NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Lun 22 Mai - 10:06

    BILAN DU COACH CROCO
                                                                   
    L2 – Nîmes : « Pas de regrets » pour Blaquart

    Nîmes termine 6eme de Ligue 2, à deux points de la montée. Pour l’entraîneur des Crocos, Bernard Blaquart, il n’y a pas de regrets à avoir.
    Le Nîmes Olympique avait un petit espoir de retrouver la Ligue 1 la saison prochaine vingt-quatre ans après l’avoir quitté, mais les résultats ne lui ont pas été favorables lors de la 38eme journée de Ligue 2 vendredi. Mais celui qui a été élu meilleur entraîneur du championnat, Bernard Blaquart, ne veut pas avoir de regrets : « Il fallait un concours de circonstances trop important. Bien sûr qu’en gagnant les trois matchs on pensait qu’on pouvait revenir, mais tout le monde a gagné les trois derniers matchs et le classement n’a pas bougé. C’est une course-poursuite, c’est un peu le lièvre et la tortue. Ça finit un peu tôt pour nous. On est parti de très loin. On a mal démarré la saison, peut-être parce qu’on ne méritait pas mieux. L’équipe a progressé au fur et à mesure, la mayonnaise a bien pris. On était déjà un peu mieux à Noël, mais on était encore très loin des premiers. Et on est revenu, puisqu’on a pris 39 points sur le retour. Ça n’a pas bien fini. Ça peut être une frustration, mais la saison est quand même magnifique. Quand on voit le niveau de certains joueurs il y a douze mois, et leur niveau aujourd’hui, le niveau de l’équipe, on se dit que ce groupe a bien progressé. Et il a bien progressé parce qu’il vit bien ensemble. C’est l’atout n°1 de cette équipe, c’est un super groupe, et c’est quelque chose de très important. »

    En 2017-2018, Nîmes visera « une montée en Ligue 1 » ?  
    Bernard Blaquart a effectué un rapide bilan de la saison, vendredi, à l’issue de la victoire de Nîmes à Laval (2-1, 38e journée de Ligue 2).
    Les Crocos, 6es, échouent à 2 points du podium. S’il pointe du doigt l’état déplorable de la pelouse des Costières jusqu’en novembre, pour expliquer en partie l’exercice délicat à domicile, le technicien sudiste évoque également son ambition pour la prochaine saison. La Ligue 1 ? Il l’ambitionne comme tout le monde, mais attend fin août et la fin du mercato pour réellement définir l’objectif.
    « La pelouse ! La pelouse des Costières nous a handicapé. Jusqu’à Noël, nous n’avons pas pu jouer correctement à Nîmes. Enfin jusqu’au mois de novembre. Cela n’aurait peut-être pas changé. Mais je pense que ça a coûté quelques points, des blessés aussi. Et puis, au début de saison, il fallait peut-être digéré la saison passée. Quelques joueurs importants étaient partis. Un peu, beaucoup de maladresse sur certains matchs. On s’est créé un handicap difficilement surmontable. Mais la suite de la saison est tellement belle.
    L’an prochain ? Une montée en Ligue 1 ! Les 20 clubs qui vont démarrer le championnat vont tenter de monter en Ligue 1. Mais je vous dirai cela le 31 août, avec un effectif figé. J’aimerais garder une ossature de cette équipe. Tout va dépendre de ça. S’il faut rebâtir, reconstruire. Cette année, ça a marché, d’autres fois, ça marche moins bien, et vous faites une saison comme le Red Star."

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Lun 22 Mai - 10:23

    Nîmes :C'était beau... mais c'est cruel              

    Avec 64 points, à trois points du champion Strasbourg et à deux points du podium, Nîmes est un des meilleurs 6e de l'histoire du foot français. ça lui fait une belle jambe...
    La onzième victoire en dix-neuf déplacements, nouveau record du club en 80 ans d'histoire, n'a donc pas suffi. Les 64 points non plus. Sur les vingt dernières saisons de Ligue 2, un tel total aurait permis aux Crocos de finir sur le podium dix fois sur vingt. Une fois sur deux, donc. Mieux, aussi loin que l'on a fouillé dans les archives, Nîmes Olympique entre au panthéon des meilleurs 6es de l'histoire du football français. Toutes divisions confondues, avec Bordeaux en Ligue 1 en 2010.
    Depuis 1997, le 6e de L2 à avoir marqué le plus de points était Tours, 61 en 2009. Évidemment, ça ne consolera pas les Gardois...


