NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Sam 2 Fév - 19:48

    NÎMES OLYMPIQUE - Ça donne quoi les derbies à Nîmes ?

    Au total, à Jean-Bouin ou aux Costières, Nîmes a accueilli 11 fois Montpellier, pour cinq victoires.

    La particularité de ce derby du Languedoc, c'est sa rareté. Depuis 1974 et la fondation du club actuel de Montpellier, 22 affrontements se sont déroulés. Dimanche ce sera seulement le 12e qui sera joué à Nîmes. Retour sur ces différents matches.

    Les premiers clubs qui représentent Montpellier et Nîmes ne sont pas connus sous les noms actuels. Le SOM (Sport Olympiques Montpelliérains) et le SCN ( Sporting Club Nîmois) s'affrontent déjà en Première division lors de la saison 1933/1934. Les deux formations sont d'ailleurs toutes les deux reléguées, la saison suivante. Le premier club nîmois décline et disparaît pour laisser place dès 1937 au Nîmes Olympique.

    Le SOM, lui, poursuit sa route jusqu'en 1970 et change de nom pour se nommer Montpellier Littoral Sport Club. Jusqu'en 1974, date de la fusion avec l'Association Sportive de la Paillade qui donne naissance au club actuel, qui s’appelle le Montpellier Hérault Sport Club depuis 1989. Voilà pour le point historique. C'est donc naturellement que l'historique des confrontations débute à cette période. Le premier de cette ère a lieu en Coupe de France. À l'époque la compétition se déroule en match aller-retour. Après une facile victoire 3-0 des Crocos, alors pensionnaires de Division 1 face à des Héraultais qui évoluent au troisième échelon, les hommes de Firoud encaissent rapidement deux buts au retour. Un but de Daniel Sanlanville et un doublé de Gilbert Marguerite permettent aux Nîmois de se qualifier pour les 8es de finale.

    Pas de vainqueurs en Division 2

    La grande butte du stade Jean-Bouin (photo DR)
    En 1982, les trajectoires des deux clubs commencent à s'inverser. Montpellier continue de gravir les échelons et reviennent d'une première expérience dans l'élite. Nîmes enchaîne une deuxième saison en Division 2. Pour la première fois que les deux formations se retrouvent dans le même championnat, les joueurs de Pierre Barlaguet s'imposent 2-0 avec un but de Cubaynes. Après avoir fait l'ascenseur, les deux équipes bataillent pendant trois saisons consécutives pour retourner en Division 1. Le spectacle est terne puisque les trois affiches offrent seulement des matches nuls : 1-1 lors des saisons 1984/1985 (but du Danois Nygaard) et 1986/1987, 0-0 en 1985/1986  devant 10 000 spectateurs au stade Jean-Bouin. À la fin, ce sont les Montpelliérains qui retrouvent la première division, les Gardois finissent sixièmes.

    Un doublé de Vercruysse

    Après quelques années à rester englués à l'échelon inférieur, les Crocos retournent en D1 lors de la saison 1991/1992. En termes de résultats, le rival a pris le dessus mais pour le premier derby aux Costières, l'équipe entraînée par René Girard gagne 2-1 grâce à un doublé de Philippe Vercruysse. Un succès acquis devant 19 965 spectateurs, sixième affluence de l'histoire de l'antre nîmoise. La saison suivante, c'est un piètre nul 0-0 qui attend le public, au terme de laquelle le Nîmes Olympique quittera la Division 1 et devra attendre 25 ans avant d'y revenir.

    L'exploit de 1996

    Le club gardois chute jusqu'en National, alors que le MHSC empile les saisons dans l'élite. Les chances de se rencontrer s'amenuisent. En difficulté dans son groupe B, Nîmes va souffler grâce à la Coupe de France et vit une épopée qui mène le club jusqu'en finale au Parc des Princes. Pour que l'histoire soit encore plus belle, après avoir éliminés Strasbourg et Saint-Étienne, les Rouge accueillent leur voisin en demi-finale. Pour les joueurs de Michel Mézy, coach de Montpellier, qui joue les premières places en D1, ce match ne semble qu'une formalité.
    L'illustre président "Loulou" Nicollin chambre déjà et annonce rentrer en cheval à la Paillade en cas de défaite. Devant 21 366 spectateurs, les supporters nîmois enragés voient l'improbable se produire. Dès la 9e minute, Abder Ramdane fait chavirer le peuple rouge. La génération des Ecker, Jeunechamp, Belbey réalise le plus gros exploit des Nîmois et grave ce derby dans l'histoire. La saison suivante Montpellier revient aux Costières, pour un 8e de finale de la Coupe de la Ligue. La ferveur est moindre et les Crocos s'inclinent 1-0.

    Mandrichi, le sauveur


    Après 13 saisons consécutives au premier niveau, les Héraultais rechutent en deuxième division où les Nîmois végètent depuis cinq saisons. Les deux formations s'affrontent lors de la saison 2000/2001. Rui Pataca et Maoulida, qui a porté les deux maillots, offrent une nette victoire 2-0 aux Pailladins qui remontent immédiatement. Nîmes descendra en National, en fin de saison.
    Le dernier affrontement date de la saison 2008/2009, qui entérine la dernière apparition du MHSC en Ligue 2. Ce 10 avril 2009, pour la 31e journée, le promu Nîmois alors lanterne rouge joue sa survie. Comptant six points de retard sur le 17e, la victoire est obligatoire. Montpellier, 4e, cherche à rattraper son retard sur Lens. Menés 1-0 à la pause, les Crocos de Jean-Michel Cavalli renversent la situation. À la 53e minute, Jonathan Ayité égalise avant de laisser sa place à la légende Robert Malm. À dix minutes du terme, le Togolais lance Jean-Jacques Mandrichi au but qui trompe Carrasso. Au final, Nîmes se sauvera in extremis et Montpellier retournera en Ligue 1.

    Dimanche, place au 12e derby disputé à Nîmes, pour peut-être une sixième victoire nîmoise à domicile contre quatre nuls et deux défaites.

    Corentin Corger - OG.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Sam 2 Fév - 20:02

    Derby : Montpellier à Nîmes avec ses deux recrues mais sans Aguilar ni Camara.

    midi libre - 02/02/2019

    Michel Der Zakarian a retenu un groupe de dix-huit joueurs, avec les recrues Suarez et Ristic mais sans Camara, pour se rendre à Nîmes, dimanche (15 heures), lors de la 23e journée de Ligue 1.
    A 24 heures du derby, Michel Der Zakarian a tranché. Pour se rendre dans l'arène des Costières, à Nîmes, ce dimanche (15 heures), l'entraîneur montpelliérain a retenu un groupe de 18 joueurs dont est absent Souleymane Camara. Les deux recrues Mathias Suarez et Mihailo Ristic sont, comme attendu, bien présentes.

    La première d'entre elles, l'Uruguayen, devrait débuter dimanche dans le Gard, puisque Ruben Aguilar est suspendu. Le défenseur de 22 ans vivra alors son baptême en Ligue 1 sous les couleurs du MHSC.

    Pour le reste, victime d'un coup face à Caen dimanche dernier (2-0), Damien Le Tallec est bien présent.

    L'équipe probable de Montpellier

    Lecomte - Suarez, Mendes, Hilton (cap.), Congré, Lasne - Skhiri, Le Tallec, Mollet - Laborde, Delort.

    Remplaçants : Bertaud (gardien) - Cozza, Oyongo, Ristic, Sambia, Piriz, Skuletic.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 14:29

    L’heure du premier derby a sonné.

    Portraits de jeunes supporters nîmois qui vont assister pour la première fois au match Nîmes-Montpellier.

    Cela fait 26 ans que le stade des Costières n'a pas été le théâtre d'un derby entre Nîmes et Montpellier en Ligue 1. La demi-finale de Coupe de France en 1996 n'a fait que renforcer cette longue impatience. Ce dimanche à 15h, au stade des Costières bon nombre de supporters nîmois vont assister au derby pour la première fois. Nous en avons rencontré certains.

