NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Sam 27 Oct - 1:28

    Bernard Blaquart (Nîmes) après le nul contre Saint-Étienne : «On est encore dans la découverte». [u]

    Le 27/10/2018

    Après le nul contre Saint-Étienne (1-1), vendredi, l'entraîneur de Nîmes, Bernard Blaquart, était à la fois frustré et satisfait. «Il nous faut être plus efficace», a-t-il notamment analysé.

    Bernard Blaquart (entraîneur de Nîmes, qui a accroché Saint-Etienne 1-1) : «On est spectateurs sur le but stéphanois. C'était pour nous rendre le match un peu plus difficile. On a été obligés de se découvrir, cela a induit trop d'espaces entre nos lignes en première période. Après, on a aussi retrouvé de la voix, mais ce n'est pas un soulagement particulier.

    «Il faut encore progresser»

    C'est ainsi, il y a des cycles. Jusque-là, on avait les occasions de buts, un poteau à Lyon (0-2), une transversale ce soir (vendredi), cela a encore été long à venir. Il nous faut être plus efficaces. Ce (vendredi) soir, il y a de la frustration avec l'impression qu'on pouvait l'emporter, mais aussi la satisfaction de prendre ce match nul après un dernier quart d'heure où l'on manque de lucidité. Il faut encore progresser, on est encore dans la découverte.»

    Nîmes accroche Saint-Étienne et met fin à sa disette aux Costières
    Denis Bouanga (milieu de terrain de Nîmes) : «On va se contenter de ce match nul. On se met dans la difficulté tout seul au bout de 40 secondes, mais je pense que l'on a dominé Saint-Etienne. Sur ma frappe sur la transversale, j'ai voulu assurer du plat du pied. Après le but de Rachid (Alioui), il y avait les moyens d'aller chercher un succès.»

    Source : AFP et l'équipe


    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Sam 27 Oct - 1:43

    Alioui offre le nul à Nîmes.

    Grâce à un but du revenant Rachid Alioui, au stade des Costières, le Nîmes Olympique a pris un point face à l’AS Saint-Etienne (1-1), en ouverture de la 11e journée de Ligue 1 Conforama.

    Nîmes Olympique-AS Saint-Etienne: 1 - 1

    Le Nîmes Olympique et l’AS Saint-Etienne se sont neutralisés, vendredi, dans le premier match de la 11e journée de Ligue 1 Conforama. Après un but précoce de Rémy Cabella, les Nîmois, toujours aussi joueurs, n’ont pas lâché et finalement aligné un troisième match nul consécutif à domicile, avec un but de Rachid Alioui. Les deux formations auront l’occasion de se départager dès mercredi prochain, à l’occasion des 16es de finale de la Coupe de la Ligue BKT.

    Les Verts s’offrent un départ canon en ouvrant le score dès la 34e seconde de jeu. Sur la droite, Debuchy déclenche un centre brossé. Khazri manque sa reprise au premier poteau mais ce raté profite à Cabella. Le numéro 7 de l’ASSE catapulte le ballon dans le but, de la tête (0-1, 1ère), et signe son 45e but en carrière en Ligue 1 Conforama. Buteur le plus rapide de la saison, l'ancien Montpelliérain bat ainsi son record de l'an dernier (53 secondes face à Angers SCO). Cueillis à froid, les Nîmois réalisent pourtant une première période pleine d’envie. Poussés par leur public, les Crocodiles se démènent pour égaliser. Mais les joueurs du Forez, très dangereux en contre, veulent faire le break. Sur la droite, Monnet-Paquet devance la sortie de Bernardoni et centre en retrait vers Khazri. Le tir de l’international tunisien est sauvé devant sa ligne par Briançon (11e). De l’autre côté du terrain, Ruffier est sollicité. Savanier tente notamment sa chance par deux fois, mais ses belles tentatives lointaines sont boxées par un gardien stéphanois attentif (18e et 37e).

