NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 19:57

    NO-OGCN : les compositions officielles

    Nimes : Bernardoni - Ripart, Landre, Briançon, Maouassa - Savanier, Valls - Thioub, Bouanga - Guillaume, Bozok

    Nice : Benitez - Jallet, Hérelle, Dante, Sarr, Atal - Tameze, Danilo, Cyprien - Balotelli, Myziane
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 21:04

    Mi Temps 0-0 entre le NO et l'OGCN avec un scénario catastrophique pour les crocos avec un penalty manqué par Bozok (5') et surtout 2 expulsions (Maouassa pour 2 cartons jaunes et Landre pour un carton rouge direct suite à une faute sur Atal pendant les arrêts de jeu de la 1ere mi temps).
    Malgré cela Nîmes s'est créé les meilleures occasions 6 tirs à 4 et 3 tirs cadrés a 1 même si Nice a eu la possession en supériorité numérique 57% à 43%.
    Bozok a été sacrifié en fin de 1ere mi-temps remplacé par Lybohy.
    Nîmes devra resserrer la garde et essayer de tenir au moins le point du nul !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 22:34

    FIN DE MATCH : VICTOIRE DE NICE 0-1 : YOUSSEFATAL !

    Malgré une 2e mi-temps pleine de courage et d'abnégation, les crocos s'inclinent à domicile 0-1 face à Nice qui s'impose grâce à un but de l'algérien Youssef Atal à l'heure du jeu.
    Les crocos ont été héroïques et auraient pu égaliser avec un peu plus d'adresse et de lucidité dans leurs derniers gestes.
    Les crocos ont même été acclamés par leur public après le match, confirmant qu'ils ont bien tout donné dans ce match malgré la défaite logique à 9 contre 11.
    Bravos à eux.
    Place à 2 semaines de répit avec la trêve internationale avant de jouer 5 marches en 15 jours !
    Nîmes est ce soir 14e !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 22:45

    NÎMES OLYMPIQUE - Les Crocos héroïques mais battus…

    Les Nîmois ont d’abord raté un penalty en début de match avant de recevoir deux cartons rouges. Le Niçois n’en demandaient pas tant...

    Bozok a vu son penalty stoppé par Benitez. Maouassa, Landre et Arpinon ont été expulsés ! Rien que ça !!!

    Les Nîmois ont d’abord raté un penalty avant de recevoir deux cartons rouges. Trois si on ajoute l'expulsion de l'entraîneur adjoint, Jérôme Arpinon... Du petit lait pour des niçois qui n'en espéraient pas tant pour repartir avec la feuille de match et les trois points.

    Ce soir, la réussite a fui les Crocos et la malchance s'est acharnée sur eux. Quand ça ne veut pas... Pourtant, contrairement à leurs dernières sorties aux Costières, les Nîmois faisaient un départ canon. Dès la première minute, Thioub mettait le feu à son coté droit. Dans la foulée, Bouanga du pied gauche décochait une frappe que Benitez avait beaucoup de difficultés à intercepter. Avec un peu de réussite Nîmes aurait logiquement mérité de mener 1-0.

    Il y avait à peine 180 secondes que le match avait débuté et le virevoltant Thioub, encore lui, se faisait accrocher le pied par Sarr dans la surface de réparation. Monsieur Bastien n’hésitait pas et il accordait le penalty. Comme contre Guingamp, Bozok se chargeait de le tenter et comme face aux Bretons, il échouait, sa frappe trop molle étant captée sans difficulté par le dernier rempart niçois. Nîmes aurait pu, aurait dû mener 2-0 à ce stade du match. Oui, mais voilà...

    Ce n'était que l'un des nombreux coups du sort à venir pour les Crocos... Passé la déception, les Nîmois reprenaient leur domination sur la rencontre. Maouassa centrait magnifiquement pour Guillaume qui ratait son contrôle. Dommage, car l’attaquant prêté par Angers était seul aux six mètres (20e). Le pire était à venir pour les joueurs de Bernard Blaquart. Maouassa, pourtant excellent, après un engagement dans un duel, certes physique mais dénué de mauvaise intention, recevait un second carton jaune et se faisait expulser (20e).

    À 9 contre 11, Ripart et les siens se sont accrochés mais Nice est parvenu à marquer

    La très bonne, mais stérile entame des Nîmois n’avait servi à rien. Désormais, ils reculaient et Nice prenait l’initiative. La mission devenait carrément impossible quand Landre faisait une faute aussi inutile que préjudiciable dans le temps additionnel de la première période. Pour la seconde fois, l’arbitre sortait le carton rouge (45e+4). À neuf contre onze, Blaquart faisait sortir Bozok et Guillaume, ses deux attaquants pour tenter de préserver ce qui pouvait l'être.

    Il n’était plus question d’envisager une victoire. Tout au plus un nul miraculeux. Le match se transformait en une séance d’attaque-défense. Nîmes était sous pression. Briançon ratait un dégagement qui atterrissait sur le très inégal Balotelli, loin du niveau international, dont la frappe était magnifiquement repoussée par Bernardoni (55e).

    Mais ce qui devait arriver arriva à l’heure de jeu. Sur un centre de Cyprien, Atal reprenait le ballon au second poteau et il ouvrait le score en dépit de la tentative désespérée de Savanier revenu sur la ligne mettre la jambe mais qui ne pouvait empêcher le ballon de terminer dans les filets de Bernardoni (0-1, 60e). Monsieur Bastien, qui ne voyait rouge que pour les Nîmois, expulsait Jérôme Arpinon, l'adjoint de Bernard Blaquart (70e), visiblement en bisbille avec l'entraîneur niçois, Patrick Viera.

    Les Crocos faisaient leur possible pour ne pas encaisser un autre but et Nice était tout heureux de mener au score, sans vraiment le mériter. Le Nîmes Olympique, courageux mais pas verni, avait offert la victoire à Nice sur un plateau d'argent. On ne refait pas le match : En ligue 1, les cadeaux de se refusent pas. Tant mieux pour Nice mais dommage pour les Crocos qui, indubitablement, ne méritaient pas ça.

    Norman Jardin - Objectif Gard

    Fiche technique

    13e journée de Ligue 1

    NÎMES OLYMPIQUE – OGC NICE 0-1

    Stade des Costières.

    Mi-temps : 0-0.

    Spectateurs : 14 290.

    Arbitre : M. Bastien.

    Avertissements à Nîmes : Maouassa (14e et 20e), Valls (90e) et Savanier (90e+2)

    Avertissements à Nice : Danillo (17e), Balotelli (29e), Herelle (57e), Jallet(66e), Maolida (73e)

    Expulsions à Nîmes : Maouassa (20e) et Landre (45e)

    Nîmes : Bernardoni – Ripart, Briançon (cap), Landre, Maouassa – Bouangua, Savanier, Valls, Thioub (Alioui, 82e) – Bozok (Lybohy, 45e+4), Guillaume (Paquiez, 45e). Entraîneur : Bernard Blaquart. Remplaçants non utilisés : Valette (g), Miguel, Bobichon, et Depres.

    Nice : Benitez – Atal, Hérelle, Dante (cap), Sarr, Jallet – Danilo (Ganago, 45e), Tameze, Cyprien – Balotelli (Makengo, 76e), Maolida (Walter, 87e). Entraîneur : Patrick Viéra. Remplaçants non utilisés : Cardinale (g), Boscagli, Burner et Sacko.