    "Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître". Jamais ces paroles de Charles Aznavour ne se sont aussi bien prêtées pour décrire le contexte de ce derby. Seulement le troisième disputé en Ligue 1 après ceux de 1992. Une jeune génération qui n'a pas connu l'élite et qui n'était pas née ou à peine lors de l'exploit 1996. Élevée aux matches face à Romorantin, Sannois-Saint-Gratien, Châteauroux, Niort... avec 5 000 spectateurs de moyenne réunis pour vivre les joutes de la Ligue 2 et du National.

    Alors elle a pu vibrer avec l'épopée de 2005 en Coupe de France achevée au stade des demi-finales où les héros se prénommaient Cantareil, Enza Yamissi, Beyrac ou encore Verschave. Il y a aussi eu les montées acquises en 2008, en 2012 et la plus belle en 2018, synonyme de retour en Ligue 1. Tant d'années à espérer, parfois sans ne plus croire à pouvoir enfin vivre un derby.

    Ils seront des milliers à 15h à découvrir cette atmosphère si particulière. Aurélien Marciau a 21 ans et fréquente les Costières depuis son adolescence. Cette saison, ce passionné s'est forcément abonné au Pesage Est. "J'ai envie de vibrer, que ce soit le feu et que tout le stade chante pour qu'on nous entende de l'autre côté du Vidourle", répond-t-il trépignant d'impatience en évoquant ce qui l'attend. Celui qui imagine déjà des possibles scènes de joie aux alentours de 17h se met à la place des 3 600 enfants invités qui pour certains vont même découvrir les Costières. "J'aurais aimé connaître ça dans mon enfance. Ils vont avoir les yeux qui pétillent et j'espère qu'ils auront envie de supporter Nîmes", commente t-il.

    Aurélien n'est pas totalement inconnu. C'est lui qui après un "challenge de la barre" à la mi-temps d'un match de Montpellier à la Mosson avait réussi sa frappe des 30 mètres et avait célébré en montrant son maillot du Nîmes Olympique face à un public pailladin survolté. Il avait rapidement fait le buzz sur la toile. Lui aussi ne raterait pour rien au monde cette rencontre. "Avec mon club de foot je joue exprès samedi avec la réserve pour ne pas jouer dimanche. Même avec une jambe en moins je viendrai au match." Et forcément nous lui avons posé la terrible question : tu préfères perdre et te maintenir ou l'inverse ? Après de longues secondes de réflexion, il concède : "Je préfère que l'on se maintienne, même si ça ferait mal de perdre à domicile."

    Estelle aura 18 ans en mars et va vivre également son premier derby. Native de l'Hérault, par le gène nîmois paternel elle supporte les Crocos. "Ma mère ne comprend pas pourquoi je ne supporte pas Montpellier", sourit-elle. La lycéenne titulaire de la tribune Sud est très impatiente : "Dès que l'on est monté, j'y ai pensé direct. J'ai été bercé par l'histoire de cette rivalité." Forcément, cette semaine une seule chose occupait son esprit : "Au lycée, je répétais les chants à mes amis. Une nuit, j'ai même rêvé d'une victoire". Elle savoure ce moment et se réjouit de ne pas avoir eu à attendre une année de plus. Nous lui avons aussi exposé le fameux dilemme. Et la réponse est sans équivoque mais... subtile : "Perdre et se maintenir pour le gagner la saison prochaine", répond t-elle avec malice.

    Ce derby sera aussi l'occasion de transmettre l'amour des Crocos, entre un père et son enfant mais aussi un frère et une sœur. Bertrand, 25 ans, fait partie des rares privilégiés à avoir assisté aux deux derniers derbies disputés aux Costières en 2000 et 2009, alors que les deux équipes évoluaient en Ligue 2. "Je me souviens d'une ambiance folle avec énormément de monde et des fumigènes", raconte ce Rodilhanais alors âgé de 7 ans. Désormais c'est plus l'angoisse du résultat que la tension du match qui le préoccupe.

    Plus habituée du Parnasse que des Costières, Bertrand a décidé d'initier sa petite sœur au derby : "C'est elle qui est venue m'en parler, elle ne voulait pas le rater. Toute la semaine, elle a été étonnée de voir sur les réseaux les coups bas entre les supporters." Un engouement soudain se crée même pour les gens qui ne sont pas mordus de ballon rond. "Je crois qu'elle ne s'imagine pas ce qu'elle va vivre", conclut le grand frère, ravi de partager ce moment en famille.

    Et pour ceux qui n'auront pas l'occasion de le vivre cette année, comptez sur Bernard Blaquart et les siens pour faire de ce moment unique, un rendez-vous annuel !

    Source : OG
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 14:33

    NÎMES OLYMPIQUE : Alea jacta est (le sort est en jeté).

    Plus de 26 ans après le dernier derby en Ligue 1 au stade des Costières, Nîmes affronte Montpellier à 15h.

    Les Nîmois sont prêts à entrer dans l'arène (photo Anthony Maurin)
    Pour l'attente des supporters, la revanche du match aller (défaite 3-0) et la suprématie régionale, ce derby est sans discussion le match de l'année au stade des Costières. Coup d'envoi à 15h.

    C'est bien avant de traverser le Rubicon et non le Vidourle que Jules César prononça cette célèbre formule, Alea jacta est : "le sort en est jeté". Des millénaires plus tard, l'armée des Crocos composée de onze soldats, emmenée par son général Blaquart et soutenue par tout un peuple rouge est prête à recevoir celle de Montpellier. Une volonté, un rêve et la réalité du terrain, un adversaire solide et réaliste qui se dresse en face. Classés 6e avec 35 points et un match en moins, les Héraultais semblent plus fort mais dans un derby tout était remis en question. "Avant le match c'est 50/50. Ce n'est jamais joué à l'avance", commente Jordan Ferri, l'homme des derbies côté Nîmois qui a disputé l'affrontement entre Lyon et Saint-Étienne, à huit reprises.

    Côté Montpelliérain on préfère se décharger de ce que symbolise cette rencontre. "C'est un match comme un autre", affirment le défenseur Daniel Congré et son coach Michel Der Zakarian. Ses troupes connaissent un regain de forme après avoir obtenu leur premier succès en 2019, dimanche dernier contre Caen (2-0). La seule victoire remportée sur les cinq dernières journées de Ligue 1. Intraitables à domicile, les Montpéllierains sont plus en difficulté loin de la Paillade : les trois derniers matches à l'extérieur se sont achevés par deux nuls à Dijon (1-1), Rennes (0-0) et une défaite à Nantes (2-0).

    Mais dans un derby, les chiffres volent en éclat. Le joueur prêté par Lyon le sait bien et détaille les ingrédients à mettre dans ce match à part pour gagner : "L'équipe qui sera la mieux à même de se contrôler et de ne pas excéder dans l'engagement, l'importance de finir à 11, être maître de soi et ne pas se laisser dépasser par le côté émotionnel". Pour seulement le troisième derby disputé en Ligue 1, au stade des Costières, les plus de 18 000 spectateurs seront forcément exigeants. Et les purs Nîmois, Briançon, Valls, Ripart seront-ils au rendez-vous ? "Il ne faut pas les sous-estimer. Ils sont très blessés du match aller. Ça a été une grosse claque pour eux. Ils ont à cœur de se reprendre devant notre public", répond sereinement Jordan Ferri, qui n'était pas encore présent dans l'effectif le 30 septembre dernier.

    "Cette année c'est une équipe plus complète"

    Au stade des Costières, Marseille s'est fait corriger 3-1 en début de saison et les Crocos ont tenu tête à l'ogre parisien (2-4). Tout est évidemment possible mais comment faire vaciller la deuxième défense du championnat qui a encaissé seulement 16 buts. "À Nice, c'est nous qui avons la meilleure opportunité. Après c'est l'efficacité...", lâche Bernard Blaquart pour amorcer un début de réponse. Une défaite 2-0 sur la Côte d'Azur, face à un dispositif à cinq défenseurs, le même qu'utilisait Toulouse (défaite 1-0) et que propose Montpellier. "C'est l'équipe qui maîtrise le mieux ce système. Depuis quelques années elle fait partie des meilleures défenses du championnat. Montpellier s'est renforcé offensivement. Cette année c'est une équipe plus complète", analyse le milieu de 26 ans.

