NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Jeu 1 Juin - 7:04

    NÎMES OLYMPIQUE - Fin de la crise : passage réussi devant la DNCG, Yvan Lachaud à la manœuvre

    Le Nîmes Olympique était entendu ce jour à 16h00 par la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG). Après la crise du début de semaine, tous les amoureux du club étaient en stress. Ce soir, par la voie d'un communiqué, le club confirme qu'à l’issue de l’audition, la DNCG a notifié au Nîmes Olympique l’absence totale de mesure. On ne connaît pas encore l'étendue de l'accord de la nouvelle convention entre la société et l'association Nîmes Olympique mais les deux présidents semblent être tombé d'accord.
    Ce que nous pouvons vous révéler ce soir, selon nos informations, c'est la prise en main en coulisse du dossier par Yvan Lachaud. "Je me suis battu pendant plusieurs jours pour trouver une solution" nous confie le Président de l'Agglo de Nîmes. Hier après-midi, il a pris l'initiative d'organiser une réunion de conciliation entre les deux protagonistes, Rani Assaf, le président de la Sté Nîmes Olympique et l'Association en charge de la section amateur présidée par Gérard Di Domenico. De 22h jusqu'à une heure du matin, Yvan Lachaud est parvenu à faire entendre raison aux deux hommes. Toujours selon nos informations, ce sont deux avenants à la convention proposée initialement par le président du Nîmes Olympique qui ont été rajouté. "Nous étions dans une situation impensable, nous ne pouvions pas nous rendre à la DNCG en étant divisé. Pour les Nîmois, je devais trouver une solution" conclu rassuré le président de Nîmes Métropole.
    Le club Nîmois sera donc bel et bien en Ligue 2 l'année prochaine. A présent, place au recrutement. Ouverture du mercato le 8 juin prochain et comme nous le confiait Laurent Boissier, directeur sportif du Nîmes Olympique ce matin encore : "Toutes les informations sorties dans la presse jusque là concernant le recrutement sont des fantasmes. Je ne ferais de déclaration officielle qu'à partir de cette date. Pour le moment, nous travaillons pour avoir la meilleure équipe l'année prochaine."
    Edité : Par la voie d'un communiqué à cet instant, l'association Nîmes Olympique présidée par Gérard Di Domenico fait savoir que "Le président n’avait pas souhaité répondre à chaud aux attaques et avait préféré trouver une solution pour sortir le club par le haut."
    "Après une saison sportive mémorable, notre club avec son histoire, son parcours, ses valeurs, ne pouvait pas se retrouver relégué pour des raisons administratives. L’ambition est une chose, le chantage en est une autre. La version initiale imposée par la direction du club ne pouvait pas être acceptée en l’état par le conseil d’administration de l’Association. Nous ne pouvions pas réduire l’Association Nîmes Olympique à la pratique d’un football d’éveil qui imposait de retirer à notre structure les U 14 et les U 15 et plus généralement toute pratique du football à 11. Une conciliation a été proposée par Yvan LACHAUD, Président de Nîmes Métropole, en lien avec Yannick LIRON, expert-comptable de notre association, lors de cette réunion le comité de gestion de l’Association et Rani ASSAF ont validé la nouvelle convention qui contient des avancées pour le club. Alors que notre association vient de fêter sa 80e bougie, le Nîmes Olympique a été et reste encore un exemple dans le football. Sur le fond le projet sportif de Rani ASSAF mérite d’être développé. Le comité de gestion de l’Association a souhaité faire prévaloir la raison, le droit et le dialogue. Conjuguer les efforts de tous, les salariés du club, les centaines de bénévoles, sera l’unique voie à emprunter pour conserver les valeurs du NO. Prendre en otage tout un club ou une ville n’est pas la bonne manière pour faire valoir ses droits. L’intérêt suprême du NO doit être placé au-dessus de toutes autres considérations et les défis qui se posent ne peuvent être relevés que si nous restons unis comme les cinq doigts de la main. M. ASSAF peut compter sur le soutien des membres de l’Association pour l’accompagner dans ses projets et nous entendons jouer notre rôle dans le futur. C’est ensemble que tous les problèmes peuvent être réglés par la voie du dialogue et du consensus."

    Objectif Gard

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Jeu 1 Juin - 7:07

    Le site du NO communique :

    Le Nîmes Olympique était entendu ce jour (mercredi) à 16h00 par la Direction Nationale de Contrôle de Gestion (DNCG).

    A l’issue de l’audition qui s’est tenue aujourd’hui, la DNCG a notifié au Club l’absence totale de mesure.

