NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    J 36 - BREST / NÎMES

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Mar 2 Mai - 7:46

    GAGNER IMPERATIVEMENT A BREST POUR CONTINUER LA COURSE A LA MONTEE ET PEUT ÊTRE RETROUVER LE PODIUM

    En cas de victoire de Nîmes à Brest, de nul d'Amiens à Sochaux, de nul de Troyes à Auxerre et de défaite de Lens contre Strasbourg (lundi), hypothèses réalistes, le NÎMES OLYMPIQUE retrouvera dès la 36e journée le podium et à 1 point du second ...

    "Il reste 9 points à prendre. On ne va pas lâcher maintenant. Il ne faut pas lâcher. Après, si on ne ramène pas un résultat de Brest (36e journée), cela deviendra très compliqué. Mais tant qu’il y a de l’espoir. Cela va tellement vite. Brest, ce n’est pas une finale. Peut-être pour Brest, mais pas pour nous. On en est encore loin. Si on perd à Brest, ça risque d’être fini…" Bernard BLAQUART



    planète foot NO

    06 mai 2017 Brest - Nîmes

    Brest
    Dernier match à domicile
    22.04 Brest - Amiens 2 - 3
    07.04 Brest - Tours 1 - 1
    17.03 Brest - Laval 3 - 0
    Forme générale à domicile du 22/04 au 04/02

    D
    N
    V
    D
    V
    V

    Les buts à domicile

    But inscrit / match à domicile : 1,53

    But encaissé / match à domicile : 1,18
    Bilan à domicile
    9 ème 29 pts 9 G 2 N 6 D 26 BP 20 BC

    Nîmes
    Dernier match à l'extérieur
    21.04 Reims - Nîmes 1 - 1
    07.04 Clermont - Nîmes 2 - 3
    17.03 Sochaux - Nîmes 2 - 1
    Forme générale à l'extérieur du 21/04 au 03/02

    N
    V
    D
    V
    N
    V

    Les buts à l'extérieur

    But inscrit / match à l'extérieur : 1,17

    But encaissé / match à l'extérieur : 0,83
    Bilan à l'extérieur
    1 er 31 pts 9 G 4 N 4 D 29 BP 21 BC


    foot national.com

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Mar 2 Mai - 14:46

    Ligue 2 : Le point sur un championnat, à trois journées de la fin, qui est loin d’avoir livré son verdict.
    Battu à Troyes samedi (1-0), pour le compte de la 35e journée de Ligue 2, le Stade brestois voit le haut de tableau se resserrer dangereusement à trois journées de la fin du championnat. Mais malgré cette dixième défaite cette saison, les Brestois restent maîtres de leur destin.
    Le Stade brestois a concédé sa dixième défaite de la saison, samedi à Troyes, pour le compte de la 35e journée de Ligue 2 (1-0). Les Troyens recollent ainsi à deux points des hommes de Jean-Marc Furlan, toujours deuxièmes du classement, à trois longueurs du leader, Strasbourg et avec un point d'avance sur Lens (victorieux de Laval lundi 2-0) .
    Le point sur un championnat, à trois journées de la fin, qui est loin d’avoir livré son verdict. La Ligue 2 est loin d’avoir livré son verdict…

