des Nîmois qui recevront le leader provisoire, Marseille, dimanche prochain pour un match qui sent la poudre.


    Ligue 1 : Nîmes gagne au bout d'un match de folie (3-4)
    AFP
    11/08/2018 

    Renaud Ripart fête la victoire de Nîmes avec ses coéquipiers. - AFP
    Menés de deux buts puis en infériorité numérique à onze minutes de la fin, le promu Nîmes a renversé Angers chez lui (4-3) ce samedi 11 août pour son premier match dans l'élite depuis 25 ans.
    Grâce à ces 3 points, les Crocodiles occupent une 4e place provisoire quasiment inespérée, avant les matches de dimanche, alors que le SCO 14e et premier des perdants de la 1e journée a laissé filer une victoire qui lui tendait les bras. Angers, pour sa quatrième saison en Ligue 1, aurait-il fait un complexe de supériorité ? Le scénario du match mérite que la question soit posée.
    Surpris dès la 4e minute sur un but de Sada Thioub, les hommes de Stéphane Moulin pensaient bien avoir fait le plus dur en renversant totalement la vapeur au point de mener 3-1 avant l'heure de jeu. Pierrick Cappelle (1-1, 33), Angelo Fulgini (2-1, 52) - d'un but validé après recours à la VAR pour vérifier que le passeur décisif, Stéphane Bahoken, n'était pas hors-jeu - et le capitaine Ismaël Traoré, de la tête, (3-1, 56) pensaient avoir remis les pendules à l'heure. Mais c'était sans compter un sursaut d'orgueil des Gardois, qui réduisaient le score par Clément Déprés trois minutes après son entrée en jeu (3-2, 77).
    Un nouveau coup dur - l'expulsion de Florian Miguel à la 79e pour deux avertissements reçus en 5 minutes - aurait pu et même dû couper l'élan des Nîmois, mais il n'en a rien été. Renaud Ripart égalisait à la 86e d'un but plein de détermination et Clément Déprés, encore lui, d'une tête plongeante déviée par Romain Thomas, réalisait l'incroyable scénario en donnant la victoire au promu à la 88e (4-3). Un succès complètement fou mais qui récompense la volonté d'aller vers l'avant des Nîmois qui recevront le leader provisoire, Marseille, dimanche prochain pour un match qui sent la poudre.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 22:47

    Football
    Le Nîmes Olympique s'impose quatre buts à trois face à Angers pour son premier match de Ligue 1 depuis 25 ans

    Samedi 11 août 2018 à 22:37Par  Julie Munch,  France Bleu Gard Lozère

    Les joueurs du Nîmes Olympique se sont imposés quatre buts à trois face à l'équipe d'Angers pour leur premier match de Ligue 1 au bout d'un match riche en émotions ce samedi soir. 
    Cette victoire est un beau cadeau pour les supporters nîmois venus célébrer la victoire des crocos © Radio France - Julie Munch
     
    [size=16]Nîmes, France

    Les crocos ont croqué Angers samedi 11 août pour leur premier match de Ligue 1 depuis 25 ans. Ils se sont imposés quatre buts à trois. C'était un match à suspens puisque les joueurs nîmois étaient menés 3 buts à 1 jusqu'au milieu de la deuxième mi-temps. C'est ensuite, Sada Thioub, Clément Depres, Renaud Ripart et enfin Florian Miguel qui ont inversé la tendance à partir de la 79ème minute. 