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Jeu 1 Juin - 7:16

    Nîmes olympique : passage réussi devant la DNCG

    Tout est bien qui finit bien. Après un conseil d'administration houleux lundi soir, les sections amateurs et professionnelles ont trouvé un terrain d'entente en signant une convention commune. Résultat : le passage devant la DNCG, le gendarme financier, s'est passé sans problème.
    Le président de Nîmes Olympique (pro) Rani Assaf avait menacé de ne pas se présenter ce mercredi devant la DNCG (Direction nationale de contrôle de gestion) qui devait examiner les situations financières de l’ensemble des clubs français pour valider une montée, un maintien, un recrutement. Il souhaitait tout gérer jusqu’aux équipes des moins de 14 ans. L’Asso (amateurs) affirmait que la convention proposée par Assaf est contraire à la loi.
    Le deuxième point de désaccord portait sur le souhait de Roni Assaf de racheter le nom ‘’Nîmes Olympique’’ afin de devenir propriétaire du nom en plus des pros, des amateurs, des terrains d’entraînement de La Bastide et même du stade des Costières qu’il souhaite racheter. Les deux présidents ont finalement trouvé un terrain d'entente, qui n'a pas été dévoilé mais l'essentiel est là, le passage devant la direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi après-midi n'a posé aucun problème.  Nîmes olympique jouera donc bien en ligue 2 la saison prochaine sans contrainte budgétaire. A partir du 9 juin, elle va pouvoir recruter.

    source : Fance 3-Occitanie

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Jeu 1 Juin - 8:27

    Nîmes : La DNCG a tranché (off.)

    Comme nous l'avons largement évoqué sur Foot-National, les dernières heures auront été particulièrement tendues du côté du Nîmes Olympique. Du fait d'un problème de convention entre le secteur professionnel et l'association, les Crocos risquaient une relégation en CFA.
    Finalement, alors que la fameuse convention a bien été signée, la DNCG a officiellement donné son feu vert au club gardois. Une vraie bonne nouvelle pour Nîmes qui restera donc bien en Ligue 2 la saison prochaine.

    Foot National.com


    DNCG : FEU VERT POUR LE NÎMES OLYMPIQUE
    Dans le cadre de l’examen de la situation du Club au titre de la saison sportive 2017-2018 à venir, la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels n'a pris aucune mesure restrictive  ce mercredi après-midi.  Place au mercato estival !

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Jeu 1 Juin - 10:26


    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Jeu 1 Juin - 10:44

    Nîmes valide son passage devant la DNCG                    
                 
    1 Juin 2017 - Secoué par une crise interne à l’issue de la belle saison 2016-2017, le Nîmes Olympique avait un temps craint de ne pouvoir s’aligner en Ligue 2 faute d’accord sur la convention entre la section amateur et la section professionnel du club. Finalement, les deux parties ont réussi à s’entendre, et le club gardois a dans la foulée convaincu la DNCG sur ses comptes. Ce mercredi, le gendarme financier du football a notifié l’absence de mesure à l’encontre des Crocos à l’issue de son audition. On retrouvera donc bien la bande à Bernard Blaquart la saison prochaine en Ligue 2, et le mercato va pouvoir se dérouler normalement. Forcément une bonne nouvelle pour le club, ses salariés, et ses supporters.
                                                                                     
    *La cession de la marque NO à la SASP annoncerait donc l'arrivée prochaine d'un nouveau logo.    

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Ven 2 Juin - 7:49

    Ligue 2 : Nîmes Olympique repart de zéro

    Pendant que les Costières se refont une beauté, le club repart sur des bases saines. Aucune sanction n'a été retenue contre le club Croco, qui a présenté des comptes équilibrés... et la fameuse convention signée devant la DNCG, mercredi.

    Des bureaux de Rani Assaf à Montpellier aux bureaux de la DNCG (direction nationale du contrôle de gestion) à Paris, il s'est écoulé exactement quinze heures. D'une heure du matin à 16 heures. Très sombre en début de semaine, après un conseil d'administration de la section amateur (Asso) qui avait mal tourné, l'horizon de Nîmes Olympique s'est éclairci au fil de la journée de mercredi. Récit.

    1. La réunion secrète des leaders de l'asso
    Dans la nuit de mardi à mercredi, deux hommes ont joué un rôle important dans le règlement du conflit sur la convention régissant les droits et les devoirs des sections pro et amateur. Convention indispensable à la pérennité du club et à son inscription en championnat professionnel. Ces deux médiateurs, ce sont un journaliste gardois, Jean-Jacques Bourdin, parrain du club, et un politique, président de la communauté d'agglo Nîmes Métropole, Yvan Lachaud. Tandis que le premier incitait Rani Assaf, le PDG des Crocos, à assouplir sa position ; le second était à l'initiative (avec Yannick Liron, ex-joueur nîmois devenu expert-comptable) d'une réunion secrète entre leaders de l'Asso. Mardi à 22 h. Objectif : étudier la nouvelle proposition d'Assaf et les deux avenants à sa convention initiale. Les deux concessions ? Laisser les catégories U14 et U15 à l'Asso pour au moins deux ans, et ajouter des clauses à la cession de la marque Nîmes Olympique (que la section pro achète 75 000 € avec la volonté de mieux l'exploiter), qui reviendrait automatiquement à la section amateur en cas de dépôt de bilan de la SASP (société anonyme sportive professionnelle), par exemple. A 1 heure du matin, le comité de gestion de l'Asso accepte la nouvelle convention de Rani Assaf, la précédente ayant été rejetée lors du fameux CA de lundi. Selon les parties, le comité de gestion a le pouvoir de la signer sans repasser par un conseil d'administration.