    Deux défaites de rang, ce n’était plus arrivé au Stade brestois depuis la mi-mars. Les coéquipiers de Bruno Grougi s’étaient alors inclinés face à Ajaccio, à Le Blé (1-2, le 3 mars), avant de chuter lourdement à Strasbourg (4-1, le 11 mars). Mais comme depuis le début de la saison, les Finistériens avaient montré leur capacité à rebondir dans l’adversité, enchaînant par la suite une série de quatre matches sans défaite.
    Cette mauvaise série se répète donc à nouveau, en plein sprint final. Au pire moment diront certains. En s’inclinant face à Amiens, le week-end dernier à Le Blé (2-3), alors qu’il avait maîtrisé son sujet, puis en tombant dans l’Aube, samedi, le Stade brestois a manqué le coche face à deux concurrents directs pour la montée.
    Deux belles occasions perdues, sans pour autant que ces échecs ne s’avèrent rédhibitoires. Car si le haut de tableau s’est inévitablement resserré, bien malin celui qui, une fois encore, peut avancer avec certitude le nom des deux formations qui auront la chance de composter directement leur billet direction l’élite. La place de troisième offrant, cette saison, la possibilité de disputer un barrage face au 18e de Ligue 1.
    …Mais le Stade brestois est toujours maître de son destin
    Troyes revenu dans la course, Amiens et Strasbourg vainqueurs respectivement d’Ajaccio (2-1), et du Havre (2-0), vendredi soir (2-1), l'incertitude reste de mise, à trois journées du terme. Ce qui promet, inévitablement, une lutte acharnée jusqu’au bout.
    Mais le Stade brestois, malgré tout, a toujours son destin en main. Lens, qui recevait ce lundi soir Laval, à Bollart-Delelis a pu recoller à un petit point des hommes de Jean-Marc Furlan après son succès 2-0. Ce qui n'est, bien sûr, pas l’affaire du siècle pour les Finistériens, qui garde toutefois cette place de dauphin à l’issue de cette 35e journée. Les Brestois restent donc en ballottage favorable, à condition de bien négocier leurs trois derniers rendez-vous.
    Gastien : "On ne veut pas lâcher ce qu’on a mérité"
    Avec la réception de Nîmes, samedi prochain, le Stade brestois va de nouveau se voir offrir l’occasion de mettre un adversaire direct hors-jeu. D’autant plus que les Gardois, battus aux Costières par Auxerre, vendredi (0-1), viendront certainement avec le souhait de jouer pour continuer à croire à une possible accession en Ligue 1.
    Puis viendront ensuite deux rencontres, sur le papier, largement dans les cordes des hommes de Jean-Marc Furlan : un déplacement à Bourg-en-Bresse, pratiquement assuré du maintien avec 41 points au compteur, et la réception du Gazelec Ajaccio, lors de la dernière journée. "On ne veut pas lâcher ce que l’on a mérité", confiait Johan Gastien, le milieu de terrain brestois, samedi. Personne ne le contredira.
    Joseph-Monrose : "On va monter en Ligue 1 par notre solidarité"
    Une chose est sûre, pour continuer à rêver de Ligue 1, les Brestois n’ont plus le choix : ils doivent repartir de l’avant. Pour cela, ils devront une fois encore se reposer sur ce qui a fait leur force depuis le début de la saison : une philosophie de jeu séduisante, et une force de caractère à toute épreuve. "Jusqu’ici, on a toujours su stopper les séries de défaites. On va y arriver, clamait Steven Joseph-Monrose samedi. On va monter en Ligue 1 par notre solidarité. Tout est relancé, la balle est dans notre camp."
    Sans oublier qu’en début de saison, peu auraient parié que les Finistériens seraient toujours au rendez-vous, à trois journées du dénouement de cette Ligue 2. Le football ne récompense pas toujours les plus méritants, mais le Stade brestois est indéniablement à sa place. Charge à lui, désormais, d’y rester.
    Stade brestois. Gaëtan Belaud espéré pour la venue de Nîmes le 6 mai
    Blessé à Niort le 14 avril, Gaëtan Belaud devrait être rétabli pour la venue de Nîmes à Le Blé le 6 mai. Touché à la cuisse, Brendan Chardonnet a, lui, repris la course ce jeudi. Blessé à Niort (succès 3-0), Gaëtan Belaud travaillera avec le préparateur physique en début de semaine prochaine. Le latéral droit brestois, forfait pour le déplacement à Troyes samedi (15 h), devrait retrouver ses coéquipiers en milieu de semaine prochaine et postuler à une place dans le groupe pour la venue de Nîmes à Le Blé le 6 mai.
    Nîmes Olympique. Effectif réduit pour le déplacement à Brest
    Alors que la fin de saison arrive à grands pas, le NO se déplace vendredi à Brest, dauphin de Domino’s Ligue 2. Un match s’annonçant donc compliqué malgré la mauvaise forme de Brest (2 défaites sur les 2 derniers matchs). Et pour cause, Bernard Blaquart devra se débrouiller sans Azouni (suspendu), Harek (mollet) dont la saison est probablement terminée et le coach Croco devra peut-être même se passer du jeune Sofiane Alakouch, qui était blessé après Nîmes 0-1 Auxerre (mollet également). À côté de ça, Théo Valls et Slimane Sissoko ont eux repris les séances d’entraînement collectives ce lundi matin, tandis qu’Alioui n’a pas encore recommencé le footing léger, mais ça ne devrait pas tarder. Affaire à suivre.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Mer 3 Mai - 9:38