    1. Des Nîmois entre fierté et regrets
    "On est déçu de ne pas monter même si on savait que ce serait difficile sur cette dernière journée. Mais on est surtout content de notre saison, résume Yan Marillat, gardien n°3 en début d'exercice devenu titulaire lors de la phase retour. On aurait presque signé pour être 15e en début de championnat. Et au final, je crois que l'on réalise la meilleure saison du club depuis longtemps..."
    Vrai : c'est la meilleure depuis 1994, quand NO avait terminé 4e de Ligue 2 l'année suivant sa descente de l'élite. Depuis, le club gardois n'avait pu faire mieux que 8e, deux fois. "On est fier de nous, assure Sada Thioub, un des hommes forts de la seconde partie de saison. On a fait une très belle saison, on a progressé, on a bien joué au ballon, on s'est régalé tous ensemble."

    NO est redevenue une équipe de haut de tableau de L2
    Leur coach, Bernard Blaquart, a "le sentiment d'être passé tout près de quelque chose d'extraordinaire. Sur nos six derniers mois, on serait promu. Sur nos dix-huit derniers aussi. Sauf qu'une saison, c'est douze mois... Mais la frustration, elle n'est pas ce (vendredi) soir. Elle est dans le début de saison (2 points lors des 5 premières journées, NDLR). Car la suite a été tellement belle..."
    Teji Savanier, le meilleur passeur de L2 (13 offrandes) souligne "la progression de l'équipe, la solidité à l'extérieur, notamment chez les gros", mais aussi "le manque de résultats chez nous en début de championnat, qui nous coûte la montée. C'est sûr que ça fait chier de finir comme ça, sur une 6e place, après une telle saison, mais si on continue avec le même groupe..."

    midi libre

    2. Et maintenant... continuer comme ça !
    Et maintenant ? Ce sont "des vacances bien méritées" pour Marillat et ses partenaires, avant une reprise fixée au 21 juin. Et après ? "J'espère qu'il y aura une suite, répond Blaquart. J'aimerais garder l'ossature de l'équipe, pour qu'elle continue à progresser. En perdant Mounié, Koura ou Cordoval l'an passé, on a mis un peu de temps à reconstruire. On n'est pas à l'abri d'un accident comme le Red Star (5e en 2016, relégué en 2017). L'exemple à suivre, c'est Dijon ou Angers, qui travaillent en profondeur, et qui ont fini 4e, 5e, 6e avant de monter."
    Marillat est sur la même longueur d'onde : "Ce serait bien de garder tout le monde et de remettre le paquet à la reprise. Et, pourquoi pas, (re) jouer la montée." L'enseignement majeur du début de l'ère Blaquart est peut-être là : Nîmes Olympique est redevenu une équipe qui gagne, et une équipe de haut de tableau de Ligue 2. Et "pour devenir un club de Ligue 1, assure le coach, mieux vaut être d'abord un gros club de Ligue 2."


    Dernière édition par Admin le Lun 22 Mai - 10:26, édité 1 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Lun 22 Mai - 10:25

    Nîmes Olympique, qui s’y frotte s’y pique!

    Une saison exceptionnelle pour les Crocos et leur groupe qui ont su être de tous les défis et faire vibrer leur public jusqu'au bout
    Ils n'accéderont pas à l'élite du football français mais les Crocos du Nîmes Olympique sont les auteurs d'un parcours fantastique en Ligue 2. Retour sur ces quelques mois de folie...


