NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    ACTUALITE DU NO : 26e journée de Domino's Ligue 2 - ESTAC /NO

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 618
    Date d'inscription : 08/11/2016

    ACTUALITE DU NO : 26e journée de Domino's Ligue 2 - ESTAC /NO

    Message par Admin le Mar 14 Fév - 9:11

    Prochain match / ESTAC /NO
    Domino's Ligue 2 (J26) - 17.02.2017 | 20:00 En Direct sur beIN SPORT MAX 9

    DEPLACEMENT DIFFICILE DANS L'AUBE POUR LES CROCOS "TROYES" FOIS PLUS MOTIVES APRES TOURS !


    Invaincus depuis 8 rencontres, les crocos (7e avec 37 points et à 3 points du podium) se déplacent chez des Troyens (4e avec 39 points) qui a connu un coup d'arrêt à Niort et perdu leur place sur le podium au profit de Lens (3e avec 40 points). Un match compliqué pour des nîmois sans doute encore psychologiquement "perturbés" par le coup d'arrêt contre Tours (1-1 avec un but concédé dans les arrêts de jeu alors qu'ils étaient provisoirement sur le podium avant ce but) lors d'un match chaotique marqué par des tensions liées à des décisions arbitrales sévères et contestées (et ayant même fait l'objet d'une réserve croco pour défaut d'intégrité). Les crocos seront privés de 3 cadres à Troyes (Savanier pour accumulation de cartons jaunes et Diabaté et Briançon pour cause d'expulsion contre Tours). Malgré leur performance à l'extérieur (7 victoires loin de leur base et meilleure équipe à l'extérieur)   les crocos s'attendent à souffrir face à un des ténors de Ligue 2 qui vise la montée en Ligue 1. Nîmes qui restent sur 3 succès  d'affilée (série en cours à AC Ajaccio, à Lens et à Amiens) et qui demeure la meilleure attaque de Ligue 2 avec 38 buts marqués , sera "Troyes" fois plus motivés pour se relever après la frustration et le sentiment d'injustice ressentis à l'issue du match contre Tours !


    PRESENTATION DU MATCH ESTAC / NO


    Source : planète foot NO

    17 fév 2017 Troyes - Nîmes

    Troyes

    Dernier match à domicile
    07.02 Troyes - Strasbourg 4 - 0
    27.01 Troyes - Le Havre 2 - 1
    13.01 Troyes - AC Ajaccio 1 - 2

    Forme générale à domicile du 07/02 au 04/11

       V
       V
       D
       N
       V
       V

    Les buts à domicile
    But inscrit / match à domicile : 1,54
    But encaissé / match à domicile : 0,77

    Bilan à domicile
    1 er 27 pts 8 G 3 N 2 D 20 BP 10 BC

    Nîmes

    Dernier match à l'extérieur
    03.02 Amiens - Nîmes 1 - 2
    21.01 Lens - Nîmes 1 - 3
    16.12 AC Ajaccio - Nîmes 1 - 2

    Forme générale à l'extérieur du 03/02 au 28/10

       V
       V
       V
       D
       D
       V

    Les buts à l'extérieur
    But inscrit / match à l'extérieur : 1,15
    But encaissé / match à l'extérieur : 1,00

    Bilan à l'extérieur
    1 er 23 pts 7 G 2 N 3 D 23 BP 16 BC
    Source : footnational.com

    Admin
    Admin

    Messages : 618
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: ACTUALITE DU NO : 26e journée de Domino's Ligue 2 - ESTAC /NO