    Ligue 2 : Nîmes veut encore y croire

    Battus vendredi soir aux Costières par Auxerre (0-1), lors de la 35e journée de Ligue 2, la mission s'est compliquée pour les Crocos qui n'ont cependant pas abdiqué et assurent qu'ils ne lâcheront pas dans la course pour la montée en Ligue 1.
    "On aurait pu jouer deux jours, quand ça ne veut pas rentrer, ça ne rentre pas !" D'une formule lapidaire, vendredi soir, Gaëtan Paquiez, titulaire pour la 9e fois seulement cette saison, a donné le ton après le hold-up réussi par Auxerre aux Costières . Face au scénario cruel d'une partie dominée de la tête et des épaules (59 % de possession soit 11 % de plus qu'en moyenne, 21 tirs contre 8 aux Auxerrois, 9 corners à 2, une dizaine de coups francs), les Crocos n'avaient que leur fatalisme à opposer....
    "On aurait pu jouer deux jours, quand ça ne veut pas rentrer, ça ne rentre pas !" D'une formule lapidaire, vendredi soir, Gaëtan Paquiez, titulaire pour la 9e fois seulement cette saison, a donné le ton après le hold-up réussi par Auxerre aux Costières. Face au scénario cruel d'une partie dominée de la tête et des épaules (59 % de possession soit 11 % de plus qu'en moyenne, 21 tirs contre 8 aux Auxerrois, 9 corners à 2, une dizaine de coups francs), les Crocos n'avaient que leur fatalisme à opposer.
    "Parfois, ce n'est pas la meilleure équipe qui gagne", a ainsi rappelé Bernard Blaquart. "C'est comme ça, c'est la vie, a encore philosophé l'entraîneur croco. On a eu la maîtrise de A à Z mais ça ne fait pas tout."
    Infirmerie
    Bernard Blaquart déplorait deux blessés vendredi soir : Harek et Alakouch, tous deux touchés au mollet. "Deux blessures embêtantes", s’inquiétait le coach croco qui, à propos de son capitaine, a lâché : "Pour lui, ce sera difficile de rejouer d’ici la fin de saison..."
    A noter que Valls et Sissoko devraient, eux, reprendre l’entraînement collectif cette semaine. Alioui, lui, espère pouvoir se remettre (légèrement) au footing ces prochains jours.
    Pour gagner, lapalissade, il faut marquer. Les Crocos y étaient parvenus lors de leurs huit derniers matches. La série s'est arrêtée au plus mauvais moment. "On a eu combien d'occasions, combien de coups de pied arrêtés ?, interroge Bernard Blaquart. On a frappé trois barres, on a tiré un nombre incalculable de fois, j'y ai donc cru jusqu'au bout mais ça n'a pas voulu sourire."
    L'absence d'Alioui et un "manque d'adresse et de réussite"
    Comme explication à cette absence de réalisme, le technicien nîmois a évoqué "un manque d'adresse et de réussite". Il a aussi glissé, au passage, "l'absence d'Alioui", avant de développer : « J'avais dit qu'il faudrait avoir tout nos atouts dans le sprint final. Ce n'est pas le cas et c'est le petit regret que j'ai même si ça ne sert à rien de se plaindre, même si ce sont les joueurs qui jouent qui sont importants."
    Les Nîmois n'ont rien eu pour eux. Ils n'ont pas marqué - 9e match terminé sans l'avoir fait - et ils ont encaissé un but incroyable et magnifique de Yattara. "Si on lui dit de le tenter à nouveau dix fois, il ne le réussira pas une seule", soupirait Paquiez en conférence de presse.
    Les grands perdants de cette 35e journée
    Les Crocos le savent, les perdants de cette 35e journée, ce sont eux. Ils ont été rattrapés par Reims que l'on croyait condamné et, surtout, doublés par Amiens et Troyes qui, samedi après-midi, a infligé un deuxième revers de rang à Brest (1-0). Si Lens bat la lanterne rouge Laval lundi soir, Nîmes Olympique se retrouvera 6e à trois longueurs du podium... "On a joué notre joker, on n'a plus droit à l'erreur maintenant mais non, tout ne s'est pas écroulé, on est toujours dans le coup, ont lancé en chœur Gaëtan Paquiez et Anthony Marin. Si on n'y croit pas là, on n'y croirait jamais."
    "Le point positif, complète le défenseur central entré à la pause, c'est qu'on a fait un bon match. Cela permet de garder confiance. Ce n'est pas comme si on était passé à travers. Aller chercher la victoire à Brest, c'est faisable. Chez les gros, on y est déjà arrivé. On se languit d'être à samedi pour aller se battre là-bas."
    A Brest pour un exploit
    Là-bas, là-haut, en Bretagne où sans une victoire Nîmes dira définitivement adieu à ses rêves de montée directe et pratiquement à ceux de barrages. "On ne va pas lâcher maintenant, il ne faut pas lâcher, insiste Bernard Blaquart. Il reste neuf points à prendre, il va y avoir des confrontations directes, il peut se passer encore des choses dans ce championnat tellement bizarre. Tant qu'il y a de l'espoir, il faut y aller !"


    Stade Brestois. Belaud a repris, Nîmes sans Alioui
    L’infirmerie brestoise, quittée par Belaud, se vide; en revanche, celle de Nîmes, son adversaire samedi (15 h) et concurrent pour la montée en Ligue 1, est bien garnie. Angoula (talon), Harek, Alakouch (mollet) et Alioui (tibia-péroné) sont forfait pour ce choc de la 36e journée.
    Brest a donc récupéré Belaud ce mardi. Le titulaire au poste de latéral droit, qui était blessé à la cuisse, a repris l’entraînement collectif et postule donc à une place dans le groupe. Lavigne (cuisse) a couru, Jacob (genou) est resté aux soins. Les Brestois s’entraîneront une fois mercredi (10 h), à Kerlaurent. Deux séances jeudi (10 h et 16 h), une vendredi (10 h).
    Nîmes : fin de saison pour Alioui ?
    A Nîmes, L’ancien attaquant guingampais Alioui, 13 buts en Ligue 2 cette saison et auteur d’un doublé avec Laval la saison dernière face au Stade Brestois, a recommencé à trottiner mais ne devrait pas rejouer cette saison. Nîmes est également privé de l’ex-Marseillais et Lorientais Azouni, suspendu.
    Stade brestois. Outre Gaëtan Belaud, Manuel Perez a repris aussi
    Gaëtan Belaud et Manuel Perez, tous deux blessés à la cuisse, ont repris l'entraînement collectif ce mardi. Brendan Chardonnet, encore suivi par le préparateur physique du Stade brestois, devrait l'imiter d'ici à la fin de la semaine.
    Il ne reste que trois joueurs à l'infirmerie brestoise : Valentin Lavigne (cuisse) et Corentin Jacob (genou) sont toujours aux soins, alors que Brendan Chardonnet (cuisse) est en reprise individuelle et devrait réintégrer le reste du groupe dans le courant de la semaine. Pour l'heure, Gaëtan Belaud et Manuel Perez ont retrouvé leurs coéquipiers et seront opérationnels pour la venue de Nîmes, samedi (15 h) au stade Francis-Le Blé. Un entraînement est prévu ce mercredi pour les Brestois, à Kerlaurent (10 h).