    La solidité défensive n'est même plus à présenter avec le vétéran capitaine Hilton, âgé de 41 ans, entouré par ses fantassins Congré et Pedro Mendes. Concernant l'attaque, celle de Montpellier figure à la 9e place au classement particulier. 28 buts inscrits, soit deux de moins que Nîmes, dont plus de la moitié par le duo efficace et complémentaire : Laborde (Cool et Delort (7). "Ils ont rajouté ce potentiel offensif. C'est une équipe équilibrée qui a un jeu plaisant, dynamique et efficace", complète Bernard Blaquart. Un potentiel offensif illustré également par les deux latéraux qui alimentent de centres les deux pointes. Pour ce derby, le droitier Ruben Aguilar est suspendu. Il sera certainement remplacé par l'Uruguayen Mathias Suarez (22 ans), la recrue arrivée au mercato d'hiver qui devrait disputer son premier match en Ligue 1.

    Pour le promu classé 11e, aucune absence à déplorer si ce n'est les blessés de longue date, Mustapha Diallo, Pierrick Valdivia et depuis peu, Clément Depres, opéré avec succès ce mardi. L'entraîneur nîmois devrait faire dans la continuité avec une défense classique et un système à 4-4-2 avec Valls à gauche et Thioub à droite. Et la présence au milieu de Jordan Ferri associé à Téji Savanier, né et formé à Montpellier qui avait raté la première manche. "Il s'est énormément discipliné à tous les niveaux. Il est en train d'arriver à maturité", félicite son coach. En forme de piqûre de rappel par rapport à ces dernières performances et un jeu parfois un peu trop individuel, Denis Bouanga pourrait débuter sur le banc. Un duo Ripart-Alioui en attaque, semble avoir la cote.

    D'après les récits historiques, lorsque Jules César franchit le Rubicon, son rival Pompée pris la fuite mais il paraît que l'histoire ne se répète jamais deux fois.

    Le groupe retenu : Bernardoni, Valette - Alakouch, Paquiez, Briançon, Harek, Landre, Maouassa - Valls, Ferri, Savanier, Bobichon - Thioub, Ripart, Bouanga, Bozok, Alioui, Guillaume.

    Composition probable : Bernardoni - Alakouch, Landre, Briançon (cap.), Maouassa - Thioub, Ferri, Savanier, Valls - Ripart, Alioui.

    Source : OG
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 14:35


    Derby Nîmes - Montpellier : l’heure des braves a sonné.

    E. DZ et M. R. - ML - 03/02/2019

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Img_8739
    Florent Mollet échappe à Denis Bouanga : le derby retour sera-t-il aussi à sens unique ?

    Entre des Crocos revanchards et des Pailladins sereins, le derby - ce dimanche aux Costières à 15 h - retour sera-t-il plus indécis que l’aller, écrasé par le MHSC ?

    Quand on a demandé cette semaine à Laurent Boissier, le directeur sportif de Nîmes, s’il fallait jouer en 4-2-4 ou en 4-3-3 pour contrecarrer le dispositif montpelliérain en 3-5-2, il nous a répondu ceci : "Un derby ne se joue pas sur un système. Il se joue sur les couilles." Louis Nicollin aurait apprécié. Lui qui a rendu son dernier soupir il y a un an et demi à 10 kilomètres des Costières, à Garons dans le restaurant étoilé Alexandre, supervisera tout cela d’en haut.

    À la Mosson, les Nîmois avaient reculé dès le premier impact

    Les supporters pailladins, eux, superviseront tout cela à la télé, pas invités au stade, contrairement à 3 646 jeunes footballeurs gardois qui garniront la tribune ouest, parcage visiteurs compris. Les Ultras montpelliérains, interdits de déplacement par arrêtés, préfectoral puis ministériel, ont publié ce samedi un communiqué qui les honore. "Dans un devoir de responsabilité, nous demandons à l’ensemble des supporters pailladins de ne pas se rendre dans le Gard, le dispositif et les sanctions étant démesurés".

    Un appel que Jean-Jacques Bourdin, le parrain de Nîmes Olympique, a apprécié : "Je salue cette décision responsable", nous a-t-il confié ce samedi. Pour résumer, si la Butte Paillade veut revoir les Costières, et les Gladiators revoir la Mosson, ils n’ont qu’à bien se tenir ! "Il peut y avoir une rivalité régionale sans se mettre sur la gueule", résume coach Blaquart.

    Des couilles, les Crocos en avaient peut-être manqué à l’aller à Montpellier, le 30 septembre. Ils avaient reculé dès le premier impact, un “bouchon” d’Aguilar sur Maouassa, l’Héraultais étant averti sur le coup (2e minute). Mollet leur avait tout fait, et Savanier n’avait rien fait du tout au MHSC. Il était suspendu. Battus 3-0, les Nîmois avaient vu le diable, et pas grand-chose sur le terrain.

    Dans une enceinte furieuse à guichets fermés, devant 18 000 spectateurs en rouge qui vont sûrement huer les Héraultais à chaque ballon touché, ce ne sera pas le même match, forcément. La découverte de la Ligue 1 est terminée pour les Gardois. La (re) découverte des derbys aussi. Le promu, tranquille 11e, a bien grandi. Sur sa pelouse qui s’est abîmée, il a bougé les cadors OM (3-1), PSG (2-4) et Lille (2-3). Pourquoi ne bougerait-il pas son voisin, qui ne pointe après tout qu’à six longueurs devant ? "Il n’y a que six points d’écart entre les deux clubs mais à l’aller, il y avait beaucoup d’écart", rappelle quand même Bernard Blaquart.

    Aux Costières, NO a bougé l’OM, le PSG et Lille

    Côté montpelliérain, après avoir renoué avec le succès dimanche dernier face à Caen (2-0), on ne voit en lui qu’un adversaire parmi d’autres. Juré craché. "C’est un match comme un autre pour moi, même s’il y a de l’engouement autour, il y a 3 points à remporter, c’est tout", a atténué Michel Der Zakarian, tout en louant "le bon boulot" de NO.

    À tous les étages du MHSC, l’exercice hebdomadaire a consisté à dédramatiser la portée de ce derby, alors que s’annonce un mois de février ardu, avec des rencontres face à Monaco, Lille et Paris. S’enlever la pression pour la mettre sur Nîmes ; renvoyer l’image d’une force tranquille de la part d’une équipe trimballant toujours la 2e défense du championnat derrière le PSG : les arguments ne manquent pas. La stratégie, la même, avait parfaitement fonctionné face à l’OM (3-0) cette saison, une rencontre à forte teneur en tension elle aussi.

    "Ça ne sert à rien de parler avant. Le principal, c’est d’être présent à 15 heures", a encore soufflé Der Zak’, vendredi. À cet instant, ce dimanche, sonnera l’heure des braves. Un temps où le premier but, comme d’habitude, aura valeur de coup de gourdin sur la tête de l’ennemi. Un temps où la manière finit par rejoindre la grande histoire. Qu’elle vienne de sous la ceinture, du cœur ou des deux.

    Source :ML

    Les compos officielles du derby Nîmes - Montpellier.

    Le 03/02/2019

    Les compos officielles du match entre le Nîmes Olympique et le Montpellier HSC.

    Ce dimanche après-midi, le Stade des Costières sera en ébullition pour le derby opposant le Nîmes Olympique au Montpellier Hérault Sport Club. À une heure du coup d'envoi (15 heures) de cette affiche comptant pour la 23ème journée de Ligue 1, découvrez les compositions officielles des deux équipes.

    NÎMES OLYMPIQUE - MONTPELLIER HSC

    Nîmes : Bernardoni - Alakouch, Briançon (Cap.), Landre, Maouassa - Ferri, Savanier, Valls - Thioub, Alioui, Ripart.