    Message par Admin le Jeu 16 Fév - 9:29

    Troyes - Nîmes : Le podium en ligne de mire

    Troyes en quête de rebond
    Battu à Niort à l'occasion de la dernière journée, Troyes est redescendu sur terre après la correction infligée à Strasbourg. Ce vendredi, à domicile contre Nîmes, l'ESTAC voudra relever la tête, et pourquoi pas dépasser Lens, troisième à une longueur et Amiens, dauphin, qui émarge à deux petits points.
    Nîmes en embuscade
    Le week-end dernier, Nîmes a manqué le podium provisoire de Ligue 2 au bout du bout du temps additionnel, face à Tours. Qu'à cela ne tienne, les Crocos émargent à une belle septième place, à trois longueurs de la troisième place, et peuvent plus que jamais rêver de Ligue 1. Ce vendredi, les Gardois passeront un sérieux test sur la pelouse de Troyes, concurrent direct dans la course à l'accession. A eux de se sublimer pour mettre la pression sur les Lensois.
    Source : footnational.com

    Avant ESTAC / NO : du côté de l'ESTAC
    Déjà forfait pour le déplacement à Niort (3-2), le gardien Mamadou Samassa, qui ressent une douleur au coude, n’a pas enfilé les gants de la semaine. À deux jours de la réception du Nîmes Olympique, l’inquiétude grandit dans les rangs troyens.
    Si Erwin Zelazny est une alternative de qualité, le Franco-Malien Samassa n’est pas pour rien dans les bons résultats cette saison de l’Estac. Mardi, « Mamade » s’est entraîné, à part, avec Charles Traoré. Le latéral gauche de l’Estac, buteur face à Strasbourg, avait été blessé lors de ce sommet. La plaie qu’il a au niveau du tendon d’Achille se résorbe mais le joueur ne peut toujours pas enfiler des crampons.
    Pour la rencontre de vendredi, Christophe Hérelle, malade en fin de semaine dernière, postulera à une place de titulaire. Mamadou N’Diaye expulsé sur la pelouse des Chamois niortais, Jean-Louis Garcia verra sans doute d’un bon œil le retour en forme de Rincon. Désormais libéré de ses ennuis de santé, le Brésilien s’entraîne normalement. En fin de contrat en juin, Rincon devrait être du déplacement à Selongey samedi (18 h), avec l’équipe réserve.
    A noter les retrouvailles des crocos avec leur ancien défenseur Jérémy Cordoval
    Source : l'est éclair

    Estac-Nîmes : les arbitres
    La rencontre de la 26e journée de Domino's Ligue 2, Estac-Nîmes, vendredi à 20h au Stade de l'Aube, sera arbitrée par Alexandre Castro, assisté de Régis Gaillard et Johann Perruaux. Loïc Mouton sera le 4e arbitre.

    Admin
    Admin

    Messages : 618
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: ACTUALITE DU NO : 26e journée de Domino's Ligue 2 - ESTAC /NO

    Message par Admin le Jeu 16 Fév - 14:48

    LES DECLARATIONS DU  COACH CROCO B. BLAQUART AVANT TROYES .

    B.Blaquart : "Pour moi un nul ne serait pas un bon résultat. On ne joue jamais à l'extérieur pour jouer le nul, jamais."                                                                                                                                      
    B. Blaquart : "La meilleure équipe à domicile face à la meilleure équipe à l'extérieur, j'espère qu'il y aura des buts !"                                                                                                                
    B. Blaquart : "L'ESTAC remontera en Ligue 1. C'est un club qui a de l'ambition, ils ont tout ce qu'il faut."                                                                                                                                
    B. Blaquart : "On a le sentiment de ne pas être bien payé, on pourrait avoir quelques points de plus facilement."                                                                                                                                
    B. Blaquart : "On peut avoir de l'espoir sur la fin de saison et et pour l'avenir si on arrive à conserver nos joueurs."                                                                                                                          
    B. Blaquart : "Ce qui m'intéresse le plus c'est de voir les joueurs progresser. Ça fait plaisir à voir, notre équipe est jeune.                                                                                                                
    B. Blaquart : "Il nous reste encore 5/6 points à aller chercher."                                                                    
    B. Blaquart : "Le scénario de vendredi est toujours difficile à vivre, on se sent très frustrés."
    B. Blaquart : "Il faut voir les choses positives, la série continue."                                                          
    B. Blaquart : "Les matches s'enchaînent, on n'a pas le temps d'attendre, c'est une chance de pouvoir remettre à plat les choses tous les WE"                                                                                    
    B. Blaquart : "Aujourd'hui le Nîmes Olympique ne fait pas partie des gros clubs de  Domino's Ligue 2 mais on rivalise avec les gros."                                                                                                  
    B. Blaquart : "Certaines équipes sont armées et même programmées pour monter."                                
    B. Blaquart : "Quand on joue en Championnat on essaye de se classer le mieux possible."


