NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mer 11 Juil - 13:51

    Présentation du Nîmes Olympique - Saison 2018-2019 :SURTOUT NE RIEN CHANGER EN LIGUE 1 CONFORAMA POUR LE NO !



    Deuxième de ligue 2 derrière le stade lors de la saison 2017-2018, le Nîmes Olympique est de retour en Ligue 1 après 25 ans passés dans les divisions inférieures.

    Créé en 1937,  Nîmes a d'ailleurs été plusieurs fois vice champion de France dont trois fois derrière... le Stade de Reims.

    Malgré les difficultés rencontrées par le club de Rani Assaf dans son histoire et ces dernières saisons, cette valeureuse équipe avait obtenu un maintien incroyable en seconde division en 2015-2016, malgré huit points de pénalité.

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Lun 16 Juil - 14:29

    Retrouvez toutes les informations à savoir sur le Nîmes Olympique pour le grand retour des Crocos en Ligue 1 Conforama, 25 ans après.

    NIMES OLYMPIQUE
    34e saison en Ligue 1 Conforama (1206 matchs, 458 victoires, 1779 buts marqués)

    La saison dernière :
    2e du classement de Domino’s Ligue 2
    57,9% victoires
    Record de victoires du club (22) depuis l’instauration de la poule unique en Domino’s Ligue 2, record de buts marqués par le club (75) depuis l’instauration de la poule unique en Domino’s Ligue 2
    Meilleur buteur : Umut Bozok : vingt quatre buts
    Meilleur passeur : Téji Savanier : huit passes décisives  

    A noter :
    Vingt-cinq ans d’attente… Les Nîmois auront dû se montrer patients avant d’assister au grand retour du Nîmes Olympique en Ligue 1 Conforama. Relégué durant le printemps 1993, soit trois ans avant la naissance d’Umut Bozok, le NO remonte parmi l’élite après une formidable saison. Porté par son duo Bozok-Alioui, auteur de 55% des buts du club, la formation gardoise a terminé vice-championne de Domino’s Ligue 2, derrière le Stade de Reims, avec la meilleure attaque du championnat (75 buts).

    L’entraîneur : Bernard Blaquart
    Âge : 60 ans
    Parcours : Grenoble Foot 38 (mars 2006-juin 06, réserve : 2006-10), Tours FC (2012/13), Nîmes Olympique (depuis nov. 2015)
    Palmarès : Promotion en Domino’s Ligue 2 (2018), Trophée UNFP du meilleur entraîneur de Domino’s Ligue 2 (2017)

    Les principales nouveautés :
    Après avoir perdu Olivier Boscagli et Romain Del Castillo, tous deux prêtés la saison dernière, le Nîmes Olympique a commencé par renforcer sa défense en recrutant le latéral gauche Florian Miguel (ex-Tours FC) et les deux défenseurs centraux Hervé Lybohy (ex-Paris FC) et Loïck Landre (ex-Genoa). Les Crocodiles ont ensuite officialisé le prêt du grand attaquant Baptiste Guillaume (Angers SCO), pour apporter de la taille à leur groupe aux avant-postes, avant d’annoncer l’arrivée pour une saison de l’international Espoirs Paul Bernardoni dans la cage. Comme l’a annoncé Laurent Boissier, la hiérarchie au poste de gardien sera claire : « Paul sera numéro 1, Baptiste (Valette) numéro 2. » Autre renfort, toujours défensif, celui du Moustapha Diallo (32 ans) et ses 144 apparitions en Ligue 1 Conforama qui feront du bien au promu.

    La décla :
    « Le PSG présente également son gardien aujourd'hui, on a fait le choix de la jeunesse nous. » Nouveau gardien du Nîmes Olympique, prêté par les Girondins de Bordeaux, Paul Bernardoni a été présenté par le club gardois le même jour que Gianluigi Buffon par le PSG. Laurent Boissier, coordinateur sportif des Crocos, a mêlé avec malice ces deux évènements en lâchant cette petite phrase pleine d’humour. Grand espoir français à son poste, Bernardoni aura rapidement l’occasion de se mesurer à la légende italienne. Nîmes accueillera en effet le PSG, au stade des Costières, dès la 4e journée de Ligue 1 Conforama (31 août, 1er et 2 septembre).