    Alioui signe son retour

    Les hommes de Jean-Louis Gasset contrôlent le tempo au retour des vestiaires. Les Gardois mettent dix minutes à rentrer dans la seconde période. Denis Bouanga se procure alors une belle occasion mais l’ancien Lorientais, sous la pression de Debuchy, ne parvient pas à cadrer sa reprise après un superbe contrôle aérien dans la surface (55e). Quelques minutes plus tard, le latéral droit de l'ASSE est à nouveau là pour repousser devant sa ligne un centre-tir de Thioub (62e). Bouanga n’est pas loin d’inscrire le premier but nîmois depuis la 6e journée. Après un une-deux parfait avec Bozok, l’attaquant croit battre Ruffier, de près. La transversale renvoie finalement sa frappe (67e). De retour d’une longue blessure, Rachid Alioui connaît plus de réussite. Sur une belle ouverture de Bozok, l’international marocain se présente seul devant Ruffier et glisse le ballon sur la gauche du portier (1-1, 74e). Il n’aura fallu que 52 minutes (4 entrées en jeu) au buteur pour marquer cette saison. Malgré une fin de match ouverte, le score n’évolue plus.

    Malgré le 3e but de Cabella sur les 3 derniers matchs à l’extérieur de l’ASSE, les Verts enchaînent un troisième match sans victoire. Ils pointent à la 6e place du classement (17 points) en attendant les neuf autres matchs de cette 11e journée. Grâce à son 5e résultat nul de la saison, le Nîmes Olympique remonte provisoirement au 13e rang (11 points).


    Source : LFP
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Sam 27 Oct - 1:48

    NÎMES OLYMPIQUE - Le NO si près, si loin…

    Rapidement menés au score, les Crocos ont concédé un troisième match nul aux Costières.

    Il suffisait de presque rien... Malgré une belle seconde période, le Nîmes Olympique n’est pas parvenu à s’imposer. Il enchaîne un neuvième match sans victoire.

    Il ne fallait pas arriver en retard au stade des Costières ce soir. Dès la 34e seconde, alors que les Nîmois n’avaient pas encore touché le ballon, après l’engagement stéphanois un centre venu de la droite, était propulsé de la tête dans les filets de Bernardoni par Cabella, sur la trajectoire d'un tir manqué de Khazri (0-1, 1e). Difficile de faire pire comme entame. La réponse Nîmoise intervenait sur une frappe de Ripart qui passait au-dessus des buts stéphanois (7e). Dans la foulée, Alakouch entrait dans la surface de réparation des visiteurs mais il était contré et le ballon était repris par Briançon, sans danger pour Ruffier (10e).

    Alakouch blessé, Ripart arrière-droit !

    Quelques secondes plus tard, le capitaine des Crocos sauvait devant sa ligne, un tir de Khazri (11e). Le KO n’était pas loin. Mais Nîmes se reprenait. Bozok laissait passer astucieusement un centre de Thioub qui était repris par Savanier. La frappe de milieu de terrain nîmois était détournée en corner par Ruffier (19e). À la demi-heure, Bernard Blaquart faisait sortir Alakouch, blessé à la hanche, pour Bouanga et Ripart passait arrière-droit. Le dispositif des Crocos était ultra offensif, mais cela n’avait pas d’effet immédiat. Mais les Nîmois ne baissaient pas les bras et Savanier reprenait un centre de Thioub qui obligeait Ruffier à se coucher pour éviter l’égalisation (37e).

    Le début de la seconde période était nettement à l’avantage de Nîmes et le public des Costières se réveillait enfin. Un une-deux propulsait Bouanga, auteur d'une entrée dynamique, dans la surface de réparation de l'ASSE mais l'international gabonais ouvrait trop son pied et envoyait le ballon sur la barre transversale (68e).