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 22:50

    LIGUE 1 - 13E JOURNÉE - Montpellier battu à Angers, Saint-Étienne engrange, Nice gagne chez un Nîmes réduit à 9, Toulouse s'enfonce.

    Retrouvez tout ce qu'il faut retenir de ce samedi soir de Ligue 1. Deuxième avant cette journée, Montpellier a été battu à Angers (0-1). Saint-Étienne monte au classement après sa victoire face à Reims (2-0). Même chose pour Nice, vainqueur à Nîmes (1-0). En bas, Toulouse s'enfonce avec sa défaite à la maison face à Amiens (0-1).

    La leçon : Montpellier tombe, ça se ressert dans le top 5

    Fin de série pour le MHSC. Après avoir enregistré onze matches de suite sans défaite, avec notamment une dernière victoire marquante face à l'OM dimanche dernier (3-0), les hommes de Michel Der Zakarian sont tombés à Angers. Un but de Romain Thomas, sur corner, spécialité maison, a suffi au bonheur du SCO (1-0, 69e). Une victoire pas vraiment imméritée pour des Angevins qui ont su contenir des Pailladins peu inspirés offensivement. Seul Florent Mollet, par ses coups de pied arrêtés, faisait passer quelques frissons, encore que... Mais Ludovic Butelle, solide, et les siens ne tremblaient pas.
    Toulouse s'enfonce toujours plus...
    Angers est 12e tandis que Montpellier conserve sa place sur le podium. Mais, derrière un PSG intouchable, cela se resserre très franchement en haut. Trois petits points séparent désormais Lille, deuxième (26 unités), de Saint-Étienne, cinquième (23). Les Verts (voir ci-dessous) ont écarté Reims (2-0, buts de Debuchy et Khazri) dans un match entre équipes en forme ces derniers temps. En embuscade, Nice pointe également le bout de son nez. Les Aiglons l'ont emporté chez un Nîmes réduit à neuf (voir ci-dessous) avec un but de Youcef Atal en seconde période (0-1, 60e). Les hommes de Patrick Vieira sont à cinq points du podium et sont sixièmes en attendant la rencontre de l'OM, dimanche, face à Dijon. Les Marseillais ont un coup à jouer au Vélodrome.

    En bas, Toulouse poursuit son chemin de croix avec une neuvième rencontre consécutive sans victoire. Pire, les hommes d'Alain Casanova ont été battus à domicile par Amiens. Avec notamment une fin de match un peu folle. Le Téfécé a été puni par Alexis Blin, ancien Violet, qui a rejoint les Amiénois il y a quelques semaines. Les hommes de Christophe Pélissier (16e) reviennent à un tout petit point de leurs adversaires du soir (15e).

    Le gagnant : L'efficacité de Saint-Étienne

    Même Jean-Louis Gasset n'en revenait pas. Après 39 minutes de jeu, ses hommes menaient 2-0 face au Stade de Reims sur les deux tirs cadrés des Verts. Scénario parfait pour les coéquipiers de Neven Subotic. Ils ouvraient le score après... 38 secondes de jeu lorsque Mathieu Debuchy plaçait parfaitement sa tête (1-0, 1ère). Et alors que Reims dominait, sans pour autant faire trembler les filets de Stéphane Ruffier, Wahbi Khazri ajoutait un second but, servi sur un plateau par une superbe passe d'Ole Selnaes (2-0, 39e). Il fallait un bon Édouard Mendy pour éviter un troisième but face à Subotic (45e+3). Le Stade de Reims a été puni par ses erreurs défensives, avec un Alaixys Romao, suspendu, qui a manqué. En seconde période, Sainté (5e) a davantage maîtrisé et a mérité son succès. Premier revers en Ligue 1 pour Reims depuis la septième journée. Un léger coup d'arrêt pour le promu qui se maintient dans le top 10 (9e).

    Le perdant : L'excès d'engagement de Nîmes

    Comme souvent, il y a de quoi dire sur le match du week-end aux Costières ! En recevant Nice, le Nîmes Olympique avait visiblement envie d'en découdre. Et beaucoup trop. Les hommes de Bernard Blaquart se sont grandement compliqués la vie en étant réduits à neuf avant même la mi-temps. Faitout Maouassa récoltait deux cartons jaunes en cinq minutes, pour un tirage de maillot puis un pied haut sur Wylan Cyprien. Le latéral gauche exclu (21e), Loïck Landre faisait pire en récoltant un rouge direct juste avant le repos, pour un tacle hallucinant de violence sur le pauvre Atal (45e+2). Le comble, c'est qu'Umut Bozok avait lui manqué de conviction sur son penalty manqué en début de match (5e). Sale soirée pour les Crocodiles.

    Les résultats de la 13e journée de Ligue 1

    Lille 0-0 Strasbourg
    Guingamp 2-4 Lyon
    Saint-Etienne 2-0 Reims
    Angers 1-0 Montpellier
    Toulouse 0-1 Amiens
    Nîmes 0-1 Nice.

    Source : FF
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 22:55

    Nîmes : cartons rouges, première depuis 2012 !

    Le 10/11/2018

    Les Crocodiles ont fait fort !
    Ce samedi, dans le cadre de la 13e journée de Ligue 1, Nîmes a reçu deux cartons rouges lors de la première période face à Nice (0-0, en cours) ! Le premier était pour Maouassa, après deux cartons jaunes (14e, 21e) plus qu'évitables... Et le second pour Landre (40e), auteur d'un tacle immonde et très dangereux sur Atal.

    Et comme le souligne le statisticien Opta, aucune équipe de Ligue 1 n'avait réussi telle "performance" depuis Toulouse, le 15 décembre 2012, contre Marseille ! À l'époque, cela n'avait évidemment pas souri aux Violets, défaits sur la plus petite des marges (0-1). Reste à voir si les Nîmois arriveront à faire mieux.

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 23:00

    Deux coups de rouge et Nîmes boit la tasse contre Nice (analyse).

    Nice a peiné, mais gagné à Nîmes
    Nîmes voit rouge ! Réduits à neuf avant même la mi-temps, les Crocos s'inclinent (0-1) à domicile contre Nice en cette treizième journée de Ligue 1.


    Ligue 1 - 13ème journée
    Olympique Nîmois - OGC Nice : 0-1 (0-0)
    Buts : Atal (60ème) pour Nice


    Alerte très rouge pour Nîmes après une soirée cauchemar !

    Face à Nice, les Crocos avaient décidé d'être agressifs... il l'ont un peu trop été.
    Pourtant, tout commence bien contre Nice. Dès la quatrième minute, Sada Thioub déborde Malang Sarr et s'effondre. Penalty. Umut Bozok se rate, frappe mollement et Walter Benitez capte (5ème). Les Crocos dominent, obligent les Aiglons à évoluer très bas. Mario Balotelli est isolé, devant tout le monde, et ne se réveille que lors des coup-francs... tandis que Baptiste Guillaume se rate, seul dans la surface (20ème).

