NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Jeu 14 Fév - 10:06

    Nîmes : le stade des Costières aura 30 ans vendredi 15 février

    • Le stade des Costières aura officiellement 30 ans le 15 février prochain.

    L'enceinte de Nîmes Olympique, propriété de la Ville, pourrait être racheté par le président Rani Assaf et être remplacée par un autre stade.

    Le 15 février 1989, un match France A' Pays-Bas A' l'avait inauguré.

    Le 15 février 1989, le stade des Costières avait été inauguré lors d'un match amical entre des sélections nationales A' de la France et des Pays-Bas. Depuis, le stade a mal vieilli pour certains, plus vraiment adapté pour accueillir le public et les équipes dans les meilleures conditions.

    Matchs de coupe, derby et... Zidane

    En avril prochain, le conseil municipal doit s'exprimer sur la cession ou non du stade, propriété de la Ville, au président de Nîmes Olympique Rani Assaf. Ce dernier pourrait, en cas de réponse favorable, ouvrir une nouvelle ère puisqu'il compte remplacer l'actuel stade à peine trentenaire par une nouvelle enceinte plus moderne avec hôtel, restaurant, etc.

    En 30 ans, ce stade des Costières a connu en tout cas bien des matches, ceux de Coupe de France, d'autres contre le meilleur ennemi montpelliérain, face à Marseille, sans oublier l'équipe de France d'un certain Zinédine Zidane...

    "Par rapport au stade de Jean-Bouin, c'était plus beau, plus grand", se souvient Philipe Debaty.

    L'ancien gardien nîmois a connu en 1989 dans une même saison les deux stades nîmois.
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Jeu 14 Fév - 10:07

    Jean-Paul Fournier (maire de Nîmes): "le nouveau stade ? ce n'est pas demain que ça va se faire "

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  VISITE-CHANTIER-CHU-%C2%A9-DOMINIQUE-MARCK-VILLE-DE-NIMES_02-e1549983581137-390x220
    JP Fournier, maire de Nîmes

    Désormais Nîmes attire aussi pour son équipe de football en Ligue 1. Quel regard portez-vous sur les Crocos ?
    Je suis Nîmes Olympique depuis 60 ans. À 10 ans, j’allais avec mon grand-père à Jean Bouin. J’ai connu la grande époque. Je n’ai pas de joueur favori en particulier… Après oui, j’aime bien Thioub ! Je trouve que l’entraîneur Blaquart fait un travail remarquable. Nîmes fait une saison incroyable avec le plus petit budget de la Ligue 1 (20 M€). Les matchs sont très intéressants !

    Plus intéressants que les conseils communautaires que vous séchez les soirs de match ?
    Oui !

    Où en est-on du projet de nouveau stade des Costières présenté par le président du club, Rani Assaf ?
    Le président Assaf a souhaité racheter le stade pour le démolir et en reconstruire un, c'est ambitieux. On a demandé aux Domaines une étude pour en connaître le montant estimé. Dés que nous aurons tous les éléments, on regardera pour passer une délibération en conseil municipal mais ce n'est pas demain que ça va se faire !

    Que pensez-vous de ce projet ?
    Comme je vous l'ai dit, il est très ambitieux. Il souhaite déplacer le stade dans l'autre sens. Alors pendant les travaux, où les joueurs vont-ils jouer ? Par ailleurs, je pense qu’il aurait dû prévoir plus de spectateurs : 15 000 ce n’est pas suffisant (18 000 personnes étaient dans les gradins pour le derby face à Montpellier, NDLR). C’est un peu une vue courte.

    Beaucoup craignent de voir dans ce projet de nouveau stade, une opération immobilière avant tout. Et vous ?
    C’est un homme d’affaires averti. Je me doute bien que ce n'est pas un projet philanthropique. Après, je ne le connais pas depuis longtemps. Je sais qu'il a la confiance de ses associés. C'est tout. Le plus important c'est que nous avons la main sur le PLU (plan local d'urbanisme). Il ne se fera pas n'importe quoi. Et puis, pour le moment, le projet n'est pas bouclé. En fonction de l'estimation des Domaines, il y aura discussion. Tout cela n'est pas pour demain. Pas avant quelques années.

    Avec une échéance électorale aussi proche, la responsabilité de vendre le Stade des Costières ne devrait-elle pas revenir à celui qui sera à la tête de la Ville en 2020 ?
    Si j’écoute tout le monde, il faut toujours attendre. Pourquoi attendre pour ce projet ? Nous avançons et déciderons en temps et en heure.