    Après avoir passé 29 saisons, heureusement pas consécutives, en Ligue 2, le Nîmes Olympique peut être fier de ses Crocos. Vaillants, solidaires, audacieux et jeunes en prime, ils nous régalent depuis deux ans maintenant. L'histoire redémarre voilà 18 mois, à la prise en main de l'équipe par le pédagogue technicien Bernard Blaquart. Revenus d'outre-tombe, les joueurs sauvent leur peau, pourtant suturée de huit points salement infectés. Cette année, après des débuts poussifs, une pelouse calamiteuse (dernière du classement en la matière), une valse des gardiens de buts et des blessures importantes voire récurrentes, les Nîmois ont tout de même su se serrer les coudes et se suppléer magistralement.
    Car oui, la plus grande satisfaction n'est peut-être pas celle du classement final... Dans le fond, une seule journée (la 34ème) passée sur le podium, c'est un peu court pour prétendre raisonnablement à la montée. Mais à Nîmes, la raison, quèsaco? Si les Crocos sont arrivés à la sixième place en pouvant espérer être champions jusqu'à l'ultime journée, c'est parce que les joueurs ont répondu à l'appel du peuple nîmois. Les 80 ans du club, les 25 ans des Gladiators et une belle histoire à vivre avec pourtant le 13ème budget de la Ligue 2 (8,5 millions d'euros).
    Le Nîmes Olympique a retrouvé sa passion? Pas sûr... Dixièmes du classement des tribunes, coincés entre Orléans et Valenciennes, les 6614 spectateurs (par forcément supporters) de moyenne pour une capacité maximale de 15788 places, n'ont pas fière allure au vu des performances de leur équipe. Mais au moins, eux, ils sont là!

    Continuons les chiffres qui font mal. Du côté du nombre de passes, l'équipe a la pire moyenne du championnat et pour leur précision, idem. Par contre, les Crocos sont ceux qui se passent le plus le ballon dans les 30 derniers mètres! Véritable ombre à mettre au bilan des Nîmois, leur dernière place au classement du fair play avec 75 avertissements et 11 exclusions. Notes à contrebalancer... Les Crocos sont seulement à la 13ème place des clubs ayant commis le plus de fautes mais ils sont surtout à la deuxième place de ceux qui les subissent le plus! Renaud Ripart et Téji Savanier sont même le podium devançant des centaines de joueurs. De quoi s'énerver un tantinet ou être légèrement susceptible, convenons-en.
    Revenons au positif, il y a de quoi dire. L'équipe termine donc sixième de la Ligue 2 avec 64 points en 38 matchs disputés. 17 victoires dont 11 à l'extérieur. 13ème à domicile avec 27 points, le bilan est compensé car les Crocos sont largement en tête du classement à l'extérieur. Quatrième attaque avec 58 buts marqués, Nîmes tire le plus au but, y compris à la maison et a le deuxième meilleur goal average du championnat. Quatrième défense avec quarante buts encaissés, Nîmes signe pourtant la plus grande série de matchs sans défaite avec 11 journées d’invincibilité entre les 19ème et 29ème journées. Aucun paradoxe.
    Toujours dans le positif, Rachid Alioui, blessé depuis deux mois, termine à la septième place des meilleurs buteurs avec 13 unités inscrites lors de neuf rencontres. Il est le sniper le plus répétitif du championnat et fait également partie du "11 type" de la saison 2016-17. Premier au palmarès des passeurs de Ligue 2, Téji Savanier a délivré 13 ballons téléguidés dont 12 sur coups de pieds arrêtés lors de 11 matchs. Un peu grâce à lui, Nîmes est l’équipe la plus performante dans ce domaine avec 20 buts marqués. Il est aussi le joueur de Ligue 2 qui a permis le plus de tirs. Un peu grâce à Bernard Blaquart aussi.... Le coach croco a été élu meilleur entraîneur de Ligue 2 et a fait revivre l'attaque nîmoise qui n'avait pas été aussi prolifique depuis 23 ans. Blaquart et Nîmes, c'est 62 matchs pour 28 victoires, Bagatelle. Sélectionné en équipe de France, le jeune Sofiane Alakouch a été la révélation de la saison. Flamboyant sur son côté droit, le latéral est le Nîmois qui a réalisé le plus de passes cette saison.
    De nombreux Crocos devraient le rester l'année prochaine. Le projet sportif du Président Rani Assaf, du directeur sportif Laurent Boissier et de l'entraîneur Bernard Blaquart a été sublimé par un groupe de copains et encadré par un staff aux qualités indéniables. Qu'on se le dise, cette belle histoire ne se termine pas là!