    Une remontée fulgurante 

    Ce fut donc une remontée fulgurante pour les crocos qui ont su, lors de cette première rencontre à l'extérieur, montrer de grandes qualités de jeu et battre l'équipe d'Angers. 
    C'est une victoire qui saura peut-être donner plus de confiance à nos joueurs nîmois pour le match contre l'Olympique de Marseille qui aura lieu dimanche 19 août à domicile, au stade des Costières à Nîmes. [/size]
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 22:49




    L1 Le 11/08/2018 à 21:52

    Nîmes croque Angers au terme d'un match renversant ! (analyse)
    Nîmes renverse Angers
    Le Nîmes Olympique a totalement renversé le SCO d'Angers, dans un match totalement imprévisible. Un succès au mental pour des Crocos, pourtant menés 3-1 en infériorité numérique.
    Ligue 1 - 1ère journée
    Angers - Nîmes : 3-4 (1-1)
    Buts : Capelle (33e), Fulgini (50e), Traoré (56e) pour le SCO. Thioub (4e), Depres (76e), Ripart (86e), Thomas (c.s.c 88e) pour Nîmes. 
    [size=17]LE FAIT DE MATCH[/size]
    Un raté de Manzala change le match... Après la réduction du score gardoise (3-2), Manzala est tout proche de sceller la fin de match mais ce dernier manque le cadre (84e), lui qui est esseulé au point de pénalty. Sur l'action qui suit, les Nîmois égalisent avant de prendre les devant à la 88e minute !
    LES BUTS
    0-1 (4e) : Nîmes ouvre le score à Angers ! Après un superbe slalom sur 20 m dans la défense, Sada Thioub trompe Butelle sur un beau ballon piqué.
    1-1 (33e) : sur le côté gauche, Bahoken travaille bien et centre fort à ras-de-terre. Loïck Landre manque son intervention et Pierrick Capelle récupère au point de pénalty. Du gauche, il trompe Bernardoni. 
    2-1 (50e) : après une feinte de corps, Angelo Fulgini laisse passer la balle pour Bahoken, de nouveau auteur d'un bon travail. L'attaquant, transfuge de Strasbourg cet été, retrouve Fulgini dans la surface, qui termine facilement devant le portier adverse.
    3-1 (56e) : sur un corner frappé côté gauche, Ismaël Traoré prend le meilleur sur Landre pour boxer le ballon de la tête au fond des filets. 
    3-2 (76e) : Nîmes réduit le score ! Profitant des largesses défensives adverses, les Crocos relancent cette fin de match après une sublime passe de Briançon, qui transperce les lignes adverses. Deprès, sur son premier ballon, trompe Butelle d'une frappe du droit à ras de terre. 
    3-3 (85e) : Nîmes punit Angers et égalise à 10 contre 11. Thioub déborde sur le côté droit et centre au second poteau pour Ripart qui marque du gauche en taclant. Le match est fou et Angers a la tête dans le trou !
    3-4 (88e) : Après un bon service depuis la gauche de Ripart, Deprès reprend le ballon d'une tête plongeante au point de penalty. Sa frappe est déviée par Thomas dans les buts de Butelle.
    L'HOMME DU MATCH
    Deprès (Nîmes) : sur son premier ballon, l'attaquant a réduit l'écart et totalement relancé ses coéquipiers. Il est également à l'origine de l'erreur de Thomas sur le but de la gagne quelques minutes plus tard. Joker de luxe.  
    [size=17]LES CONSÉQUENCES[/size]
    Nîmes s'offre une victoire renversante ! Au bord du gouffre à l'heure de jeu, les Gardois ont été revigorés par l'entrée en jeu de Deprès. Les Crocos, beaucoup plus mordants, ont profité des doutes angevins pour recoller au score et finalement remporté la rencontre. Les promus s'endorment à la 4ème position.
    Côté angevin, les hommes de Stéphane Moulin ont probablement pris un coup sur la tête à la suite de cette défaite. Alors qu'ils avaient le match en main, ces derniers ont d'abord douté après la réduction du score, avant de manquer le but de la victoire. Une défaite qui place le SCO à la 14ème place. 
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 22:53

    Feuille de match 

    • SCO Angers - Nîmes Olympique : 4-3 (1-1 à la mi-temps)