    Dernière édition par Admin le Ven 17 Fév - 11:32, édité 2 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 618
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: ACTUALITE DU NO : 26e journée de Domino's Ligue 2 - ESTAC /NO

    Message par Admin le Ven 17 Fév - 11:31

    Duel au sommet de la Ligue 2

    Les Nîmois sont les meilleurs à l'extérieur et les Troyens sont les premiers à domicile... Il va y avoir du sport ce soir                                                                    
    Pour le compte de la 26ème journée de Ligue 2, le Nîmes Olympique, 7ème avec 37 points, se déplace chez l'Espérance Sportive Troyes Aube Champagne, 4ème avec 39 points. Le beau jeu et les buts devraient l'emporter.                                          
    Sur le papier c'est certainement la plus belle rencontre de la journée. Troyes est leader du classement à domicile quand Nîmes mène celui à l'extérieur. "Nous essayons d'être les mieux classés possible mais si nous devons monter en Ligue 1, je ne suis pas sûr que le club soit suffisamment structuré. Par contre, il y a 7 ou 8 équipes qui sont programmées pour une montée cette année ou l'année prochaine" affirme Bernard Blaquart avant le déplacement de sa formation dans l'Aube. Et l'entraîneur du Nîmes Olympique de reprendre, "Il faut bien comprendre que nous ne faisons pas partie des grands clubs de Ligue 2... Pourtant, on rivalise avec les meilleurs!".                                                              
    Mais pour rivaliser, il faut en avoir les armes. Après le match très mouvementé face à Tours aux Costières la semaine dernière, les suspendus passaient en commission parisienne hier soir et seront indisponibles une paire de matchs. "Il faut tourner la page, au football, on enchaîne les rencontres, ce n'est pas comme aux Jeux Olympiques, nous avons la chance de pouvoir tout remettre à plat rapidement. Notre jeu est bien en place, nous sommes sur une série positive et c'est par le jeu que tout redeviendra normal" poursuit le technicien croco.                        
    Le maintien pas tout à fait en poche, les Nîmois sont partis à Troyes sans pression. "Il faudrait un tsunami pour qu'on ne se maintienne pas" sourit l'entraîneur. En embuscade, l'équipe a de l'avenir et est prête à sortir du bois. "Nous sommes là pour faire progresser les nombreux jeunes, c'est mon côté formateur. Cette marge de progression, c'est ce qui m'intéresse le plus et Nîmes en a beaucoup!" lance le coach. Sans pression, avec des cadres absents, les jeunes devront se révéler dans l'Aube s'ils veulent poursuivre leur rêve. Il y en a un qui rêve de réalité, c'est le latéral droit Sofiane Alakouch qui aligne les matchs de qualité malgré son jeune âge. D'ailleurs, il vient tout juste d'être sélectionné pour un stage (du 19 au 23 février) avec l'équipe de France des U19!                                                            
    Le statut de meilleure formation hors de ses bases est difficile à assumer mais les Crocos ne sont pas pessimistes. "On y va pour essayer de marquer, pas pour jouer petits bras... Au départ, un match nul n'est jamais un bon résultat mais si nous voyons qu'à la 85ème nous tenons bon et même si c'est un match nul, nous serons satisfaits car nous parlons de Troyes quand même. Cette équipe fait partie des grosses cylindrées, elle a un beau stade, une belle ambition et tout ce qu'il faut pour monter en Ligue 1" conclut Bernard Blaquart.  
                           
