NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Ven 17 Aoû - 16:01


    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Ven 17 Aoû - 16:03

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Ven 17 Aoû - 16:05

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Ven 17 Aoû - 18:34

    Le dernier Nîmes – OM date de la saison 1989-90… 

    Didier Deschamps contre les crocos 




    Journal de l’OM

    Lors de la saison 1989-90, l’OM a accueilli Nîmes en huitième de finale de Coupe de France au stade Vélodrome. Les Olympiens s’étaient qualifiés grâce à des buts de Didier Deschamps, son premier dans l’enceinte marseillaise, et Philippe Vercruysse. Dimanche, Nîmes – Marseille sera l’affiche de clôture de la 2e journée de Ligue 1 (21h00).


    Dernière édition par Admin le Ven 17 Aoû - 18:49, édité 1 fois
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Ven 17 Aoû - 18:48

    La déclaration d'avant match de Valere Germain (28'ans - OM). 


    "Ce match sera compliqué, c'est un derby, les joueurs de Nîmes ont hâte de jouer un gros match. ils vont essayer de s'imposer dans un stade qui sera plein", a-t-il déclaré face à la presse, ce vendredi. Il a également commenté le mercato : "Le recrutement d'un attaquant ? Cela n'est pas à moi d'y réfléchir, c'est aux dirigeants de décider." Les spéculations ne l'inquiètent pas : "La période de mercato ne me perturbe pas. C'est dans tous les clubs comme ça. Si on veut être plus tranquille, il faut aller dans un petit club."
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Ven 17 Aoû - 23:03

    Nîmes-OM : Garcia pense intégrer des Mondialistes
    Rudi Garcia devrait intégrer des Mondialistes dans son groupe pour la rencontre Nîmes-OM.

    L'entraîneur de l'OM a indiqué que les finalistes de la coupe du monde retrouvait peu à peu la condition : "Tout le monde a besoin de se reposer. On peut voir des mondialistes mais je ne sais pas encore combien. Je ne sais pas s'ils ont 90 minutes dans les jambes. Ils peuvent soit débuter et sortir, soit ne pas débuter et à ce moment-là c'est en fonction du poste", a-t-il déclaré à la presse.

    "Il est probable qu'on en voie un dans l'axe"

    Et de préciser : "Nos mondialistes ont bien mérité leur repos, je pense qu'il leur fallait 3 semaines de coupure pour éviter les blessures. Bien évidemment qu'on est tenté de les mettre le plus vite possible. Il est probable qu'on en voie un dans l'axe, au moins un sur les deux, on verra..."
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Ven 17 Aoû - 23:10

    Nîmes : le commentateur sportif Laurent Paganelli a relevé son défi délirant

    MIDI LIBRE

    17/08/2018 


    Laurent Paganelli est arrivé devant le stade des Costières ce vendredi 17 août après-midi. - Capture écran Twitter/E.C.


    Paga a relevé le défi ! Il a rejoint Nîmes depuis Avignon à pied en... trois jours !

    Parti mercredi 14 août de chez lui à Avignon, le commentateur sportif de Canal + Laurent Paganelli est arrivé ce vendredi à Nîmes.
    Il s'était lancé le twitter de rejoindre à pied la cité des Antonin en l'honneur du premier match des Crocos en Ligue 1 à domicile dimanche 19 août aux stade des Costières. Il a marché 10 km par jour. A la fin de chaque étape, son épouse venait le cherchait pour le ramener à la maison et le déposait le lendemain matin au point de la veille !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 5:27

    Près d'un millier de supporters de l'OM attendu à Nîmes !


    Malgré l'arrêté préfectorale déposé par le préfet du Gard, ce seront normalement 910 supporters olympiens qui seront présents dans le parcage du Stade des Costières.

    Malgré l'arrêté préfectorale déposé par le préfet du Gard, ce seront normalement 910 supporters olympiens qui seront présents dans le parcage du Stade des Costières Malgré l'arrêté préfectorale déposé par le préfet du Gard, ce seront normalement 910 supporters olympiens qui seront présents dans le parcage du Stade des Costières.

    Le 12e hOMme olympien sera bien présent à Nîmes pour encourager l'Olympique de Marseille, pour pousser leurs joueurs vers la victoire dans un match qui promet !
    A noter que vendredi soir, Reims a créé la surprise en venant à bout de l'OL 1-0 (but de Chavaria en seconde mi-temps).
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 12:42

    Nîmes – OM : On va dire aux joueurs de ne pas échanger leur maillot avant le match (Blaquart).


    Face aux médias, à deux jours du choc tant attendu contre l’OM, l’entraîneur nîmois, Bernard Blaquart, est revenu sur les clés de la rencontre.


    De la fraîcheur et de l’humour. Comme si Bernard Blaquart, l’entraîneur nîmois, épousait parfaitement le style de ses joueurs, tout aussi décontractés et étonnants samedi dernier, lors de leur succès ahurissant sur la pelouse d’Angers (4-3).


    Dimanche, aux Costières, ce sera LE match tant attendu face à l’Olympique de Marseille. Et l’entraîneur des Crocos espère juste que ses joueurs n’échangeront pas leurs maillots avec les titulaires marseillais avant même le début de la rencontre ! Propos retranscrits par Sport24.