    Dans la foulée, c'est le premier rouge pour le NO : averti pour un tirage de maillot pour le moins appuyé (14ème), Faitout Maouassa rate un tacle plus bête que méchant sur Wylan Cyprien (20ème). Mais même à dix, les joueurs de Bernard Blaquart réussissent à tenir le ballon, ils frappent plus, tentent plus... mais l'agressivité est trop importante, et Loïck Landre tente un tacle très dangereux sur Youcef Atal. Les deux pieds sont décollés, l'arbitre n'hésite pas : rouge. Les Gardois ne sont plus que neuf à la pause, et Hervé Lybohy doit rentrer pour renforcer la défense. Umut Bozok sort (45ème+4).

    Une attaque - défense trop longue pour Nîmes

    Des deux côtés, le vent a tourné, les entraîneurs le savent. Au retour des vestiaires, nouveau changement défensif pour les Nîmois, Gaëtan Paquiez remplace Baptiste Guillaume. Côté Niçois, Ignatius Ganago donne un ton plus offensif à la place de Danilo (46ème). La rencontre se durcit pour les promus. Briançon stoppe Mario Balotelli (48ème). C'est ensuite au tour de Paul Bernardoni d'aller chercher une frappe de l'attaquant italien (55ème)... Nîmes plie. Et rompt. Après une frappe flottante de Christophe Jallet bien arrêtée (59ème), Paul Bernardoni ne peut rien face à une demi-volée de Youcef Atal, bien servi par Malang Sarr (0-1, 60ème).

    Problème, avec deux exclus et deux remplaçants, Nîmes est déjà dans le rouge... la réaction n'arrive pas, et Briançon doit de nouveau mettre un stop à Balotelli (72ème). Bernardoni, lui, s'en va sortir une frappe d'Atal de sa lucarne (73ème). Le match semble promis à Nice... mais les hommes de Vieira sont trop facile, et Dante manque de marquer contre son camp (79ème) sur un corner de Téji Savanier. Après deux nouveaux arrêts énormes de Paul Bernardoni, l'arbitre siffle : les Aiglons enchaînent une quatrième victoire consécutive, toujours par un but d'écart. Côté nîmois, la déception est immense après un début de match maîtrisé... et une explosion en plein vol.

    L'HOMME DU MATCH

    Youcef Atal. Le seul buteur, homme du match, logique... mais surtout triste. Avec trois grosses occasions, une exclusion provoquée et un gros volume de jeu, le latéral s'est montré précieux, notamment sur ses débordements. Mais s'il est une satisfaction, tant défensive qu'offensive, Youcef Atal serait "l'arbre qui cache la forêt". Ou plutôt l'arbre qui cache le désert offensif. Avec un duo Maolida - Balotelli devant, les Nîmois s'apprêtaient à souffrir, surtout à neuf contre onze. Mais Mario Balotelli n'a pas marqué depuis 18 matches, Myziane Maolida n'a toujours pas scoré en Ligue 1. Conséquence, un duo 100% défensif Sarr - Atal a dû apporter trois points ô combien précieux... mais beaucoup trop difficiles à accrocher.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 23:03

    Nice : Vieira en demande plus, mais...

    Réactions
    Bien aidé par les deux cartons rouges reçus par Nîmes, Nice s'est imposé (1-0) ce samedi pour le compte de la 13e journée de Ligue 1. Devant les médias, l'entraîneur des Aiglons Patrick Vieira a savouré ce succès, tout en restant prudent concernant le niveau de jeu des siens.

    "Benitez nous garde dans le match avec sa parade sur le penalty de Bozok en début de partie. Dans l'ensemble, il s'agit d'un match moyen, malgré les 3 points. En début de saison, on a produit du jeu, sans réussite. Depuis trois matchs, on joue mal mais on gagne. Il faut que l’on arrive à faire les deux. Le match de ce samedi montre qu’il nous reste beaucoup de travail", a rappelé le technicien français.

    Pour Nice, ce succès permet en tout cas d'occuper la 6e place du classement.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 23:07

    LFP LIGUE 1 CONFORAMA

    LA PASSE DE TROIS POUR NICE À NÎMES, PAS VERNI.

    Ligue 1 Conforama | 10/11/2018

    L'OGC Nice a décroché sa 3e victoire de suite en Ligue 1 Conforama sur la pelouse du Nîmes Olympique samedi soir (0-1), à l'occasion de la 13e journée.

    Et de trois pour l'OGC Nice ! En déplacement au Stade des Costières samedi soir, les Aiglons sont venus à bout du Nîmes Olympique (0-1). C'est le premier but en Ligue 1 Conforama du latéral international algérien Youcef Atal qui a permis au Gym de l'emporter contre des Gardois réduis à neuf avant la pause. Avec ce 3e succès de suite en Ligue 1 Conforama (le 4e toutes compétititions confondues), l'OGCN remonte provisoirement à la 6e place au classement, en attendant la fin de la 13e journée dimanche.

    MAOUASSA PUIS LANDRE EXCLUS

    L'entame de la rencontre est plutôt nîmoise. Les Crocos obtiennent même un pénalty en tout début de match suite à une faute sur Thioub. Umut Bozok se présente face à Walter Benitez mais le gardien argentin s'interpose (5e). La suite est marquée par deux exclusions pour les joueurs de Bernard Blaquart avec d'abord Maoussa, qui reçoit un second avertissement (21e), puis Landre, auteur d'un tacle trop engagé sur Atal (45e).

    PREMIÈRE POUR ATAL

    Paul Bernardoni retarde l'échéance en seconde période avec plusieurs arrêts de classe, notamment un plongeon impressionnant sur une frappe de Mario Balotelli (55e). Mais à l'heure de jeu, la défense gardoise craque. Sur un centre profond depuis la gauche, Youcef Atal se retrouve seul au second poteau. Sa volée croisée finit au fond des filets (0-1, 60e). Il s'agit du premier but en neuf matchs de championnat pour l'Algérien, débarqué au club cet été.

    > Nice : la Pat' Vieira

    Servi en retrait par Maolida, Makengo manque le break (79e) face à des Nîmois valeureux. Atal aurait pu inscrire un doublé mais il bute sur Bernardoni (90e+3). Titulaire ce soir, Christophe Jallet a disputé son 6e match en Ligue 1 Conforama cette saison pour six victoires.



    Source : LFP
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 23:11

    Nîmes voit rouge.

    Le club promu a vécu une première période cauchemardesque. Alors qu’ils avaient l’occasion d’ouvrir le score dès la 5e minute sur un penalty obtenu par Thioub, Bozok a totalement manqué sa frappe qui a été captée par Benitez. Faitout Maouassa a ensuite écopé de deux cartons jaunes en quelques minutes. Le latéral nîmois a laissé son équipe à 10. Et dans le temps additionnel de la première mi-temps, Landre a également été exclu pour une énorme faute sur Atal.
    À 9 contre 11, les Nîmois n’ont pas fait le poids et ont concédé une défaite logique (0-1).
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 23:13

    Ligue 1, 13e journée : Nice l'emporte contre Nîmes sur un but d'Youcef Atal (0-1)

    L'OGC Nice a battu le Nîmes Olympique (0-1) au Stade des Costières.

    Ce samedi, le Nîmes Olympique affrontait l'OGC Nice au Stade des Costières pour le compte de la 13e journée de Ligue 1. Le Gym a triomphé face à son concurrent (0-1), grâce à un but d'Youcef Atal.