    Le groupe nîmois: Marillat, Sourzac, Alakouch, Garcia, Harek, Angoula, Valls, Paquiez, Fabre, Azouni, Ripart, Cissokho, Kouakou, Thioub, Alioui et T. Briancçon.

    Source : objectif Gard


    Le choc des meilleurs ou quand le 1er à domicile (ESTAC) reçoit le 1er à l'extérieur (NO)                                                                              

    S'il y a bien une affiche de Dominos's Ligue 2 à ne pas manquer ce week-end, c'est bien cet Estac-Nîmes. Un choc qui devrait tenir toutes ses promesses et enthousismer les spectateurs. D'un côté, la meilleure équipe à domicile, l'Estac, qui a séduit le public du Stade de l'Aube lors de sa dernière sortie sur son terrain en passant quatre buts à une pourtant solide équipe strasbourgeoise, sans en prendre un seul, qui s'est égarée un tant soit peu à Niort vendredi dernier, mais qui brûle d'impatience à l'idée de se reprendre. De l'autre, la meilleure équipe à l'extérieur, le Nîmes Olympique, meilleure attaque en général et à l'extérieur en parrticulier, actuellement sur une série de 7 matches sans défaite, invaincue en 2017, et qui n'a plus perdu en déplacement depuis le 29 novembre 2016. Avec l'arrivée prochaine du printemps, le Stade de l'Aube s'apprête à bouillonner de nouveau alors qu'il ne lui reste plus que six rendez-vous à accueillir et que le final s'annonce palpitant. Quand on aime vraiment le football et qu'on est réellement attaché à ses couleurs, on n'a pas le sroit de les manquer ces rendez-vous, et surtout pas celui de ce vendredi soir.        

    Des choix qui n’ont pas fonctionné                                                                                                            
    Autant l’Estac avait séduit tout le Stade de l’Aube le 7 février en étouffant littéralement Strasbourg au cours d’une seconde mi-temps exceptionnelle agrémentée de quatre buts, autant elle a déçu vendredi dernier à Niort où elle s’est trouvée diminuée et sans ressort face à un adversaire qui était loin de posséder toutes les qualités des Alsaciens. Deux poids et deux mesures. Le coup qu’avaient voulu tenter Jean-Louis Garcia et son staff n’a pas fonctionné. L’entraîneur troyen ne s’en est pas caché d’ailleurs en point-presse à la mi-journée : « Rien de ce que nous avions prévu n’a fonctionné. » Il avait voulu relancer certains éléments dont il avait senti un regain de forme à l’entraînement. Un entraîneur a obligatoirement des choix à faire chaque semaine et il doit trancher en son âme et conscience. Aucun technicien ne compose une équipe pour perdre un match ! Nul n’est mieux placé que lui pour juger des capacités de tel ou tel joueur, pour la bonne et simple raison qu’il les côtoie au quotidien. Il n’a pas recueilli ce qu’il attendait de ses choix et de sa main tendue à certains éléments. Pourtant, malgré les circonstances et, en particulier le fait de se retrouver en infériorité numérique, l’Estac n’a manqué que de peu de ramener un point des Deux-Sèvres. Et qui sait si les choix non payants du coach troyen ne vont pas s’avérer utiles ce vendredi face aux redoutables nîmois ? Après une grosse cadence et un calendrier chargé, ceux qui ont été économisés pourraient bien y retrouver leur compte et se montrer à leur avantage contre les Gardois.                                                                                i                                                                                                                            
    Cette équipe nîmoise ne fait pas peur mais elle impressionne. Elle est d’une efficacité redoutable à l’extérieur, sur le terrain de ses adversaires. Jean-Louis Garcia s’en méfie et il n’a pas manqué de rappeler quels sont les points forts de la formation que dirige si efficacement Bernard Blaquart à qui, au passage, il n’a pas manqué d’adresser des compliments « Un entraîneur qui fait un super boulot, qui a permis à son équipe de se maintenir l’an dernier et qui veut qu’elle joue, en toutes circonstances ». Meilleure formation à l’extérieur, et de loin, Nîmes est revenu au contact des équipes de tête et, désormais, se positionne parmi les prétendants à la montée. Sept matches sans défaite, série en cours, voilà de quoi situer la forme actuelle des Crocos. Une équipe qui joue vite vers l’avant et qui se compose d’éléments de grande valeur : Alioui, le meilleur buteur du championnat, derrière Adama Niane, 12 buts (aucun sur pénalty) et 6 passes décisives, Savanier, meilleur passeur du championnat avec 7 passes décisives et 5 buts, Kouakou, 6 buts, Ripart, 4 buts, Slimane Sissoko, Thioub, Azouni, Briançon, Harek, Diabaté, Angoula, etc.                                                          
    A la suite de Nîmes-Tours, vendredi dernier, et des expulsions de Zié Diabaté et d’Anthony Briançon, les Nîmois se présenteront à Troyes sans ces deux joueurs mais ils seront également privés de Savanier, également suspendu. Trois éléments importants du dispositif gardois.  