    Stade :
    Stade des Costières (15 934 places)
    Affluence moyenne lors de la saison 2017/2018 : 8 592 spectateurs


    Source : LFP
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Dim 29 Juil - 12:25

    C'est leur crocos-deal

    Foot L1 Nîmes
    Ligue 1 : Nîmes ne veut rien changer dans son jeu


    Le 29/07/2018,

    Hugo Guillemet

    Les Nîmois, promus en L1, ont pour seul objectif de se maintenir. Mais ils se sont promis de le faire sans dénaturer le jeu offensif qui faisait leur force la saison passée.

    Le stage au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), cette semaine, avait des airs de colonie de vacances pour les Crocos. Denis Bouanga, la dernière recrue, a chanté du Rohff, le rappeur, en plein déjeuner, debout sur une chaise. Renaud Ripart et Rachid Alioui se sont affrontés à la pétanque, passe-temps favori d'un groupe nîmois à l'accent très sudiste. Umut Bozok, lui, a animé la salle de soins en s'installant derrière le piano de l'hôtel Bel Horizon, pendant que Baptiste Guillaume montrait une certaine aisance sur le parcours d'accrobranches. Les attaquants nîmois ont des talents divers et variés mais tous savent qu'il leur faudra revenir à l'essentiel, dès le samedi 11 août, à Angers : marquer.




    Source : l'équipe du 29 juillet 2018
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Ven 3 Aoû - 7:01


    Présentation du Nîmes Olympique 2018-2019

    Le promu gardois a les crocs au moment de retrouver l'élite après 25 ans d'absence. Une attaque de feu autour du duo Bozok-Alioui, un public bouillant et un recrutement mélangeant vieux briscards et de jeunes promesses, beaucoup d'équipes pourraient se casser les dents sur le cuir des Crocodiles.

    lundi 30 juillet

    Le coup de soleil de l'été

    La montée manquée avec le Lorient de Mickaël Landreau, Denis Bouanga a finalement pu attraper à 23 ans le train de la Ligue 1. Les Crocodiles ont déboursé 5 millions d’euros pour débusquer l’international gabonais. Meilleure attaque de Ligue 2 la saison dernière, Nîmes ajoute une nouvelle corde à son arc puisque le milieu offensif est un récidiviste pour ce qui est des chiches au-delà des 20 mètres et a inscrit 15 buts en 41 rencontres avec les Merlus la saison dernière. Surtout, le natif du Mans se rapproche géographiquement et sportivement de son club de coeur, l’Olympique de Marseille, comme il le clamait en fin de saison dernière sur Twitter. Un soutien qui lui avait valu dans le Morbihan quelques remontrances du public, certains déployant la banderole : « Bouanga, range ton clavier, mets tes crampons » . De quoi lancer un nouveau sujet de discussion dans les tribunes des Costières.

    Allezzz l’OM ???
    — BouangaDenis (@BouangaDenis) 3 mai 2018


    Le fait divers d'été

    Fin de course pour Jean Guy, 80 ans et figure de la French Connection, le gang qui faisait transiter la schnouf entre Marseille et les States dans les années 70 et 80. Le baron de la drogue s’est livré de lui-même aux autorités en poussant difficilement la porte du commissariat de Nîmes après 12 ans de cavale. Fast life.

    L'équipe-type :

    Nîmes (4-4-2) : Bernardoni - Landre, Briançon, Lybohy, Miguel - Bouanga, Diallo, Savanier, Ripart - Alioui, Bozok. Entraîneur : Bernard Blaquart.

    La prophétie : Théo Valls empêchera Nîmes de passer au second tour

    En affichant une moyenne de 24 matchs, le milieu nîmois a cette fois contribué à la remontée des Crocodiles. Problème : c’est pile le taux de popularité que déplorait son homonyme Manuel Valls un an avant de se lancer dans la campagne présidentielle. La suite de l’histoire, vous la connaissez, les rouges coulent et c’est le jeune Kylian Mbappé qui ramasse tous les honneurs.