    Objectif Gard

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 24 Mai - 8:16

    Bilan 2016-2017 Samuel Ollivier ( BeIn Sports)
    Qu’est-ce qui t’a le plus surpris cette saison ?
    "Nîmes. Parce que partir de moins huit points la saison dernière et se sauver en février, et là cette saison où ils ne partaient pas super bien et se retrouver aux portes de la montée, c’est pas mal. Quand on voit le trophée UNFP de meilleur entraineur de Ligue 2 pour Bernard Blaquart sur BeIn, ça valait vraiment une forme de récompense, parce que faire le travail qu’il a fait sur les deux saisons, je trouve qu’on ne se rend pas bien compte."

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Ven 26 Mai - 13:18

    Bilan 2016-2017 – Nîmes va pouvoir s’appuyer sur cette saison

    Avec 64 points à l’issue de la saison de Ligue 2, le Nîmes Olympique a échoué au pied du podium, au 6ème rang. A froid, il convient de remplacer ce verbe « échouer » tant la saison du club fut une réussite. Certes, il ne montera pas en Ligue 1. Et rien ne dit que l’an prochain il y parviendra. Mais se hisser à ce niveau en quelques mois tient presque de l’exploit. Oui, le Nîmes Olympique s' est hissé au pied du podium. Par le jeu.


    Blaquart, ce n’est plus un hasard


    A Nîmes, les soirées furent riches en émotion. Et, malgré une première partie de saison ratée à domicile, le NO a joué les trouble-fêtes jusqu’au bout. Pénalisé par une pelouse indigne de la Ligue 2, le coach Bernard Blaquart n’a pour autant pas renié ses principes de jeu.
    Une méthode qui a permis à son effectif de récupérer à l’extérieur les pions laissés à la maison. Si on trace une courbe « qualité de la pelouse/ résultats du NO » on s’apercevra d’ailleurs de la logique montée en puissance au long de la saison, lorsque le terrain de jeu redevenait digne de ce nom. Après six mois fous l’an dernier pour se sauver, Bernard Blaquart entamait pour la première fois une saison complète avec un groupe professionnel. Pour quel résultat ! Une moyenne de 1,71 point/match en 57 rencontres de Ligue 2. Au-delà des chiffres, du jeu, de l’envie, une capacité à ne jamais renoncer. Car les nîmois n’ont pas été épargnés par les blessures et absences majeures cette saison. Ils ont toujours su s’en relever. S’il y a une idée du collectif à retenir en Ligue 2 cette saison, c’est bien celle du Nîmes Olympique. Au sein duquel des individualités sous-cotées comme Téji Savanier, Renaud Ripart ou encore Anthony Briançon se sont chaque semaine un peu plus révélées.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Lun 29 Mai - 8:27





    bilan France Football  









    Source : planète foot NO


    Dernière édition par Admin le Mer 14 Juin - 8:58, édité 3 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Ven 2 Juin - 8:39

    BILAN 2016-2017

    Tégi Savanier sacré meilleur passeur de Domino's Ligue 2 de la saison 2016-2017 avec 13 passes décisives

    * 2 crocos dans l'équipe-type de France Football 2016-2017 :

    Milieu : Tégi Savanier
    Attaquant : Rachid Alioui


    *2 crocos dans le Onze de la saison 2016-2017 de MaLigue2 :  

    Dans l’axe de la défense figure le nîmois Anthony Briançon qui a montré toute sa solidité. Le Croco inscrivant même six buts cette saison, sa meilleure en Ligue 2.  