    Samassa, Azamoum, Traoré et Tinhan reviennent                                                                            
    Le groupe troyen retrouve de la consistance après les changements et le turn over effectués à Niort. Sur le banc et ménagé pour une douleur au coude droit, Mamadou Samassa  devrait retrouver sa place sans que quoi que ce soit puisse être reproché à Erwin Zélazny, auteur d’une bonne prestation. Expulsé au stade René-Gaillard, Mahamadou N’Diaye purgera son match automatique. Ayant manqué les huit dernières journées depuis fin novembre, Karim Azamoum retrouve sa place dans le groupe. C’est aussi le cas de Charles Traoré semble-t-il remis de sa blessure au talon. Johann Obiang et Thiago en sortent. Autre retour, celui de Jonathan Tinhan préféré à Raphaël Cacérès. C’est à une toute autre ossature de départ et une animation différente par rapport à Niort auxquelles il faut s’attendre contre Nîmes. Benjamin Nivet et Adama Niane pourraient ainsi débuter. L’Estac retrouve ses atouts et son potentiel. Dix jours après avoir vaincu l’un des prétendants, Strasbourg, elle va se mesurer à l’un des autres et pour peu que le public et les supporters lui apportent un soutien inconditionnel, elle pourrait bien retrouver de sa superbe.

    Nîmes, le visiteur-prédateur

    Retrouver Nîmes Olympique se mêlant à la lutte avec les meilleures équipes de cette Domino’s Ligue 2 n’est pas à proprement parler une surprise. Les Nîmois ont réussi la saison passée un authentique exploit. Ils comptaient en effet 8 points de pénalité au départ du championnat. Ils se sont donc attachés dans un premier temps à refaire leur retard puis à assurer leur maintien. Ce qu’ils ont réussi, terminant 14es. Avec 8 points de mieux, ils auraient accroché la 9e place. Poursuivant sur leur dynamique, les Crocodiles sont cette saison des outsiders qu’il ne faudrait pas négliger. Nîmes est passé maître dans l’art de gagner chez l’adversaire, et pas chez n’importe qui : Niort, 3-1, le Gazelec, 2-0, Valenciennes, 3-2, l’AC Ajaccio, 2-1, Lens, 3-1, et Amiens, 2-1, figurent, entre autres, à leur tableau de chasse. Nîmes impressionne également : meilleure équipe à l’extérieur avec 23 points sur 36 possibles, 7 victoires en 12 déplacements (et 3 défaites seulement : au Havre, 1-0, à Orléans, 2-1, et à Auxerre, 2-0), meilleure attaque, avec Amiens, 38 buts (l’Estac, 4e, avec 33 buts), meilleure attaque à l’extérieur, avec 23 buts (10 de mieux que l’Estac). En revanche, les Crocodiles n’ont pas le même mordant dans leur stade des Costières, où ils n’ont gagné que deux fois. Ils ont dû attendre le 25 novembre pour gagner enfin, 3-0 contre Reims et ils viennent de récidiver, le 7 février, sur le même score, contre Niort. On notera qu’ils sont sur une dynamique de sept matches sans défaite, série en cours. Ils sont donc invaincus depuis le 9 décembre dernier...