    Nîmes méritait mieux

    Nîmes trouvait finalement la faille sur une action qui avait des airs de 2017-18. Avec un bijou de passe, Bozok envoyait Alioui sur orbite plein axe après avoir récupéré un ballon mal négocié au centre du terrain par Selnaes. L’attaquant Nîmois partait plein champ en contre-attaque et égalisait d'un plat du pied d'école (1-1, 73e). Les Costières explosaient de joie. Alioui venait de mettre un terme à 505 minutes de mutisme offensif des Crocos. Le doute avait changé de camp. Les Nîmois pensaient pouvoir arracher la victoire, ce qui n’aurait pas été immérité. Mais rien n’y faisait, et à la dernière seconde du temps additionnel, Khazri centrait pour Salibur qui ratait la balle du 2-1. Finalement, le résultat nul était amplement mérité. En revanche, il ne fait pas avancer les Nîmois qui, de l'aveu général, auraient pu espérer mieux que ce partage des points.

    Norman Jardin - Objectif Gard

    Stade des Costières. NÎMES OLYMPIQUE – AS SAINT-ÉTIENNE 1-1 (Mi-temps : 0 -1). Spectateurs : 15 412. Arbitre : M. Letexier. But pour Nîmes : Alioui (73e). But pour Saint-Étienne : Cabella (1e). Avertissement à Nîmes : Bouanga (90e+2). Avertissements à Saint-Étienne : M’Vila (66e), Cabella (83e) et Khazri (90e+4)

    Nîmes : Bernardoni – Alakouch (Bouanga, 29e), Briançon (cap), Landre, Maouassa – Thioub, Savanier, Valls, Ripart – Bozok (Depres, 89e), Guillaume (Alioui, 70e). Entraîneur : Bernard Blaquart. Remplaçants non utilisés : Valette, Paquiez, Miguel et Bobichon.

    Saint-Etienne : Ruffier – Debuchy, Subatic, Perrin, Kolodziejczak – M’Vila, Selnaes (Diousse, 82e) – Nordin (Salibur, 62e), Cabella, Monnet-Paquet (Diony, 78e) – Khazri. Entraîneur : Jean-Louis Gasset. Remplaçants non utilisés : Moulin, Polomat, Saliba et Beric.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Sam 27 Oct - 11:46



    L'attaquant marocain Rachid Alioui (à dr.) a égalisé pour les Nîmois. (photo: AFP/Pascal Guyot)
    27 octobre 2018

    Saint-Étienne s'est fait accrocher par Nîmes

    Nîmes tient Saint-Étienne en respect


    Saint-Étienne, qui menait depuis la première minute, est passé à côté de la victoire qui le fuit en championnat depuis le 28 septembre devant Monaco (2-0), sur le terrain de Nîmes (1-1), qui avait décidé de ne rien lâcher pour attraper son troisième nul de rang au stade des Costières, vendredi soir en ouverture de la 11e journée de Ligue 1. Resté muet depuis quatre matches, Nîmes a finalement retrouvé le chemin des filets par son attaquant international marocain Rachid Alioui (74e) lui permettant de revenir à la hauteur de Stéphanois alors bousculés après avoir pourtant cru longtemps pouvoir chiper un deuxième succès en dehors du Forez.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Dim 28 Oct - 0:53

    Résultats L1 : le FC Nantes et le LOSC enchaînent, tous les scores de la soirée

    En déplacement à Amiens, le FC Nantes d’Halilhodzic continue sur sa lancée de son succès face au Toulouse FC il y a une semaine. C’est encore Boschilia qui a trouvé le chemin des filets contre le cours du jeu (0-1, 15). Sala a doublé la mise, plein de sang froid, pour venir inscrire son 8e but de la saison en L1 (0-2). Bodmer réduisait l’écart suite à une glissage de Carlos mais il était trop tard : le FC Nantes sort de la zone rouge et pointe au 12e rang provisoire.