    Ce succès permet à Nice de grimper à la sixième position avec 20 points, gagnant ainsi trois places. Nîmes, de son côté, se fait dépasser par le SCO Angers, et détient à présent la quatorzième position avec 14 points.

    Atal, trouvé par Sarr, a marqué le seul but du match à la 61e minute.

    Benoit Bastien avait donné à Umut Bozok l'occasion d'égaliser pour la formation nîmoise, mais ce dernier a manqué son penalty.

    La confrontation a été tendue. Maouassa (averti à la 14e puis expulsé à la 21e) et Landre (47e) du Nîmes Olympique se sont fait renvoyer aux vestiaires. Deux joueurs ont été avertis dans les rangs des Nîmois, Valls (92e) et Savanier (94e); il en va de même pour cinq autres du club niçois : Danilo (17e), Balotelli (29e), Herelle (57e), Jallet (65e) et Maolida (73e).

    Les Aiglons sont parvenus à cadrer 8 frappes (sur 14 tentatives au total), et ont donc été plus agressifs que l'équipe de Bernard Blaquart, qui en a cadré 2 (sur un total de 7). Les Niçois ont eu le bénéfice de la possession avec 62 % contre 38 %.

    Les prochains matchs du Nîmes Olympique et de l'OGC Nice

    Dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1, Nîmes jouera sur le terrain du RC Strasbourg le 24 novembre 2018 à 20h. Le club azuréen recevra le Lille OSC à 17h le 25 novembre 2018, pour la même occasion.

    Feuille de match

    Nîmes - Nice : 0-1 (0-0 à la mi-temps)
    À Nîmes (Stade des Costières), le 10 novembre 2018, coup d'envoi à 20h
    Arbitre : Benoit Bastien
    Affluence : 14 290 spectateurs
    Entraîneur de l'OGC Nice : Patrick Vieira
    Composition de l'OGC Nice : Walter Benitez (40), Malang Sarr (23), Dante (31), Christophe Herelle (29), Wylan Cyprien (25), Danilo (21) [puis Ganago à la 46e], Adrien Tameze (5), Youcef Atal (20), Mario Balotelli (9) [puis Makengo à la 75e], Myziane Maolida (26) [puis Walter à la 87e] et Christophe Jallet (24)
    Entraîneur du Nîmes Olympique : Bernard Blaquart
    Composition du Nîmes Olympique : Paul Bernardoni (30), Renaud Ripart (20), Anthony Briancon (23), Loick Landre (5), Faitout Maouassa (12), Teji Savanier (11), Theo Valls (18), Denis Bouanga (10), Baptiste Guillaume (25) [puis Paquiez à la 46e], Umut Bozok (19) [puis Lybohy à la 45e] et Sada Thioub (22) [puis Alioui à la 82e]
    Buts : Youcef Atal (61e) pour Nice
    Avertissements : Theo Valls (92e) et Teji Savanier (94e) pour Nîmes, Danilo (17e), Mario Balotelli (29e), Christophe Herelle (57e), Christophe Jallet (65e) et Myziane Maolida (73e) pour le Gym
    Expulsions : Faitout Maouassa (averti à la 14e puis expulsé à la 21e) et Loick Landre (47e) pour Nîmes
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Sam 10 Nov - 23:21

    [Résumé et réactions] Nimes 0 - 1 Nice. Nice enchaîne, Nîmes se donne le bâton pour se faire battre  !

    Date  : 10 novembre 2018

    Les aiglons gagnent encore grâce à un nouveau penalty arrêté par Benitez... Ensuite malgrè deux expulsions nimoises, les niçois n'ont rien montré ou presque. On se pose même la question de savoir si certains joueurs s'entraînent ensemble. Il va falloir bosser car la chance ne sera pas toujours avec nous et c'est urgent!

    Fiche technique

    Nîmes Olympique - OGC Nice : 0 - 1 (0-0)
    Arbitre : M. Bastien

    But

    Nice : Atal (60e)

    Avertissements :

    Nîmes : Maouassa (14e), Valls (90e+1), Savanier (90e+3)

    Nice:  Danilo (17e), Balotelli (28e), Jallet (65e), Maolida (72e)

    Expulsions :

    Nîmes : Maouassa (20e), Landre (45e+2)

    Les équipes :

    Nîmes : Bernardoni - Ripart, Landre, Briançon (cap), Maouassa - Savanier, Valls - Thioub (Alioui, 82e), Bouanga - Guillaume (Paquiez, 46e), Bozok (Lybohy, 45e+3).

    Nice : Benitez - Jallet, Hérelle, Dante (cap), Sarr, Atal - Tameze, Danilo (Ganago, 46e), Cyprien - Balotelli (Makengo, 75e), Maolida (Walter, 87e).

    Le but

    61ème But de Atal pour Nice ! Les Nîmois ont fini par céder ! Sur un centre de Sarr au second poteau, Atal, esseulé, envoie une magnifique reprise de l'intérieur du pied dans la lucarne opposée de Bernardoni ! Le Gym prend l'avantage !

    Résumé

    Nice n’en demandait pas tant. En pleine remontée au classement de L1, l’OGCN a enchaîné samedi un troisième succès de rang en championnat, à chaque fois sur le score de 1-0, en s’imposant à Nîmes (0-1). Les Crocos ont payé les deux cartons rouges logiques dont ils ont écopé en première période et qu’ils ont traînés comme des boulets pendant tout le second acte. Ils avaient pourtant réalisé une entame pleine d’entrain, sur la lancée de leur démonstration offensive à Dijon le week-end dernier (0-4). Largement dominateurs durant le premier quart d’heure, ils auraient ouvert le score si Umut Bozok avait transformé le penalty dont il a bénéficié dès la 6eme minute. Mais le meilleur buteur de L2 en titre a buté sur Walter Benitez et les faits de jeu ont ensuite contraint les Nîmois à évoluer à neuf pendant 45 minutes. La faute à deux gestes stupides de Faitout Maouassa et de Loïc Landre, tous deux renvoyés aux vestiaires prématurément par l’arbitre.

    Jamais menaçants offensivement en première période, les Aiglons se sont retrouvés dans l’obligation de faire le jeu face au 4-4-0 de Nîmes. Leurs attaquants n’étaient pas très inspirés, ils n’ont pas imposé une pression étouffante sur la défense gardoise et ont peiné pour se procurer des occasions franches. Mais ils ont fini par ouvrir le score à l’heure de jeu et se sont ensuite contentés avant tout de défendre leur avantage plutôt que de pousser pour se mettre à l’abri. Avec ces petits calculs, ils ont réussi à se faire peur jusqu’au bout et auraient pu être punis en fin de match par des Nîmois héroïques, de Paul Bernardoni à Denis Bouanga en passant par Anthony Briançon, tous allés au bout d’eux-mêmes pour maintenir leur équipe à flots. Insuffisant, même s’ils ont eu droit à une ovation méritée des Costières au coup de sifflet final. Un lot de consolation qui ne les fait pas avancer au classement, où ils occupent la 14eme place. De leur côté, les Niçois grimpent au 6eme rang. De quoi passer une belle trêve internationale.