    « On va dire aux joueurs de ne pas échanger le maillot avant le match (sourire). Avoir du respect pour des joueurs n’empêche pas de jouer contre eux. On a envie de se montrer dignes de cette affiche. En tous cas, on est heureux d’accueillir l’OM et tout ce que cela représente. La plupart des joueurs, mais aussi des supporters de Nîmes Olympique, sont aussi supporters de l’OM. Proposer cette affiche, c’est du bonheur.  Nous devrons faire des efforts à la récupération du ballon. On essayera, au moins de temps en temps, quand nous aurons l’occasion, d’attaquer. Est-ce que nous aurons la possibilité, ça, je n’en sais rien. »
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 12:51

    Les chiffres avant NO / OM 
    1
    Ce sera le 1er affrontement entre Nîmes et l'OM en Ligue 1 Conforama depuis la victoire olympienne au Stade Vélodrome le 6 février 1993 (6-1). 
     9
    L'OM reste sur une série de 9 matchs sans défaite en Ligue 1 Conforama (6 succès, 3 nuls), plus longue série en cours.
    10
    L'OM a cadré au moins 10 tirs dans une rencontre à 3 reprises en 2018 en Ligue 1 Conforama, un record sur une année civile pour les Olympiens depuis 2011 (3 matchs également).
    13
    Nîmes reste sur 13 rencontres sans le moindre succès à domicile en Ligue 1 (5 nuls, 8 défaites), depuis le 24 octobre 1992 face à Valenciennes (2-1). 
    15
    Florian Thauvin est le meilleur buteur français dans les 5 grands championnats en 2018 (15 buts).
    3
    Valère Germain a inscrit 3 buts lors de ses 4 derniers matchs de Ligue 1 Conforama, c'est autant que lors des 14 précédents.

    Ligue 1 Conforama - 2e journée
    Nîmes -  OM
    Dimanche 19 août 2018 à 21h00
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 17:47

     Ligue 1 : "On ne sait pas ce que l’on vaut" estime l'entraîneur de Nîmes


    Eric Delanzy - Midi Libre -
    18/08/2018 


    Valls et Thioub à Angers 3-4


    Nîmes - Marseille ce dimanche à 21 h aux Costières. L’entraîneur croco Bernard Blaquart se donne neuf matches pour évaluer le niveau de son équipe. 

    Jeudi, Bernard Blaquart a fêté ses 61 ans. Cela fait de lui l’entraîneur le plus vieux de Ligue 1 après Jean-Louis Gasset (64 ans, Saint-Etienne). Mais son âge ne lui donne pas plus de certitudes sur son équipe, novice à ce niveau : si le coach nîmois a dirigé son premier match dans l’élite samedi dernier à Angers (*), neuf de ses joueurs y ont également fait leurs grands débuts. Et quels débuts !
    Des buts, quatre marqués et trois encaissés, résultat d’un match contrasté des Crocos. Quel est le vrai visage de NO ? Celui du début et de la fin de la rencontre à Angers, tout en maîtrise puis en panache ? Ou celui du premier quart d’heure de la 2e période, quand le promu gardois s’est liquéfié, cédant deux fois, dominé comme jamais la saison passée en Ligue 2 ?

    Rendez-vous au moment de la deuxième trêve internationale

    Bernard Blaquart aimerait savoir. Mais pour l’instant, il ne sait pas. Et nous non plus d’ailleurs... Même après un premier succès à l’extérieur : "Il y a pas mal de choses à améliorer. Notre mauvaise entame de 2e mi-temps aurait dû suffire à Angers pour nous abattre. On ne se leurre pas, on a des lacunes, il faut que l’on progresse. Jusqu’où l’on peut aller ? Je me donne 9 matches, jusqu’à la deuxième trêve internationale (début octobre), pour savoir si Nîmes n’a rien à faire dans ce championnat ou si l’on est à notre place. Aujourd’hui, on ne sait pas ce que l’on vaut..."
    Pour l’instant, le technicien croco est confronté à un premier paradoxe : s’il estime que sa formation a manqué "d’expérience et de joueurs cadres" dans la tempête du début de seconde période à Angers - "l’absence (pour blessure) de nos deux leaders de la saison dernière, Fethi Harek et Pierrick Valdivia, peut expliquer ce moment difficile" -, elle a pourtant ressorti la tête de l’eau grâce à ses jeunes.
    NO a terminé et gagné la partie avec six éléments issus du centre de formation (Alakouch, Paquiez, Briançon, Valls, Ripart et Depres, âgés de 20 à 25 ans), plus un Thioub (23 printemps) décisif. "Ils ont apporté leur insouciance, leur peps, leur état d’esprit exceptionnel. On a moins de puissance que d’autres, mais on a nos qualités. Le tout est de savoir si elles sont adaptées à l’élite. De bons joueurs de Ligue 2 sont-ils capables d’être bons rapidement en Ligue 1 ? C’est la question", s’interroge Blaquart.

    L’impression que rien n’est impossible

    Quand le calendrier de la L1 était sorti, début juin, l’entraîneur gardois avait eu quelques frayeurs. L’OM et le PSG à domicile, Bordeaux et Monaco à l’extérieur au programme des six premières journées, soit quatre des six meilleurs de l’exercice écoulé, "je me suis dit que l’on n’aurait pas beaucoup de points... On en a déjà trois !" Après tout, Nîmes ne semble rien avoir à envier à des ex-promus comme Amiens, Angers, Caen, Dijon, Caen, etc.
    "Si, leur expérience et leur budget", répond le coach. Mais il sait aussi que ses joueurs "ont l’impression que rien n’est impossible, de par l’histoire récente du club qui leur a fait vivre des montagnes russes. L’insouciance de notre jeunesse est un atout dans cette Ligue 1, oui." Ce qui lui faisait dire, dans la douce nuit angevine samedi dernier : "En tant qu’entraîneur, je devrais toujours les précéder mais parfois, c’est moi qui les suis !" Même à 61 ans.

    (*) En tant que joueur, il y avait disputé une cinquantaine de matches avec Bordeaux entre la fin des années 1970 et le début des années 1980.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 19:21

    Jacques Vergnes, l'homme qui a terrassé l'OM !

    Le 22 août 1970, les Crocos disposaient facilement 3-0 de l’Olympique de Marseille. Auteur d’un triplé, l’attaquant nîmois a été le grand homme de ce match mémorable.