    A Lille, le LOSC pensait avoir ouvert le score par l’intenable Pépé mais son but a été refusé pour hors jeu (46e). C’est finalement l’attaquant portugais Leao qui s’en est chargé sur une offrande de son coéquipier ivoirien (1-0, 56e). A Monaco, l’AS Monaco avait ouvert le score par Henrichs mais Alphonse a égalisé quelques minutes plus tard à la demi-heure de jeu (1-1). Pire, Abeid a doublé la mise en seconde période mais Glik a égalisé en patron dans le money time (2-2). Henry prend son premier point à la tête de l’ASM.

    Enfin, Montpellier continue son festival cette saison et s’impose largement à Toulouse grâce notamment à sa doublette magique Laborde – Delort (0-3). Le MHSC talonne le LOSC sur le podium, avec trois petits points de retard.

    Résultats de la 11e journée :

    SC Amiens 1 – 2 FC Nantes

    EA Guingamp 1 – 1 RC Strasbourg

    AS Monaco 2 – 2 Dijon FCO

    LOSC 1 – 0 SM Caen

    Toulouse FC 0 – 3 Montpellier HSC
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Dim 28 Oct - 10:19

    Pour Blaquart, "Alioui n'est pas apte à jouer 90 minutes".

    C. D. - Midi Libre - 27/10/2018

    Rachid Alioui a permis au stade des Costières de nouveau chavirer.
    L'entraîneur des Crocos estime que son attaquant Rachid Alioui n'est pas encore en pleine possession de ses moyens pour jouer un match entier.


    Les supporters nîmois en avaient presque oublié la sensation. Cinq minutes après son entrée en jeu, Rachid Alioui a égalisé ce vendredi face à l'AS Saint-Etienne (1-1) permettant au stade des Costières de vibrer depuis le dernier but inscrit face à Paris à domicile.

    Titulaire mercredi en Coupe de la Ligue

    Remplaçant pour la quatrième fois, le coach des Crocos explique pourquoi son attaquant n'est pas encore titulaire : "Rachid est revenu plus tôt que prévu (d'une opération des ischio-jambiers NDLR). Je n’ai pas envie de le griller. Il n’est pas apte à jouer 90 minutes. Je ne veux pas faire l’erreur de le lancer trop tôt. Il lui faut encore un peu de temps pour démarrer un match. C’est pour bientôt."

    Le Marocain, devenu le dixième buteur de Nîmes Olympique cette saison, devrait débuter la rencontre de ce mercredi (21 h 05) en Coupe de la Ligue de nouveau face à l'AS Saint-Etienne.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Dim 28 Oct - 23:02

    Nîmes, un premier cap de franchi.

    Colin Delprat - Midi Libre - 28/10/2018

    A défaut de renouer avec le succès vendredi soir aux Costières face à Saint-Etienne (1-1), en ouverture de la 11e journée de Ligue 1, les Crocos ont au moins marqué pour revenir au score. Un premier pas après 503 minutes de disette.

    Non, les voyants ne sont pas encore tous au vert. Pourtant, les signes positifs sont, eux, de plus en plus nombreux. Vendredi face à Saint-Etienne (1-1), Nîmes Olympique n’a pas gagné mais a montré une force de caractère pour revenir au score. Car Nîmes a d’abord été muet. Comme la tribune Est durant les vingt premières minutes en signe de contestation contre la répression des ultras. Comme sur les 503 minutes sans le moindre but marqué. Comme sur le début de match et cette tête de Cabella après 35 secondes.