    Source : ESTAC


    le groupe nîmois pour le déplacement à Troyes                                                  
    Nîmes à Troyes avec Tony Briançon, Paquiez, Angoula Garcia et Fabre dans le groupe. Sans Lavigne Marin Chamed ni Sissoko blessé
    .                                                                                      
    Dans l'Aube, les Crocos viseront un quatrième succès consécutif à l'extérieur, qui les rapprocherait encore un peu plus du podium et de la montée, ce vendredi 17 février à 20 heures.                                                                                          
    Privé de trois joueurs suspendus (Savanier, Diabaté et A. Briançon) et de trois blessés (Gallon, Sissoko et Aït-Fana), Nîmes Olympique (7e) se rend à Troyes (4e) diminué. Et avec le souvenir douloureux de l'égalisation à la 90e+6 minute de Tours vendredi dernier aux Costières (1-1).                                                                                                                                     Pour oublier, il faut gagner, encore et toujours à l'extérieur : les Crocos restent sur trois succès consécutifs hors de leurs bases (à Ajaccio, Lens et Amiens). Ils tenteront la passe de quatre, ce vendredi à 20 heures au stade de l'Aube, pour le compte de la 26e journée.
                                       
    Le groupe : Marillat, Sourzac (gardiens), Angoula, Paquiez, Alakouch, Harek, Garcia (défenseurs), Fabre, Azouni, Valls (milieux), Ripart, Thioub, Cissokho, Kouakou, Alioui, T. Briançon (attaquants). Marin, Lavigne et Chamed n'ont pas été retenus.

    source : midi libre

    Admin
    Admin

    Messages : 618
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: ACTUALITE DU NO : 26e journée de Domino's Ligue 2 - ESTAC /NO

    Message par Admin le Lun 20 Fév - 13:15

    Compte rendu Midi Libre


    Solides chez l'un des candidats à la montée, les Nîmois ont ramené un bon match nul de Troyes ce vendredi soir lors de la 26e journée de Ligue 2. Et enchaîné un 8e match sans défaite qui leur permet d'occuper la 7e place, en embuscade avant la réception du GFC Ajaccio.

    Incroyable : Nîmes n'a ni marqué, ni gagné à l'extérieur, vendredi soir dans l'Aube. Mais Nîmes a encore été bon. Le résultat, aussi, est bon, même s'il met fin à une série de trois succès en déplacement. Parce que Troyes avait toujours inscrit au moins un but lors de ses 13 premiers matches à la maison. Parce que les Gardois présentaient une défense expérimentale (2e titularisation seulement pour Garcia, 7e pour Paquiez), et qu'ils ont tenu, dégageant une impression de solidité qui n'est plus nouvelle.

    Ces Crocos savent voyager, et ils ont la peau dure. Entre la meilleure formation de Ligue 2 à domicile et la meilleure à l'extérieur, c'est l'équipe visiteuse qui prenait les devants. En imposant un gros pressing aux Troyens, les Nîmois s'installaient dans le camp aubois et faisaient déjouer leurs adversaires. Mises à part une première escarmouche locale (7e, un centre de Tinhan à ras-de-terre difficilement repoussé par Marillat), les occasions étaient gardoises. Sur une belle ouverture de Valls, Alioui était contré in extremis par Martial (11e). Sur le corner qui suivait, le gardien Samassa se trouait mais Garcia ne profitait pas de l'offrande. Pas plus que Ripart et Alioui juste après, alors que la défense troyenne jouait à la ba-balle (17e). Cela faisait beaucoup d'opportunités, quand même. D'habitude, à l'extérieur, il en faut moins que ça aux Crocos pour ouvrir le score...
    De son côté, l'Estac paraissait bien inoffensif, malgré la présence du meilleur buteur du championnat, Niane. Troyes se signalait juste par deux possibilités de penalties. Mais sur le contrôle entaché d'une main de Harek (19e) et le plongeon de Darbion face à Alakouch (22e), M. Castro ne bronchait pas. Sur une main involontaire de Martial dans sa surface non plus (39e). Si bien qu'à la mi-temps, et après deux nouvelles balles de but mal exploitées par Kouakou (40e et 41e), NO menait aux points mais ne menait pas au score.