    Montpellier : Lecomte - Suarez, Mendes, Hilton (Cap.), Congré, Lasne - Skhiri, Le Tallec - Mollet - Laborde, Delort.


    Dernière édition par Admin le Lun 4 Fév - 13:08, édité 1 fois
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 15:57

    MI TEMPS AUX COSTIÈRES : NIMES MÈNE LOGIQUEMENT 1-0

    Les crocos auteurs de leur meilleure prestation collective de la saison ont largement dominé dans la motivation, l'intensité, l'engagement et la technicité avec un collectif au diapason.
    Le but Croco est intervenu très tôt (2') sur un corner de Savanier (6e passe décisive) repris de la tête par Landre (3e but).
    Ensuite Nîmes a récité son football de manière impeccable pour arriver avec ce but d'avance mérité au repos. Il va falloir continuer ainsi en 2e mi-temps pour remporter cet excellent derby.
    Bin arbitrage de M Gauthier et un seul avertissement à Mollet pour Montpellier
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 17:31

    FIN DE MATCH AUX COSTIÈRES : DES REGRETS POUR LES CROCOS QUI LAISSENT FILER LA VICTOIRE À LA 74' (but de Delort).

    Malgré une bonne seconde mi-temps des crocos avec des occasions de break en début de 2e période, les nîmois ont logiquement baisse les pieds dans l'intensité ce sont ont profité les montpelliérains pour égaliser sur un but du duo Laborde-Delort (le 1er à la passe décisive, le 2d à la finition), but refusé pour hors jeu dans un 1er temps mais validé ensuite par la VAR (74', minute historique pour le MHSC).
    Le MHSC aurait même pu réaliser le hold-up parfait en fin de rencontre sans une parade salvatrice de grande classe de Bernardoni.
    Score final 1-1 avec des regrets pour les crocos qui auraient mérité mieux dans ce derby de haute volée et qui a comblé le public et les téléspectateurs par son engagement, son intensité et son indécision jusqu'au bout. Le tout dans un bon esprit avec un bon arbitrage.

    Bravo malgré tout aux Crocos pour leur très belle prestation !
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 17:37

    NÎMES-MONTPELLIER : UN DERBY TOUT SAUF NUL.

    Ligue 1 Conforama | 03/02/2019

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Img_8735
    Andy Delort (MHSC) et Loïck Landre (NO), les 2 buteurs du match

    Mené sur le terrain du Nîmes Olympique, le Montpellier Hérault SC a réussi à égaliser dimanche après-midi, dans ce derby comptant pour la 23e journée de Ligue 1 Conforama (1-1).

    Après une première période à l'avantage du Nîmes Olympique, le Montpellier Hérault SC a su réagir dans ce derby disputé aux Costières dimanche après-midi (1-1). Vite devant grâce à Landre, les Crocos ont vu le MHSC revenir grâce à Delort. Les Montpelliérains continuent à bien réussir face au voisin gardois puisque les Héraultais n'ont perdu qu'une fois lors des 7 dernières confrontations (4 victoires, 2 nuls). Avec ce résultat nul, le MHSC se classe 5e de Ligue 1 Conforama, à un point de l'ASSE, 4e, tandis que les Nîmois pointent, eux, à la 11e place.

    LANDRE DÉFENSEUR BUTEUR

    Après moins de 90 secondes, Loïck Landre donne déjà l'avantage aux Crocos. Le défenseur reprend de la tête un corner de Savanier pour inscrire son 3e but de la saison (1-0, 2e). Le joueur formé au PSG devient le deuxième défenseur de Ligue 1 qui marque le plus de buts, derrière le Strasbourgeois Kenny Lala (4 buts). Dans cette rencontre où règnent l'engagement et l'intensite, ce sont les joueurs de Bernard Blaquart qui dominent cette première période.

    ENCORE DELORT

    Dès le retour des vestiaires, les Nîmois sont tout proches de doubler la mise. D'abord par Ripart, servi par Ferri avant de buter sur Lecomte (46e), puis par Savanier, qui tente sa chance de loin (47e). Malgré la sortie sur blessure de la recrue uruguayenne Suarez, touché aux côtes, puis de Mollet, gêné par son genou, le MHSC pousse. Les Héraultais se font de plus en plus pressants. Servi en retrait par Sambia, Skuletic oblige Bernardoni à s'employer (73e).

    Mais l'égalisation finit par intervenir peu avant le dernier quart d'heure. En une touche de balle, Laborde envoie une petite déviation par dessus la défense nîmoise. Le ballon rebondit avant qu'Andy Delort ne lobe Paul Bernardoni, sorti à son encontre (1-1, 74e). Il s'agit du 8e but de l'ex-Toulousain cette saison. Dans les 10 dernières minutes d'un match qui devient débridé, Bernardoni réussira un arrêt de classe sur une tête de Le Tallec (90e+2).
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 17:43

    LA PHRASE : "Nîmes a clairement une équipe de L1. La pelouse par contre ..." Pierre MENES
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 17:50

    23E JOURNÉE de Ligue 1 Conforama : Montpellier accroche Nîmes au bout d'un derby musclé.

    Mené et malmené à Nîmes, Montpellier a finalement arraché un nul (1-1) qui lui permet de reprendre la cinquième place du classement. Les Crocos, eux, restent onzièmes.

    Balayé au match aller par une équipe montpelliéraine alors en pleine réussite (0-3), le Nîmes Olympique avait soif de revanche ce dimanche. Devant leur public des Costières, les Crocos ont rapidement fait comprendre à leurs voisins que le scénario serait différent. Dès la deuxième minute, Loïck Landre se montrait plus prompt que la défense adverse pour reprendre un corner frappé par Téji Savanier et ouvrir le score. Galvanisés par leur entame idéale, les hommes de Bernard Blaquart ont imposé une intensité physique constante au MHSC en première période, sans parvenir toutefois à se procurer de réelles occasions franches. Celles-ci sont arrivées dès la reprise, mais Benjamin Lecomte s'est montré décisif coup sur coup devant Renaud Ripart et Téji Savanier (57e), puis face à Jordan Ferri (54e).

    Pour ne rien arranger à l'après-midi montpelliéraine, Florent Mollet a dû céder sa place avant l'heure de jeu, touché à la cuisse droite. Un coup dur qui a finalement réveillé les Héraultais. Et après deux belles parades pour repousser l'échéance, Paul Bernardoni a finalement dû s'incliner sur un joli lob d'Andy Delort, idéalement servi par-dessus la défense adverse par Gaëtan Laborde (73e). Un moindre mal pour un Montpellier à la recherche de la constance en ce début d'année (une victoire, trois nuls et deux défaites toutes compétitions confondues) mais qui aurait pu arracher un succès inespéré sans un ultime exploit personnel de Bernardoni sur une tête de Damien Le Tallec (90e + 1). Les Nîmois auront des regrets au vu de leur première heure réussie, et alors qu'ils auraient pu, en cas de victoire, doubler l'OM pour s'installer dans la première moitié du classement.

    Source : FF
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 17:55

    Nîmes et Montpellier se quittent dos-à-dos dans le derby (1-1).

    03/02/2019
    Longtemps dominé dans le derby du Languedoc, Montpellier a sauvé un point à Nîmes (1-1) dans le derby en finissant fort, dimanche pour la 23e journée de Ligue 1.

    L'égalisation d'Andy Delort à la 74e minute a répondu au but tôt marqué par Loïck Landre (2e). Elle a permis aux Montpelliérains de conserver la suprématie régionale, après leur nette victoire de l'aller (3-0). Avec ce point, Montpellier remonte à la 5e place, dans la zone européenne. Les "Crocodiles" ont pourtant longtemps tenu leur proie en y mettant l'ingrédient qui leur avait fait défaut à l'aller, l'envie. Benjamin Lecomte a dû multiplier les parades à la reprise, devant Renaud Ripart (47e), l'excellent Téji Savanier (47e) puis Jordan Ferri (54e). Il est aussi sorti dans les pieds de Baptiste Guillaume (90e+1).