    L'avis du capo

    Cyril Roure, président de Nemausus 2013 : « J'ai tout connu avec le Nîmes Olympique. À 5 ans, j'allais au stade Jean-Bouin avec mon père, j'ai vu la D1 et l'Europe aux Costières... Donc retrouver l'élite 23 ans plus tard, c'est beaucoup d'émotions parce qu'entre temps, on a eu que la Coupe de France à se mettre sous la dent. Pour un jeune groupe comme le nôtre, la Ligue 1 va nous permettre de grandir. Le public nîmois est plutôt dans la réaction. L'engouement a commencé à émerger en fin de saison dernière. Là, on a déjà 7000 abonnements d'enregistrer, et ce n'est pas fini. La tribune sud devrait être remplie à 90% à chaque match. Certes, les abonnements ont augmenté (de 135 euros à 300 euros, ndlr) mais cela ne nous fait pas peur. Pour de la Ligue 1, ça reste raisonnable. Surtout qu'on va voir passer les plus grands clubs de France, avec aussi un beau derby contre Montpellier. L'objectif, forcément c'est le maintien, après le Nîmes Olympique a déjà prouvé par le passé qu'il était capable de belles surprises... »

    L'avis d'Olivier Kapo

    « Félicitations à eux. Revenir après 25 ans, c’est beau. À présent, il faudra s’accrocher parce que la Ligue 1, ce n’est pas la Ligue 2. Certains s’adaptent rapidement, mais ils ne sont pas majoritaires. L’écart entre les deux divisions, c’est le jour et la nuit. Quand vous jouez Tacalfred d’Auxerre, ce n’est pas Thiago Silva ! Un jour, ton adversaire s’appelle Tacalfred, le lendemain, Neymar ou Mbappé. Il va falloir être très costaud pour résister à ça. »

    Le tweet de @JM_Aulas

    « Cher @UmutBozok, malgré ton triplé de ce soir, je suis prêt à payer les loukoums et te jouer une ritournelle au piano pour que tu reviennes dès janvier dans notre formidable outil. #TeamErdogan #VendreLaPeauduCroco #NewFekir »
    19 octobre 2018

    Ce que la VAR va changer pour lui

    19 cartons reçus, dont 4 rouges, voilà le tableau de chasse d’Hervé Lybohy l’an dernier sous les couleurs du Paris FC. Le défenseur de 35 ans, devenu pro sur le tard (27 ans), avait été envoyé à la douche après trois contacts litigieux avec le Lorientais Gaëtan Courtret, le Valenciennois Sébastien Roudet et le Lensois Christian Lopez. Toujours sur une action éloignée du ballon et laissant planer un doute d'une réelle agression ou s’il s’agissait seulement de joueurs tirant à profit de la maladresse et du côté brusque de l’Ivoirien d’1m87 et 90kg. Peut-être que la technologie permettra enfin de réhabiliter cet éléphant dans un magasin de porcelaine. Car tout ça n’était que caresse pour lui.

    Lybohy du Paris FC à Nîmes


    Le prochain appelé chez les Bleus : Anthony Briançon

    S’il y a pléthore de défenseurs centraux gauchers, Didier Deschamps a en revanche moins de solutions de rechange derrière Raphaël Varane. La preuve, c’est Adil Rami qui était présent en back-up en Russie. Et si le stoppeur du Real venait à s’absenter, le sélectionneur pourrait tenter de lancer Anthony Briançon. À 23 ans, le natif d’Avignon, formé à Lyon, a déjà 132 matchs dans les jambes avec les pros. Complet et parfait dans l’esprit, il est devenu la saison dernière un des chouchous des Costières. Allez, une bonne saison avec Nîmes, un transfert au FC Séville l’été prochain et c’est en outsider qu’il attendra la liste de DD pour le prochain Euro.

    La photo de vacances

    En enfilant la soutane, la retraite spirituelle de Paul Bernardoni au Maroc lui a fait le plus grand bien, puisque c’est l’esprit sain qu’il retrouvera une cage en Ligue 1. Mais détrompez-vous, Aloïs Confais est sept mois plus âgé que le gardien.

    Le quiz

    Avec 102 matchs dirigés depuis novembre 2015, Bernard Blaquart est le coach le plus capé sur le banc nîmois, depuis Kader Firoud et ses seize années de mandat répartis entre 1955 et 1978. Une stabilité qui a enfin permis au club gardois de retrouver l’élite, après avoir avalé 17 entraîneurs depuis leur descente en 1995, soit 23 ans.