    2. Di domenico signe, Perez démissionne
    Mercredi matin, le président de l'Asso, Gérard Di Domenico, quitte Nîmes, direction Paris, avec la convention signée. Rani Assaf se rend aussi dans la capitale, et les deux hommes se retrouvent, unis (qui l'eut cru ?) devant la DNCG. Mais au sein de l'Asso, l'union a, elle, volé en éclats. Robert Perez, ancien vice-président désormais délégué auprès du président, ne décolère pas. "Je ne suis pas d'accord avec la décision prise par certains représentants de l'Asso lors de cette réunion confidentielle. J'ai refusé d'y assister. Et de signer la convention rédigée par le seul M. Assaf. Il a été brutal devant nous, a tenté de retourner nos représentants. Et dans deux ans, si l'on n'est pas bons, il va vouloir récupérer les U14 et les U15 ? Comme si on ne savait pas les gérer, alors que certains à l'Asso sont là depuis les années 1980... Et lui céder la marque pour 75 000 €, soit 5 000 € par an (la convention est signée pour 15 années, NDLR) c'est scandaleux. On avait déjà fait des efforts, et il faut savoir que l'on ne serait jamais allé au bout du bras de fer. Il était hors de question de faire tomber la section pro !"
    Logiquement, Robert Perez a donné sa démission. Mais devant le soutien affiché par ses collègues administrateurs, les bénévoles et les éducateurs, il se donne finalement le temps de la réflexion. L'idée étant, au sein de l'Asso, d'être un contre-pouvoir au tout puissant Rani Assaf. Il en faut, parfois.

    3. Sections amateur et pro réunies à la DNCG !
    Trois hommes et un coup fin : MM. Di Domenico, Assaf et l'expert-comptable de la SASP ont présenté les comptes... et la convention signée, que la DNCG n'a pas manqué de photocopier. "L'exercice a été périlleux mais, apparemment, d'autres clubs ont des soucis avec cette convention, car elle engage les clubs pour 10 ou 15 ans", nous a confié Rani Assaf.

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Lun 12 Juin - 7:22

    Nîmes : le programme de reprise se précise

    Après une saison 2016-2017 palpitante, avec la lutte pour la montée en Ligue 1 jusqu’à la dernière journée, le Nîmes Olympique va devoir se replonger dans le quotidien de la Ligue 2 bientôt. Les joueurs ont rendez-vous le mercredi 21 juin pour la reprise de l’entraînement sous la houlette de Bernard Blaquart, et deux stages sont programmés : le premier en Espagne à Peralada du 26 juin au 2 juillet, et le second à Albertville du 16 au 21 juillet. D’autre part, Midi Libre a présenté ce qui devrait être le planning des matchs amicaux, au nombre de quatre :

    -Peralada (Espagne) – Nîmes le 29 juin pendant le stage
    –Nîmes – Gazélec le 8 juillet à 17h30 à Langlade ou Vergèze
    –Nîmes – Toulouse (L1) le 13 juillet à 18h30 à l’Union
    -Grenoble (N1) – Nîmes le 21 ou 22 juillet au Stade des Alpes


    Source : Midi Libre

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 14 Juin - 9:53

    Nîmes présente son nouveau logo
    le 14/06/2017

    Le Nîmes Olympique a présenté ce mercredi son nouveau logo sur les réseaux sociaux.
    Il « marie la modernité d’un design épuré avec nos traditions en conservant les éléments forts de notre identité tels que le crocodile et les lauriers. »
    "Avec vous, les amoureux du Club, nous sommes résolument tournés vers l'avenir : notre projet est de redonner au Nîmes Olympique sa place parmi l'élite du football français."
    Sixième de Ligue 2 à l’issue de la 38e journée lors de la saison écoulée, Nîmes pouvait encore accéder à l’élite lors des ultimes rencontres, mais devait compter sur des contre-performances de ses concurrents, qui ne sont pas arrivées.