    Loïck Landre : « On voulait faire une grosse entame »

    « On encaisse un but très tôt, regrette l’entraîneur gardois Bernard Blaquart. Ça fout en l’air notre plan de jeu car on doit se découvrir. On a laissé pas mal d’espaces entre les lignes. » Selon le défenseur Loïck Landre, l’équipe « voulait faire une grosse entame avec beaucoup d’engagement. Le but nous a surpris. Durant les 25 premières minutes, on n’est pas rentré dans le match. L’orage passé, on a maîtrisé le jeu en fin de première et en deuxième. »

    Nîmes a été actif ensuite. Comme aux abords du stade avec des incidents avant et après la rencontre entre groupes de supporters nîmois, stéphanois et les forces de l’ordre. Comme durant la deuxième période plus animée et rythmée par les occasions franches. Comme sur la joie des Nîmois autour de leur directeur sportif Laurent Boissier après le but libérateur de Rachid Alioui. « On a encore de la frustration car on a l’impression de pouvoir gagner et de la satisfaction puisqu’on parvient à revenir au score, analyse le technicien crocodile. Dans le dernier quart d’heure, on perd en lucidité et on négocie mal nos situations. Le match pouvait basculer des deux côtés. » Une deuxième période débridée où, comme souvent cette saison, les Gardois sortent avec des regrets.

    Un autre visage offensif avec Rachid Alioui

    « Il y avait des espaces, estime Denis Bouanga. On a tenté d’alterner le jeu long et le jeu court à droite et à gauche. Après le but de Rachid, on a continué à aller vers l’avant. » Justement, la présence du buteur marocain sur la pelouse semble embellir le jeu nîmois. Et sa non-présence dans le onze de départ après quatre entrées en jeu convaincantes interroge. « Rachid est revenu plus tôt que prévu, explique Bernard Blaquart Je n’ai pas envie de le griller. Il n’est pas apte à jouer 90 minutes. Je ne veux pas faire l’erreur de le lancer trop tôt. Il lui faut encore un peu de temps pour démarrer un match. C’est pour bientôt. »

    Il devrait être titulaire pour le match de Coupe de la Ligue mercredi soir (21 h 05) contre cette même équipe de Saint-Etienne au stade des Costières. « C’est un autre match, un autre contexte, assure Loïck Landre. On a moins de pression, elle est davantage sur les épaules des Verts. La coupe est un bon moyen de retrouver de la confiance et de marquer le plus de buts possible. » Une parenthèse à ne pas négliger tant sur le plan psychologique que financier avec une qualification dotée de 582 000 €, soit environ quatre mois du salaire de Jordan Ferri…
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Lun 29 Oct - 7:03

    Ligue 1 – 11ème j. | Les notes de Nîmes – ASSE (1-1), sources "homme du match", maxi foot et l'équipe

    Homme du match : Bozok (7) : le meilleur buteur de L2 la saison dernière mis du temps à se mettre dans le match. Peu de ballons à négocier dans la surface adverse, et un axe stéphanois très dense, l’ont obligé à redescendre à plusieurs reprises pour disputer des ballons. Efforts payants, puisque le turc récupère un ballon suite à un mauvais contrôle de Selnaes, enchaîne pour servir sur un plateau Alioui qui s’en alla tromper Ruffier. Mérité. Remplacé par Dépres (89e).