    Ce derby n'a pas déçu sur le plan de l'engagement, dans un stade plein et bouillant, mais sans les supporters montpelliérains, interdits de déplacement par arrêté ministériel. Les contacts ont été rugueux, à l'image de ce choc entre Paul Bernardoni et Mathias Suarez (39). Le gardien nîmois est resté un moment au sol pour récupérer.

    - La minute "Loulou" -

    Savanier aussi a reçu sa part de coups pendant un match resté cependant dans les limites de la correction et bien tenu par l'arbitre, Anthony Gauthier. Nîmes a marqué sur sa première action, un corner repris de la tête par Loïck Landre (2), et parfaitement tiré par Téji Savanier. Le grand absent du derby aller (il était suspendu), formé à La Paillade, a été excellent. Le meneur montpelliérain Florent Mollet, qui avait éclairé l'aller, a en revanche manqué son match. Il est même sorti en boitant, touché à la cuisse droite. Mais son remplaçant, Petar Skuletic, a amené l'impact que les Héraultais n'avaient pas mis avant. Faute d'animer les couloirs, avec notamment sa recrue uruguayenne Mathias Suarez peu à l'aise pour son tout premier match sous ses nouvelles couleurs, Montpellier patinait.
    Michel Der Zakarian a remplacé Suarez par Junior Sambia, et cette entrée puis celle de Skuletic ont changé le match.

    Delort a égalisé, après validation de l'arbitrage vidéo, sur une passe de Gaëtan Laborde. Il s'est précipité dans les bras de son président, Laurent Nicollin, pour fêter ce but marqué à la minute qui célèbre la mémoire de son père Loulou, mort à l'âge de 74 ans. Montpellier a même eu une balle de match par Damien Le Tallec, sortie par Bernardoni (90e+3). La Paillade mène désormais deux victoires à une, et trois nuls, dans l'histoire du derby en L1.

    Source : ML
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 18:02

    NÎMES OLYMPIQUE : Vaillant mais pas vainqueur.

    Les Crocos ont tout donné mais cela n’a pas suffi pour battre le MHSC.

    Le Nimes Olympique a été tenu en échec aux Costières par Montpellier 1-1 après avoir longtemps mené au score et dans le jeu.

    Les Costières étaient combles jusqu'aux limbes pour ce derby, considéré comme le match de l’année. 18 000 personnes, toute acquise à la cause du Nîmes Olympique. Une après-midi rouge malgré le vent et le froid. Le plaisir ne tardait pas à inonder les lieux. Dès la 50e seconde, un centre de Maouassa était repoussé en corner. Savanier se chargeait de le déposer sur la tête de Landre, qui d’une terrible coup de casque, ouvrait le score (1-0, 2e) en prenant le meilleur sur Le Tallec. Impossible de mieux débuter ce genre de combat.

    Nîmes efficace dès l'entame

    Les Nîmois pouvaient savourer. Mais cette ouverture du score rapide, les incitait logiquement à un peu de prudence. De leur côté, les Montpelliérains ne produisaient pas grand-chose et les occasions de but étaient rares. Les Crocos attendaient de voir le MSHC sortir un peu de son camp pour planter quelques piques. C’était le cas, à la 26e, quand un ballon contré par Ripart se transformait en contre-attaque. Malheureusement, Alioui dosait mal sa dernière passe à destination de Ripart.

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Img_8710
    Loïck Landre célébrant l'ouverture du score (Photo Anthony Maurin).

    Les Crocos faisaient subir un fort pressing au milieu de terrain visiteurs qui avait bien du mal à proposer du jeu. Les hommes de Michel Der Zakarian se manifestaient surtout avec de trop nombreuses fautes, que monsieur Gautier refusait jusque-là à sanctionner par un carton jaune.

    À la demi-heure, Delort, l’ancien Croco faisait peur au public en reprenant un ballon au second poteau. Mais le tir n’était pas cadré, et l’attaquant héraultais était signalé en position de hors-jeu (32e). À la pause, Nîmes, plus agressif, imaginatif et cohérent, menait 1-0 sans qu’il n’y ait rien à redire.

    De retour des vestiaires, 47e dans un angle très fermé, Ripart cadrait et Lecomte repoussait. Dix secondes plus tard c’est savanier qui mettait le portier adverse à contribution. Sur un beau service de Thioub, Ferri mettait un plat du pied que Lecomte repoussait (53e).

    Un MHSC meilleur en seconde période

    Montpellier passait en 4-4-2 et la physionomie changeait complètement. Les Héraultais prenaient les choses en mains et Nîmes soufrait mille maux. Constamment sur la défensive, les Crocos qui avaient laissé des forces dans la bataille tentaient de résister aux assauts de visiteurs déjà plus pressants que lors du premier acte. Dans les dix dernières minutes on assistait à une attaque-défense de part et d'autre et le match risquait à chaque instant de basculer.

    Juste avant l'égalisation, l'arrêt de Paul Bernardoni (Photo Anthony Maurin).
    Bernardoni sauvait la maison nîmoise à de nombreuses reprises. Deux fois (65e et 73e) face à Skuletic, le gardien du Nîmes Olympique faisait des miracles. La défense des Crocos cédait tout de même face à Delort bien lancé par Laborde (1-1, 75e). Un temps invalidé pour un hors-jeu, le lob astucieux du l'attaquant visiteur déclanché à l'entrée de la surface nîmoise était finalement accordé par l'arbitre après consultation du VAR.

    En souffrance, les joueurs de Bernard Blaquart résistaient jusqu’au bout pour ne pas laisser échapper le point du match nul. Ils le devaient en grande partie à Bernardoni qui d’une superbe horizontale repoussait (90e+1) un but tout fait de Le Tallec. Nîmes n’a pas eu sa revanche mais a montré tout de même un beau visage et a mérité le respect de ses supporters et de ceux de Montpellier...

    Norman Jardin - OG

    FICHE TECHNIQUE

    23e journée de ligue 1. NÎMES OLYMPIQUE – MONTPELLIER x-x. Stade des Costières. Mi-temps : 1-0. Spectateurs : 18 045. Arbitre : M. Gauthier. But pour Nîmes : Landre (1e). But pour Montpellier : Delort (75e). Avertissement à Nîmes : Alioui (66e) et Briançon (77e). Avertissement à Montpellier : Mollet (45e).

    Nîmes : Bernardoni – Alakouch, Briançon (cap), Landre, Maouassa – Ferri, Savanier, Valls (Bobichon, 88e) – Thioub (Bouanga, 71e), Alioui (Guillaume, 79e), Ripart. Remplaçants non utilisés : Valette, Paquiez, Harek et Bozok. Entraîneur : Bernard Blaquart.

    Montpellier : Lecomte - Congré, Hilton (cap), Mendes, Le Tallec, Suarez (Sambia, 45e) – Lasne, Skhiri, Mollet (Skuletic, 58e) – Laborde, Delort (Ristic, 88e). Remplaçants non utilisés : Bertaud, Cozza, Oyongo et Gonzales. Entraîneur : Michel Der Zakarian.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 18:10

    Montpellier est reparti de Nîmes avec le point du match nul (1-1) ce dimanche dans le cadre de la 23e journée de Ligue 1, après avoir été mené et malmené par les crocos pendant une heure de jeu.

    Les Héraultais reprennent la 5e place à Strasbourg alors que les crocos restent 11e.

    Le match : 1-1
    Il n'y avait aucun Montpelliérain dans les tribunes des Costières, ce dimanche après-midi. Interdits de déplacement par le ministère de l'Intérieur, les supporters pailladins étaient devant leur télé et on a cru, pendant longtemps, que les joueurs du MHSC les avaient imités. Mangés d'entrée de jeu par les Crocos, les hommes de Michel Der Zakarian n'ont pas répondu sur le terrain à l'intensité mise par les Nîmois, omniprésents au pressing et dans les duels. Ils en ont été punis dès la 2e minute, quand Téji Savanier, sur corner, a déposé le ballon sur la tête de Loïck Landre, qui avait échappé à Damien Le Tallec (1-0). Les Montpelliérains n'ont pas réagi, ou si peu, par Gaëtan Laborde (31e) et Andy Delort (34e), qui ont dévissé leur frappe.