    Jacques Vergnes avec la une de ‘But’ qui titre sur la victoire de Nîmes sur Marseille (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)


    L'attaquant des Crocos, Jacques Vergnes, a marqué un fabuleux triplé contre Marseille, le 22 août 1970. Un but du droit, un du gauche et un de la tête. Le match parfait.

    Le stade Jean Bouin est copieusement garni, en cette chaude soirée estivale. Le derby du sud est bouillant entre les Nîmois de Kader Firoud et les Marseillais de Mario Zatelli. Les Crocos qui viennent de s’incliner à Valenciennes 3-1. De leur coté, les phocéens ont gagné leurs deux premiers matches (Strasbourg et Ajaccio). «Ils sont arrivés en passant que cela serait facile», se souvient Jacques Vergnes.


    «Jules Zvunka tentait de m’intimider»


    L’attaquant familièrement appelé Jacky est arrivé à Nîmes quelques semaines plus tôt, en provenance du Red Star. Ces débuts sont très prometteurs avec deux buts en deux matches. Le potentiel offensif marseillais est aussi impressionnant avec Skoblar et Magnusson. Mais ce soir-là, en défense, Kabyle ne laisse aucune latitude au géant suédois. Il y a aussi de la revanche dans l’air, car six mois plus tôt, les Crocodiles ont éliminé l’OM en 32de finale de la Coupe de France.
    C’est Jules Zvunka qui est au marquage de Vergnes, «il tentait de m’intimider car j’étais très jeune.» Malgré les manœuvres de Zvunka, les Marseillais vivent un calvaire. Jacques Vergnes est leur bourreau. Le natif de Magalas, dans l'Hérault, n’a que 22 ans mais il fait exploser, à lui tout seul la défense visiteuse. Pourtant, c’est l’OM qui tire le premier avec une frappe de Couécou qui échoue sur la transversale de Landi. Nîmes ne rate pas sa chance.



    Jacques Vergnes, accroupi, troisième en partant de la gauche, sous le maillot Nîmois (Photo DR)


    Elle intervient à la 22e minute quand Vergnes profite d’une mésentente entre Hodoul et Escale, pour débuter son festival, de la tête (1-0). Le break intervient dès le retour des vestiaires. Cette fois-ci c’est le Nîmois Bonnet qui sert parfaitement Vergnes. Ce dernier fait un crochet et frappe du gauche (2-0, 47e). Marseille n’a pas le temps de se reprendre que, dans la foulée, avec l’aide du poteau, Vergnes réussit un triplé (3-0, 48e).

    « Si j’avais eu une troisième jambe, j’aurais marqué un autre but »



    Un but de la tête, un du droit et un du gauche. Le match parfait ! «Si j’avais eu une troisième jambe, j’aurais marqué un autre but», souligne avec humour, le désormais retraité à Aigues-Mortes. En l’espace de 27 minutes, les Marseillais sombrent. Vergnes prend la tête du classement des buteurs de la D1 avec cinq buts en trois matches. Trois jours plus tard, l’hebdomadaire ‘But’ titre ‘Marseille tombe à Nîmes’.
    La performance de Vergnes ne laisse pas insensible les dirigeants marseillais. «J’ai reçu un coup de fil, ils voulaient m’engager. Mais j’ai préféré rester à Nîmes», se rapelle, sans regret, le héros de la soirée. À la fin de la saison, Vergnes termine troisième meilleur buteur du championnat avec 27 réalisations. Loin derrière le Marseillais Skoblar (44 buts) et le Stéphanois Keita (42 buts). Marseille décroche son troisième titre de champion de France et les Nîmois se qualifient pour leur première coupe d’Europe. Vergnes rejoint André Schwager et Henri Skiba dans le club fermé des Crocos ayant marqués trois buts contre l’OM. En attendant le prochain.


    Norman Jardin - Objectif Gard 

    La fiche technique
    Nîmes Olympique 3-0 Olympique de Marseille
    3e journée de D1 (22 août 1970)
    Stade : Jean-Bouin.
    Mi-temps : 3-0.
    Arbitre : M. Frauciel.
    Buts : Vergnes (21e, 47e et 48e).
    Spectateurs : 13 691 (Recette, 168 490 fr).
    Nîmes : Landi – Odasso, Augé, Betton, Kabyle – Canetti, Marcellin - Mezy,  Scherer, Vergnes, Bonnet. Entraîneur : Kader Firoud.
    Marseille : Escale – Lopez, Hodoul, Zvunka, Novi – Bonnet, Leclerc – Magnusson, Couécou, Skoblar, Loubet. Entraineur : Mario Zatelli.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 19:28

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 19:54





    Dernière édition par Admin le Dim 19 Aoû - 17:05, édité 2 fois
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 20:00

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 22:31

    Guillaume 

    LIGUE 1 - NÎMES


    Baptiste Guillaume intègre le groupe de Nîmes pour la réception de l'OM


    Baptiste Guillaume fait partie du groupe des Crocos pour la réception de l'OM, dimanche (21h00).
    Nîmes reçoit l'OM dimanche soir. Expulsé à Angers, le latéral gauche de l'équipe de Nîmes Florian Miguel est suspendu pour un match ferme. Par ailleurs, le milieu défensif Pierrick Valdivia, victime d'une rupture des ligaments croisés du genou droit pour la seconde fois en quatre mois, sera opéré fin août à Marseille. Enfin, le défenseur central Fethi Harek souffrant d'une lésion musculaire du fessier est forfait tout comme l'attaquant marocain Rachid Alioui en phase de reprise trois mois après la rupture du tendon de son genou droit.
    L'attaquant Baptiste Guillaume intègre le groupe.