    Nîmes (4-2-2-2)
    Bernardoni (5.5) : il joue avec le feu lors d’une sortie sur Monnet Paquet, puis sur Khazri, à chaque fois sans conséquence. Très bon le reste du match, ne commettant aucune erreur et soulageant sa défense grâce à plusieurs sorties aériennes bien senties.
    Alakouch (5.5) : un peu laxiste au marquage sur l’ouverture du score, le reste fut très intéressant. Très bon dans les duels, il dût rapidement sortir sur blessure et céda sa place à Bouanga (29e) dont l’entrée en jeu a changé le match. Il a posé beaucoup de difficulté à Debuchy par son mouvement constant et son jeu en triangle avec ses coéquipiers. Il manque malheureusement deux grosses occasions en face à face avec Ruffier.
    Briançon (6.5) : précieux dans l’axe de la défense, le capitaine des crocodiles fut souvent le dernier rempart de son équipe, en témoigne son sauvetage sur une frappe de Khazri qui filait vers le but vide. Il fut attentif tout au long du match pour contenir du mieux possible les contre-attaques stéphanoises.
    Landre (6) : moins en vue que son capitaine, mais tout aussi solide en défense, il ne fut pas mis en difficulté par les offensives adverses, tentant de relancer proprement avec ses milieux dès que possible.
    Maouassa (6.5) : il laisse centrer Debuchy après trente seconde de jeu pour l’ouverture du score. Du bon offensivement, où il a souvent cherché à apporter des solutions, provoquant plusieurs corners notamment. Il eut plus d’espaces en seconde période, où il fut très en vue et pris le dessus sur son côté gauche, livrant une prestation très aboutie.
    Valls (6) : positionné aux côtés de Savanier, il resta dans un rôle plus de milieu défensif, interceptant plusieurs passes adverses qui auraient pu être dangereuses. Copie correcte.
    Savanier (6.5) : omniprésent dans l’entrejeu nîmois, il dicte le rythme du jeu de son équipe. Il est présent devant la défense et n’hésite pas à se projeter, s’offrant plusieurs frappes de loin qui ont chauffées les gants de Ruffier. De bonnes combinaisons avec ses coéquipiers, il a largement contribué à la bonne prestation de son équipe.
    Thioub (6.5) : très bien pris par la doublette latéral / milieu stéphanoise, le puissant ailier n’a que rarement pu prendre de la vitesse balle au pied qui lui permet de créer le danger en première mi-temps. Il a pris le dessus sur son adversaire direct au fil du match, centrant à plusieurs reprises et provoquant la panique dans la défense.
    Ripart (6) : peu en vue sur son côté gauche face à Debuchy, il fut replacé arrière droit suite à la blessure d’Alakouch. Bien lui en a pris, puisque il fut précieux pour son équipe, soutenant Thioub dans ses offensives et restant serein défensivement.
    Bozok (7) : Voir ci-dessus.
    Guillaume (5.5) : efficace et présent au duel, il donna du mal à Perrin à plusieurs reprises. Le belge eu néanmoins du mal à exister entre les centraux stéphanois, et ne fut pas assez dangereux. Remplacé par Alioui (70e) qui égalisa sur son premier ballon.
    Source : Le site de notation " homme du match"

    Dans l'équipe, Umut Bozok fait (injustement) partie des flops alors que Briançon figure dans les tops !

    les notes de l'équipe :
    Bernardoni 5 - Alakouch( nn), Briançon 6, Landre 5, Maouassa 6 - Thioub 6, Savanier 6, Valls 5, Ripart 6 - Guillaume 4, Bozok 4.