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Jeu 4 Mai - 9:51

    Nîmes : des retours pour le déplacement à Brest

    Diabaté, de retour de suspension, Kouakou, de retour de maladie ainsi que Valls et Sissoko, de retour de blessure, postulent pour le déplacement à Brest, ce samedi (15 h) lors de la 36e journée de Ligue 2. Des renforts qui ne seront pas de trop.
    En Bretagne, NO devra faire sans trois défenseurs : son capitaine Harek (décollement aponévrotique du mollet), Alakouch (élongation au mollet à confirmer par une IRM) et Angoula (touché au talon). Autres absents, Azouni est suspendu, et Alioui trottine à peine. Ce qui fait beaucoup. Heureusement, d'autres reviennent : Diabaté de suspension, Kouakou de maladie (mal en point lundi, il va un peu mieux), Valls et Sissoko de blessure. Les deux derniers nommés ont repris l'entraînement collectif. Allevinah (Bayonne) à l'essai A noter qu'il y a un petit nouveau cette semaine à l'entraînement : Jim Allevinah. Un ailier gauche (droitier) de 22 ans, "petit, tonique, adroit, qui va vite. Un bon attaquant de CFA2 que l'on nous a recommandé. Il sera à l'essai jusqu'à vendredi", précise Bernard Blaquart. "J'en suis à 7 buts et 7 passes décisives cette saison avec Bayonne, en CFA2 (9e du groupe H, Ndlr), explique Allevinah. Je suis originaire du Sud-Ouest. J'ai été formé dans le Lot-et-Garonne. Mon agent a pris contact avec Nîmes." A suivre, donc.

    SB29 - NÎMES : une seule défaite pour Brest

    Les confrontations Brest – Nîmes
    Division 1 ==> 19/10/1979 Brest – Nîmes : 2-2
    Division 1 ==> 25/02/1984 Brest – Nîmes : 2-0
    Barrages D1-D2 ==> 26/05/1989 Brest – Nîmes : 3-0
    Ligue 2 ==> 29/05/2009 Brest – Nîmes : 1-2
    Ligue 2 ==> 18/12/2009 Brest – Nîmes : 1-0
    Ligue 2 ==> 13/12/2013 Brest – Nîmes : 1-1
    Ligue 2 ==> 16/02/2015 Brest – Nîmes : 3-1
    Ligue 2 ==> 07/08/2015 Brest – Nîmes :
    2-0
    Le bilan est largement positif pour les Brestois car ils ne sont inclinés qu'une seule fois à domicile face à Nîmes, lors d'une dernière journée de championnat où Brest n'avait rien à gagner alors que Nîmes venait chercher son maintien. En huit réceptions des crocodiles nîmois, les Brestois l'ont emporté à cinq reprises. À noter que Brest a toujours inscrit au moins un but face à Nîmes.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Jeu 4 Mai - 10:28

    PRESENTATION DE LA J 37 : QUATRE DES SIX  DES EQUIPES  DE TËTE JOUENT ENTRE EUX

    Choc en haut du tableau entre Brest et Nîmes et entre Lens et Strasbourg
    À trois journées du terme du championnat de France de Ligue 2, la lutte pour la montée et  maintien n'a jamais été aussi acharnée. En haut du classement, des matches quasi décisifs sont programmés avec Nîmes (6e)  qui joue sa dernière cartouche à Brest (2e). En cas de succès ce samedi, les crocos peuvent revenir à 1 longueur de leur adversaire du jour. il en va de même pour Lens (3e) qui peut aussi s'il s'impose à domicile contre Strasbourg revenir à 1 point du leader alsaciens. Dès vendredi, Amiens (4e)  jouera gros à Sochaux, capable du meilleur comme du pire de même que Troyes (5e) qui n'a pas droit à l'erreur à Auxerre, pas encore sauvé mais qui reste sur 3 victoires en 4 rencontres sur le même score de 1-0.

    Laval dos au mur, Tours y est presque
    Alors que certaines équipes ont des chances de valider leur billet pour la saison 2017-2018, d'autres peuvent voir leurs derniers espoirs s’envoler.
    Match capital pour Laval face à Tours. En cas de défaite et selon les autres résultats, les Tango peuvent définitivement être relégués en National. La partie ne sera pas facile face à un TFC en très grande forme. Les Tourangeaux sont tout simplement invaincus depuis 9 matches de championnat. De plus, une victoire serait synonyme de maintien pour les coéquipiers de Denis Bouanga. Dans le même temps, le Red Star se déplacera à Valenciennes. Le club francilien doit se relever de son lourd revers concédé la semaine passée contre Orléans (4-0), un concurrent direct à égalité de points.

    Orléans toujours vivant, Auxerre sur la bonne voie
    Actuel barragiste, l'USO est en effet toujours en vie. Les Orléanais comptent tout de même 4 longueurs de retard sur le premier non relégable. C'est donc une victoire qu'il faudra aller chercher à Reims qui est encore en lice dans la course à la montée. De son côté, Auxerre respire mieux après ces récents succès obtenus au forceps face à Amiens, Lens et Nîmes sur la plus petite des marques. L'AJA affronte de nouveau une équipe du haut de tableau vendredi : Troyes. Enfin, Bourg-en-Bresse, qui n'a besoin que d'un point pour valider définitivement sa place en Ligue 2 la saison prochaine, ira à Clermont.
    Enfin, matchs sans enjeu entre Le Havre et Niort et dans le derby entre l'AC Ajaccio et le Gazelec Ajaccio lundi  .