    Paul Bernardoni, Baptiste Valette - Sofiane Alakouch, Anthony Briançon, Loïck Landre, Hervé Lybohy, Gaëtan Paquiez - Antonin Bobichon, Moustapha Diallo, Téji Savanier, Théo Valls - Denis Bouanga, Umut Bozok, Clément Depres, Baptiste Guillaume, Renaud Ripart, Sada Thioub, Panagiotis Vlachodimos


    Dernière édition par Admin le Sam 18 Aoû - 22:38, édité 1 fois
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 22:37


    LIGUE 1 - OM
    Tout le monde sur le pont pour l'OM contre Nîmes



    L'OM peut compter sur Mandanda, Rami ou encore Caleta-Car à Nîmes, dimanche soir.
    Pour le déplacement à Nîmes, Rudi Garcia dispose de tous ses éléments. Steve Mandanda, Adil Rami et le Croate Duje Caleta-Car sont dans le groupe.

    Mandanda, Pelé - Sakai, Caleta-Car, Sarr, Amavi, Rami, Hubocan - Luiz Gustavo, Kamara, Sanson, Lopez, Sertic - Germain, Mitroglou, Njie, Ocampos, Payet, Thauvin.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Sam 18 Aoû - 22:44

    Mercato - OM : L'appel du pied de cette pépite de Ligue 1 à l'OM !


    18 août 2018 


    Umut Bozok, attaquant du Nîmes Olympique, a déclaré que son rêve serait de jouer à l’OM. Le Franco-turc révèle qu’il avait été proposé au club phocéen il y a quelques saisons.
    Révélation de Ligue 2 la saison dernière avec 24 buts inscrits, Umut Bozok a été l’un des artisans principaux de la remontée des Crocos dans l’élite. Mais l’attaquant de 21 ans aurait pu ne jamais jouer aux Costières. En effet, l’international espoir turc aurait été proposé à l’[url=safari-reader://le10sport.com/football/mercato/mercato-om-enorme-coup-de-froid-pour-le-successeur-danguissa-396364]Olympique de Marseille[/url]lorsqu’il évoluait à Marseille Consolat. Dans un entretien pour Le Phocéen, Umut Bozok est revenu sur cet épisode en révélant que son rêve serait de jouer un jour à l’OM.


    « Jouer un jour à l'OM serait un rêve pour moi »



    « Oui, j'étais au courant. C'était dans le cadre de discussions pour un partenariat avec l'OM, mais cela ne s'est pas fait. À mon avis, ça veut dire que l'OM n'était pas intéressé. Maintenant, jouer un jour à l'OM serait un rêve pour moi, comme pour n'importe quel jeune joueur. C'est une très grosse équipe, et je suis certain qu'ils seront dans le top 3 cette saison », a déclaré Umut Bozok.

    Source : 10 sport 
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Dim 19 Aoû - 5:38

    Nîmes - Marseille 25 ans après, Nîmes bout d'impatience

     19 août 2018


    Bernard Blaquart, entraîneur de Nîmes, qui a réussi à ramener les Crocos dans l'élite 25 ans après. (Photo AFP)


    « On a les crocs » : pour leur premier match à domicile après 25 ans loin de la Ligue 1, les promus nîmois reçoivent ce dimanche un adversaire « hors catégorie », le grand voisin marseillais. Pour le stade des Costières, où le match se jouera à guichets fermés, il s'agit d'une ouverture royale, une semaine après la victoire obtenue dans les dernières minutes et en infériorité numérique à Angers (4-3). « On n'est pas dans le même monde, relève Bernard Blaquart, l'entraîneur nîmois. Marseille, c'est l'ascension du col du Tourmalet, le Galibier, le col de l'Izoard, ce sont tous ceux-là réunis en un seul, c'est un col hors catégorie. Montrons que l'on est affamé, que l'on a les crocs », a-t-il ajouté. 

    Sous étroite surveillance


    A Marseille, Rudi Garcia se prépare : « On sait que Nîmes sera motivé, mais nous le sommes aussi. Ils attendent de retrouver ce niveau depuis 25 ans, et 25 ans, c'est long ». La victoire face à Toulouse (4-0) vendredi dernier a placé son équipe sur de bonnes bases. « Maintenant, on veut commencer cette série de victoires qui nous amènerait à rester dans le haut du tableau ». Ce match entre voisins aux supporters réputés très passionnés va se jouer dans un stade des Costières sous étroite surveillance. Seuls 910 fans marseillais ont été autorisés à se rendre dans le Gard et ils arriveront au dernier moment en convoi, sous escorte policière. L'enceinte sera donc sous pression, et sur le terrain, Bernard Blaquart voit dans ce match « une belle affiche, du bonheur, le résultat sera ce qu'il sera, on a besoin de se jauger, mais on veut aussi se monter à la hauteur de l'affiche ». Côté marseillais, le dernier déplacement en Ligue 1 face à Nîmes, en septembre 1992, s'était soldé par une victoire suivie du titre de champion d'Europe au printemps 1993. Rudi Garcia ne veut pas y voir un signe. Dans un stade qui bout d'impatience et qui aura les honneurs de Canal + pour son retour dans l'élite, la soirée s'annonce grande, très grande dans le Gard. 
    Ce dimanche (21 h)


    Source : le télégramme 
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Dim 19 Aoû - 8:15

    FAIT DU JOUR 
    Un Olympico à l’accent du sud

    Pour son retour au stade des Costières en Ligue 1, après 25 ans d'absence, Nîmes accueille l'Olympique de Marseille, ce dimanche soir à 21h.