    Les notes de Maxi foot qui au final met une note qui fait la moyenne (7/4) entre les 2 notes ci dessus à Umut Bozok (5,5)
    NIMES : Paul Bernardoni (5) : difficile de jeter la pierre sur le gardien nîmois pour le but stéphanois, puisque Bernardoni avait anticipé une reprise de Khazri. En revanche, l'ancien Bordelais doit clairement s'améliorer dans les sorties. Celles manquées face à Khazri et Monnet-Paquet en première période, ou Cabella en seconde, auraient pu aboutir sur des buts.
    Sofiane Alakouch (non noté) : quelque peu attentiste sur le but stéphanois, avec Cabella qui lui passe devant, Alakouch a malgré tout réussi à remporter la quasi-totalité de ses duels. Malheureusement pour lui, il s'est blessé et a cédé sa place dès la 29e minute de jeu à Bouanga
    Denis Bouanga (6). Très malchanceux, l'ancien joueur de Lorient a fait des misères à la défense stéphanoise mais n'a pas réussi à se montrer décisif. Il aurait pu le faire par deux fois à bout portant, mais Debuchy l'a d'abord empêché de marquer avec un petit contact litigieux, avant que Bouanga ne trouve la barre transversale sur une autre occasion.
    Anthony Briançon (6) : peu après l'ouverture du score stéphanoise, sur laquelle il ne peut rien, Briançon a sonné la révolte avec une bonne frappe repoussée par Ruffier. Le capitaine a ensuite permis aux siens d'y croire jusqu'au bout en repoussant du bout du pied la tentative de Khazri, alors que Bernardoni avait abandonné ses buts !
    Loïck Landre (5) : plutôt solide pendant la majeure partie de la rencontre, Landre n'a pas souvent été inquiété par les attaquants stéphanois. Mais lorsque c'était le cas, le défenseur central a parfois paniqué, à l'image de cette remise ratée pour Bernardoni en première période, qui aboutit sur un contact litigieux entre Khazri et le gardien.
    Faitout Maouassa (5,5) : des ouvertures intéressantes, une énorme activité sur son côté gauche, des retours défensifs tranchants… Voici peu ou prou le résumé du match de Maouassa, même si celui-ci reste entaché par un attentisme qui coûte cher sur le but des Verts, puisque le centre de Debuchy vient de son côté.
    Sada Thioub (6) : encore une fois, Thioub a fait parler sa technique pour faire des misères à son vis-à-vis. Kolodziejczak, en l'occurrence, qu'il a facilement effacé en seconde période avant d'obliger Debuchy à faire un retour décisif pour éviter l'égalisation.
    Theo Valls (5,5) : on ne peut plus précieux dans la récupération et dans l'orientation du jeu, Valls aurait également pu délivrer une passe décisive pour Bouanga en seconde période, mais l'ancien Tourangeau a frappé la barre transversale.
    Tégi Savanier (7) : encore une très bonne performance pour le milieu de terrain nîmois, qui se montre plus qu'utile depuis ses cinq matchs de suspension. Ce vendredi, Savanier a rapidement mis les siens sur la voie de l'égalisation avec deux belles frappes repoussées par Ruffier. Ensuite, il a délivré une passe magistrale, en une touche de balle, pour Bouanga, mais Debuchy a obligé l'attaquant à dévisser. Sur les coups francs, le chien de garde des Crocodiles s'est également montré à son avantage. Un match plein.
    Renaud Ripart (5) : malgré une envie débordante, Ripart n'a pas réussi à peser sur cette rencontre comme il l'espérait. Il a pourtant bien commencé avec une première frappe bloquée par Ruffier, mais ce n'était décidément pas son soir. En témoigne une autre occasion en seconde période, avec une reprise de la tête passée un mètre au-dessus des cages stéphanoises.
    Umut Bozok (5,5) : incapable de se mettre la moindre frappe sous la dent en première période, Bozok a sauvé son match en offrant l'égalisation à Alioui, d'une merveille de passe en profondeur. Remplacé à la 89e minute par Clément Depres (non noté).
    Baptiste Guillaume (4) : malheureusement pour l'attaquant nîmois, Debuchy lui a enlevé un but en taclant in extremis sur un centre-tir de Thioub. En dehors de cela, Guillaume a rarement réussi à se montrer dangereux et a logiquement été remplacé à la 70e minute par Rachid Alioui (6), qui a égalisé quatre minutes plus tard en trompant Ruffier à bout portant, de l'intérieur du pied.
    Source: Maxifoot


    Dernière édition par Admin le Lun 5 Nov - 9:06, édité 1 fois
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Lun 29 Oct - 7:53

    Débrief (Nîmes 1-1 ASSE)

    RAPPEL - Au terme d'une rencontre rapidement prise en main par Saint-Etienne, Nîmes a réussi à réagir pour égaliser (1-1) ce vendredi au Stade des Costières, en ouverture de la 11e journée de Ligue 1.