    Réactions

    Patrick Vieira :

    Benitez nous garde dans le match avec sa parade sur le penalty de Bozok en début de partie. Dans l'ensemble, il s'agit d'un match moyen, malgré les 3 points. En début de saison, on a produit du jeu, sans réussite. Depuis trois matchs, on joue mal mais on gagne. Il faut que l’on arrive à faire les deux. Le match de ce samedi montre qu’il nous reste beaucoup de travail.... Sur l’expulsion de l’entraîneur adjoint de Nîmes, j’ai été surpris par l’agressivité des mots utilisés

    Bernard Blaquart (entraîneur de Nîmes) :

    C’est une très sale soirée. Je retiens les deux expulsions surtout la deuxième de Landre. Faudrait lui demander ce qu’il s’est passé dans sa tête. Je lui en veux énormément. Quand il aura purgé sa suspension, on l’aidera pour que cela ne se reproduise pas. Après on a joué avec ce qu’il restait sur le terrain. Les faits de jeu sont toujours très importants dans un match. On a manqué un peu d’expérience, même si on a su montrer de bonnes choses dans le jeu.
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 9:14

    Une défaite et deux expulsions pour Nîmes.

    Nîmes a perdu à domicile face à Nice ce samedi soir (1-0), trop indiscipliné et plombé par deux cartons rouges en première mi-temps.

    Le premier a été pour Faitout Maouassa qui a cumulé deux cartons jaunes en moins de 25 minutes de jeu. Juste avant la pause, c'est au tour de Loïck Landre d'être expulsé après un tacle dangereux sur le Niçois Youcef Atal.

    Réduits à 9 contre 11, les Crocos encaissent le seul but de la rencontre à la 60e minute, également signé par Atal.

    "C'est une très sale soirée pour nous a réagi le coach nîmois Bernard Blaquart après la rencontre, amer après ces deux expulsions, en particulier après celle de Landre. Je lui en veux énormément. L'entraîneur a aussi vu son adjoint Jérôme Arpinon être expulsé par l'arbitre, après que ce dernier ait eu un échange tendu avec le coach de Nice, Patrick Viera



    Source : la gazette de Nîmes
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 9:29

    L1 (J13) : Nîmes s’est fait hara-kiri contre Nice.

    Réduit à neuf avant même la mi-temps après avoir écopé de deux cartons rouges logiques, Nîmes a logiquement craqué en seconde période contre Nice (0-1). Les Aiglons enchaînent un troisième succès de rang en L1 et grimpent à la 6eme place.

    Le debrief

    Nice n’en demandait pas tant. En pleine remontée au classement de L1, l’OGCN a enchaîné samedi un troisième succès de rang en championnat, à chaque fois sur le score de 1-0, en s’imposant à Nîmes (0-1). Les Crocos ont payé les deux cartons rouges logiques dont ils ont écopé en première période et qu’ils ont traînés comme des boulets pendant tout le second acte. Ils avaient pourtant réalisé une entame pleine d’entrain, sur la lancée de leur démonstration offensive à Dijon le week-end dernier (0-4). Largement dominateurs durant le premier quart d’heure, ils auraient ouvert le score si Umut Bozok avait transformé le penalty dont il a bénéficié dès la 6eme minute. Mais le meilleur buteur de L2 en titre a buté sur Walter Benitez et les faits de jeu ont ensuite contraint les Nîmois à évoluer à neuf pendant 45 minutes. La faute à deux gestes stupides de Faitout Maouassa et de Loïc Landre, tous deux renvoyés aux vestiaires prématurément par l’arbitre.

    Jamais menaçants offensivement en première période, les Aiglons se sont retrouvés dans l’obligation de faire le jeu face au 4-4-0 de Nîmes. Leurs attaquants n’étaient pas très inspirés, ils n’ont pas imposé une pression étouffante sur la défense gardoise et ont peiné pour se procurer des occasions franches. Mais ils ont fini par ouvrir le score à l’heure de jeu et se sont ensuite contentés avant tout de défendre leur avantage plutôt que de pousser pour se mettre à l’abri. Avec ces petits calculs, ils ont réussi à se faire peur jusqu’au bout et auraient pu être punis en fin de match par des Nîmois héroïques, de Paul Bernardoni à Denis Bouanga en passant par Anthony Briançon, tous allés au bout d’eux-mêmes pour maintenir leur équipe à flots. Insuffisant, même s’ils ont eu droit à une ovation méritée des Costières au coup de sifflet final. Un lot de consolation qui ne les fait pas avancer au classement, où ils occupent la 14eme place. De leur côté, les Niçois grimpent au 6eme rang. De quoi passer une belle trêve internationale.

    Le film du match

    1ere minute
    Bouanga profite d’une mauvaise passe de D.Barbosa pour Atal et se met immédiatement en position de frappe du gauche. W.Benitez s’interpose en deux temps, après avoir manqué sa première prise de balle.

    6eme minute
    Penalty pour Nîmes. Devant Thioub au départ de l’action, M.Sarr se fait avoir par l’ailier nîmois dans un second temps et commet la faute en voulant se rattraper. Bozok se charge de la sentence, mais sa frappe sur la gauche est trop molle pour battre W.Benitez, parti du bon côté.

    21eme minute
    Parti de la gauche pour repiquer dans l’axe, Maouassa se laisse emporter dans son élan. Il sèche d’abord D.Barbosa, avant de réaliser une intervention dangereuse sur Cyprien. En toute logique, il écope d’un deuxième avertissement synonyme de carton rouge.

    45eme minute+2
    En plein débordement sur la droite, Atal est fauché à pleine vitesse par Landre, très en retard sur cette action et auteur d’un tacle particulièrement dangereux. L’ancien Parisien est ainsi logiquement expulsé.

    55eme minute
    Lancé sur la gauche, Maolida centre au cordeau vers Ganago, qui met la pression sur Lybohy. S’en suit un coup de billard qui profite à Balotelli, dont la frappe puissante est repoussée par Bernardoni d’un beau réflexe de la main gauche.

    59eme minute
    Après avoir combiné sur la droite avec Atal, Jallet se met en position de frappe. Son tir des 20 mètres est légèrement touché par Briançon et n’est pas loin de prendre à contre-pied Bernardoni, qui sort néanmoins la parade.

    60eme minute (0-1)
    Cyprien récupère haut un ballon mal repoussé par la défense de Nîmes et décale M.Sarr sur la gauche. Le centre du défenseur niçois est repris au second poteau par Atal, dont la demi-volée croisée en taclant trompe Bernardoni malgré le retour désespéré sur sa ligne de Briançon.

    72eme minute
    D’un superbe service dans le dos de la défense nîmoise, Cyprien trouve Atal sur la droite. Le Niçois se joue de Paquiez d’un crochet intérieur et enchaîne sur une frappe enroulée du gauche vers la lucarne opposée. Bernardoni se détend pour repousser de la main opposée.

    82eme minute
    Corner pour Nice sur la droite. Savanier le tire rentrant et Dante, avec beaucoup de monde devant lui, est tout proche de marquer contre son camp. Le ballon file finalement juste à côté du but de W.Benitez, scotché sur sa ligne.

    93eme minute
    Atal s’échappe tout seul sur le côté droit et se présente face à Bernardoni pour la balle de break. Sa frappe croisée est toutefois repoussée par le gardien de Nîmes, encore une fois décisif pour laisser son équipe dans le coup.