    Après la pause, Nîmes est reparti sur le même rythme et Renaud Ripart (47e), Savanier (48e) puis Jordan Ferri (54e) ont buté sur Lecomte. Réorganisé dans un inhabituel 4-2-3-1, le MHSC s'est mieux comporté et Petar Skuletic, entré à la place de Florent Mollet (58e), a trouvé un grand Paul Bernardoni (73e). Dans les secondes qui ont suivi, Laborde a parfaitement trouvé Delort en une touche par-dessus la défense et le Sétois, ancien joueur de Nîmes, a lobé le gardien gardois (1-1, 73e). Un but validé par Monsieur Gautier après le recours au VAR. Les Crocos ont ensuite poussé, sans succès, se heurtant sur une solide défense héraultaise et un Lecomte attentif. Et c'est le MHSC qui a failli emporter la mise, mais Bernardoni a réussi un arrêt exceptionnel sur une tête de Le Tallec (90e + 1). Nîmes (11e), essoufflé en fin de match, a raté l'occasion de prendre sa revanche sur son rival régional (5e) et reste six points derrière.

    Le chiffre : 3
    Loïck Landre a marqué ce dimanche contre Montpellier son troisième but de la saison, à chaque fois à la suite d'une passe décisive sur corner de Téji Savanier. La première fois, c'était à Caen le 5 décembre (2-1). La deuxième était face à Angers, le 23 janvier (3-1).

    Le joueur : le récital de Téji Savanier
    Suspendu à l'aller, le 30 septembre à la Mosson (0-3), le maître à jouer du Nîmes Olympique, formé à Montpellier, jouait son premier derby. Téji Savanier en a fait un récital. Passeur décisif pour Landre d'un corner parfaitement frappé (1-0, 2e), il a dominé le milieu de terrain, positionné en sentinelle du 4-3-3 mis en place par Bernard Blaquart. Un nombre incalculable de ballons récupérés et de fautes obtenues, des transversales bien senties, quelques gourmandises techniques pour enflammer les Costières comme ces deux roulettes de suite sur Delort puis Mollet (45e + 2)... Le milieu de 27 ans a fait planer une menace constante par ses frappes lointaines (48e) ou ses coups de pied arrêtés (62e, 67e, 82e, 83e), même s'il a baissé de rythme en seconde période.

    Source : l'équipe
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 19:01

    Blaquart : "pendant une heure, Montpellier ne nous a pas mis en danger..."

    Le 03/02/2019

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Img_8635
    Blaquart a quelques regrets

    Bernard Blaquart nourrit quelques regrets après la rencontre face au Montpellier Hérault. L'entraîneur de Nîmes, qui a récupéré le point du match nul (1-1), estime tout d'abord que le match était équilibré entre les deux formations.

    "A mon avis, c'est un match nul logique. On a mieux commencé les deux mi-temps, mais ils ont mieux fini oui. On a toujours envie de gagner, et quand on mène 1-0, c'est toujours frustrant de se faire remonter, mais c'est à peu près logique. Il n'y a pas une frustration plus grande que ça. On aurait pu gagner ce derby, mais ils reviennent logiquement au score. On se contentera de ça."

    Le technicien est aussi revenu sur la grosse bataille entre les 22 acteurs, notamment au milieu de terrain.
    "Le jeu était compliqué, très difficile, il y a eu une telle intensité défensivement à la récupération des ballons que c'était extrêmement difficile pour les joueurs offensifs de s'exprimer" glisse l'entraîneur. "L'intensité est dure à mettre pendant 90 min, Montpellier a aussi mis de l'intensité. On a eu quelques ballons qu'on a eu du mal à jouer, pareil pour eux. C'était un derby. Il y a eu une grosse débauche d'énergie. On aurait aimé le gagner mais c'est un point de pris, il nous en manque une dizaine pour le maintien. 40 Fautes ? J'ai trouvé ça plutôt bien, il n'y a pas eu de mauvais gestes, l'arbitre avait décidé de laisser un peu jouer, de ne pas sortir les cartons pour un oui ou un non. Plus le match avançait, plus on reculait. On a plus reculé que prévu. Pendant une heure, Montpellier nous a pas mis en danger, je regrette de ne pas avoir mieux joué certains coups."
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 19:05

    Nîmes : les regrets de Briançon.

    Malgré une ouverture du score très rapide, Nîmes a concédé le résultat nul contre Montpellier (1-1), ce dimanche, à l'occasion de la 23e journée de Ligue 1. Un score qui donne forcément des regrets au défenseur central gardois, Anthony Briançon (24 ans, 22 matchs et 2 buts en L1 cette saison).

    "On a des regrets parce qu'on tenait un match à notre portée, mais dans l'état d'esprit il n'y a pas grand-chose à dire. C'était un derby, on a vu beaucoup d'intensité dans les duels, et on joue au foot pour ces ambiances, ça fait plaisir de voir autant de gens. À l'aller on avait été ridicules (0-3, ndlr), on s'est fait humilier, aujourd'hui on a montré le vrai visage du Nîmes Olympique, on peut sortir la tête haute", a expliqué le capitaine des Crocos devant la presse.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 19:07

    Bernardoni: «On est un peu frustré».

    Après le match nul entre Nîmes et Montpellier, le gardien Nîmois Paul Bernardoni auteur d'une superbe parade est revenu sur ce derby: «Heureux (d'avoir fait cette parade) parce que ça nous permet de garder le nul, après on est frustré parce qu'on a mené tout le match. C'était un match assez particulier, un derby où on a tout donné, on a réalisé une belle performance collective et concrétisé le peu d'occasion qu'on avait mais malheureusement ça a pas suffit. On est tombé face à une belle équipe, on sort la tête haute mais avec une légère déception.»
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 20:58

    LIGUE 1 - MONTPELLIER : Michel Der Zakarian (Montpellier) après le nul à Nîmes : «Compliqué de pratiquer un bon football sur ce terrain».

    L'entraîneur de Montpellier, Michel Der Zakarian, estime que ses joueurs n'ont «pas fait une grande première période» à Nîmes (1-1) dimanche, sur un terrain «très sableux».

    Michel Der Zakarian (entraîneur de Montpellier) :
    « On prend un but sur le premier corner du match... On a été punis parce qu'on n'a pas été attentifs, on n'était pas au marquage. Après, dans le jeu, on ne fait pas non plus une grande première période. Et puis, c'est compliqué aussi de pratiquer un bon football sur ce terrain, très sableux. Après la pause, on a changé de système de jeu, mais on a surtout mis plus de vitesse, plus d'animation dans notre jeu, et on a réussi à marquer au bon moment. De là-haut, Loulou (Louis Nicollin) nous a donné un petit coup de main (Andy Delort a égalisé à la 74e minute, 74 comme l'âge auquel est décédé le président historique de Montpellier Louis Nicollin)... Sur la fin, on aurait même pu gagner ce match, dommage. L'objectif est de rester dans les cinq premiers. »
    Montpellier rapporte un point de Nîmes

    Source : FF
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 21:21

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Img_8736
    Maouassa, Landre et les crocos méritaient mieux que le nul

    DOS À DOS !
    Pas de vainqueur, ce dimanche au stade des Costières, entre Nîmes et Montpellier pour le compte de la 23e journée de Ligue 1. Nîmois et Montpelliérains se sont quittés sur un nul (1-1). Les Crocos, par Landre, avaient vite ouvert le score, mais Delort a égalisé à un quart d'heure de la fin.
    Cette égalisation d'Andy Delort à la 74e minute a donc répondu au but tôt marqué par Loïck Landre (2e). Elle a permis aux Montpelliérains de conserver la suprématie régionale, après leur nette victoire de l'aller (3-0). Avec ce point, Montpellier remonte à la 5e place, dans la zone européenne. Les "Crocodiles" ont pourtant longtemps tenu leur proie en y mettant l'ingrédient qui leur avait fait défaut à l'aller, l'envie. Benjamin Lecomte a dû multiplier les parades à la reprise, devant Renaud Ripart (47e), l'excellent Téji Savanier (47e) puis Jordan Ferri (54e). Il est aussi sorti dans les pieds de Baptiste Guillaume (90e+1).