    Mais attention : les partenaires de Nivet avaient aussi beaucoup souffert en 1re période il y a dix jours contre Strasbourg (0-0), avant de dérouler en seconde (4-0). D'ailleurs, les Aubois desserraient largement l'étreinte après le repos. Ils se faisaient plus menaçants, et Garcia devait sortir un ballon brûlant sur un centre de Tinhan (55e). Impeccable, la charnière centrale nîmoise, avec Harek, veillait. Se sentant solide derrière, Nîmes repartait de l'avant : après un échange avec Kouakou, Thioub perdait son face-à-face avec Samassa (67e). Et le magnifique enchaînement coup du sombrero-volée du gauche de Valls était dévié en corner par le gardien troyen (71e). Oui, les plus belles situations auront été sudistes...

    Le premier 0-0 du Nîmes Olympique à l'extérieur


    On sentait que le 0-0 ne tenait plus qu'à un fil. Niane, qui s'appuyait sur Darbion, se mettait enfin en bonne position mais tirait au-dessus (82e). Sans s'affoler, Nîmes Olympique contenait les derniers assauts désordonnés de l'ancien pensionnaire de Ligue 1.
    Pour obtenir un premier 0-0 hors de ses bases qui laissait beaucoup de regrets au staff et aux joueurs crocos, plutôt déçus avant de repartir en bus pour dormir à Paris. Preuve de leurs grandes ambitions pour cette fin de saison. La série - huit matches d'invincibilité, seul club de Ligue 2 invaincu en 2017 - continue. Et le rêve de montée aussi.



    NÎMES OLYMPIQUE : Plus qu’un point, une dynamique
    L'analyse d' Objectif Gard

    Le Nîmes Olympique s'est déplacé à Troyes pour le compte de la 26ème journée de Ligue 2. Revenus avec un point de plus tout en restant à la 7ème place du championnat, les Crocos ont montré de belles aptitudes affirmées dans le jeu.

    Les Nîmois devaient s’installer dans la partie haute du classement s’ils voulaient vivre des émotions plus denses, un peu comme celles vécues l’an dernier, d’ici la fin de la saison. À Troyes, prétendant à la Ligue 1, les Nîmois ont su faire le jeu et marquer les esprits.

    Certes, ils ne se sont pas imposés et obtiennent une récompense bien maigrelette en rapport aux efforts consentis et déployés mais le geste l'emporte que le bilan comptable. L’ESTAC fut tout bonnement occultée par les mouvements nîmois. Créant le jeu, se projetant rapidement vers l’avant et tentant des gestes d’exception, Nîmes n’a pass peur des grands et se fait une place au soleil.

    Pour preuve, les statistiques de cette rencontre sont très nettement à l’avantage des visiteurs. On le savait, Nîmes est la meilleure équipe du championnat hors de ses terres. Elle le prouve une nouvelle fois en affichant fièrement une large possession du ballon, 15 tirs dont 6 cadrés alors que Troyes n’en a aucun et 30 centres contre 19 pour les Champenois.