    Tops et flops

    TOP 3
    Auteur de son premier but en L1, ATAL a ainsi couronné une prestation pleine. L’Algérien a multiplié les débordements dans son couloir et s’est éclaté en seconde période, une fois qu’il est monté d’un cran, avec aussi une complicité intéressante avec Jallet. Bien malgré lui, il a provoqué l’expulsion de Landre.

    Les deux gardiens ont sorti chacun à leur tour le grand jeu. D’abord W.BENITEZ, décisif en stoppant le penalty de Bozok et sans qui Nice aurait payé son temps faible du premier quart d’heure. Ensuite BERNARDONI, qui a enchaîné les arrêts précieux en seconde période pour conserver le 0-0 puis maintenir son équipe dans le match jusqu’au bout.

    Omniprésent d’un bout à l’autre de la rencontre, BRIANCON est allé au bout de lui-même et n’a rien lâché, en bon capitaine. Il s’est démultiplié dans sa surface pour repousser les offensives niçoises, en remportant notamment bon nombre de duels aériens et en excellant par son sens de l’anticipation. Sans lui, Nîmes aurait certainement pris bien plus le bouillon en seconde période.

    FLOP 3

    MAOUASSA a plombé son équipe avec son expulsion après seulement 20 minutes. Averti pour une faute d’antijeu évidente, il aurait dû mieux se contenir sur l’action qui lui a valu un deuxième carton jaune. D’autant plus dommageable qu’il avait réalisé une entame de match intéressante sur ses débordements offensifs.

    Avec toute son expérience, LANDRE n’avait tout simplement pas le droit de se faire expulser à son tour juste avant la pause et de laisser son équipe à neuf. Son geste était en plus très menaçant pour l’intégrité physique d’Atal et pourrait lui valoir une bonne période de suspension. Lui aussi a ainsi gâché une entame plutôt satisfaisante, notamment dans son duel avec Balotelli.

    BALOTELLI, justement, n’a toujours pas débloqué son compteur en L1, avec aucun but et aucune passe décisive à son actif. Surtout l’attaquant de Nice n’a pas montré une attitude très positive et a passé davantage de temps à chambrer le public des Costières qu’à jouer au football. Frustrant, encore une fois.

    Monsieur l’arbitre au rapport

    Dans un match très tendu, Benoît Bastien a pris ses responsabilités, en expulsant deux Nîmois avant même la mi-temps, après avoir accordé un penalty aux Crocos. A chaque fois, l’arbitre a pris la bonne décision et il a finalement bien négocié une rencontre qui aurait pu virer au calvaire pour lui. Costaud.

    La feuille de match

    L1 (38eme journée) / NÎMES – NICE : 0-1

    Les Costières (10 000 spectateurs environ)
    Temps frais – Pelouse moyenne
    Arbitre : M.Bastien (7)

    But : Atal (61eme) pour Nice

    Avertissements : Maouassa (14eme et 21eme), Valls (92eme) et Savanier (94eme) pour Nîmes – D.Barbosa (17eme), Balotelli (29eme), Hérelle (57eme), Jallet (65eme) et Maolida (72eme) pour Nice

    Expulsions : Maouassa (21eme) et Landre (45eme+2) pour Nîmes

    Nimes
    Bernardoni (7) – Ripart (5), Briançon (cap) (6), Landre (3), Maouassa (non noté) – Thioub (4) puis Alioui (82eme), Savanier (6), Valls (5), Bouanga (5) – Bozok (3) puis Lybohy (45eme+5 / 5), Guillaume (4) puis Paquiez (46eme / 4)

    N’ont pas participé : Valette (g), Miguel, Bobichon, Deprès
    Entraîneur : B.Blaquart

    Nice
    W.Benitez (6) – Hérelle (4), Dante (cap) (5), M.Sarr (5) – Atal (7), D.Barbosa (3) puis Ganago (46eme / 4), Tameze (5), Cyprien (6), Jallet (5) – Balotelli (3) puis Makengo (75eme), Maolida (4)

    N’ont pas participé : Cardinale (g), Burner, Boscagli, Walter, Sacko
    Entraîneur : P.Vieira
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 9:48

    Patrick Vieira a expliqué pourquoi il s'était emporté contre Jérôme Arpinon.

    Patrick Vieira est revenu sur son altercation verbale avec Jérôme Arpinon, ce samedi lors de la victoire de Nice à Nîmes (1-0). Au moment de l'expulsion de l'adjoint de Bernard Blaquart, en seconde période, celui-ci est passé devant l'entraîneur du Gym, avec qui il a eu un bref échange musclé.

    « Je ne le connais pas du tout. Il a eu des mots difficiles à mon égard qui étaient difficiles à accepter, a expliqué le champion du monde 1998, après la rencontre sur Canal+ Sport. Je peux comprendre la déception par rapport à deux ou trois décisions de l'arbitre, mais ce sont des mots que, personnellement, je ne peux pas accepter. »

    Auparavant, le Nîmes Olympique avait déjà vu deux de ses joueurs exclus (Maouassa et Landre).

    Très remonté sur le coup, Vieira, qui a semblé donné rendez-vous à son vis-à-vis après la rencontre, n'a finalement pas voulu en rajouter : « Le match est fini. On va rentrer à Nice tranquillement. »

    Source : Canal + Sport
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 9:55

    Il y a des soirs comme ça où rien ne va.

    11 novembre 2018

    Un penalty d’Umut Bozok arrêté par Benitez, les expulsions de Faitout Maouassa (21ème) et Loïck Landre (45ème) …
    Les Crocos n’étaient pas à la fête hier soir et s’inclinent sur le plus petit des scores (0-1) face à l’OGC Nice.

    Les statistiques générales

    38 Possession (%) 62
    11 Tirs 15
    4 Tirs cadrés 7
    68 Passes réussies (%) 87
    0 Hors-jeux 2
    4 Corners 5
    15 Centres 23
    12 Fautes 13
    3 Cartons jaunes 5
    2 Cartons rouges 0

    Source : Site officiel du NO
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 10:05

    Nîmes s'incline aux Costières dans un match tendu face à Nice (0-1).