    Source : So Foot
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Lun 6 Aoû - 20:15

    Nîmes, enfin de retour après vingt-cinq ans d’attente


    Le 11 de départ du NO contre l'EAG LE 4 août 2018 (1-0).
    Debout de gauche à droite : Denis Bouanga, Renaud Ripart, Sada Thioub, Anthony Briançon et Moustafa Diallo. Accroupis de gauche à droite : Sofiane Alakouch, Tégi Savanier, Florian Miguel, Loïck Landre et Umut Bozok.
    Nîmes, enfin de retour après vingt-cinq ans d’attente.

    Promu cette saison dans l’élite, le Nîmes Olympique retrouve la Ligue 1, vingt-cinq après sa dernière apparition (une défaite à domicile, 0-2, face au Havre, le 2 juin 1993…). Un challenge particulier qui ne semble pas faire peur aux Croco­diles de Bernard Blaquart, l’entraîneur de 60 ans à l’origine du renouveau du club gardois. Arrivé en 2015, l’ancien directeur du centre de formation sait d’où vient Nîmes : « C’est aussi beau d’avoir sauvé le club, il y a deux saisons, d’une relégation, après l’avoir vu moribond et véhiculer une image catastrophique, que cette accession au mois de mai en Ligue 1. »

    Une chose est sûre, l’ancien attaquant ne veut pas changer le style du club : « Quel est le plus compliqué : accéder à ce championnat ou s’y maintenir ? Je ne sais pas. Sera-t-on capables de s’inscrire sur la durée en Ligue 1 ? Nous ne serons pas fa­voris dans ce championnat mais cela, tout le monde le sait. Aujourd’hui, notre objectif est de montrer que le club y a sa place. Le Nîmes Olympique n’a plus le lustre d’il y a quarante ans (vice-champion de France 1958, 1959, 1960, 1972, NDLR). Aujourd’hui, on est le Petit Poucet, avec le plus petit budget (autour de 20 millions d’euros). »

    "Je ne veux pas renier mon système de jeu même si la Ligue 1 n’évolue pas dans le même monde que la Ligue 2." Bernard Blaquart

    Un Petit Poucet aux dents longues, qui se repose sur un système offensif avec quatre attaquants. Pour terminer, la saison passée, meilleure attaque de la Ligue 2 (75 buts). « Je ne veux pas renier mon système de jeu même si la Ligue 1 n’évolue pas dans le même monde que la Ligue 2 », prévient Blaquart. Une chose est sûre : à Nîmes, tout le monde apprécie le style du technicien français, à l’image du capi­taine et défenseur de la formation gardoise, Anthony Briançon.

    « Par son discours simple et efficace, le coach a apporté de la sérénité. Voilà trois ans, il a amené un nouveau souffle et nous a redonné de la confiance. Ce jeu tourné vers l’avant, très attractif, est depuis sa venue comme entraîneur sa griffe, l’ADN du club. C’est un football qui nécessite de ne pas calculer ses efforts, mais nous sommes prêts à souffrir avec, cette année encore, le plus petit effectif de joueurs professionnels. »

    Les joueurs se sont mis en grève

    Un effectif déterminé à ne pas se laisser faire. Sur les terrains mais aussi en dehors. Ainsi, jeudi dernier, les joueurs se sont mis en grève. La raison ? Des primes de match inférieures à celles perçues la saison passée en Ligue 2. Une action qui a reçu le soutien de leur entraîneur, qui a aussitôt menacé, à l’instar de ses joueurs, de boycotter la rencontre amicale face à Guingamp samedi dernier. Une solution a évidemment été trouvée. Et tout est rentré dans l’ordre. Mais les futurs adversaires des Crocos sont prévenus. Ces derniers ne vont rien lâcher…


    Source : Sport 24
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mar 7 Aoû - 21:15

    Ligue 1. Tour des clubs : objectif maintien pour Nîmes


    Le groupe nîmois avant le match amical perdu face à Guingamp (1-0)

    Le Nîmes Olympique s’apprête à retrouver l’élite 25 ans après l’avoir quitté. Les hommes de Bernard Blaquart vont devoir batailler pour que cette joie ne soit pas que celle d’une saison. C’est en effet le lot des promus que de se maintenir en Ligue 1 avant de voir plus loin. L’ambition, le joueur à suivre, l’entraîneur, le onze type ou encore le mercato, retrouvez la présentation du Nîmes Olympique.