    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 14 Juin - 12:51

    Le nouveau logo de Nîmes Olympique fait débat

    Le nouveau logo de Nîmes Olympique ne fait pas l'unanimité auprès des supporters. Une pétition a même été lancée.
    Le nouveau logo de Nîmes Olympique est sorti : "Il marie la modernité d'un design épuré avec nos traditions en conservant les éléments forts de notre identité tels que le crocodile et les lauriers. Avec vous, les amoureux du Club, nous sommes résolument tournés vers l'avenir : notre projet est de redonner au Nîmes Olympique sa place parmi l'élite du football français...". Voilà comment Nîmes Olympique a annoncé la nouvelle, sur son site, ce jeudi 14 juin au matin.
    Sur les réseaux sociaux c'est une autre affaire. Il y a les supporters des crocos grande gueule : "rendez-nous notre logo", "Moche, j'aime pas"... Les résignés : "Faudra s'y faire"... Et ceux qui apprécie "le petit look vintage".
    "Le design est complètement raté", Les Gladiators
    Dans le camp des supporters mécontents : une pétition a même été été lancée par Les Gladiators pour retrouver l'ancien logo. Selon eux, "le design est complètement raté. Le dessin est un mélange de ringardise et d'amateurisme. En changeant radicalement le graphisme du logo, le club passe outre 80 ans d'existence. Et le choix de ce logo a été fait dans le secret total, sans même avertir les supporters, qui sont eux aussi garants de l'identité et de l'histoire du club". Ils demandent "que cette parodie de logo disparaisse aussi vite qu'elle est arrivée, et que si changement il doit y avoir, qu'il soit réalisé en concertation avec les supporters".


    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Lun 19 Juin - 8:50

    NÎMES OLYMPIQUE Le logo de toutes les passions

    Le Nîmes Olympique présente son nouveau logo. Loin de l'écusson connu, le nouvel attribut des Crocos ne plaît pas à tout le monde...
    Changer un logo, c'est un peu changer les murs de sa maison. En tout cas, il y a de quoi être chamboulé. Le Nîmes Olympique, pleinement repris en main il y a quelques mois (12 exactement) par Rani Assaf son président, est en plein mutation. Après deux saisons sportives extrêmes pour autant de réussites, les changements se poursuivent et offrent un nouvel avenir au club né en 1937. Depuis 1970, l'emblématique logo n'avait pas évolué (et jusque là, lres retouches furent minimales). Cependant, dans ce nouvel emblème, les anciens retrouveront l'allure de l'antique sigle du SCN (ancêtre du Nîmes Olympique).
    Car c'est bien l'année de ses 80 ans que la nouvelle présidence du club souhaite changer la donne et en renouveler l'image. "Ce logo marie la modernité d’un design épuré avec nos traditions en conservant les éléments forts de notre identité tels que le crocodile et les lauriers. Avec vous, les amoureux du Club, nous sommes résolument tournés vers l’avenir: notre projet est de redonner au Nîmes Olympique sa place parmi l’élite du football français" pouvait-on lire sur le site Internet du club. Même la page Wikipedia est actualisée! Un peu de passé surligné d'une touche moderne en somme.
    Une place parmi l'élite est-elle forcément en lien avec un simple logo, imagerie futile d'un club qui par ce biais représente souvent les typicités de sa ville ou de son histoire? Certainement pas. Peut-on vendre plus de produits dérivés pour augmenter les recettes dudit club? Certainement pas. Alors pourquoi ce changement? Nul ne sait. Dans tous les cas, les nostalgiques de l'ancien logo se mettent en marche et lancent des pétitions et des bons mots sur les réseaux sociaux. Un pétition lancée il y a quelques heures rassemble près de 1000 personnes qui veulent remettre l'ancien logo sur le devant de la scène.
    Les "problèmes" relevés par cette pétition. "Le design est complètement raté. Ce dessin nous évoque exactement le contraire : un mélange de ringardise et d’amateurisme" ou encore, "Le choix de ce logo a été fait dans le secret total, sans même avertir les supporters, qui sont eux aussi garants de l’identité et de l’histoire du club". a vous de voir!

    objectif Gard

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Lun 19 Juin - 12:41

    Ligue 2 - Nîmes
    Le nouveau blason du Nîmes Olympique ne passe pas auprès des supporters


    La direction du Nîmes Olympique (Ligue 2) a décidé de changer le logo du club la semaine dernière. Le résultat est loin de faire l'unanimité auprès des supporters.


    À l'issue d'une belle saison en Ligue 2 qui a vu le club terminer sixième à deux points du podium, Nîmes a changé de logo cet été. Mercredi dernier, le club présentait son nouveau blason, qui «marie la modernité d'un design épuré avec nos traditions en conservant les éléments forts de notre identité tels que le crocodile et les lauriers», comme il l'est écrit sur le site officiel du NO.

    Mais voilà, les supporters ne sont pas tous fans du nouveau design. Une pétition en ligne a été lancée pour conserver le logo historique du club. Elle dénonce un «design complètement raté», «un mélange de ringardise et d'amateurisme» et le fait que les supporters n'ont pas été consultés sur ce projet. Plus de 1300 personnes ont déjà signé cet appel.