    Corentin Corger - Objectif Gard 


    Bernard Blaquart, coach du Nîmes Olympique, très impatient d'affronter l'OM (photo Corentin Corger)


    L'Olympico, ce terme est d'habitude réservé aux affrontements entre l'Olympique Lyonnais et l'Olympique de Marseille. Mais cette année un troisième Olympique entre dans la danse, celui de Nîmes. NO-OM, une affiche rêvée pour le retour de la Ligue 1 au stade des Costières, qui fait resurgir ce grand duel des années 1970. 
    On a toujours dû mal à réaliser, mais oui, le Nîmes Olympique a gagné le droit de faire partie de l'élite du football français et donc d'affronter les meilleures équipes. Parmi elles, l'OM, certainement le meilleur club de l'histoire du football français. Où comment jeter un gros pavé dans la mare après trois lignes ! Pour goûter à nouveau à la saveur de la Ligue 1 et plus de la Division 1, comme les Crocos l'ont connu lors de leur dernière apparition en 1993, il fallait un club historique.
    D'autant plus l'OM, dont la rivalité avec Nîmes était forte au début des années 1970. En 71-72, au terme d'une saison haletante, les Phocéens privaient les Gardois du titre de champion de France qui échouaient à la deuxième place. Ils ne reproduiront jamais une telle performance. Et puis, les années ont passé, le Nîmes Olympique a décliné et les affrontements entre les deux équipes se sont faits plus rare. Tellement rare, que les Crocos n'ont jamais battu l'OM au stade des Costières en seulement trois rencontres. Toutes compétitions confondues, cela fait huit matches consécutifs que les joueurs de la Canebière battent les Rouges. Le dernier succès nîmois (1-3) remonte au 7 novembre 1981 où Cubaynes, Castagnino et Lucchesi faisaient taire le Vélodrome. Un temps que les moins de 20 ans et même de 37 ans ne peuvent pas connaître !
    Place au présent désormais. Nîmes a montré en allant au-delà du réel à Angers, qu'il n'y avait pas de complexe à avoir à l’échelon supérieur. Mais le deuxième morceau est d'un autre calibre, déjà leader du championnat avec l'ambition de se qualifier pour la Ligue des Champions. Un terme encore inexistant dans le vocabulaire des Crocos qui visent le maintien. Néanmoins, ils réussissent la performance avec leur adversaire d'être la meilleure attaque de cette première journée avec quatre buts marqués.


    Bernard Blaquart : "l'insouciance de ces jeunes est un atout"


    Gaëtan Paquiez et Théo Valls font partie de cette jeunesse insouciante (photo Norman Jardin)


    Le spectacle promet donc d'être au rendez-vous surtout quand le coach Bernard Blaquart semble poursuivre dans son schéma en 4-4-2. "On ne va pas se renier, un aura sur le papier une équipe offensive. On essaiera dans ce match-là, au moins de temps en temps, d'attaquer. Est-ce que l'on aura la possibilité ? Ça, j'en sais rien", s'interroge Bernard Blaquart, avec le sourire. Jouer au ballon, c'est en tout cas ce qui a été travaillé à l'entraînement jeudi matin. Des équipes de six joueurs qui s'affrontaient sur un petit terrain sous l’œil attentif de l'entraîneur. "Soyez patients, ne vous affolez pas, préparez les actions", étaient les consignes que l'on pouvait attendre au bord de la pelouse.
    L'équation est la même qu'au premier match, un groupe inexpérimenté et jeune, mais qui prend davantage de proportion face à Marseille. "L'insouciance de ces jeunes est un atout, il faut qu'on la garde tout en progressant, en étant un peu plus mature, c'est un équilibre", poursuit le coach. En tout cas pour cette affiche, il n'est pas inquiet sur la faculté de ses hommes à se lâcher. "Ces joueurs ne réfléchissent pas trop, ils ont l'impression que rien n'est impossible. C'est l'histoire récente du club qui fait ça, certains ont vécu les montagnes russes."
    Ne pas se poser de questions, c'est sans doute ce qui pousse cette équipe à déplacer des montagnes et à être si surprenante. "Là c'est le Tourmalet, après on aura le Galibier et Isola", plaisante Bernard en comparant les prochains adversaires des Crocos à des cols hors catégories. Un tel affrontement aide à progresser mais le Nîmes Olympique est toujours en phase de test, "il faudra sept ou huit matches pour voir si on peut espérer quelque chose dans ce championnat." Le technicien gardois qui a déjà pu tirer des leçons, après le premier match, sur les points faibles de son équipe : "on a des lacunes plutôt défensives, faut qu'on progresse. On l'a vu à Angers, en Ligue 1 les erreurs défensives se payent très rapidement."


    Un match pour Bozok, l'ancien marseillais ?


    Jérôme Arpinon, entraîneur adjoint, glisse quelques conseils amicaux à son buteur Umut Bozok (photo Corentin Corger)


    Umut Bozok a porté les couleurs de Marseille, mais celles de Consolat, l'autre club de la ville. Il avait terminé meilleur buteur de National avec 20 réalisations lors de la saison 2016/2017. Deux ans plus tard, l'attaquant a l'opportunité de jouer face au club emblématique de la cité phocéenne. Pas totalement dans le coup à Angers, son coach veut rassurer sur un état de forme. "On a beaucoup parlé de ses problèmes de contrat, j'en ai parlé avec lui. On met ça de côté pour l'instant. Il va avoir la tête tranquille sur le terrain. Il a eu des petits ennuis de santé pendant la préparation, faut pas l'oublier."
    Malgré ça, coach Blaquart a confiance sur la capacité de son buteur à s'adapter à la Ligue 1 : "je ne m'inquiète pas. Il aura moins de ballons dans les 16 mètres, qui est son point fort. Mais je ne me fais pas de souci." Un but face à l'OM serait un bon moyen de prouver son intégration dans ce championnat mais relancerait aussi l'intérêt des autres clubs à une dizaine de jours de la clôture du mercato. Une affiche dont les joueurs veulent se montrer à la hauteur. La plupart d'entre eux sont des supporters de l'OM et pour éviter la confusion, Bernard a toujours le bon mot: "on va leur dire de ne pas échanger le maillot avant le match !".
    Il faut réserver cela pour la fin, quand Mandanda voudra le maillot de son bourreau Ripart. À chacun son scénario !