    Le meilleur passeur de la division, le croco Tégi Savanier (13 avec le NO) est présent au milieu


    *Deux crocos parmi les onze espoirs révélés  en 2016-2017  de MaLigue2            
                             
    Comme chaque saison, de jeunes joueurs ont eu l’opportunité de s’inviter en équipe première en Ligue 2. Certains ne sont pas vraiment parvenus à s’imposer, quand d’autres au contraire n’ont presque plus quitté l’équipe-type en gagnant leurs places. Focus sur les 2 joueurs crocos de 23 ans ou moins qui ont brillé en 2016-2017 dans notre championnat !
                                                                                   
    Yan Marillat – Gardien – Nîmes (22 ans, 22 matchs)  Yan Marillat                                                                                  
    Il a démarré la saison comme numéro 3 dans la hiérarchie des gardiens du Nîmes Olympique. Mais après le départ de Mathieu Michel et la blessure de Gauthier Gallon, Yan Marillat a parfaitement assumé le rôle de numéro 1 jusqu’en fin de saison, ne craquant pas à la pression du sprint final dans la lutte pour l’accession. A 22 ans, l’ancien de Grenoble s’est affirmé comme un titulaire en puissance pour la saison prochaine.
                                                                                                                                   
    Sofiane Alakouch – Latéral – Nîmes (18 ans, 20 matchs)  
    Numéro 33 dans le dos, Sofiane Alakouch a intégré la formation nîmoise sans même être encore professionnel. Très vite, ses qualités de vitesse et de percussion dans le couloir droit ont poussé Bernard Blaquart à jouer la continuité avec sa pépite de 18 ans au poste de latéral. Attentif à son positionnement et très explosif dans ses interventions, le joueur formé au club s’est vraiment révélé en deuxième partie de saison. Avec la clé la signature de son contrat pro bien mérité pour le désormais numéro 29 des Crocos.


    Dernière édition par Admin le Mer 14 Juin - 9:03, édité 5 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Mar 6 Juin - 9:17

    BILAN 2016-2017    

    Budget/place finale, le classement de la Ligue 2 : Nîmes 6e avec le 13e budget de Ligue 2 !

    Chapeau donc  à Nîmes, 6e de Ligue 2 avec le 13e budget.


    Bilan : le coût du point par club de Ligue 2 en 2016-2017 : Nîmes 2e

    L’Amiens SC et le Nîmes Olympique sont logiquement en tête, avec une position sportive de haut de tableau pour des budgets proches des plus petits.
                                                                     
    Le classement des affluences de Ligue 2 : Nîmes 10e                                                                              
    Cette année, l’affluence dans les stade a sensiblement augmenté par rapport à l’exercice précédent. Mais sans Bollaert-Delelis et La Meinau, respectivement les antres de Lens et de Strasbourg, elle aurait été bien moins. On remarquera que, l’an prochain, la L2 perd trois affluences parmi les 10 de la saison (Strasbourg, Amiens, Troyes). La L2 aura droit à trois clubs corses, dont les deux Ajaccio, qui rassemblent à peine 5 000 personnes… Bastia ne devrait pas permettre de dépasser la barre des 10 000. Lanterne rouge, mais dans un stade Marcel Verchère encore petit, Bourg-en-Bresse.                                                                                      
    Nîmes est 10e au classement des affluences de la Domino's Ligue 2.                                                  
    A noter que la moyenne de 151 000 personnes dans chaque stade atteint à peine 50% de la capacité commerciale totale…                                                                                                                            
    1. Lens : 28 996
    2. Strasbourg : 17 013
    3. Reims : 10 403
    4. Sochaux : 9 504
    5. Brest : 8 042
    6. Valenciennes : 7 905
    7. Amiens : 7 897
    8. Le Havre : 7 791
    9. Troyes : 7 230
    10. Nîmes : 6 606
    11. Auxerre : 6 077
    12. Red Star : 4 945
    13. Laval : 4 917
    14. Tours : 4 548
    15. Orléans : 4 262
    16. Niort : 3 705
    17. Clermont : 3 280
    18. GFC Ajaccio : 3 074
    19. AC Ajaccio : 2 744
    20. Bourg-en-Bresse : 2 493

    Le classement des diffusions en Ligue 2 : Nîmes 14e  

                               
    Le Nîmes Olympique, souvent synonyme de jeu offensifs et de buts, pointe seulement au 14e rang, avec trois diffusions !  



    Dernière édition par Admin le Mer 14 Juin - 8:13, édité 5 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 14 Juin - 7:22


    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 14 Juin - 8:26

    STATS OFFICIELLES DE LA LFP SAISON 2016-2017












    Anthony Briançon

    Contenu sponsorisé

    Re: BILAN SAISON 2016-2017 DES CROCOS

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 23:58