    Le chiffre : 43
    Qui dit derby, dit intensité et engagement. Poussé par un public bruyant, les deux équipes se sont données corps et âme dans l’affrontement. Tacles appuyés et télescopages, l'arbitre de la rencontre, Antony Gautier, a eu du travail. En tout, il a sifflé 43 fautes dans la rencontre (selon les chiffres de la Ligue de Football Professionnel).
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Dim 3 Fév - 22:03

    Les Notes de NO - MHSC‬ 1-1.

    Les notes des Nîmois à la mi-temps par Midi Libre
    Bernardoni 6
    Landre 7,5
    Maouassa 6
    Briançon 6,5
    Alakouch 7,5
    Ferri 6
    Savanier 7,5
    Valls 6
    Alioui 5
    Ripart 5,5
    Thioub 4,5

    Les notes à la fin du match de NO CSF  
    Bernardoni 7 : très bon match de Berni qui sauve les Crocodiles de la défaite dans les arrêts de jeu au prix d'une parade de grande classe .
    Alakouch 7 : encore un gros match du jeune latéral croco.
    Briançon 6 : le véritable patron de la défense croco
    Landre 6 : buteur et match propre, sérieux et appliqué  
    Maouassa 6 : actif et dangereux sur son côté
    Ferri 6 : le piston du milieu croco ayant étouffé les montpelliérains en 1ere mi-temps
    Savanier 7 : il a encore rayonné dans l'entre jeu croco tout en délivrant sa 6e passe décisive
    Valls 5 : moins en vue que ses 2 compères du milieu, mais il a bien fait le TAF
    Thioub 5 : très remuant surtout en 1ere période
    Alioui 5 : sevré de ballons, il a néanmoins démontré sa combativité et ses qualités techniques en pesant sur la défense adverse
    Ripart 6 : bonne prestation de Renaud qui a été dangereux surtout en 1ere période

    NIMES : note et évaluation des crocos face au MHSC
    Paul Bernardoni (6) : le gardien des Crocos n'a pas eu grand-chose à effectuer. Battu sur le lob de Delort, il a la main ferme en fin de rencontre pour détourner une tête de Le Tallec, préservant le point du nul.
    Sofiane Alakouch (6,5) : match intéressant livré par le latéral droit. Déchaîné, il a multiplié les courses dans son couloir, posant de sérieux soucis à Lasne. Il a toutefois baissé le pied après l'heure de jeu.
    Anthony Briançon (6,5) : costaud. Le capitaine nîmois a fait preuve d'autorité pour repousser les assauts montpelliérains. Que ce soit au sol ou dans les airs, le défenseur central n'a pas tremblé devant Delort et Laborde.
    Loïck Landre (6) : son but en début de rencontre a permis à Nîmes d'être sur la bonne voie. Sérieux, il manque toutefois de vivacité sur l'égalisation de Delort, puisqu'il est pris de vitesse sur l'appel de l'attaquant héraultais.
    Faitout Maouassa (5,5) : l'ancien joueur de Nancy s'est contenté de cadenasser son couloir. Peu en vue offensivement, il a fait le travail derrière pour empêcher Suarez puis Sambia de prendre leurs aises.
    Téji Savanier (6,5) : encore un match intéressant du milieu gardois. Passeur décisif sur le but de Landre, il a réussi à réguler le jeu nîmois tout en stabilisant le bloc grâce à un positionnement toujours judicieux. Il n'était pas loin du break sur une lourde frappe au retour des vestiaires.
    Jordan Ferri (5) : une grosse activité, mais beaucoup de déchet pour l'ancien Lyonnais. Le milieu a perdu beaucoup trop de ballons aujourd'hui.
    Theo Valls (4) : très moyen. Trop discret, il n'a pas du tout pesé au milieu. Seulement 23 ballons touchés, c'est trop pour un milieu. Remplacé à la 88e minute par Antonin Bobichon (non noté).
    Sada Thioub (5,5) : quelle énergie ! L'ailier nîmois n'a vraiment pas ménagé ses efforts pour rendre la journée difficile à Lasne. Il a été néanmoins trop peu lucide dans les 30 derniers mètres pour être récompensé de ses efforts. Remplacé à la 70e minute par Denis Bouanga (non noté).
    Rachid Alioui (4) : discret. L'attaquant marocain a été le Nîmois le moins remuant, la faute à une défense héraultaise bien regroupée. Dommage. Remplacé à la 79e minute par Baptiste Guillaume (non noté).
    Renaud Ripart (5) : actif, l'ailier gardois a été plus à son aise au retour des vestiaires, obligeant notamment Lecomte à réaliser un bel arrêt. Il a été néanmoins trop irrégulier dans l'ensemble.
    Source: Maxifoot


    Dernière édition par Admin le Mar 5 Fév - 13:00, édité 1 fois
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Lun 4 Fév - 9:27

    Les Crocos entre déception et soulagement

    Après coup, s’ils regrettaient d’avoir laissé échapper la victoire, les Nîmois étaient satisfaits de ne pas avoir perdu. Même si ils auraient pu prétendre à mieux avec un peu de réussite.

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Img_8711
    Loïc Landre aurait pu être l'homme du match (photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

    Au terme d'un derby conclu sur un nul pas si nul, les Crocos font contre mauvaise fortune bon cœur et ils soulignent le fait d'avoir montré un meilleur visage qu'au match aller.

    Loïc Landre aurait pu rejoindre dans la légende des derbys, Abder Randane et Jean-Jacques Mandrichi, qui, en leur temps, avaient marqué un but donnant la victoire aux nîmois contre Montpellier. Mais de succès, il n’y a pas eu et le défenseur des Crocos ne devient que le buteur d’un match qui ne restera pas dans les annales en dépit de l'énergie et du - par intermittence - talent déployé. Les Héraultais n’ont pas sombré dans une ambiance hostile comme l’avaient fait les nîmois au match aller. Les Crocos n’ont pas pris leur revanche et l’affront de la défaite 3-0 à la Mosson n’est pas lavé. Pas cette fois en tous cas même si les Crocos n'ont pas à rougir de leur performance.

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Img_8737
    La joie des nîmois après l'ouverture du score (photo Anthony Maurin / Objectif Gard)

    Pour autant, contrairement au derby du mois de septembre, les Nîmois peuvent, ce soir, se regarder dans la glace. Ils ont tout donné et ils ont montré un visage conforme à leur mentalité : vaillants et accrocheurs. Loïc Landre ne rentre donc pas dans l’histoire et il ressort de ce match avec un sentiment mitigé : « J’aurais préféré marquer à la dernière minute, plutôt qu’à la première, mais je pense qu’il y a de la déception dans les deux camps ». Et le défenseur-central souligne le rôle capital joué par Bernardoni, le gardien de but nîmois : « Paul nous a sauvé de la catastrophe, mais cela aurait été cruel de perdre ce match ».

    Théo Valls est nîmois et il vivait sont premier derby aux Costières. Forcément, c’était un peu particulier pour lui : « L’ambiance était vraiment exceptionnelle » . Et pour le résultat, l’ancien Redessanais, fait contre mauvaise fortune bon cœur : « Quand on ne peut pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. Nous voulions être nous-même, pas comme au match aller ».

    « nous n’avons pas su terminer nos quelques contre-attaques »

    S’il fallait reprocher quelque chose aux Nîmois, c’est peut-être d’avoir reculé en seconde période, et d’avoir subi le jeu des Héraultais. Bernard Blaquart l’entraîneur des Crocos préfère relativiser : « Il y a eu beaucoup d’intensité des deux côtés. Ce n’est pas facile de la maintenir pendant 90 minutes. Plus le temps passait, plus on reculait ». Montpellier n'a rien volé et il a été dominateur en seconde période après son passage en 4-4-2. De son coté, le technicien nîmois formule tout de même un petit regret, celui « que nous n’avons pas su terminer nos quelques contre-attaques. Nos attaquants marquent moins en ce moment donc les coups de pieds arrêtés sont importants pour nous ».