    Objectif Gard - Corentin Corger


    Le groupe des 19 joueurs retenus : Bernardoni, Valette - Paquiez, Alakouch, Lybohy, Briançon, Landre - Savanier, Valls, Diallo, Bobichon - Ripart, Bozok, Depres, Thioub, Bouanga, Vlachodimos, Denkey et Guillaume.
    Compo probable : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap.), Landre, Paquiez - Thioub, Savanier, Diallo, Bouanga - Ripart, Bozok.
    Absence : Alioui, Valdivia, Harek (blessés) et Miguel (suspendu).
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Dim 19 Aoû - 8:20

    Ligue 1 : choc olympique ce soir à Nîmes


    Midi Libre - Eric Delanzy
     


    Comme ici à Angers, Bernardoni et la défense nîmoise devraient être à l’ouvrage, ce dimanche soir face à l’OM. - AFP


    Après vingt-cinq ans d'absence, la Ligue 1 revient ce dimanche à 21 heures au stade des Costières. Avec une affiche qui fut longtemps un rêve : Nîmes Olympique - Olympique de Marseille.


    Lors de leur dernier passage en Ligue 1, les Crocos avaient dû attendre la 12e journée pour crier victoire (2-1 contre Valenciennes en octobre 1992). A ce jour, c’est leur dernier succès aux Costières dans l’élite.
    Cette année, ils donnent l’impression de ne plus avoir envie d’attendre. On dirait qu’ils n’ont peur de rien. Sûrement parce que les (jeunes) anciens ont tout vécu. Les auditions dans l’affaire des matches suspects (2014), c’est fait. Huit mois sans gagner à domicile, en 2015, c’est fait. La lanterne rouge de Ligue 2 avec 10 points de retard sur le premier non-relégable en janvier (2016), c’est fait. Six mois à être chassés et à défendre une 2e place synonyme d’accession (2017-2018), c’est fait.
    Alors, pourquoi les Nîmois auraient-ils peur de l’OM ? Ce dimanche soir, en prime time, devant les caméras de Canal +, ils n’ont rien à perdre. Ou plutôt, "car je déteste cette expression de n’avoir rien à perdre, on a beaucoup à gagner", corrige leur entraîneur, Bernard Blaquart. Comme l’autre promu, Reims, tombeur de Lyon vendredi...


    Pas le droit à l'erreur

    A Angers, devant le but, pour leur première titularisation en Ligue 1 (Thioub, Ripart) ou leur première entrée (Depres), ses joueurs n’ont pas tremblé. "La grosse satisfaction, ce sont les trois points et la réaction d’un groupe qui n’a pas perdu ses valeurs malgré toutes les rumeurs entendues ces dernières semaines", constate Laurent Boissier, le directeur sportif. "Le terrain, c’est la meilleure des réponses. Si le groupe n’était pas soudé, on ne serait jamais revenu."
    En Anjou, NO a réalisé son match de l’année dès la première journée, s’imposant 4-3 en jouant à 10 et après avoir été mené 3-1. Jusqu’au prochain, ce soir aux Costières ?
    "Des scénarios comme ça, on n’en vivra pas tout le temps", avertit Boissier. "On ne se remettra pas toujours d’un trou d’air comme on a eu à la reprise à Angers (2 buts encaissés, 3 arrêts de Bernardoni en un quart d’heure, NDLR). Surtout contre l’OM. Il faut être réaliste : on va affronter un des trois plus gros clubs français, finaliste de la Ligue Europa, qui a gardé tous ses cadres et qui a gagné 4-0 sa première rencontre..."
    Manière de dire que si à Angers, Nîmes avait le droit à l’erreur, ce ne sera pas le cas face à Payet et ses partenaires. "S’ils ont une balle de 4-1 (comme le Sco a eu une balle immanquable de 4-2, NDLR), ils ne la rateront pas", pense l’ailier Denis Bouanga.


    "L’équipe sera offensive"

    Ce qui ne veut pas dire que les Crocos ne vont pas tout tenter. Dans le Maine-et-Loire, ils ont marqué quatre fois sur des actions de jeu, aucun coup de pied arrêté, ce qui est rarissime dans le football moderne : "On ne va pas se renier. L’équipe sera offensive", annonce Blaquart. "Mais est-ce-que l’on aura la possibilité d’attaquer ?"
    Entre les deux meilleures attaques de la 1re journée, il devrait y avoir de quoi faire, oui. "Ce match, c’est une récompense pour la ferveur de nos supporters. C’est surtout leur match", confie Boissier. "On aura besoin du public dès l’échauffement. Quant aux joueurs, la première des choses, ce sera de ne pas avoir joué le match avant..." Et Blaquart, qui sait qu’une partie de ses troupes est supportrice de l’OM, d’ajouter : "On va leur dire de ne pas échanger les maillots avant le coup d’envoi..."
    L’entraîneur nîmois plaisante, évidemment. Il sait que ce n’est pas le genre de la maison. Le genre de la maison, ce serait plutôt : "Ceux qui vont vouloir prendre des points chez nous, il va falloir qu’ils viennent les chercher", annonce Laurent Boissier, enfant de la ville de Nîmes, que beaucoup d’ailleurs surnomment la "petite Marseille". Ce dimanche soir, sans peur et sans reproche, elle va tout faire pour devenir grande.

    L'adversaire : un OM confiant mais méfiant


    Les Phocéens avaient bien terminé leur championnat (5 victoires et 3 nuls pour finir 2017-2018), et ils ont bien commencé le suivant en dominant facilement Toulouse il y a neuf jours au Vélodrome (4-0).