    La possibilité que Rani Assaf puisse se désengager du centre de formation du Nîmes Olympique, comme il en a évoqué la possibilité, n'est-ce pas un risque pour l'avenir du foot à Nîmes ?
    Qu’il se pose la question, c’est une chose. Mais se serait vraiment dommage. L'équipe qui joue actuellement en Ligue 1 ne coûte pas cher. Pourquoi ? Parce qu'il y a plusieurs jeunes qui sortent de ce centre de formation.

    Source : OG
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Jeu 14 Fév - 12:27

    Retour sur l'histoire du stade des Costières
    Depuis 30 ans, des joueurs célèbres ont porté le maillot nîmois aux Costières


    En 30 ans, le stade des Costières a connu de nombreux moments forts, comme le retour en Ligue 1 en 2018.

    jeudi 14 février 2019

    Le 15 février 1989, le match France-Pays-Bas inaugurait la nouvelle enceinte de Nîmes Olympique.

    Au printemps prochain, probablement en avril, la Ville dira si elle souhaite ou pas céder le stade des Costières au président du club de football de Nîmes Olympique Rani Assaf. Celui-là même qui a le projet de remplacer cette enceinte par une autre, d’ici 2022-2023, à la place, plus en phase avec les exigences d’un club de Ligue 1.

    Ce stade des Costières, que l’équipe dirigeante nîmoise trouve aujourd’hui inadapté pour l’élite du football français, aurait donc mal vieilli, trente ans après son inauguration, soit le 15 février 1989. Ce jour-là, l’équipe de France A’, sorte d’antichambre de la sélection A, avait battu son homologue des Pays-Bas grâce à un but de Xuereb. Sur la pelouse nîmoise, le public pouvait s’exalter devant des Boli, Casoni, Bernardet et un certain Hollandais de talent : Dennis Bergkamp.

    Affluences
    Le record d’affluence du stade des Costières s’élève à 26 000 spectateurs lors de ToulonBéziers, en championnat de France de rugby, le 7 mai 1989. Pour un match de Nîmes Olympique, c’est la réception le 19 janvier 1992 de Marseille (notre photo) qui a tout renversé avec 23 015 personnes. Pour mémoire, le match de la montée en Ligue 1, en mai dernier, contre Ajaccio avait réuni 17 337 spectateurs, celui du derby le 3 février dernier, contre Montpellier, 18 045. La 1/2 finale de Coupe de France entre Nîmois et Montpelliérains avait rassemblé en avril 1996 21 366 personnes. Loin des 23 452 supporters de la France lors de la réception de la Grèce le 21 février 1996 (3-1, buts de Loko et Zidane)
    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Image
    Pour un match de Nîmes Olympique, c’est la réception le 19 janvier 1992 de Marseille qui a tout renversé avec 23 015 personnes.

    "Un stade taillé pour la première division"
    D’autres stars se rendront plus tard dans l’antre des joueurs Crocos. Ce stade des Costières, construit d’août 1987 à l’automne 1988, les joueurs de Nîmes Olympique avaient pu l’apprécier un soir de match de deuxième division, le 4 mars 1989, contre Montceau. Avec un succès à la clé, 2 buts à 0, auquel avaient pris part les Debaty (lire son témoignage ci-dessous), Girard, Maharzi, Espeisse, Bénédet et Menad, ces deux derniers marquant les premiers buts officiels de NO dans ce stade, devant 3 647 personnes (pour une capacité en 1989 de 18 364 places).
    Lancé dès janvier 1987 par le maire et président de Nîmes Olympique, Jean Bousquet, fondateur de Cacharel, ce projet de stade était enfin concrétisé.
    Malgré les réticences des supporters nîmois de quitter l’antre mythique de Jean-Bouin. "On avait fait 0-0 contre Istres lors de notre dernier match à Jean-Bouin. On a retrouvé quelques semaines après ce stade des Costières, taillé pour la première division, pour l’ambition de Jean Bousquet", souligne Philippe Debaty, qui, avec toute l’équipe, avait pu visiter plusieurs fois le chantier des Costières.