    36e journée

    ven. 05/05/2017 (20:00)

    Le Havre Niort

    Sochaux Amiens

    Auxerre Troyes

    Clermont F. Bourg-Péronn.

    Valenciennes Red Star

    Laval  Tours

    Reims Orléans

    sam. 06/05/2017 (15h00)

    Brest  Nîmes

    lun. 08/05/2017

    19h00 AC Ajaccio Gaz. Ajaccio

    20h45 Lens Strasbourg

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Ven 5 Mai - 8:54

    Les dernières saisons de Nîmes

    Après avoir longtemps évolué en Division 1, des années 50 au début des années 80, le Nîmes Olympique est rentré dans le rang. Il a dû laisser la suprématie régionale au voisin montpelliérain et oscille depuis plusieurs saisons entre le National et la Ligue 2.

    Compositions d'équipe des 4 derniers matches des crocos
    32e journée : Marillat – Valls (Fabre, 19e), Harek, Briançon, Diabaté – Alakouch, Azouni, Cissokho (Thioub, 91e), Savanier – Kouakou (Paquiez, 77e), Ripart.
    33e journée : Marillat – Fabre, Harek, Briançon (Aït Fana, 10e), Diabaté – Alakouch, Azouni, Cissokho, Savanier – Kouakou (Thioub, 73e), Ripart (Paquiez, 86e).
    34e journée : Marillat – Alakouch, Briançon, Harek, Diabaté – Azouni (Aït-Fana, 77e), Fabre (Ripart, 67e) – Kouakou, Savanier, Cissokho – Thioub.
    35e journée : Marillat – Alakouch, Briançon, Harek (Marin, 46e), Paquiez – Azouni, Savanier, Aït-Fana (Chamed, 87e), Cissokho – Kouakou (Thioub, 71e) – Ripart.

    La série en cours du NO : V – V – N – D
    32e journée : Clermont – Nîmes : 2-3
    33e journée : Nîmes – Orléans : 2-0
    34e journée : Reims – Nîmes : 1-1
    35e journée : Nîmes – Auxerre : 0-1

    Avec deux points fin août, le Nîmes Olympique occupait la 18e place et comptait neuf points de retard sur Brest. Mais depuis, les Crocodiles nîmois ont bien réagi et avancent à un rythme de prétendants à la montée. Malgré la blessure de son meilleur buteur, Alioui, fracture de la cheville début mars, Nîmes n'a pas faibli. Longtemps dans l'ombre du fait de leur début de saison raté, les Nîmois ont pour la première fois mis un pied sur le podium après la 34e journée. Meilleure équipe à l'extérieur (quatre défaites seulement loin des Costières), Nîmes, malgré une défaite à domicile le week-end dernier, est à trois points du podium et peut toujours rêver de Ligue 1.

    La dynamique des nîmois


    La dynamique d'une équipe est calculée à partir de la moyenne du nombre de points marqués sur quatre journées consécutives. Elle traduit la forme d'une équipe tout au long de la saison.

    L'évolution du classement



    Site officiel du SB 29


    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Ven 5 Mai - 8:56

    Nîmes Olympique : Bernard Blaquart se livre à Midi Libre  

    L'interview exclusive de Bernard Blaquart, entraîneur de Nîmes Olympique, qui revient sur ses 18 mois à la tête du NO,  à lire vendredi 5 mai dans Midi Libre  

    L 'entraîneur de Nîmes Olympique, Bernard Blaquart, se livre dans une interview, ce vendredi 5 mai, dans les colonnes de l'édition de Midi Libre Nîmes. Alors que les Crocos sont candidats à la Ligue 1, le coach raconte ses satisfactions, ses attentes et ses doutes. Découvrez des extraits de l'interview ci-dessous.                                                                    

    Bernard Blaquart, entraîneur du NO : "Ce sont les joueurs qui jouent, ce sont les joueurs qui progressent, ce sont qui font les 1ers pas , c'est l'état d'esprit global qui compte"                                                                          
    Entraînement : "on n'entraîne pas un joueur , un professionnel de 35 ans comme un professionnel de 20 ans  de la même façon :   c'est la 1ère chose que j'ai dit aux joueurs l'an dernier ,  on n'entraîne pas un "Maoulida", un "Harek" comme on entraine  un "Paquiez", un "Ripart", un "Briançon"                                                                                                                            
    montée : "je savais  déjà que  rien n'était  impossible, l'année dernière déjà  ce sont les joueurs  qui  y croyaient plus que moi ";  "je savais déjà que beaucoup de footballeurs sont des mecs bien , aussi  à l'écoute, réceptifs , enthousiasmants, aussi insouciants  parfois, un groupe pas très compliqué à gérer"                                                                                                                    
    les décisions : "c'étaient des décisions parfois injustes mais nécessaires pour sauver le club"        
    l'après :  "si ça s'arrête demain, ce n'est  pas grave , j'irais entraîner  autre chose"                                          
    la phrase  : "j'aime bien  les  responsabiliser , j'aime les joueurs qui aiment le foot "  

                             
    *Le groupe et le 11 possible pour Brest : Marillat -Paquiez, Marin, Briançon, Diabaté -Fabre, Savanier, Ait Fana -Thioub, Ripart, CissokhoRemplaçants : Gallon, Garcia ,Valls, Kouakou, Sissoko (ou Chamed) .
                               