    En Ligue 1, la plus longue série d’invincibilité en cours
    Neuf matches d’invincibilité, c’est la plus longue série en cours en Ligue 1. À l’extérieur, depuis le début de l’année, ils ne s’y sont inclinés qu’une fois, à Paris (3-0 le 25 février). Et comme ils réussissent bien face aux promus - 5 victoires et 3 nuls sur leurs huit derniers affrontements - la tâche des Nîmois s’annonce immense...
    Cela n’empêche pas les Marseillais, qui ont pris leurs quartiers dans un hôtel de la préfecture du Gard dès ce samedi soir, de se méfier. "C’est un déplacement compliqué, un derby, et les Nîmois doivent avoir hâte de jouer de gros matches sur leur pelouse", imagine Valère Germain, buteur face à Toulouse et qui reste sur un bon souvenir aux Costières : le match de la montée avec Monaco, le 11 mai 2013 (0-1).


    "Ils ont mérité de remonter"
    "Vingt-cinq ans sans Ligue 1, c’est très long", estime son entraîneur Rudi Garcia. "Ils ont mérité de remonter, je suis ravi pour eux car Nîmes, c’est une terre de foot. Il faudra répondre présent, il y aura de l’engagement. Il faudra voir le meilleur OM pour l’emporter."
    Même Mitroglou, annoncé à Besiktas, y est allé de son petit couplet sur les réseaux sociaux, déclarant sur Twitter : "La seule chose qui me préoccupe actuellement, c’est de gagner à Nîmes".

    Source : Midi Libre 
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Dim 19 Aoû - 10:19

    NO – OM : Un choc olympien
    19 août 2018

    Deuxième journée de L1 : Nîmes – Marseille. Après une belle victoire en terres Angevines, les rouges vont devoir faire preuve de solidité face au leader Marseillais 

    Gardiens : Paul Bernardoni – Baptiste Valette


    Défenseurs : Sofiane Alakouch – Anthony Briançon – Loïck Landre – Hervé Lybohy – Gaëtan Paquiez
    Milieux : Antonin Bobichon – Moustapha Diallo – Téji Savanier – Théo Vall

    Attaquants : Denis Bouanga – Umut Bozok – Clément Depres – Baptiste Guillaume – Renaud Ripart – Sada Thioub – Panagiotis Vlachodimos
    L’équipe probable : Bernardoni – Alakouch, Briançon, Landre, Paquiez – Thioub, Savanier, Diallo, Bouanga – Bozok, Ripart.


    L’affiche de cette 2ème journée de L1, était aussi l’affiche du championnat de Première Division pendant les très nombreuses années du NO dans l’élite, de sa création aux années 70 et le début des années 90. Si les années 40, puis fin des années 60 et à partir des années 80 ont été dominées par les Marseillais, ce sont bien les Nîmois qui dominèrent les ciels et blancs des années 50 jusqu’à la fin des années 80.
    Pourtant, les Nîmois n’ont jamais pu devenir champions de France, et bien souvent c’était l’équipe des Bouches du Rhône qui les en empêchaient en s’emparant du titre. Mais c’était au siècle dernier. 25 ans après avoir quitté la première division, les deux équipes s’affrontent à nouveau au plus haut niveau ce dimanche soir pour le plus grand bonheur de ses supporters dont je fais bien évidemment partie. Mes ces décennies de disettes nîmoises ont créé un fossé d’un point de vue niveau sportif et financier entre les deux équipes. Quand les Olympiens gagnaient la Ligue des Champions, les Gardois descendaient en D2, et depuis, si ce match est toujours aussi attendu et même peut-être plus qu’avant, il oppose désormais un quador du championnat à un promu. Mais avec un stade à guichet fermés depuis le tout début de la vente des packs matchs de gala, les Crocos seront poussés par leur public et IMPOSSIBLE N’EST PAS NÎMOIS. Ce sera donc mon premier match match en L1, mon premier NO-OM.
    Source : Nîmes Médiasport
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Dim 19 Aoû - 10:22

    Pour ce premier match de la saison en Ligue 1 au stade des Costières, les supporters des Nemausus 2013 ont vu grand. Objectif Gard a suivi les derniers préparatifs.

    Corentin Corger - Objectif Gard

    Difficile de trouver un hangar assez grand pour accueillir la bâche, obligation alors de faire ça à l'extérieur (photo Corentin Corger)


    Affronter Marseille pour le premier match au stade des Costières, les joueurs n'attendent que ça. Les supporters sont également très impatients. Parmi eux, le groupe Nemausus 2013, installé au cœur de la tribune Sud qui a mis les petits plats dans les grands pour l'occasion. Nous étions avec eux pour les derniers préparatifs. 


    25 ans qu'il n'y avait pas eu une rencontre de Ligue 1 disputée dans l'antre des Crocos, le stade des Costières. Forcément pour les supporters, il est indispensable de préparer quelque chose de spécial. Montrer à toute la France que le crocodile enragé est de retour et que la ferveur bat encore plus fort dans les cœurs des Nîmois. Et quel est l'objet visuel, le plus impressionnant pour galvaniser ses joueurs et faire peur à l'adversaire ? Le tifo. Il s'agit de cette grande bâche déployée au moment où les deux équipes pénètrent sur la pelouse.
    Dimanche soir, ce moment aura lieu vers 20h55 et deux tifos devraient garnir les tribunes. Celui des Gladiators Nîmois 91, placé en tribune Est, qui représentent la branche ultras des supporters. Le second tifo sera celui des Nemausus 2013, qui font vivre la grande tribune latérale Sud, populaire et familiale, qui va accueillir près de 6 000 personnes. Pour que l'entrée des joueurs soit réussie, c'est tout un travail en amont. Depuis une semaine, Brandon, le graffeur, Anthony, le responsable animation et une poignée de membres actifs travaillent d'arrache pied pour réaliser ce dessin géant.