    De Zidane à Mbappé, ils y ont joué
    Des stars du ballon rond ont foulé la pelouse des Costières comme les vedettes de l’OM en 1992 (Papin, Waddle, Boli, etc.), les champions du Monde 2018 bien sûr (Mbappé, Kimpembe, Thauvin) et... 1998 comme Zidane. Ce dernier avait déjà joué à Nîmes en amical contre la Grèce en 1996, aux côtés de Deschamps, Thuram, Desailly, Karembeu, Petit, Djorkaeff, Leboeuf. Mais “Zizou” était revenu avec les champions du Monde et contre l’OM en novembre 2002 pour un match de la solidarité après les inondations. Barthez avait évolué gardien, puis avant-centre ! L’équipe de France féminine avait aussi disputé deux matches de l’Euro 2000 dans ce stade. Des joueurs célèbres ont porté le maillot nîmois aux Costières : Girard, Blanc, Cantona, Vercruysse, le champion du Monde argentin de 1986 Cuciuffo, pour ne citer qu’eux.

    Système anti-panique
    Pour faire entrer le football nîmois dans la modernité, les grands moyens de l’époque avaient été mis : 160 millions de francs (près de 25 M€) investis, un architecte de renom en la personne de l’Italien Vittorio Gregotti (qui avait conçu le stade de Gênes) associé au Français Marc Chausse.
    Construit au sud de la ville, dans une plaine des Costières encore déserte à cet endroit à la fin des années 1980, ce stade dit "à l’anglaise ", avec ses gradins près de la pelouse (malgré une fosse à l’époque), était doté d’un système anti-panique Cleoz télécommandé. Des grilles pouvaient s’ouvrir pour permettre au public, en cas de mouvement de foule, d’entrer sur la pelouse. Une technique installée en réaction au drame du Heysel et ces 39 morts piétinés, écrasés, étouffés, un triste soir de match du printemps 1985.

    Ce stade des Costières avait aussi dès le début vocation à accueillir dans ses entrailles des associations sportives, de loisirs, la Direction municipale des sports, des événements dans sa salle d’exposition. Ce qui ne sera plus le cas pour le futur stade qui incorporera plusieurs commerces, des bureaux et l’extension de la polyclinique voisine. Autre temps, autre ambition…

    Le chantier en chiffres
    Pour construire le stade des Costières, il aura fallu au total plus de 150 000 m3 de terre, 10 000 m² de cloisons, 15 000 m3 de béton, 30 000 m2 de gazon, 27 projecteurs et 72 500 m² de peinture. Les quatre tribunes avaient été conçues en terre armée utilisée pour les travaux routiers.

    SOURCE : MIDI LIBRE - YAN BARRY
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Ven 15 Fév - 21:14

    30 ans des Costières.

    Ce 15 février est décidément une journée anniversaire. Il y a 30 ans se déroulait le match inaugural du stade des Costières entre France A' et Pays-Bas A', les équipes réserves des sélections. Devant près de 25 000 personnes, le Parisien Daniel Xuereb devient le premier buteur des Costières et offre la victoire 1-0 aux Bleus qui comptaient notamment dans leur rang, Basile Boli. Côté hollandais, on pouvait noter la présence de l'attaquant Dennis Bergkamp.

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Ven 15 Fév - 22:00

    Témoignage dans Midi Libre de l'ancien gardien croco Philippe Debaty qui a connu les 2 stades (Jean Bouin et Costières)

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Img_8824

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Lun 4 Mar - 12:53

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  0057556194b5da24e7806?page=1

    FAIT DU JOUR
    30 ans d’émotions : les Costières valent bien un supplément.


    Cela fait 30 ans jour pour jour que les Crocos ont joué leur premier match sur la pelouse du stade des Costières.

    Pour faire vivre le souvenir de ces trois décades, Objectif Gard a sorti un supplément papier gratuit.

    Il y a trente ans, le sud de la cité des Antonin était vierge de toute construction. Le mythique stade Jean-Bouin étant vétuste, une nouvelle construction s'imposait. Le lieu était donc tout trouvé pour le projet que portait un certain Jean Bousquet, maire de Nîmes mais aussi président du Nîmes Olympique. L'exubérance et le panache d'une double inauguration...
    La première en fanfare avec les équipes A' de la France et des Pays-Bas le 15 février 1989 devant 25 000 personnes et la seconde en toute intimité avec le Nîmes Olympique contre Montceau-les-Mines le 4 mars (il y a donc 30 ans jour pour jour) devant 3 600 spectateurs.

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Img_8914
    Photo archive de Jean Bousquet, maire de Nîmes au moment de l'inauguration du Stade des Costières

    Un monument unique
    Le stade des Costières est un monument. Aussi bouillant que les arènes, unique comme la Maison carrée et avec la Tour Magne dans le dos, ce stade fait vivre plus d'une passion.