    L’ambition : se maintenir coûte que coûte

    Les premières saisons des promus en Ligue 1 se suivent et se ressemblent : avant d’envisager quoi que ce soit en Ligue 1, il faut y rester. Le Nîmes Olympique ne fera pas exception à cette loi. Fraîchement promus en Ligue 1 après une belle deuxième place en Ligue 2, les Crocos ont pour objectif de se tenir en dehors de la zone de relégation. La première saison est toujours un moment charnière et les conséquences d’une redescente sur un club sont parfois catastrophiques, avec des descentes en cascades parfois à la clé. Après avoir été tout proche de la relégation en National suite aux scandales de matches truqués en 2014, rester en Ligue 1 après 25 ans d’absence serait un joli tour de force.

    Le joueur à suivre : Umut Bozok

    Arrivé en 2017 pour 3 ans, Umut Bozok a été la révélation de la saison 2017-2018 de Ligue 2. Meilleur buteur du championnat avec 24 réalisations, le jeune Turc (21 ans) a été l’un des grands artisans de la deuxième marche du podium décrochée par le Nîmes Olympique synonyme de montée. Passé par Metz et Marseille Consolat (aujourd'hui Athlético Marseille), l’avant-centre aura la lourde tâche de prouver qu’il peut s’imposer en Ligue 1 tout comme son coéquipier d’attaque, Rachid Alioui, 17 buts au compteur la saison passée.

    Samuel Eto’o aurait pu être le joueur clé de la formation nîmoise cette saison mais il paraît bien farfelu de penser que la cagnotte mise en place par le club pour tenter d’attirer le Lion indomptable parvienne à ses fins, bien que le joueur ait proposé d’y participer non sans un trait d’humour

    Umut Bozok face au défenseur guingamapais Felix Eboa Eboa.
    L’entraîneur : Bernard Blaquart

    C’est la figure de la réussite nîmoise. Arrivé en novembre 2015 alors que l’équipe est au fond du trou, sanctionné de 8 points de pénalité après l’affaire des matches truqués et tout près de la relégation, l’entraîneur charentais réussit l’exploit de maintenir le club en Ligue 2. En charge du centre de formation du club depuis 2013, Bernard Blaquart fait confiance en sa jeune garde et elle le lui rend bien. Dès l’année suivante, il construit une équipe stable et pérenne avec de jeunes éléments entre autres et termine 6e du championnat à la bagarre pour le podium. Cette année le travail paie et Nîmes retrouve l’élite après 25 ans d’absence en finissant sur la deuxième marche du podium, juste derrière Reims, irrésistible leader. L’entraîneur des Crocodiles a de quoi être fier.

    La formation dans le sang, celui qui a été en charge du centre de formation grenoblois qui a notamment vu sortir des Florian Thauvin ou Olivier Giroud a aussi réussi à intégrer des éléments clés à l’image d’Umut Bozok qui s’est adapté à la Ligue 2 avec une aisance sidérante, conservant son titre de meilleur buteur (24 réalisations en Ligue 2) après déjà avoir réussi cette performance en National.

    [/url]
    L'entraîneur des Crocodiles, Bernard Blaquart.



    Le onze-type (avant la fin du mercato)

    Le probable 11 titulaire de Nîmes cette saison.
    Le mercato

    Arrivées : Denis Bouanga (FC Lorient, 3M €), Paul Bernardoni (Girondins Bordeaux, p.), Loïck Landre (Genoa FC, f.c.), Hervé Lybohy (Paris FC, f.c), Florian Miguel (Tour FC, f.c), Mustapha Diallo (EA Guingamp, f.c), Baptiste Guillaume (Angers, p.), Zié Diabaté (FC Niort, r.p.).

    Départ : Romain Del Castillo (Lyon, r.p.), Olivier Boscagli (Nice, r.p.), Zié Diabaté (f.c.), Fabien Garcia (f.c.), Liassine Cadamuro (f.c.).

    Légende : p. : prêt ; r.p. ; retour de prêt ; f.p. : fin de prêt ; t.d. : transfert définitif ; f.c. : fin de contrat.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mer 8 Aoû - 13:43



    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mer 8 Aoû - 13:44



    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mer 8 Aoû - 13:45




    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mer 8 Aoû - 14:28


    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 20:04

    NÎMES OLYMPIQUE Laurent Boissier : « en fait, tout va bien… »

    Norman Jardin


    Laurent Boissier, le directeur-sportif du Nîmes Olympique (photo : Norman Jardin / Objectif Gard)
    Alors que la préparation du Nîmes Olympique touche à sa fin, le directeur-sportif des Crocos revient sur l’actualité du club.