    Lundi, le principal groupe de supporters, les GN 91, a publié une lettre ouverte au président Rani Assaf. «Nous avons tenté, tant bien que mal, de prendre un peu de recul sur l'arrivée d'un nouvel emblème à la proue du navire Nîmes Olympique. Mais désolé, il n'y a rien à faire, ça ne passe pas. Et il y a de grandes chances pour que ça ne passe jamais, est-il écrit. (...) Bien au-delà d'un simple objet graphique, (le blason) rassemble sous une même bannière tous les acteurs du club : les supporters, les joueurs, le staff, la direction, les anciens, les nouveaux ... C'est la raison pour laquelle nous attachons tant d'importance à notre logo historique, que la France du football reconnaît d'un coup d'œil depuis 80 ans, et sa disparition brutale et unilatérale nous terrifie.»


    France Football

    Une pétition et un courrier au président nîmois pour supprimer le nouveau blason de Nîmes
    lundi 19 juin

    Les supporters nîmois ont décidé de faire porter leur voix.

    Après une saison plutôt réussie en Ligue 2, le Nîmes Olympique a changé de logo cet été. Le club a en effet présenté mercredi dernier un nouveau blason qui « allie la modernité d'un design épuré et nos traditions en conservant les éléments forts de notre identité... »

    Beaucoup de blabla pour dire qu'ils n'ont laissé qu'une tête du croco avec un ballon dans la gueule entourée de lauriers au lieu du reptile complet comme c'était le cas avant.
    Le design n'a en tout cas pas plu à une bonne partie des supporters du club qui dénoncent « un design complètement raté » et un « mélange entre ringardise et amateurisme » .
    Ce qui ne leur plaît pas, c'est surtout de ne pas avoir été consultés par le club.
    Une pétition a même été mise en ligne pour conserver le logo historique et rassemble plus de 1300 signataires. Un groupe de supporters, le GN 91, a aussi envoyé une lettre à Rani Assaf, le président nîmois, pour dénoncer le nouveau blason.


    So Foot


    Dernière édition par Admin le Mar 20 Juin - 8:38, édité 1 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 21 Juin - 13:06

    Tempête autour du nouveau logo de Nîmes Olympique

    Depuis ce mercredi matin, le Nîmes Olympique a un nouveau logo. Le crocodile est toujours présent : il tient dans sa bouche un ballon, mais ce nouvel emblème ne fait pas l'unanimité auprès des supporters.
    Les Nîmois sont bien connus pour être ce qu'on appelle dans le Gard des "réboussiers", des râleurs invétérés, leur réaction face au nouveau logo du Nîmes Olympique confirme la règle. Le club l'a posté sur les réseaux sociaux ce mercredi matin.
    Il n'y a pas eu de présentation officielle, les supporters l'ont donc découvert par surprise et ils n'approuvent pas du tout le choix du club. C'est ce post sur le compte du club qui provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux. Les supporters les plus mécontents ont même lancé une pétition intitulée : "Rendez-nous notre blason historique" . Elle avait déjà recueilli près de 500 signatures en quatre heures à la mi journée ce mercredi. Un dessin d'enfant de maternelle ou de primaire !
    Pour Guillaume Navarro porte-parole des Gladiators ce nouveau logo est une catastrophe : "Il veut symboliser la modernité et l'ambition et, selon nous, il symbolise tout l'inverse c'est à dire l'amateurisme et la ringardise". Les Gladiators demandent "le retrait de ce logo, et si le club veut le changer, il faut qu'il le fasse en concertation avec les supporters".
    Même son de cloche du côté de Nemausus 2013, le groupe de supporters du Gard rhodanien. Leur président trouve ce logo à la limite du ridicule : "on dirait un dessin sorti d'une école maternelle ou fait par un enfant d'école primaire" s'égosille Cyrille Roure. "Nous supporters, nous ne retrouvons pas dans ce logo ; c'est comme si on avait perdu notre identité" !
    Ce logo c'est donc une tête de crocodile qui tient dans sa bouche un ballon, la tête est entourée d'une couronne de lauriers et la date "1937" rappelle l'année de naissance du club. Si certains le trouvent plutôt sympathique d'autres n'hésitent pas à le critiquer.
    Les clubs de supporters sont en fait mécontents car ils auraient aimé une éventuelle consultation, pouvoir émettre un avis. Le club visiblement n'avait pas l'intention d'en parler. L'allure du nouveau logo est resté secrète jusqu'à ce mercredi matin.
    Sur son compte twitter le Nîmes Olympique de son côté ne met en avant que les messages positifs et remercient les supporters qui semblent apprécier ce nouvel emblème.

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mar 27 Juin - 13:21

    Bernard Blaquart : "Faire encore grandir le club"


    Bernard Blaquart : "Il faut attendre que notre effectif soit fixé pour afficher des objectifs."

    Alors que les Crocos ont repris le chemin des terrains d'entraînement ce vendredi, l'entraîneur Bernard Blaquart fixe l'objectif : surfer sur la dynamique du dernier exercice pour continuer à aller de l'avant.

