NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    LA PAROLE AUX SUPPORTERS CROCOS

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4805
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    LA PAROLE AUX SUPPORTERS CROCOS  Empty LA PAROLE AUX SUPPORTERS CROCOS

    Message par Admin le Sam 1 Déc - 20:07

    SONDAGE QUANT AU MAINTIEN OU PAS DU NO EN LIGUE 1 CONFORAMA. LES SUPPORTERS Y CROIENT À 90%.

    LA PAROLE AUX SUPPORTERS CROCOS  Img_8010
    Hassen Ghanty, fidèle suppprter croco depuis 1972 croit fermement au maintien d'Umut Bozok et des crocos  en Ligue 1 Conforama.

    À travers les réseaux sociaux, les supporters crocos ont répondu à un sondage d'Objectif Gard sur le maintien ou pas des crocos en Ligue 1 Conforama. Les résultats du sondage et les commentaires des supporters crocos sont à découvrir ici.

    De retour en Ligue 1 après de 25 ans d'absence, Nîmes Olympique ne fait pas pâle figure au sein de l'élite cette saison (11e après 14 journées avec 17 points) en plus d'une qualification en 1/8 de finale Coupe de la Ligue contre les Verts de l'ASSE .

    Après un démarrage de saison tonitruant qui a vu les Crocos s'imposer par exemple face à Marseille et tenir la dragée haute face aux stars mondiales du PSG, les Nîmois ont connu un passage à vide, le temps de s'acclimater avec la Ligue 1 Conforama .

    Mais le magicien Blaquart et ses joueurs entreprenants et portant fièrement les couleurs rouges ont renversé la vapeur et sont même parvenus à ramener de précieux points à l'extérieur. Cerise sur le gâteau avec la qualification en coupe de la Ligue face à Saint-Étienne cette semaine qui offre l'occasion au Nîmes Olympique de donner un peu de frissons supplémentaires et de passion à ses supporters.

    Ce soir aux Costières face à Amiens, les Nîmois iront chercher les trois points de la victoire pour s'installer encore plus durablement dans le milieu de classement de la Ligue 1.

    Objectif Gard a posé directement la question aux supporters crocos (sur sa page Facebook) :

    Après cette première partie de saison, croyez-vous au maintien en Ligue 1 du Nîmes Olympique ?

    Résultats

    Après avoir totalisé près de 1 500 votes, 90% des Gardois sont convaincus que les Nîmois parviendront en fin de saison à se maintenir en Ligue 1.  À peine 10% sont plus pessimistes.

    Florilège des commentaires des supporters crocos

    Alexandre : "Ceux qui votent disent de quitter Nîmes si vous soutenez pas votre Ville et votre Équipe"

    Stéphane : "Avec l'arrivée de Ferri , on y croit plus que jamais . Forza Nimes Olympique 1937

    Fada de l'OM : "Franchement même en tant que supporters Marseillais bien sûr que je crois au Nîmes Olympique que je vois bien à la 7eme place en fin de saison"

    Pierre : "Bien-sûr que oui et allez Nîmes"

    Hassen : le maintien "tranquille" est en très bonne voie. Il faut continuer ainsi. Ne surtout rien changer NO crocos !

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4805
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 54

    LA PAROLE AUX SUPPORTERS CROCOS  Empty Re: LA PAROLE AUX SUPPORTERS CROCOS

    Message par Admin le Mar 26 Mar - 14:02

    Les souvenirs de Josette, 80 ans, éternelle supportrice de Nîmes Olympique

    Talabot. L'octogénaire a raconté cette belle histoire d'amour à deux joueurs du club de Nîmes Olympique.

    LA PAROLE AUX SUPPORTERS CROCOS  Image
    Josette, dans sa chambre, entourée de Malik Hsissane et Sada Thioub.

    25/03/2019

    Sada Thioub et Malik Hsissane, footballeurs de Nîmes Olympique, n’imaginaient pas vivre ce moment. À l’Ehpad Indigo de la Croix Rouge, face aux yeux embués de Josette Soutoul, une supportrice pas comme les autres, ils ont vu que leur sport ne se résume pas à une carrière.

    Venus pour offrir à une dame de 80 ans le poster du club dédicacé par tous les joueurs, ils ont découvert une belle histoire d’amour qui dure depuis 1946. Une histoire que Josette, dans sa chambre décorée avec un panneau de coupures de presse et de photos des Crocos, leur a racontée.

    Depuis l’âge de 9 ans

    "On habitait chemin de Ventabren. Le dimanche, avec papa, on partait vers midi pour aller jusqu’au stade Jean-Bouin : on s’installait côté sortie des joueurs. J’ai commencé à 9 ans et je n’ai plus arrêté. Avec tous les sous que j’y ai laissés, aujourd’hui, j’aurais un château !" Et l’octogénaire d’avouer : "On était dingue de ballon. Le samedi, on allait aux entraînements des jeunes." Le travail à l’usine de chaussures, dès l’âge de 14 ans, n’entravera pas sa passion. "Au début, c’était marrant : quand un joueur tombait, on criait le seau ! L’éponge !"
    Arrive le mariage avec Frédéric, qui partage sa passion, et plein de rencontres : "Je ne parlais pas trop aux joueurs, mais j’ai vécu plein de choses. La mère du président Jean Chiariny avait peur, qu’avec le football, il finisse sur la paille !" La vieille dame évoque le bar de l’Industrie, antre des supporters, le défilant lumineux qui donnait les résultats sur la façade du Midi Libre… De Firoud joueur, Josette Soutoul passe, au gré des souvenirs, à Dakowski, Golinski, Skiba, Akesbi, Constantino, Marcellin, Pircalab, Voinéa, Mézy " un peu froid", Kabile "sympa", oublie Cantona, avoue avoir un penchant pour Savanier et Alioui, apprécie les filles de Lyon et du PSG qui jouent au foot. "Elles sont bonnes"

    Je vais mourir sans avoir vu Nîmes Olympique remonter en D1

    Elle, qui fut de tous les déplacements, a tout stoppé en 2012 : "Quand l’âge vient, il reste la télé !" Elle a vécu les trois finales de Coupe de France de 1958, 1961, 1996 : "Ce Salaber, l’ancien croco qui nous a battus avec Sedan !" Devant les deux jeunes joueurs, souriants et émus, elle se lâche. "Vous savez, je me disais : je vais mourir sans avoir vu Nîmes Olympique remonter en D1. Alors, merci !"
    Josette Soutoul ne s’arrêterait plus. La mémoire tourne à plein régime : il y a Deprete, Baron, Orsi, Raymond Legrand et son scooter, un déplacement dans un bus sans essuie-glaces... Et puis, s’adressant à Fatima, l’animatrice d’Indigo, elle ose demander : "Vous qui me chouchoutez si bien, ce poster des Crocos, il mérite un cadre !" Et Josette, l’éternelle supportrice, la bise de Sada Thioub et de Malik Hsissane…


    Source : Midi Libre

      La date/heure actuelle est Mer 24 Avr - 6:14