    Objectif Gard : Quelle est votre position sur le cas de Yan Marillat qui se trouve au centre d’une polémique ?

    Laurent Boissier : Yan Marillat a un an de contrat au Nîmes Olympique. Aujourd’hui, le club a pris une décision sportive. Bernardoni est le numéro 1, Valette est le numéro 2 et Marillat fait parti des cinq gardiens du club (Yan Marillat et Martin Sourzac ont un bon de sortie, NDLR ). C’est un peu compliqué pour lui, car il ne joue pas. Maintenant, Yan ce n’est pas un mauvais gamin. Il a rendu service au club et on peut comprendre sa frustration.

    Depuis quelques jours, l’actualité du Nîmes Olympique est marquée par des problèmes extra-sportif. Que pouvez-vous nous en dire ?

    Il n’y a pas que les gens qui sont à l’extérieur du club qui pense que le Nîmes Olympique a des problèmes. Au club tout va bien. On est prêt et on a un groupe pour aller se défendre en Ligue 1. J’ai une énorme confiance en mon groupe et mon entraîneur. Je ne me fais aucun souci pour le Nîmes Olympique. Si certain pense que le club est en crise, ils auront la réponse samedi soir. Je tiens à rajouter que tant que Rani Assaf sera président du Nîmes Olympique le club avancera.

    Le mercato des Crocos est-il bouclé ?

    Le marché se termine le 31 août et nous n’avons jamais dit qu’il était fermé pour le Nîmes Olympique. Nous ne sommes pas dans une situation d’urgence.

    Êtes-vous satisfait de la campagne d’abonnements ?

    Cet engouement me remplit de bonheur et de fierté. C’est vrai qu'elle a été un peu compliquée pour certains. On s’est bien débrouillé et gens du club ont bien travaillé pour cela. Je suis très fier que nous ayons passé la barre des 10 000 abonnés. Ça veut dire que les gens croient en nous.

    N’êtes-vous pas inquiet avant d'attaquer le championnat ?

    Je suis excité, impatient et motivé. C’est pour cela que je tiens à préciser que le club vient de monter en Ligue 1 et que tous ses joueurs cadres ont resignés. On a aussi réussi à recruter. Je me dis qu’il doit y avoir plus mal que le Nîmes Olympique. En fait, tout va très bien. On a un projet de nouveau stade, on a un président qui est totalement amoureux de son club et des supporters qui sont derrière nous.

    Propos recueillis par Norman Jardin Objectif Gard
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 21:52

    Actualités
    LIGUE 1 CONFORAMA : LE DÉFI DU PROMU CROCO


    Ligue 1 Conforama | 08/08/2018

    Le milieu offensif croco Renaud Ripart devant l'attaquant rémois Rémi Oudin

    A quoi le promu croco venant de Domino's Ligue 2 doit-il s'attendre lors de cette 1ère journée de Ligue 1 Conforama ?

    Lancer sa saison dans l'élite n'est pas toujours une tâche facile ces dernières saisons. Le promu croco débute leur exercice 2018/2019 à l'extérieur samedi à 20h, puisque le Nîmes Olympique affronte l'Angers SCO. Les Gardois n'avaient plus joué à ce niveau depuis 25

    Le bilan des promus

    Pour ce qui est des résultats de l'ensemble des promus lors de la 1ère journée de Ligue 1 Conforama, les clubs montés de Domino's Ligue 2 ont perdu une fois sur deux ces 10 dernières saisons. Ils se sont en effet inclinés 15 fois en 30 matchs. Mais il y a aussi eu eu 8 victoires et 7 nuls.

    La saison dernière, aucun promu ne s'était cependant imposé. Une première depuis la saison 2011/2012. L'Amiens SC avait perdu au Parc des Princes contre le PSG (2-0). Le RC Strasbourg Alsace s'était incliné lourdement sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais (4-0) tandis que l'ESTAC Troyes avait réussi à faire match nul contre le Stade Rennais (1-1).