    Passée la déception du résultat, le point pris face à la deuxième défense du championnat reste bon à prendre pour Bernard Blaquart qui sort la calculette : « Le compteur continue de tourner et nous conservons un écart conséquent sur les équipes du bas de tableau ». Ce lundi, les Crocos comptent 12 points d’avance sur les relégables, qu'à Nîmes, plus grand monde ne regarde. Une victoire contre le MHSC aurait été le sésame sur le Mac'Do d'un maintien quasiment acquis. C'est raté pour cette saison. Un derby vient de passer, on l’oubliera vite mais il faudra encore attendre pour trouver un successeur à Ramdane et Mandrichi. Longtemps ?

    Norman Jardin - OG.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Lun 4 Fév - 9:40

    LE TABLEAU D'HONNEUR DE LA J23

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Image

    Avec une Note Étoile de 7, Loick Landre est dans l'équipe-type de France Football, alors que Tégi Savanier est dans l'équipe-type européenne des français du week-end !

    Chapeau aux 2 crocos !

    Les notes étoiles FF, NO- MHSC 1-1

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Image


    Dernière édition par Admin le Mar 5 Fév - 6:41, édité 2 fois
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Lun 4 Fév - 12:59

    Le derby Nîmes - Montpellier, du combat mais pas de folie

    DAVY GOUNEL -ML- 04/02/2019

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Img_8738
    Mollet, contré ici par Alakouch, a fait les frais d’un match très engagé.

    Pour ce derby, on s’attendait à une rencontre chaude à tous les niveaux, mais il n’y a pas eu la furia annoncée…

    Le stade des Costières devait être un enfer pour les Montpelliérains et le match s’annonçait difficile à arbitrer. Mais le contexte a finalement peu pesé sur les débats.

    1. Quelle était l’ambiance ?

    Une bronca sévère mais pas terrifiante à l’entrée des joueurs héraultais. Quelques insultes pour Olivier Nicollin. Quelques tifos bien sentis avec entre autres, l’empereur Antonin, bras levé derrière une armée de boucliers romains et ce slogan “Ainsi périsse quiconque franchira les murs”. Mais dans l’ensemble, le stade des Costières a été très loin de la fournaise étouffante et déstabilisante, qu’il avait pu être lors de la réception de Paris ou de Marseille par exemple.

    "Quand Landre a marqué, le sol a tremblé", a ressenti pourtant le gardien nîmois Paul Bernardoni. "J’ai trouvé que l’ambiance était bien plus forte au match aller à Montpellier", a lâché l’entraîneur pailladin Michel Der Zakarian. On n’est pas très loin de penser la même chose.

    L’absence de supporters montpelliérains et de réciprocité dans le “chambrage” et les invectives a finalement rendu le contexte de la rencontre plus feutré.

    2. Comment a été l’atmosphère sur le terrain ?

    Il y a eu quelques points chauds en début de match entre Mendès et Ripart (4e) puis entre Suarez et à nouveau Ripart (10e). S’il y a eu de l’intimidation comme dans tout derby, il n’y a jamais eu de débordements susceptibles d’envenimer méchamment le match. On a senti que les Nîmois cherchaient à faire sortir de leurs gonds Mendès et Suarez, et que la cible montpelliéraine était plutôt Savanier, mais aucun joueur n’a eu de véritable raison de dégoupiller et de tomber dans le piège. 43 fautes ont été sifflées au total et trois cartons jaunes ont été sortis par Antony Gautier.

    3. L’arbitrage a-t-il été à la hauteur ?

    Sur le papier, c’était un match qui ne semblait pas évident à arbitrer mais Antony Gautier a finalement bénéficié de l’atmosphère assez sereine, sur et hors du terrain, pour faire son job et mener le débat en toute sérénité. Il a attendu le plus longtemps possible avant de sortir son premier avertissement (Mollet, 45e). Il utilisera le VAR à deux reprises à juste titre, pour refuser un but de Landre en position de hors-jeu et sur le but égalisateur de Delort, qui est bien à la limite du hors-jeu à la réception de la passe de Laborde, avant de lober Bernardoni. Du côté des deux bancs, tout a été fait pour que la tâche d’Antony Gautier soit facilitée avec, par exemple, un Michel Der Zakarian beaucoup plus calme que d’habitude en bord de terrain.

    4. Comment était la pelouse ?

    C’est sans doute l’une des raisons de la pauvre qualité technique de ce match, même s’il y a eu beaucoup d’intensité, et du fait qu’on ait cherché à souvent sauter les lignes de part et d’autre. "La pelouse était dégueulasse, pleine de sable, c’est difficile de jouer au football sur un terrain où les appuis se dérobent", s’est plaint Der Zakarian à l’issue des débats. Ajoutez à ça un vent tourbillonnant et vous obtenez un match essentiellement axé sur le combat et la dispute des seconds ballons.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Lun 4 Fév - 16:07

    Les autres notes de la presse sportive après le match nul du Nîmes Olympique (1-1) face à Montpellier 1-1 , lors de la 23ème journée de Ligue 1.

    L’Équipe (5,5) : Bernardorni (7) – Alakouch (7), Briançon (5), Landre (6), Maouassa (5) – Ferri (4), Savanier (7), Valls (5) – Thioub (4), Alioui (5), Ripart (6). Entraîneur : B. Blaquart (5).

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Dyd5CSpWkAE-GJl


    Midi Libre : Bernardorni (7) – Alakouch (6,5), Briançon (6), Landre (7), Maouassa (5) – Ferri (6), Savanier (6,5), Valls (5) – Thioub (4), Alioui (4), Ripart (5). Entraîneur : B. Blaquart.

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Dyi9PznWkAE9pG_


    Sources : Equipe et Midi Libre


    Dernière édition par Admin le Mar 5 Fév - 7:48, édité 1 fois
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Lun 4 Fév - 18:37

    Nîmes dépasse Montpellier.
    Avec 18 045 spectateurs, le stade des Costières a enregistré sa meilleure affluence de la saison. C’était aussi la première fois, cette saison, que la tribune Ouest était ouverte aux Nîmois. Malgré la déception du résultat, les supporters des Crocos peuvent se réjouir car le Nîmes Olympique vient de dépasser Montpellier au classement des affluences. Avec une moyenne de 13 988 spectateurs, Nîmes se classe 13e et le MHSC est 15e avec 13 903 spectateurs de moyenne. Quant au championnat des tribunes, qui récompense l’animation et la ferveur dans les stades, Nîmes 8e, devance Montpellier qui est 11e et Marseille 18e.

    Les Crocos au repos.
    Après la débauche d’énergie du match contre Montpellier (1-1), hier, les joueurs du Nîmes Olympique vont pouvoir un peu souffler. Ce matin, ils étaient aux soins pour soigner les bobos de la veille et reposer les organismes. Demain, ils ne reprendront l’entraînement que l’après-midi, après une nouvelle séance de soins le matin.

    Source : OG
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Admin le Mar 5 Fév - 7:39

    Pas de vainqueur dans le derby : retour sur le match avec les stats générales et les tops/flops du match du match

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Landre
    Loick Landre, le buteur croco

    Malgré une ambiance complètement folle, le derby du Languedoc n’aura pas trouvé de vainqueur.

    Les statistiques générales
    45 Possession (%) 55
    12 Tirs 11
    5 Tirs cadrés 4
    63 Passes réussies (%) 70
    2 Hors-jeux 2
    5 Corners 3
    13 Centres 15
    20 Fautes 23
    2 Cartons jaunes 1
    0 Cartons rouges 0

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 DyiqZfnW0AAt3b_

    Prochain match des crocos : samedi 9 février à 20:00 au Stade de la Beaujoire à Nantes


    Contenu sponsorisé

    J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ... - Page 3 Empty Re: J 23 - MATCH RETOUR : LE DERBY NO - MHSC - UN PARFUM DE REVANCHE ...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Mai - 11:44