    *Retransmission du match Brest Nîmes Sur écran géant au Stade des Costières (entrée libre)


    *4 crocos pré sélectionnés dans le 11 tye beIn  Sports UNFP : Alakouch, Briançon, Savanier et Alioui    


    Dernière édition par Admin le Ven 5 Mai - 9:11, édité 1 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Ven 5 Mai - 9:09

    L2 : Brest – Nîmes : Duel de prétendants à la relance

    Ce samedi (15h00), Brest accueille Nîmes en marge de la 36ème journée de Ligue 2. Une affiche qui s’annonce déterminante dans le cadre de la montée vers l'étage supérieur

    Le SB29 cale au mauvais moment
    Alors que les Brestois avaient retrouvé leur fauteuil de leader au soir de la 31ème journée, ces derniers viennent de rechuter. Désormais dauphin de Strasbourg, les hommes de Jean-Marc Furlan restent sur 2 revers de rang face à Amiens (3-2) et Troyes (1-0). C'est déjà la 3ème fois cette saison que les Bretons effectuent une telle série. Les deux premières fois, Brest s'était relevé en enchaînant deux succès consécutifs. Jamais deux sans trois contre Nîmes ?
    Les Crocros ont les crocs
    À 3 longueurs de la place de barragiste occupée par Lens et 4 de son adversaire du jour, Nîmes peut encore nourrir des espoirs en la montée. Il faut dire que le NO réalise un très beau parcours en 2017 avec seulement 2 défaites au compteur. Battu justement la semaine passée par Auxerre (1-0), les Crocos voudront se relancer face à un adversaire direct. D'autant plus qu'il faudra sans doute espérer un sans-faute, sur les 3 derniers matchs, pour avoir une chance d’accéder à la Ligue 1.


    foot national

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Ven 5 Mai - 12:31

    Nîmes - Bernard Blaquart : "J’ai toujours des doutes" Blaquart, ici félicité en gare de Nîmes, fait l’unanimité auprès des supporters.