    Alors que ses joueurs, après deux jours de tests médicaux, ont retrouvé le terrain ce vendredi matin à La Bastide, l'entraîneur croco Bernard Blaquart, qui a rechargé ses accus aux Cyclades et sur la côte atlantique, s'est confié à Midi Libre. Entretien.

    Nîmes Olympique devrait-il aujourd'hui être en Ligue 1 ?
    Je ne me dis pas ça. Il nous a manqué trois fois rien pour réussir quelque chose d'énorme mais ce n'est pas comme si on s'était écroulé sur la fin. Il n'y a pas de regret à avoir parce que j'ai le sentiment qu'on a réalisé une saison remarquable avec une deuxième partie de championnat exceptionnelle.

    Craignez-vous un brutal retour sur terre ?
    On s'était posé la même question la saison dernière après l'extraordinaire parcours qui nous avait permis d'accrocher le maintien. On pensait que la suite serait compliquée, et on peut penser la même chose aujourd'hui mais, finalement, cela n'a pas été le cas. Je suis donc plutôt dans l'idée de profiter de cette dynamique pour continuer à grandir.

    "Début septembre, on sera en mesure de dire quel rôle on est capable de jouer. Aujourd'hui, le plus important, c'est le recrutement"

    Grandir jusqu'à se retrouver en L1 ?
    On ne peut pas dire qu'on joue la montée. Quand je dis grandir, je pense au club dans son ensemble, pas uniquement au volet sportif. C'est aussi au niveau des structures et des compétences que Nîmes Olympique doit encore grandir et se professionnaliser.

    Sportivement, quels sont vos objectifs ?
    Il faut attendre que notre effectif soit définitivement fixé pour se prononcer. Début septembre, on aura disputé cinq matches de championnat plus un ou deux de coupe de la Ligue. Là, on sera en mesure de dire quel rôle on est capable de jouer. Aujourd'hui, le plus important, c'est le recrutement.

    Deux joueurs, justement, sont déjà arrivés...
    C'est bien parti, je suis satisfait des premières recrues. Valdivia, qu'on avait déjà failli avoir l'an passé, est un milieu technique qui va nous amener sa taille, son abattage et son expérience. Bozok, qui arrive plein d'humilité, c'est plus un pari sur l'avenir. Il ne connaît pas la L2 mais on ne finit pas meilleur attaquant de National par hasard. Sa marge de progression est importante. Deux ou trois autres recrues arriveront encore. Un milieu offensif de couloir, gaucher de préférence ; un défenseur central ; et ce que j'appellerai la bonne occasion, à saisir au mois d'août selon les besoins qu'on aura pointés. Étant entendu que le milieu et le défenseur sont importants et indispensables pour équilibrer l'effectif. Si, en plus de ces quatre ou cinq nouveaux, on garde tous nos joueurs majeurs, on aura bien travaillé.

    "L'objectif sera d'avoir des joueurs proches l'un de l'autre pour pouvoir s'appuyer sur deux équipes types dans deux systèmes de jeu différents, le 4-4-2 et le 4-3-3"

    Il y a aussi les cinq jeunes du centre que vous avez convoqués...
    Qu'ils s'entraînent avec le groupe pro, c'est une logique sportive, sinon ce n'était pas la peine de les faire signer stagiaire. Ils sont de la promotion 98, qui est une bonne promotion. Alakouch en fait partie. Le but, c'est qu'ils suivent son exemple. On estime qu'ils ont une chance de passer pro, on va voir maintenant s'ils peuvent franchir ou pas le dernier cap. À eux de tout faire pour rester dans le groupe.

    Dans le jeu et l'expression de votre équipe, quelles améliorations aimeriez-vous apporter ?
    Il faut conserver notre dynamisme, notre souci constant d'aller vers l'avant. Cette générosité, cet élan, pas question de les réfréner. Mais il faudra afficher plus de maîtrise, progresser dans nos choix de jeu et aussi en terme d'efficacité. Si on avait l'équipe qui tirait le plus souvent (14,5 fois en moyenne par match, NDLR), on n'était pas celle qui marquait le plus. Améliorer notre pourcentage de buts marqués par rapport à nos tentatives (il était de 10,3 % l'an passé, 11e rang de la L2, NDLR) sera une nécessité. Avec notre effectif, limité mais tout le monde aura la possibilité de s'exprimer s'il est prêt, l'objectif sera d'avoir des joueurs proches l'un de l'autre pour pouvoir s'appuyer sur deux équipes types dans deux systèmes de jeu différents, le 4-4-2 et le 4-3-3 qu'on a utilisé avec bonheur lors de la deuxième partie de saison.

    Que pensez-vous du nouveau logo de Nîmes Olympique ?
    C'est toujours bizarre et surprenant de changer un emblème historique, ce qui peut parfois choquer au début. Concernant le nouveau design, beau ou pas, je n'ai pas de commentaire à faire.