    Les Costières est plus qu'un simple stade. Les Costières c'est une enceinte unique destinée à l'amour d'une équipe et de son territoire.

    Le stade des Costières, comme un supplément d'âme, méritait bien une édition spéciale.

    Ce numéro a été réalisé au gré des rencontres et des rendez-vous. Ce sont trente années de vie locale qui sont égrainées au fil des pages. Du vote en conseil municipal aux grands soirs européens, du premier coup de pelle à des montées en divisions supérieures, des systèmes de sécurité innovants à cette architecture si spécifique, les Costières font battre le cœur de la ville en étant hors les murs... Ou presque.

    30 ans d'histoire en 16 pages
    D'interviews en souvenirs, de statistiques en photos d'archives des commémorations, ce supplément vous permettra peut-être de vous rappeler 30 années de bons et loyaux services. Ce sera aussi l'occasion de découvrir ou redécouvrir les maquettes des stades des Costières auxquels vous avez échappé.

    C'est enfin une projection dans l'avenir avec le projet de destruction et de reconstruction du stade imaginé par Rani Assaf, l'actuel président du Nîmes Olympique. Vous découvrirez d'ailleurs une photo inédite de ce nouveau stade.

    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Lun 4 Mar - 17:56

    LE 7H50
    Spécial 30 ans du stade des Costières : Jean Bousquet se rappelle…


    L’ancien maire de Nîmes et président des Crocos revient sur le projet du stade et il ne cache pas son attachement aux Costières.

    Objectif Gard : Après le mythique Jean-Bouin, comment vous est venue la volonté de construire un nouveau stade à Nîmes ?

    Jean Bousquet : Nous ne pouvions pas avoir la prétention de construire une équipe de D1 au stade Jean-Bouin, dont la rénovation était impossible. Il n’y avait pas de place de parking et le terrain était catastrophique.

    Que représentait le stade Jean-Bouin, pour vous ?

    Je suis né à 200 mètres du stade et j’y était extrêmement attaché. C’est aussi là-bas que j’ai commencé à toucher le ballon. Mais surtout, le Nîmes Olympique de la grande époque, à Jean-Bouin c’était extraordinaire. Mais, je le répète, il fallait passer à autre chose.

    Quel regard portez-vous sur le stade des Costières ?

    À l’époque, nous avons fait un bon choix. Dans les angles, il a des salles utilisables par des clubs de sport de la ville. Sa situation est idéale. Il est facile d’accès et se situe dans le prolongement de l’avenue Jean-Jaurès.

    Qu’avez-vous ressenti le jour de son inauguration ?

    Un grand plaisir de se retrouver dans un tel endroit. Nous avons donné un lieu où le Nîmes Olympique pouvait s’exprimer et la possibilité aux Nîmois de voir des matches. Cela laissait espérer des grands moments de sport. Mais il a peu été utilisé en ligue 1... Quand des grands joueurs sont venus à Nîmes, je pense à Laurent Blanc et Éric Cantona, c’est là que ça n’a pas marché. Il y a eu des mésententes entre les joueurs, ça n’a pas fonctionné.

    Que pensez-vous du projet de l’actuel président du Nîmes Olympique, Rani Assaf, de démolir le stade des Costières pour en construire un autre ?

    Je ne connais pas ses raisons mais cela m’étonne. Je ne comprends pas pourquoi il souhaite construire un nouveau stade. Le stade des Costières est en état et il fonctionne.

    Suivez-vous toujours l’actualité des Crocos ?

    Bien sûr. Ils ont une bonne équipe qui joue l’attaque. Ils ont fait un bon recrutement avec Jordan Ferri. J’aime bien aussi leur entraîneur (Bernard Blaquart, NDLR). Il est sympa et avec lui l’équipe est très offensive. C’est beau.

    30 ans après êtes-vous fier de votre stade des Costières ?

    Oui, j’en suis très fier.

    Propos recueillis par Norman Jardin - OG
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Lun 4 Mar - 18:00

    Les Costières : 30 ans d'émotion 1989 - 2019.

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Image

    A LIRE ICI :


    https://urlz.fr/9400


    Source : OG
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Mar 26 Mar - 12:18

    Nouveau stade à Nîmes : ça n'avance pas

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Image
    Un stade provisoire sur la Zac du Mas de Vignoles, de l’autre côté de l’autoroute ?