    Bernard Blaquart a pris les Crocos aux portes du national. En 18 mois, il en a fait des candidats à la L1.
    Il ne voulait pas. On l'a forcé. Nommé directeur du centre de formation de Nîmes Olympique durant l'été 2013, Bernard Blaquart ne souhaitait plus diriger de formation professionnelle, après avoir maintenu Tours en Ligue 2. Mais le président croco d'alors, Christian Perdrier, l'a obligé à prendre l'équipe une après que José Pasqualetti a jeté l'éponge, en novembre 2015. Après 14 journées, elle était alors dernière de L2, avec 10 longueurs de retard sur le premier non-relégable. Elle traînait comme un boulet ses 8 points de pénalité, “hérités” de l'affaire des matchs suspects de l'ère Conrad. Dix-huit mois après, et alors que l'on a l'impression que Blaquart est en place depuis toujours, Nîmes est en lice pour la montée en L1... Vous étiez de baptême le jour où le président Perdrier vous a...
    Il ne voulait pas. On l'a forcé. Nommé directeur du centre de formation de Nîmes Olympique durant l'été 2013, Bernard Blaquart ne souhaitait plus diriger de formation professionnelle, après avoir maintenu Tours en Ligue 2. Mais le président croco d'alors, Christian Perdrier, l'a obligé à prendre l'équipe une après que José Pasqualetti a jeté l'éponge, en novembre 2015.
    Après 14 journées, elle était alors dernière de L2, avec 10 longueurs de retard sur le premier non-relégable. Elle traînait comme un boulet ses 8 points de pénalité, “hérités” de l'affaire des matchs suspects de l'ère Conrad. Dix-huit mois après, et alors que l'on a l'impression que Blaquart est en place depuis toujours, Nîmes est en lice pour la montée en L1...
    Vous étiez de baptême le jour où le président Perdrier vous a appelé pour prendre l'équipe professionnelle. Est-ce à dire que vous étiez l'homme providentiel ?
    (Sourire). Oui, c'était le baptême de mon petit-fils. J'avais d'ailleurs fait avancer le match des U17 nationaux (qu'il coachait à l'époque, NDLR) pour être présent. Je me doutais des intentions de mon président. Mais au départ, je ne devais être qu'un intérimaire. M. Perdrier m'avait juste demandé d'aller jusqu'à Noël...
    Si on vous avait dit, avant vos débuts sur le banc à Valenciennes le 24 novembre 2015, que vous seriez en course pour la montée en L1 18 mois plus tard, vous nous auriez pris pour des fous...
    Non, je vous aurai répondu que l'on jouerait la montée... mais de National en Ligue 2 !
    La mission du maintien vous paraissait impossible ?
    Disons que je préférais partir avec l'idée que la situation était désespérée, pour bâtir quelque chose derrière. Mais on avait toujours le secret espoir de s'en sortir.
    Et désormais, votre président vous appelle “Magic” Blaquart...
    ça m'énerve (sourire). La baguette magique, ce sont les joueurs qui l'ont, pas l'entraîneur. Moi, j'étais là pour créer un climat de travail. Après, ce sont eux qui jouent, qui écoutent et progressent... ou pas ! Et si je suis fier d'une chose, c'est que mes joueurs ont progressé. J'aime mes joueurs. Et je suis fier qu'un Mounié, qui était un joueur de CFA quand il est arrivé à Nîmes, soit devenu un des meilleurs buteurs de L1. Aujourd'hui, je crois que quasiment tous ont une cote plus élevée qu'il y a 18 mois.
    Vous êtes un formateur dans l'âme. Entraîne-t-on un U17 comme un “pro” ?
    Non. Mais on n'entraîne pas non plus un “pro” de 35 ans comme un “pro” de 20. Je l'ai dit aux joueurs quand je suis arrivé : un Maoulida ou un Harek n'allaient pas s'entraîner comme un Ripart ou un Briançon. Mais la marge de progression, on l'a à 25 comme à 20 ans. Même si un joueur baisse athlétiquement, il peut gagner en expérience, en intelligence de jeu, en changeant de poste.
    Vous avez fait progresser vos joueurs. Et eux, vous ont-ils fait progresser ?
    Je suis toujours rempli de doutes. Mais ils m'ont prouvé que rien n'était impossible. Ils y croyaient encore plus que moi. Ils m'ont montré aussi que beaucoup de footballeurs étaient des bons mecs, même si je le savais déjà. Mais j'ai toujours des doutes, oui, quant à la place que j'occupe. Si je n'avais pas eu un groupe aussi réceptif et enthousiasmant, j'aurai vite arrêté !
    Une des raisons, aussi, pour laquelle j'ai continué, c'est le soutien du club quand j'ai décidé de mettre des joueurs à l'écart, certains de façon arbitraire, à la reprise début 2016 (Guihoata, Sergio, Kasparian, etc, NDLR). Il fallait diminuer l'effectif, qui était mal fagoté, avec trop de défenseurs centraux par exemple, pour ne pas se créer de problèmes inutiles et injecter du sang neuf avec des jeunes comme Paquiez. J'ai empêché des footballeurs de faire leur métier. J'y pense encore... C'était peut-être injuste mais nécessaire pour sauver le club. Mais aujourd'hui, je suis toujours là, et content d'être là.
    Entraîneur de l'année pour France Football et Midi Libre en 2016, nominé parmi les quatre meilleurs coaches de Ligue 2 cette saison... c'est trop d'honneurs ?
    Oui... Si on regarde les résultats, pourquoi pas, mais quelle est la part de l'entraîneur dans tout ça ? Être dans les quatre cette année, ça fait plaisir parce que ce sont les entraîneurs qui votent. Mais ce n'est pas un objectif.
    Qu'est-ce qui serait plus fort : le maintien en 2016 ou la montée en 2017 ?
    Je vous le dirai si l'on monte... Ce que l'on a vécu la saison passée, avec les joueurs et les dirigeants, était très, très fort. Car on était très très mal ! Mais en un mois, on est passé de condamné à plus relégable, c'est allé vite. Là, on est lancé dans une course-poursuite. Ce serait fort de monter en ayant très mal démarré.
    Vous savez, le foot, ça tient à rien : en 2012, j'ai remplacé Zeidler à Tours parce qu'il avait pris 1 point en 5 journées. Et nous, en août avec Nîmes, on a pris 2 points en 5 matches, et on peut toujours croire à la Ligue 1... Tout va très vite. Moi, si un jour ça va mal, j'irai entraîner les débutants à Lunel ou à Vergèze !



    [/i]Moi président - Bernard Blaquart, entraîneur de Nîmes Olympique Bernard Blaquart, entraîneur de l'équipe de football de Nîmes Olympique, en ligue 2.

    A l'occasion de la campagne présidentielle, nous donnons la parole à un citoyen ayant des projets de réforme pour la France. Des idées qui pourraient, pourquoi pas, agrémenter celles proposées par les candidats dans leurs programmes.
    "Je ferais voter une loi pour le développement du sport et de la culture. Aujourd'hui, on a besoin d'encadrement dans le sport et dans les arts mais spécialement dans le sport. Les jeunes ont besoin d'être bien encadrés dans les clubs sportifs, c'est un élément indispensable. L'accueil, mais aussi le suivi car l'éducation par le sport est une bonne chose."

    [i]# Les Crocos s'entraînent ce vendredi à 14 h à la Bastide avant de partir à Brest en avion privé. Sans Harek, Alakouch, Angoula, Alioui (blessés) ni Azouni (suspendu).

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Ven 5 Mai - 19:18


    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Ven 5 Mai - 19:35

    Belle surprise sur le multi ligue 2 : Larry Azouni suspendu pour Brest est l'invité sur BeIn sports 2, invité de Samuel Ollivier et Robert Malm !

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Ven 5 Mai - 22:06

    Mauvais résultats pour Nîmes ce soir avec les succès d'Amiens à Sochaux 1-2 et celui de Troyes à Auxerre 2-3 ! En revanche Reims battu à domicile par Orléans 0-2 est désormais à 5 points du podium est donc quasi éliminé de la course à la montée.
    Rien n'est perdu pour Nîmes.
    Les crocos  jouent leur peau à Brest ce samedi  à quitte ou double

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Admin le Sam 6 Mai - 19:21

    Ligue 2 : le gros coup de Nîmes vainqueur à Brest (3-2) !