    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mar 27 Juin - 13:46

    Polémique du nouveau blason du Nîmes olympique : les supporters se mobilisent
    mardi 27 juin 2017
    Pour protester contre le nouveau blason de leur club, deux groupes de supporters du Nîmes Olympique appellent au boycott des abonnements. Après les protestations des supporters qui ont suivi l'annonce d'un nouveau blason par la direction du Nîmes olympique, une réunion entre les deux parties s'est tenue vendredi dernier. Réunion qui n'a abouti à aucun accord puisque le président Rani Assaf a maintenu le nouveau blason pour cette saison, avant d'en rediscuter éventuellement l'été prochain.
    Deux groupes de supporters, les GN 91 et Nemausus 2013, ont donc appelé à boycotter la campagne d'abonnements qui a débuté ce lundi «ainsi que tous produits marketing (maillots, écharpes, goodies...) sur lequel cet horrible logo apparaîtra. D'autres actions suivront et sont déjà envisagées dans les prochaines semaines... à moins que la direction du Nîmes Olympique revienne à la raison.»

    Source : l'équipe

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mar 27 Juin - 14:04

    Bonne fête à tous les musulmans

    Fête de la fin du Ramadan
    Dimanche en France
    Lundi à la Réunion

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mar 27 Juin - 14:15

    Mais au fait, ils veulent dire quoi ces blasons ?
    Ils sont les premiers repères de l'identité visuelle des clubs et ont généralement une place de choix sur tous les maillots. Qu'ils soient moches, magnifiques, compliqués ou au contraire simplistes, les blasons ont tous des petites histoires à livrer.
    Nîmes Olympique
    Dans l'imaginaire collectif, crocodiles et palmiers sont plus souvent liés à l'Égypte et au bord du Nil qu'au Gard et à Toifilou Maoulida. Pourtant, les joueurs du Nîmes Olympiques évoluent bel et bien avec un crocodile comme emblème. Comme c'est souvent le cas, le blason du club reprend certains éléments des armoiries de la ville. Et comme c'est encore plus souvent le cas, il faut remonter loin, très loin, pour espérer comprendre ce que viendrait faire un crocodile dans le Sud de la France. En 31 avant J.-C. (non, pas Jean-Christophe Rouvière, mais Jésus-Christ), Octave écrase la flotte égyptienne d'Antoine et Cléopâtre à Actium et s'ouvre la voie vers la tête de l'Empire. Comme il était coutume de le faire à l'époque, les soldats victorieux de cette campagne se voient donner des domaines à Nîmes. Pour célébrer la victoire, ceux-ci font frapper des pièces de monnaie d'un crocodile et d'un palmier surmonté d'une couronne de lauriers. Quelques années plus tard, en 1535, François Ier, encore lui, donne la permission aux Nîmois d'utiliser ces éléments pour les armoiries de la ville. Alors, lorsqu'en 1937, le Nîmes Olympique est fondé pour succéder au Sporting, c'est tout naturellement que le crocodile devient l'emblème du club. Le rouge et le blanc étaient eux les couleurs du Sporting. Dans le fond, même s'ils subissent quelques moqueries, les Nîmois peuvent s'estimer heureux : ils auraient pu s'appeler les palmiers, ce qui est bien plus ridicule.


    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 28 Juin - 7:56

    Daniel Romeo : "Nîmes reste dans mon cœur"  

    L'Argentin, dernier entraîneur à avoir fait monter les Crocos en Ligue 1, était de passage dans la préfecture gardoise. Entretien. Midi Libre                                                                                    
    "J'ai vu et j'ai mangé avec le dernier entraîneur qui a fait monter Nîmes en Ligue 1. C'est peut-être un signe..." Jérôme Arpinon espère que celui dont il est actuellement l'adjoint, Bernard Blaquart, sera un jour le successeur de Daniel Romeo.                                                                                
    Il y a deux semaines, Jérôme a partagé un déjeuner avec le technicien argentin, qui était de passage dans la préfecture gardoise. L'occasion pour le Sud-Américain de manger avec quelques-uns de ses anciens joueurs, comme Fred Arpinon, Lionel Perez ou Aziz El Ouali, qui a accueilli tout ce joli monde dans son restaurant nîmois “L'éveil des sens”. De saluer la famille Vaillant, Jean-Pierre étant à l'époque le directeur administratif de la section pro du club. Et de loger à l'hôtel Imperator, comme au bon vieux temps. “C'est là que l'on faisait nos mises au vert”, se souvient Romeo.  
                                                                                                                               