    A noter enfin qu'une victoire d'un promu lors de la 1ère journée rime souvent avec maintien à l'issue de la saison. Ces 10 dernières années, les 8 promus qui se sont imposés en ouverture du championnat faisaient toujours partie de l'élite la saison suivante à une exception. Le Havre AC avait en effet été relégué à la fin de la saison 2008/2009 malgré sa victoire inaugurale sur l'OGC Nice (1-0).


    Source : LFP
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 22:05


    La stabilité nîmoise


    De son côté, le Nîmes Olympique connaît moins de mouvements. Les Crocos, qui retrouvent la Ligue 1 pour la première fois depuis l'exercice 1992-1993, ont opté pour la stabilité. Malgré les départs de deux éléments importants dès le début du mercato, les Nîmois ne se sont pas affolés. Romain Del Castillo (22 ans), qui était prêté, est retourné à Lyon, qui l'a vendu dans la foulée au Stade Rennais. Prêté par Nice, Olivier Boscagli est lui retourné dans son club formateur où il essayera de s'imposer dans l'effectif de Patrick Vieira cette saison. Il fallait pour autant se renforcer pour les Languedociens. Rapidement, Loïck Landre (26 ans) s'est engagé après un exercice vierge au Genoa. Libre, l'ancien Parisien a débarqué avec l'envie de se relancer dans le sud de la France. Il a été suivi par Baptiste Guillaume (23 ans). Lui aussi revanchard, après une saison difficile à Angers, l'attaquant belge est prêté une saison par le SCO.

    Des recrues dans le besoin de se relancer dont Paul Bernardoni (21 ans) ne fait pas partie. Le joueur des Girondins de Bordeaux, barré dans son club, alors qu'il vient de réaliser une superbe saison en Ligue 2 à Clermont, a voulu surfer sur ses bonnes performances et a décidé de rejoindre les Crocos, toujours en prêt, avec l'ambition de participer à la mission maintien. Homme d'expérience, le Guingampais Moustapha Diallo (32 ans) est lui arrivé libre pour apporter son vécu. Et le Lorientais Denis Bouanga (23 ans) lui a emboîté le pas pour un montant de 3 millions d'euros. S'il n'est pas clinquant, le recrutement se veut intelligent avec des renforts à chaque ligne et un parfait mélange entre jeunesse et expérience. Mené par ses deux attaquants Rachid Alioui, actuellement blessé, et Umut Bozok, le Nîmes Olympique doit à tout prix conserver des éléments qui ont inscrit 41 buts à deux. Si pour le premier nommé un départ ne semble pas à l'ordre du jour, ce n'est pas forcément le cas de son alter ego qui pourrait quitter le Gard au mois d'août.

    Les arrivées à Nîmes : Denis Bouanga (milieu, 23 ans, Lorient), Hervé Lybohy (défenseur central, 34 ans, Paris FC), Loïck Landre (défenseur central, 26 ans, Genoa), Mustapha Diallo (milieu, 32 ans, Guingamp), Florian Miguel (latéral gauche, 21 ans, Tours), Paul Bernardoni (gardien, 21 ans, prêt de Bordeaux), Baptiste Guillaume (attaquant, 23 ans, prêt d'Angers). Abel Malik Hsissane et Sami Ben Amar viennent de la réserve des Crocodiles.

    Les départs à Nîmes : Olivier Boscagli (latéral gauche, 20 ans, retour de prêt à Nice), Romain del Castillo (milieu, 22 ans, retour de prêt à Lyon). Zié Diabaté, Fabien Garcia et Liassine Cadamuro ont été laissés libres par les Crocodiles

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Jeu 9 Aoû - 22:13

    Ligue 1 :
    Le délicat mercato du promu nîmois


    le Nîmes Olympique a connu la joie de la promotion cette année. Pour autant, l'effervescence a déjà laissé place à un long travail pour se maintenir en Ligue 1 Conforama.
    Pour autant, l'effervescence a déjà laissé la place au travail pour se maintenir dans l'élite.
    Le promu croco est prévenu et s'affaire désormais à défendre sa place au plus haut niveau du football français.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mar 21 Aoû - 12:21

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mar 21 Aoû - 12:33

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Admin le Mar 21 Aoû - 12:34


    Contenu sponsorisé

    Re: PRESENTATION DU NÎMES OLYMPIQUE - SAISON 2018-2019

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 23:13