    Les Nîmois ont connu une soirée difficile face à Nice

    Nîmes recevait ce soir Nice aux Costières pour le compte de la 13e journée de Ligue 1. Tout aurait pu bien commencer grâce à un penalty accordé aux Crocos dès la 5e minute de jeu. Mais ce dernier ne sera pas transformé par Bozok. La suite ressemblera à un match catastrophe pour les Gardois, qui verront Maouassa à la 20e minute (deux cartons jaunes), puis Langre en fin de première période espulsés par l'arbitre de la rencontre. A 9 contre 11, les hommes de Bernard Blaquart finiront logiquement par céder à la 61e minute sur un but de Attal. Avec cette défaite, Nîmes reste en deuxième partie de tableau, avec 3 points d'avance sur la zone rouge.
    Nice s'est imposé difficilement à Nîmes (1-0) et a enchaîné un quatrième succès de rang, son troisième en championnat et son quatrième de la saison en dehors de l'Allianz Riviera, samedi lors de la 13e journée de Ligue 1.
    Mais avant d'en arriver là grâce à une réalisation du défenseur algérien Youcef Atal (60), que cela fut laborieux pour les Aiglons...
    Bousculé, dominé dans l'entre-jeu, Nice (6e) a connu une entame de match bien difficile. Il doit beaucoup à son gardien Walter Benitez, qui s'est employé en deux temps pour éteindre une frappe de Bouanga (1) avant de d'arrêter le penalty, il est vrai bien mal frappé, d'Umut Bozok (5) après une faute de Malang Sarr sur Sada Thioub.
    Durant une demi-heure, l'OGCN a souffert et a dû faire le dos rond sans pouvoir desserrer l'étau nîmois.
    Nîmes (14e) ne doit encore qu'à la maladresse de Baptiste Guillaume (19) de ne pas avoir trouvé les filets niçois sur un centre lumineux de Faïtout Maouassa.
    L'expulsion sévère du latéral nîmois Maouassa (21) aurait dû (enfin) permettre aux Aiglons de sortir de leur nid.
    Moins timoré, l'OGCN est pourtant resté sans inspiration, maladroit dans ses passes et finalement incapable d'inquiéter le gardien gardois, voire soulagé de ne pas être mené à la pause. Et de devoir jouer à onze contre neuf après l'expulsion logique de Loïck Landre (45+2) pour un tacle grossier sur Youcef Atal, tout devient plus simple.
    Nice, non sans mal, en a profité pour chercher à user physiquement son adversaire et trouver enfin la solution (60) sur une transversale de Myziane Maolida reprise au second poteau par Youcef Atal (0-1).
    Cet avantage n'a pas pour autant installé Nice dans le confort. Incapable d'enfoncer le clou, il est resté jusqu'au bout sous la menace d'un retour de flamme des Crocodiles.
    Malgré une belle frappe écartée par Paul Bernardoni (55), Mario Balotelli, copieusement sifflé lors de son remplacement par Jean-Victor Makengo (76), est resté une nouvelle fois muet, prolongeant ainsi une page blanche qui dure depuis maintenant sept matches.

    Source : Midi Libre
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 10:15

    - ACTUALITÉ - NÎMES 0-1 NICE
    LE GYM POURSUIT SA SÉRIE. NÎMES DÉJOUE


    Bousculés en première période par une très (trop) rugueuse équipe nîmoise, les Aiglons ont profité de leur supériorité numérique pour faire la différence après la pause et ainsi prolonger leur belle série.
    Et de quatre ! Sans forcément briller, les Aiglons ont néanmoins fait le job ce samedi soir aux Costières. Walter Benitez a préservé sa cage inviolée pour la troisième rencontre de rang en Ligue 1 et les Aiglons ont signé leur seconde victoire consécutive loin de leurs bases après le succès à Bordeaux.
    Si le seul but de la rencontre fut inscrit à l'heure de jeu, le destin de ce match s'écrit en première période. Dès les premières secondes, les Gardois mirent la pression sur la défense niçoise. Une tactique payante puisque Thioub chipa un ballon à Malang Sarr dans la surface avant de s'écrouler au duel avec le jeune niçois. Benoît Bastien n'hésite pas et désigna le point de penalty (4e). Mais Walter Benitez, déjà auteur d'une parade dans cet exercice face à Bourigeaud en septembre, remit le couvert et attendit le dernier moment pour partir sur la frappe d'Umut Bozok. La frappe du Turc, trop écrasée, termina dans les gants du portier niçois qui venait de sauver l'entame de match de son équipe.
    Disputée sur une pelouse particulièrement grasse en raison des intempéries des derniers jours, cette première période fut surtout très heurtée. Faïtout Maouassa hérita en cinq minutes de deux cartons logiques pour des interventions illicites sur Danilo puis Cyprien (14e et 20e). A dix contre onze, Nîmes tenta sa chance de loin à plusieurs reprises, sans parvenir à inquiéter Benitez. Le Gym essaya de contourner le bloc gardois en faisant circuler la balle, mais des imprécisions techniques empêchèrent la formation de Patrick Vieira de se montrer réellement dangereuse. Seule une frappe contrée de Cyprien (27e) était à noter. Alors que l'on s'apprêtait à regagner les vestiaires pour la mi-temps, nouveau rebondissement suite à un tacle très dangereux de Landre sur Atal (45e+2). M. Bastien n'avait d'autre choix que d'expulser le défenseur nîmois qui laissa son équipe à neuf contre onze.
    La deuxième période ressembla à ce à quoi on pouvait s'attendre en pareilles circonstances. Le Nîmes Olympique tenta de rester regroupé avec deux lignes de 4 compactes, alors que les Aiglons prirent la possession du ballon et écartèrent le jeu au maximum. Le Gym mit enfin Bernardoni au travail, tout d'abord par Balotelli d'une frappe soudaine à ras de terre (55e) puis par Jallet (59e). Auteur de deux belles parades, le portier de l'Equipe de France Espoirs ne put rien sur la troisième. Suite à une longue transversale de Sarr vers Youcef Atal, le jeune international algérien reprit en demi-volée, sans contrôle, et adressa un missile dans le petit filet du portier gardois (61e).
    Fort de cet avantage, on pouvait penser que le Gym allait se libérer, mais il n'en fut rien. Toujours aussi agressifs, les Crocos défendirent leur but bec et ongles, exploitant chaque ballon comme si c'était le dernier. Comme on pouvait s'y attendre, c'est sur coups de pied arrêtés que les locaux eurent l'opportunité d'approcher la cage de Benitez mais Savanier sur coup franc (58e) ou Ripart sur corner (83e) ne trouvèrent pas le cadre et le portier argentin ne trembla pas outre mesure. Le portier cévenol multiplia les parades de haut vol devant Cyprien (89e), Atal (71e, 93e) pour maintenir son équipe à flot, permettant au Nîmes Olympique d'espérer un coup de théatre jusqu'à la dernière seconde, et une montée du dernier rempart sur coup franc (90e+5). Il n'en fut rien et le Gym, dans la douleur, signe un quatrième succès de rang - le troisième en Ligue 1 - pour s'installer dans le premier tiers du classement pour la première fois de la saison.

    A Nîmes, Stade des Costières,
    Nîmes Olympique 0-1 OGC Nice (mi-temps 0-0)

    13e journée de L1 - 10/11/2018
    15 000 spectateurs environ
    Arbitre : Benoît Bastien
    But : Atal (61') pour Nice
    Avertissements : Maouassa (14'), Valls (90'+2), Savanier (90'+4) pour Nîmes ; Danilo (17'), Balotelli (29'), Hérelle (57'), Jallet (65'), Maolida (72') pour Nice
    Expulsions : Maouassa (22'), Landre (45'+2) pour Nîmes
    Nîmes Olympique : Bernardoni - Ripart, Briançon (cap.), Landre, Maouassa - Savanier - Thioub (Alioui, 82'), Bozok (Lybohy, 45'+5), Guillaume (Paquiez, 46'), Bouanga
    OGC Nice : Benitez - Atal, Hérelle, Dante (cap.), Sarr, Jallet - Tameze, Cyprien, Danilo (Ganago, 46') - Maolida (Walter, 87'), Balotelli (Makengo, 75')
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 10:46

    Le croco du match
    Paul Bernardoni a encore réalisé une très, très bonne prestation hier soir face à l’OGC Nice. Malgré la défaite sur le score de 1 à 0, à 9 contre 11, le gardien prêté par les Girondins de Bordeaux a été élu par le quotidien l'équipe comme le top de la rencontre (7/10) avec le commentaire suivant.
    « Comme presque toujours depuis le début de la saison, le gardien nîmois a été encore extraordinaire hier soir, en enchaînant les parades (59ème, 73ème, 89ème, 93ème), à commencer par un arrêt incroyable face à Balotelli seul au coeur de la surface (55ème). Ne peut rien sur le but d’Atal (60ème) ».
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 13:43

    L'équipe : les crocos se mordent la queue.