    Mais les satisfactions ne s’arrêtent pas là… Théo Valls et Fethi Harek se sont notamment mis à l'honneur. Le capitaine Harek a gagné 28 ballons quand le polyvalent Valls parvenait à un joli 92% de passes réussies (devant Thioub à 90%). Autre casquette de Valls, ses 2 tirs, tous 2 cadrés. Véritable chantre défensif, Sofiane Alakouch sera le Croco le plus actif avec 56 ballons joués mais en perdra 20. Les Crocos trouvent leur jeu et leurs automatismes malgré les changements réguliers de l’équipe. En réalité, nous sommes en droit de penser que les Nîmois ont peut-être la plus belle et la plus complète équipe de Ligue 2… Rien que ça!




    Stats générales


    ESTAC / NIMES
    46 Possession (%) 54
    10 Tirs 16
    0 Tirs cadrés 6
    71 Passes réussies (%) 76
    5 Hors-jeux 3
    5 Corners 6
    20 Centres 35
    8 Fautes 9
    1 Cartons jaunes 0
    0 Cartons rouges 0


    Les notes
    Yan Marillat 6
    Fethi Harek 7
    Fabien Garcia 6
    Gaëtan Paquiez 6
    Sofiane Alakouch 6
    Larry Azouni 6
    Théo Valls 6
    Sada Thioub 6
    Rachid Alioui 6
    Renaud Ripart 5
    Christian Kouakou 4

    Admin
    Admin

    Messages : 618
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: ACTUALITE DU NO : 26e journée de Domino's Ligue 2 - ESTAC /NO

    Message par Admin le Mar 21 Fév - 12:54

    ESTAC / NO : 0-0 - Une analyse pertinente
    Troyes a gagné un point par rapport à sa production car force est de constater que les Nîmois se sont montrer supérieurs vendredi soir. L’équipe de Bernard Blaquard a justifié sa réputation de meilleure formation sur terrain adverse. C’est donc en soi une performance pour les Troyens d’avoir réussi là où jusqu’à présent sept des douze équipes visitées par Nîmes ont échoué. Avec son incessant pressing, sa volonté extrême de récupération de ballon et de déplacement de son bloc équipe vers l’avant en un temps réduit au maximum, le Nîmes Olympique a trouvé la formule idéale pour déstabiliser, faire déjouer et prendre à défaut l’adversaire. Celui-ci ne peut plus s’exprimer comme il le voudrait parce qu’il n’a plus le droit à l’erreur et parce que son champ d’application tactique est réduit. La réputation de la formation gardoise a probablement inhibé le comportement troyen. Malgré son envie de bien faire qui ne l’a jamais quittée, et bien qu’elle se soit présentée pratiquement avec son équipe type du moment, on n’a pas reconnu l’équipe troyenne, ni le jeu qu’elle déroule habituellement. Elle fut un peu plus en verve en seconde période quand Nîmes baissa physiquement de pied, usé par une méthode qui demande beaucoup d’efforts et d’investissement physique et qui est surtout dévastatrice en première période. Nîmes a remporté six de ses sept matches à l’extérieur (Niort, Tours, GFC Ajaccio, Valenciennes, AC Ajaccio, Lens et Amiens), à l’exception de Valenciennes, en marquant en premier et en inscrivant six de ses quinze buts en première période. Davantage que de deux points perdus (les crocos méritaient sans doute les 3 points de la victoire), on évoquera par conséquent un point de gagné et on relèvera la qualité des interventions décisives de Mamadou Samassa, sans lesquelles ce point aurait vraisemblablement échappé lui aussi à la formation de Jean-Louis Garcia. Chaque équipe craignant l'autre, finalement, entre la meilleure à domicile et la meilleure à l'extérieur, et malgré la présence des deux meilleur buteurs du championnat, Niane chez les Troyens et Alioui dans les rangs nîmois, aucun but ne fut marqué. Sujets de satisfaction cependant : c’est le 7e match à domicile sans but encaissé (sur 14 matches) pour l'Estac et, en 13 déplacements, ce n’est que la 3e fois que les Nîmois ne marquent pas chez l’adversaire.
    Source : ESTAC

    Contenu sponsorisé

    Re: ACTUALITE DU NO : 26e journée de Domino's Ligue 2 - ESTAC /NO

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 15:47