    • À Angers (Stade Raymond Kopa), le 11 août 2018, coup d'envoi à 20h00

    • Arbitre : Antony Gautier

    • Buts : Pierrick Capelle (33e), Angelo Fulgini (51e) et Ismael Traore (56e) pour le SCO Angers, Sada Thioub (4e), Clement Depres (76e) et (88e) et Renaud Ripart (85e) pour le Nîmes Olympique

    • Avertissements : Manceau (42e) et Bamba (70e) pour le SCO

    • Expulsions : Miguel (averti à la 74e puis expulsé à la 79e) pour Nîmes

    • Composition du SCO Angers : Butelle (16), Manceau (29), Thomas (24), Traore (Cool, Bamba (25), Capelle (15) [puis Reine-Adelaide à la 71e ], Mangani (5), Pajot (6) [puis Santamaria à la 73e ], Fulgini (10) [puis Manzala à la 82e ], Bahoken (19) et Tait (20)

    • Entraîneur du SCO Angers : Stephane Moulin

    • Composition du Nîmes Olympique : Bernardoni (30), Alakouch (29), Landre (5), Briancon (23), Miguel (26), Savanier (11), Diallo (2) [puis Depres à la 75e ], Thioub (22), Ripart (20), Bozok (19) [puis Paquiez à la 81e ] et Bouanga (10) [puis Valls à la 64e ]

    • Entraîneur du Nîmes Olympique : Bernard Blaquart

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2974
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Admin le Sam 11 Aoû - 22:54

    Ligue 1 : le Nîmes Olympique l'emporte de justesse contre le SCO Angers (4-3)

    Au Stade Raymond Kopa, le Nîmes Olympique a remporté la victoire contre le SCO Angers (4-3) au cours d'un match riche en occasions, pour le compte de la 1re journée de Ligue 1.

    Au Stade Raymond Kopa, le Nîmes Olympique a remporté la victoire contre le SCO Angers (4-3) au cours d'un match riche en occasions, pour le compte de la 1re journée de Ligue 1.
    Le SCO Angers et le Nîmes Olympique s'affrontaient ce samedi au Stade Raymond Kopa, pour le compte de la 1re journée de Ligue 1. Nîmes a battu son opposant grâce à des réalisations de Sada Thioub, de Clement Depres (doublé) et de Renaud Ripart, contre des buts de Pierrick Capelle, d'Angelo Fulgini et d'Ismael Traore, pour un score final de 4-3.
    Nîmes a pris un avantage décisif à la 88e minute grâce à une tête de Depres, servi par Ripart (3-4). L'équipe nîmoise avait inscrit la première réalisation dès la 4e minute avec un but de Sada Thioub (0-1). Un but de Capelle, à la suite d'une passe de Bahoken, avait remis les deux formations à égalité à la 33e minute (1-1). Angers, grâce à Angelo Fulgini, servi par Bahoken, avait récupéré l'ascendant à la 51e minute (2-1). Le 3e but de la formation angevine était arrivé à la 56e minute via une tête de Traore, sur un service de Tait (3-1). Clement Depres avait diminué l'écart pour le Nîmes Olympique en marquant à la 76e minute, servi par Briancon (3-2). Renaud Ripart, après une passe de Thioub, avait égalisé pour Nîmes à la 85e minute (3-3).
    À la 79e minute, Florian Miguel (Nîmes) a été expulsé, suite à un premier carton reçu à la 74e. Le SCO Angers a vu deux de ses joueurs écoper d'un carton jaune : Manceau (42e) et Bamba (70e).
    Les Angevins sont parvenus à cadrer 7 frappes (sur 15 tentatives au total), et se sont donc révélés plus offensifs que les Nîmois, qui en ont cadré 5 (sur 10). Avec 50 % pour chaque club, la possession du ballon a été parfaitement partagée.
    Stephane Bahoken s'est illustré en distribuant 2 passes décisives.

    Contenu sponsorisé

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 1 : SCO ANGERS - NÎMES OLYMPIQUE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 17 Oct - 5:02