    24/03/2019

    Le service national des Domaines tarde à évaluer le prix de vente des Costières. Résultat : le projet est pour l'instant en stand-by.
    C’est le projet de sa vie, mais il va falloir qu’il soit patient. Depuis plusieurs mois, Rani Assaf attend que le service national des Domaines – la direction de l’immobilier de l’État (DIE) – évalue le prix de vente du stade des Costières et des terrains adjacents. Le président de Nîmes veut tout racheter et tout démolir, pour reconstruire sur site une enceinte sportive. Mais aussi des logements, bureaux, commerces, hôtel, etc. Le tout, pour un coût total estimé à 230 M€.

    Le président veut tout racheter et tout démolir
    Mais depuis que "Midi Libre" a révélé le projet, il y a un an pile, force est de constater qu’il n’avance pas. Administrativement s’entend, car le PDG des Crocos, qui est un homme pressé, a beaucoup avancé, lui. En liaison permanente avec le cabinet d’architectes Valode & Pistre, à qui l’on doit notamment le stade de Lille.
    Rani Assaf espérait que le dossier de la vente des Costières soit inscrit à l’ordre du prochain conseil municipal de la Ville de Nîmes, propriétaire des lieux, le 6 avril. Mais tant que les Domaines n’ont pas communiqué le tarif, qui peut être négociable, les deux parties ne peuvent pas se mettre d’accord sur le montant.

    Entre 5 M€ et 10 M€
    Pourquoi fixer ce prix est-il si long ? Car tout est étudié en détail : le foncier, chaque mètre carré de surface construite, la valeur locative, la démolition… Selon nos informations, il se situera entre 5 M€ et 10 M€. Si les Domaines tardent trop, la vente sera reportée au prochain conseil, dans un mois et demi. Ce qui retardera d’autant le projet, dont l’échéancier serait le suivant : destruction des Costières lors de la saison sportive 2020-2021, construction du nouveau stade en 2021-2022, aménagements fin 2022 et inauguration début 2023.
    Et en attendant, on ferait quoi ? On jouerait où ? L’hypothèse d’un stade provisoire, évoqué dans nos colonnes en décembre, est privilégiée. Sur le modèle de celui érigé en 2011 par le LOU, le club de rugby de Lyon, le temps que les travaux à Gerland, où les rugbymen lyonnais ont pris la place des footballeurs, soient terminés. Le LOU a évolué cinq ans dans cette enceinte modulable, montée en 82 jours (!) et dont la capacité a pu aller jusqu’à 12 000 places.

    Une enceinte provisoire juste à côté !
    C’est exactement ce que souhaite Rani Assaf qui lorgnerait d’ailleurs les tribunes praticables de cet éphémère stade lyonnais, qui n’ont plus d’utilité. Pour les mettre où ? Pas du côté de la gare TGV de Manduel, selon nos sources… mais sur le terrain de la Zac du Mas de Vignoles ! C’est-à-dire en face des Costières, mais de l’autre côté de l’autoroute, en face du nouvel Intersport. Là où M. Assaf veut faire ses parkings quand le nouveau stade sortira de terre. Un joli tour de passe-passe en attendant la concrétisation du projet d’une vie.


    Source : Midi Libre
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Mar 9 Avr - 8:04

    EXCLUSIF - Qui veut acheter le stade des Costières pour 5 millions d’euros ?

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Image

    Les Domaines ont donné leur estimation : 5 millions d’euros. Un montant étonnamment faible mais qui fait écho à un ambitieux projet de reconstruction porté par Rani Assaf, le président du Nîmes Olympique.

    Cette demande d'estimation par la ville de Nîmes faisait suite à la proposition de rachat de l'enceinte sportive par Rani Assaf, le président du Nîmes Olympique, en vue de démolir l'actuel enceinte nîmoise devenue obsolète pour la Ligue 1 pour faire place à un stade moderne flambant neuf.

    Le montant estimé que le journal Objectif Gard est en mesure de révéler est de 5 millions d'euros. Une valeur vénale qui paraît étonnante au regard du montant de la construction de ce stade qui avait coûté aux Nîmois il y a tout juste 30 ans, 160 millions de francs soit environ 24 millions d'euros.