    Cueillis à froid par Coeff dès la 5e minute, les Nîmois, pourtant copieusement bougés, ont trouvé les ressources de tout retourner, ce samedi à Brest, lors de la 36e journée de Ligue 2, et de continuer à s'accrocher à leurs rêves de Ligue 1.
    Ripart (27e) et Cissokho coup sur coup (77e, 78e) ont permis à Nîmes de signer une victoire en forme de nouvel exploit, qui entretient l'espoir malgré les frissons de fin de match et la réduction du score de Diallo (83e). Et revoilà les Crocos 5es, à deux points du podium à deux journées de la fin. Ils sont incroyables !
    Un doublé de Cissokho en moins d'une minute a crucifié Brest : battus 3-2 chez eux samedi par Nîmes lors de la 36e journée, les Brestois végètent au 4e rang au classement et laissent Strasbourg seul leader, alors que les Nîmois se relancent dans la course à la montée.
    En cas de victoire devant son public, Brest serait revenu à hauteur de Strasbourg, qui ira affronter Lens (6e) lundi en clôture de cette journée. Mais alors que les Brestois poussaient depuis la reprise après l'égalisation nîmoise à la demi-heure de jeu, Ousmane Cissokho, déjà auteur juste avant la pause d'une reprise de volée sur la transversale du but brestois, plantait une première banderille (1-2, 77e). Moins d'une minute plus tard, il assénait le coup de grâce aux Bretons. Cette victoire totalement contre le cours du jeu relance Nîmes, qui ravit à Lens la 5e place grâce à une meilleure différence de buts.
    Brest, lui, essuie une troisième défaite de suite et stagne au 4e rang. Les Bretons avaient pourtant ouvert la marque rapidement, Coeff, d'une reprise d'une vingtaine de mètres face au but, profitait d'une passe de Batocchio après un beau travail de Montrose côté gauche, pour faire trembler les filets nîmois dès la 5e minute.
    Outre Nîmes, cette journée a souri à Amiens et Troyes, eux aussi vainqueurs vendredi à l'extérieur, à Auxerre (2-3) et Sochaux (1-2). Amiénois et Troyens sont pour l'instant 2e et 3e au classement, à égalité de points (60), à deux longueurs de Strasbourg, et sont dans de très belles dynamiques : les Picards ont remporté leurs quatre derniers matches, les Aubois 3 sur 4, pour un match nul.


    les résultats
    lun. 08/05/2017 36e journée
    20h45 Lens Kenny Lala 66', sp 1-1 Strasbourg Khalid Boutaib 69'
    19h00 AC Ajaccio Riad Nouri 75', sp 1-0 Gaz. Ajaccio
    sam. 06/05/2017 36e journée
    15h00 Brest A. Coeff 4' Zakaria Diallo 83' 2-3 Nîmes Renaud Ripart 27' M. O. Cissokho 77' M. O. Cissokho 78'
    ven. 05/05/2017 36e journée
    20h00 Reims 0-2 Orléans Pierre Bouby 14' Pierre Bouby 62'
    20h00 Laval Hassan Alla 83', sp 1-3 Tours C. F. Diarra 29' Faiz Selemanie 31' Denis Bouanga 70'
    20h00 Le Havre 0-0 Niort
    20h00 Valenciennes 0-0 Red Star
    20h00 Auxerre M. Yattara 16' Vieux Sane 19' 2-3 Troyes Karim Azamoum 11' T. Dingome 48' Benjamin Nivet 73'
    20h00 Clermont F. M. P. Lage 64' Remy Dugimont 89' 2-3 Bourg-Péronn. R. Del Castillo 41' J. Berthomier 60' L. Boussaha 90'
    20h00 Sochaux Yoann Touzghar 2' 1-2 Amiens T. N. Alvaro 25' T. N. Alvaro 82'

    Classement
    P Equipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Strasbourg 63 36 18 9 9 59 44 +15
    2 Amiens 60 36 17 9 10 51 37 +14
    3 Troyes 60 36 17 9 10 54 41 +13
    4 Lens 59 36 16 11 9 52 39 +13
    5 Brest 59 36 17 8 11 50 41 +9
    6 Nîmes 58 36 15 13 8 53 38 +15
    7 Reims 55 36 14 13 9 41 35 +6
    8 Gaz. Ajaccio 51 36 13 12 11 45 41 +4
    9 Le Havre 48 36 12 12 12 31 30 +1
    10 Niort 48 36 12 12 12 42 52 -10
    11 Sochaux 45 36 11 12 13 35 39 -4
    12 AC Ajaccio 45 36 12 9 15 43 53 -10
    13 Valenciennes 44 36 10 14 12 44 43 +1
    14 Bourg-Péronn. 44 36 11 11 14 47 54 -7
    15 Tours 43 36 10 13 13 53 53 0
    16 Clermont F. 42 36 10 12 14 43 46 -3
    17 Auxerre 39 36 10 9 17 27 40 -13
    18 Orléans 37 36 11 8 17 38 48 -10
    19 Red Star 35 36 8 11 17 35 54 -19
    20 Laval 30 36 5 15 16 32 47 -15

    Contenu sponsorisé

    Re: J 36 - BREST / NÎMES

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 19:51