    Anthony, avec son fils Esteban, 2 ans, dans les bras, à côté de Brandon qui profite d'un moment de répit (photo Corentin Corger)


    "On a démarré vendredi dernier et toute la semaine nous sommes venus à 5h du matin pour éviter la chaleur", explique Anthony. Une bâche de 25 mètres de long par 20 de large, qui ne tient pas dans un hangar. Dans la cour de cette carrosserie, ils ont pu travailler au calme, faisant avec les moyens du bord pour éviter que le tifo ne s'envole. Toit de tracteur, pare-chocs, palettes... tout est bon pour garder l'oeuvre étendue. Toute la semaine, à raison de six à sept heures par jour, ils ont peint, avec une certaine organisation.
    Muni de son plan quadrillé, qui reproduit en miniature le dessin, Brandon, qui a monté sa société de graff, s'occupe de tracer le portrait. "Moi je gère les dégradés de couleur sur le visage, les détails. Les autres s'occupent du remplissage et des contours. Tout le monde peut le faire, il suffit juste de ne pas dépasser." Pour leur besogne, ces fans ont utilisé plus de 120 bombes et 70 litres de peinture, nécessaires pour la première couche. Une première étape qui permet d'éviter le craquelage de la peinture. Ce vendredi soir, justement, au niveau du visage, Brandon comblait les quelques endroits où la couleur était partie.


    "Chut !!! Notre olympique est rouge"


    Pour ceux qui croient que les Marseillais ont déjà gagné, les Nemausus 2013 répondent : chut ! (photo Corentin Corger)


    Il s'agit du plus gros tifo réalisé par le groupe depuis sa création, il y a cinq ans. "Pour le retour en Ligue 1, on a voulu voir les choses en grand et faire quelque chose de propre. Car si tu te manques, tu deviens la risée après !", explique, Anthony, stressé, qui languis de déployer la bâche. Celle-ci va recouvrir l'intégralité du secteur O, soit 900 personnes. Et pour faire vivre le reste de la tribune, des voiles et des ballons rouges et blancs seront installés sur les sièges.
    Pour ce match, les Nemausus 2013 ont décidé de représenter le célèbre personnage de la série La Casa de Papel. Un braqueur vêtu d'une capuche rouge avec le masque de Salvador Dali, avec l'index pointé sur la bouche pour représenter un chut. "C'est pour faire taire les Marseillais qui nous voit déjà repartir en Ligue 2", provoque avec le sourire Anthony. L'autre main laisse entrevoir un doigt qui fait signe de venir, pour montrer que le peuple nîmois attend son adversaire de pied ferme. Le but est surtout d'effrayer les Olympiens, "quand les joueurs vont rentrer et qu'ils vont lever les yeux, ils vont se demander où ils sont tombés." Un dessin qui accompagne le nouvel hymne du groupe. Pendant l'été, les Nemausus 2013 en ont profité pour adapter la bande originale de la série, le titre Bella Ciao, en l'honneur du Nîmes Olympique.
    La dernière étape difficile qui attend le groupe est le pliage et le transport de la bâche vers le stade des Costières, pour l'installer quelques heures avant le coup d'envoi. Quand on est un véritable supporter, le soutien dépasse largement les 90 minutes d'un match. Anthony doit jongler entre son boulot et sa vie de famille, "Madame fait des bonds, surtout que mon deuxième enfant arrive dans trois semaines !". Présente aussi au sein du groupe, pour ce match, elle a décidé de rester à la maison avec ce petit garçon, Esteban. On ne sait jamais ce qu'un but nîmois pourrait provoquer !
    Une animation générale qui a un coût total de 2 000 euros. Financée en grande partie par les cotisations payées par les supporters lors du déplacement à Saint-Étienne, la saison dernière en Coupe de France. 495 personnes avaient fait le déplacement. La montée en Ligue 1 a généré davantage de mobilisation puisque les Nemausus 2013 sont passés de 78 à 263 adhérents. Grâce aux dix euros d'adhésion et aux déplacements organisés, déjà deux bus remplis pour la rencontre de Toulouse, l'association va pouvoir vivre tout au long de l'année. Tant mieux car Anthony voit déjà encore plus grand pour le derby face à Montpellier. Pendant cette saison, rien ne pourra altérer la passion du jeune homme de 26 ans !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Dim 19 Aoû - 10:39

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 2738
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Admin le Dim 19 Aoû - 11:53

    NO / OM : Les groupes et compositions probables : 


    Pour le compte de la 2e journée de Ligue 1, Marseille se rend à Nimes ce soir (21:00). Découvrez les groupes choisis par le technicien de chaque camp. 


    Nîmes - Marseille est à suivre sur Canal + à partir de 21:00


    Nîmes : Bernardoni – Valette, Alakouch – Briançon – Landre – Lybohy – Paquiez, Bobichon – Diallo – Savanier – Valls, Bouanga – Bozok – Depres – Guillaume – Ripart – Thioub – Vlachodimos
    Marseille : Pelé, Mandanda, Sakai, Caleta-Car, Amavi, Sarr, Hubocan, Rami, Kamara, Lopez, Sanson, Sertic, Gustavo, Payet, Ocampos, Njie, Germain, Mitroglou, Thauvin


    Les équipes probables




    Nîmes : Bernardoni, Alakouch, Briançon, Landre, Paquiez, Thioub, Savanier, Diallo, Bouanga, Bozok, Ripart


    Un seul changement à Nîmes par rapport à la formation victorieuse à Angers : Paquiez remplace Miguel, suspendu.

    OM : Mandanda, Amavi, Rami, Kamara, Sarr, Sanson, Gustavo, Ocampos, Payet, Thauvin, Mitroglou




    A l'OM, retour d'Adil Rami associé à Kamara (impérial
    Contre Toulouse) en défense centrale 

    Contenu sponsorisé

    Re: CHAMPIONNAT DE LIGUE 1 CONFORAMA , SAISON 2018-2019, J 2 : NÎMES OLYMPIQUE - OLYMPIQUE DE MARSEILLE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 21 Sep - 7:36