    Par ailleurs, cette vente permettrait à la ville de Nîmes de récupérer immédiatement en cash cette somme mais, en contrepartie, elle devrait s’asseoir sur un loyer de 350 000 euros à 400 000 euros chaque année, une manne correspondant au montant des loyers dont s'acquitte le club pour les 19 matches à domicile (*). Sans compter le coût de l'occupation permanente des services de direction et administratifs du club sur le site des Costières...À présent les négociations vont pouvoir démarrer entre le club et la Ville pour l'acquisition du stade des Costières mais aussi sur l'ensemble des aspects techniques de ce projet. En particulier sur la jauge du futur stade (moins de 15 000 places, NDLR) que le maire, Jean-Paul Fournier, considère comme faiblarde mais aussi sur le projet immobilier dans son ensemble.

    Dans une interview récente accordée à notre rédaction, le premier édile de Nîmes rappelait que "le plus important c'est que nous avons la main sur le PLU (plan local d'urbanisme, NDLR). Il ne se fera pas n'importe quoi sur le site. Et puis, pour le moment, le projet n'est pas bouclé. En fonction de l'estimation des Domaines, il y aura discussions. Tout cela n'est pas pour demain. Pas avant quelques années." Attendre et voir.

    * La convention liant le NO et la Ville prévoyait un montant de 12 000 euros en ligue 2 et de 18 000 euros en Ligue 1.


    Source : OG
    Admin
    Admin
    Admin

    Messages : 4826
    Date d'inscription : 08/11/2016
    Age : 55

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Admin le Sam 20 Avr - 22:16

    EXCLUSIF - Futur stade des Costières : la ville en veut plus !

    Objectif Gard dévoile les enjeux des tractations qui se déroulent en coulisses.

    Après les informations exclusives d’Objectif Gard sur le montant estimé par les Domaines pour la vente du stade des Costières, le site d’information gardois peut révéler aujourd'hui les coulisses du premier échange qui s'est déroulé cette fin de semaine en mairie de Nîmes entre Rani Assaf, le président de la société Nîmes Olympique, futur acquéreur du stade, et la ville de Nîmes.

    Jeudi en fin de journée, une réunion discrète s'est déroulée au sein de la mairie de Nîmes. À la table, Rani Assaf, le patron du Nîmes Olympique, accompagné de son ami Fabien Bonicel, promoteur immobilier bien connu. De l'autre côté, on retrouvait l'équipe municipale nîmoise en charge des premières négociations, Julien Plantier, adjoint au sport, Pascal Gourdel, adjoint délégué aux finances, aux commerces, aux foires et marchés, et le directeur général des services, Christophe Madalle. À noter une absence de marque, celle du maire Jean-Paul Fournier.

    Selon les informations exclusives d’Objectif Gard , les échanges ont porté sur le prix de vente de l'enceinte sportive où évoluent les Crocos. Alors qu'elle est estimée à 5 millions par les Domaines, la Ville souhaite en obtenir un million de plus lors de la transaction, soit 6 millions.
    La capacité d'accueil de l'enceinte sportive fait elle aussi débat. La mairie de Nîmes souhaite absolument une jauge à 15 000 places pour le futur stade. Loin des 12 000 prévues par Rani Assaf dans son projet initial.

    Des associations à reloger

    Enfin, en ce qui concerne la réalisation d'une enceinte provisoire où pourraient jouer les Nîmois - à proximité du stade actuel - durant les travaux de démolition et de reconstruction, là aussi, les avis divergent... La municipalité aurait l'intention de construire à cet endroit précis un futur gymnase accueillant une partie des associations sportives amateurs qui sont aujourd'hui hébergées sur le site de l'actuel stade et qui pourraient se retrouver sans local après la destruction des Costières.

    À la fin de l'entrevue, les protagonistes se sont donc donnés rendez-vous dans les prochaines semaines pour avancer sur les solutions possibles. Pour autant, selon une source très proche du dossier, "Rani Assaf ne cachait pas sa déception."

    Au-delà de la lenteur administrative, le président du Nîmes Olympique devra aussi faire face aux interrogations soulevées par son projet très ambitieux. À quelques mois d'une campagne municipale haletante, Jean-Paul Fournier n'a pas le droit à l'erreur et, tel un fin bâtisseur, il veut s'assurer que c'est avant tout le projet sportif de l'équipe préférée des Nîmois qui dictera les choix autour de ce nouvel équipement exceptionnel.



    Contenu sponsorisé

    LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE  Empty Re: LE STADE DES COSTIERES ET LE PROJET DE NOUVEAU STADE

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 25 Mai - 11:06