    Sixièmes du classement, les Verts ratent la bonne opération. Un point au courage pour les Nîmois, menés dès la 34e seconde face aux Verts ! -Le  Débrief


    Cabella et Ripart, 2 joueurs bien dans leur match

    Dominée pendant la majeure partie de la rencontre, l'AS Saint-Etienne peut presque s'estimer heureuse de repartir avec le point du match nul face à Nîmes (1-1) ce vendredi, au Stade des Costières, en ouverture de la 11e journée de Ligue 1. Et pourtant, les Stéphanois n'ont pas attendu bien longtemps avant d'ouvrir le score…

    34 secondes suffisent à Cabella !
    34 secondes ! Voici le temps qu'il aura fallu aux Verts pour éteindre le bouillant public nîmois. Grâce à une tête de Cabella (0-1, 1e), à l'affût sur un bon centre de Debuchy, les hommes de Jean-Louis Gasset démarraient fort ! Loin d'être abattus, les Crocodiles réagissaient par Ripart, Briançon ou Savanier, mais à force de trop attaquer, les locaux laissaient des espaces aux visiteurs. Lancé dans la profondeur, Monnet-Paquet en profitait pour éliminer le gardien Bernardoni avant de transmettre à Khazri aux six mètres, lequel butait finalement sur Briançon ! Une alerte reçue cinq sur cinq par les hommes de Bertrand Blaquart, qui reprenaient le contrôle du ballon et continuaient à pousser. Une domination toutefois stérile, puisque Ruffier se régalait sur chacune des lointaines frappes nîmoises.

    Bouanga maudit, pas Alioui
    Au retour des vestiaires, les locaux passaient la seconde. Sans deux retours décisifs de Debuchy, Bouanga puis Thioub auraient même pu égaliser à bout portant ! Les Verts souffraient, et Bouanga, décidément maudit, touchait la barre transversale ! De quoi rendre fou l'ancien Lorientais… Heureusement pour lui, Alioui, fraîchement entré en jeu, profitait d'un caviar de Bozok pour ajuster Ruffier et punir l'ASSE (1-1, 74e) ! Sonnés, les Verts ont tout fait pour revenir. Mais après une mauvaise sortie, Bernardoni se détendait de tout son long pour repousser un lob de Cabella… Incapables de marquer depuis quatre rencontres en Ligue 1, les Crocos retrouvent leur efficacité et la 13e place en championnat, à deux points du barragiste, Nantes. De son côté, Saint-Etienne manque l'occasion de repasser devant l'Olympique Lyonnais, et au vu de la rencontre, c'est plutôt logique !

    La note du match : 5,5/10
    Malheureusement pour l'équilibre de cette rencontre, les Verts ont trop rapidement ouvert le score, après seulement 34 secondes de jeu. Logiquement, les hommes de Jean-Louis Gasset ont laissé le ballon aux Nîmois, et les spectateurs n'ont vu qu'une seule équipe jouer pendant la majeure partie de la rencontre. Cela a engendré du bon, avec de nombreuses occasions des locaux, mais aussi du moins bon, avec une équipe stéphanoise qui se contentait de défendre et de procéder en contre-attaques, alors que ses joueurs sont capables de bien mieux. Et c'est bien dommage pour le spectacle, car ils n'ont pas réussi à le prouver après l'égalisation nîmoise.


    Les 11 crocos de départ contre l'ASSE qui ont rendu un hommage à Pierre Barlaguet, décédé dans la semaine et coach de l'épopée 1996 en Coupe de France (finale perdue face à Auxerre au Parc des Princes 1-2)

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Lun 29 Oct - 12:42

    LES CROCOS,16 EME, TOUJOURS AVEC UN POINT D'AVANCE SUR LE BARRAGISTE

    Le point après la clôture de la J 11




    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Lun 29 Oct - 14:56

    Les statistiques générales

    NO ASSE
    50 Possession (%) 50
    14 Tirs 13
    7 Tirs cadrés 4
    77 Passes réussies (%) 70
    2 Hors-jeux 3
    7 Corners 3
    32 Centres 16
    6 Fautes 14
    1 Cartons jaunes 3
    0 Cartons rouges 0
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Admin le Mar 30 Oct - 7:05

    LES NOTES ETOILES FF DES CROCOS CONTRE L'ASSE


    Contenu sponsorisé

    Re: 11 EME JOURNÉE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / ASSE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 22:47