    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 13:51

    En images la défaite croco à vite oublier !

    Samedi aux Costières, les vents étaient contraires pour Nîmes Olympique battu par Nice (0-1) lors d'un match comptant pour la 13e journée de Ligue 1.

    Un penalty manqué par Bozok
    alors que le score était nul et vierge, deux expulsions (Maouassa et Landre) et un but niçois (Youssefatal) à l'heure de jeu.



    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Dim 11 Nov - 14:10

    Nîmes : Blaquart ne pardonne pas à Landre.

    Le technicien nîmois, Bernard Blaquart, ne pardonne pas à Loïck Landre (26 ans), lequel s'est fait expulser face à Nice (0-1), samedi soir.

    "C'est une très sale soirée. C'est un coup d'arrêt. Je retiens la défaite, les deux expulsions, a confié le coach des Crocodiles en conférence de presse. On a manqué un peu d'expérience sur la première expulsion de Faitout Maouassa. La seconde expulsion, je ne sais pas ce qui se passe dans la tête de mon défenseur. Bien sûr, j'en veux à Loïck (Landre), c'est impardonnable. Je lui en veux énormément mais je ne le condamne pas. Après, on rate aussi pour la seconde fois un penalty. A neuf contre onze, on a joué avec nos valeurs. De ce match, je retiens notre bon début de match, notre seconde mi-temps courageuse avec des opportunités de marquer. À neuf contre onze, on s'est réorganisés tactiquement. On s'est bien battus."
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Lun 12 Nov - 9:07

    Les flops crocos du week-end qui coûtent 3 points aux crocos

    Faitoïck Landouassa (Nîmes) :

    (Deux cartons jaunes + un carton rouge direct) en première mi-temps = une défaite.
    Comme un zéro + un autre zéro = zéro point.

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin le Lun 12 Nov - 13:55

    Nîmes, un beau gâchis


    À 9 contre 11, pour Savanier et Nîmes, la mission est devenue impossible. E. C.

    12/11/2018 - Après la défaite aux Costières, samedi soir, devant Nice (0-1) lors de la 13e journée de Ligue 1, les hommes de Blaquart ont encore laissé échapper des points précieux dans l’optique du maintien.
    Bozok avait frappé trois penalties la saison dernière, les trois avaient fini au fond des filets. Cette saison, l’attaquant croco, qui a du mal à prendre la mesure de la Ligue 1 (un seul but marqué), en a déjà tenté deux (*), les deux ont été loupés, celui de samedi devant Nice dans les grandes largeurs, avec une course d’élan coupée qui n’a en rien perturbé Benitez. "C’est sa façon de les tirer, il attend que les gardiens partent. Là, le gardien n’est pas parti", explique Bernard Blaquart. Les deux fois, ces échecs ont été des tournants car ils sont intervenus alors que le score était de 0-0. "Si on les avait mis, je ne sais pas combien de points on aurait en plus", se demande le technicien croco. Certainement cinq car devant Guingamp (0-0) comme devant Nice (0-1), en ouvrant la marque, "le match aurait été totalement différent" et la victoire au bout, très certainement.

    Enorme frustration Devant les Azuréens, convertir le penalty obtenu par le remuant Thioub aurait récompensé ce que Bernardoni, encore une fois énorme dans ses cages, qualifie d’"entame limite parfaite". Mais voilà, bien moins efficace qu’une semaine plus tôt à Dijon, Nîmes n’est pas parvenu à marquer sur ses temps forts.
    La suite, on la connaît, avec ces deux cartons rouges qui ont changé la face de la partie. De quoi générer "énormément de frustration" chez le gardien nîmois et ses partenaires. Car la solidité défensive affichée à neuf contre onze - "Toute l’équipe a vraiment été costaude" - et la sensation d’avoir "sincèrement senti qu’on pouvait tenir le 0-0 jusqu’au bout" sont de maigres consolations. "Le public, qui nous a applaudis à la fin, a compris qu’on avait tout donné mais ça ne suffit pas, on n’avance pas, il n’y a que les points qui comptent", souligne encore l’international Espoirs. Le moins amer n’était pas Bernard Blaquart, qui sait bien que la réalité, "les points et le classement", va vite rattraper son équipe et "faire oublier tout ce que les joueurs auront fait à dix puis à neuf". Lyon, Saint-Etienne, Dijon, Nice. Lors des quatre dernières journées, Nîmes Olympique a affiché un visage intéressant et montré "des signes encourageants", réalisant de "bonnes choses collectivement" et se montrant "plus solide défensivement" aux yeux de son entraîneur. Pour quel résultat ? Quatre points en quatre matches et deux suspendus, ce qui a fait dire à Bernard Blaquart : "Si quand on est bien, on ne prend pas de points, ça sera compliqué quand on sera moins bien… C’est ça qui fait râler."

    Une série délicate et importante à venir
    En s’imposant devant Nice, les Gardois auraient mis Monaco et Guingamp à dix longueurs, presque l’équivalent de quatre victoires de rang, et Dijon, l’actuel barragiste, à six. Une occasion manquée, un beau gâchis alors que se profile "une série de matches contre des concurrents directs" (Bernardoni), Strasbourg, qui a pris de l’avance, Amiens et Caen.
    "Rien ne sera facile, il faudra lutter jusqu’au bout", rappelle une fois encore Bernard Blaquart qui précise : "Il faudrait qu’on ait un peu plus d’expérience, un peu plus de métier mais on ne peut pas les inventer…" S’il reconnaît que lui et ses partenaires vont devoir "maîtriser plus (leurs) émotions et prendre un peu plus de bouteille", Bernardoni se veut optimiste : "En gardant le même engagement et la même force collective, honnêtement, on se dit que ça devrait le faire."
    (*) Avec la N2 croco, contre Le Puy (1-1) le 20 octobre, Bozok avait égalisé sur penalty.

    "S’il y avait eu une autre couleur, l’arbitre l’aurait mise..."
    De Bernard Blaquart à propos du tacle de Landre sur Atal qui lui a valu un rouge direct samedi soir. "Je lui en veux énormément mais je ne le condamne pas, je vais plutôt l’aider", a lâché l’entraîneur croco en conférence de presse, tout en insistant : "Le joueur explique son geste par l’énervement. Mais s’il suffit de ça (un penalty raté, un rouge à Maouassa, NDLR) pour péter un plomb, c’est embêtant. La première chose qu’on doit faire sur un terrain, c’est se maîtriser."

    SOURCE : THIERRY ALBENQUE - MIDI LIBRE

    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 3219
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Admin Hier à 7:11

    LES NOTES - ETOILES FF DE NO/OGCN




    Contenu sponsorisé

    Re: 13 EME JOURNEE DE LIGUE 1 CONFORAMA : NO / OGCN

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 22:48