    1990 - 1991 : remontée en D1                                                                                              
    C'était en 1990 et 1991. Le tandem Michel Mézy - Toni Sauli (patron de Catavana) était ambitieux, et avait fait venir deux internationaux argentins (le champion du monde Cuciuffo et Ponce) et coach Romeo. La première saison fut celle de la remontée en D1. La deuxième fut celle de la décadence, avec un recrutement clinquant (Cantona, Vercruysse, Ayache, etc) qui n'apporta qu'une 15e place au bout d'un exercice que n'acheva pas Romeo, limogé à l'automne.Ce qui ne l'empêche pas de garder un souvenir ému de Nîmes. Il nous l'a dit par téléphone, depuis Madrid où il faisait escale avant de regagner l'Argentine. Entretien exclusif. Et dans un français qu'il n'a que pas perdu !                                                                                                      

    Bonjour Daniel...
    Comment ça va ? ça fait longtemps que je n'ai pas parlé avec un journaliste de Midi Libre ! C'est vraiment un plaisir.                                                                                                    

    Depuis quand n'étiez-vous pas venu à Nîmes ?
    En général, je viens une ou deux fois par an en Europe. Mais à Nîmes, cela faisait 7 ans. J'ai revu quelques joueurs de l'époque, des dirigeants, le stade des Costières, c'était beaucoup d'émotions. J'ai vécu plein de bonnes choses ici.                                                                                    

    Que devenez-vous ?
    J'ai supervisé pendant plusieurs années les sélections de jeunes d'Arabie Saoudite. Aujourd'hui, je suis directeur sportif d'Estudiantes de La Plata, en Argentine. Je travaille avec Juan Sebastian Veron (ex joueur de Manchester United et de l'Inter Milan), qui est président. Et j'ai une entreprise agricole avec mon fils, avec des milliers de têtes de bétail, à Tandil. J'ai beaucoup de vaches (rires) ! Mon fils me dit d'ailleurs d'arrêter avec le football... J'ai 66 ans, mais j'aime trop ça !                                                                                                            

    Suivez-vous les résultats de Nîmes Olympique ?
    Bien sûr ! Avec internet. Il leur a manqué deux points pour monter cette année. On m'a dit qu'il y avait beaucoup de regrets à avoir sur le match contre Auxerre (0-1). On m'a dit aussi que l'équipe était jeune, qu'elle marchait bien. En recrutant deux ou trois joueurs expérimentés, elle va y arriver. Et j'espère être là pour voir ça ! J'ai vu Laurent Boissier, et je suis prêt à le conseiller sur quelques joueurs argentins. On va rester en contact.                              

    Vous êtes toujours le dernier entraîneur à avoir fait monter les Crocos en première division. C'est incroyable, non ?
    Pas de 1re division des années 1990 à aujourd'hui, c'est trop ! La ville de Nîmes a besoin d'une équipe en Ligue 1.

    Quels souvenirs gardez-vous de votre passage nîmois ?
    D'abord, du respect pour MM. Bousquet, Sauli, Vaillant, Mézy, etc. Et des grands joueurs : Fred Arpinon, c'est comme mon fils, il est venu me voir en Argentine. Je garde un très très bon souvenir de Nîmes, surtout du terrain. On est remonté en une seule année, et puis je suis parti pendant la saison en D1. L'erreur, c'est que l'on a fait trop de changements dans l'équipe. Moi, je voulais garder la même et la renforcer avec quelques joueurs. Mais M. Sauli m'a dit : “Non, tu vas voir, on va faire une grande équipe, avec des étoiles...” Alors que le plus important, quand on est promu, c'est d'abord de se maintenir. C'est ça le football. ça passe vite. La vie aussi. Mais j'ai et j'aurai toujours dans mon cœur Nîmes Olympique.


    Dernière édition par Admin le Mer 28 Juin - 9:27, édité 1 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 28 Juin - 7:58

    La réaction de Rani Assaf suite à la réunion des supporters et au communiqué des associations de supporters.
    "Vous rajoutez au mensonge la lâcheté ! A être plus de 10 à la réunion, on se rend compte qu'il n'y a pas de leader dans votre bordel.
    A aucun moment, on a parlé d'un communiqué officiel du club. Maintenant, j'ai compris : vous n'êtes pas dignes de confiance, on ne peut pas discuter ou négocier avec vous puisque manifestement vous ne savez pas ce qu'est une négociation à huis-clos.
    Ce sera ma dernière intervention sur le sujet. Et franchement si les GN ne viennent plus au stade, ça nous fera du boulot en moins et surtout beaucoup d'économies d'argent. Moi aussi, je vais siffler la fin de la récré."

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 28 Juin - 7:59

    1er match amical annulé
    Actuellement en stage en Espagne, le Nîmes Olympique devait jouer contre Peralada ce jeudi, le match vient d'être annulé !
    Le CF Peralada a annulé en effet le match amical de ce jeudi soir contre Nîmes. Après son match de barrage pour monter en National (raté de peu), l'équipe locale a donc renoncé d'affronter ce jeudi les crocos nîmois.

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 28 Juin - 12:31

    La guerre du logo se poursuit autour de Nîmes Olympique

    Le logo de Nîmes Olympique ne fait toujours pas l’unanimité.
    Les supporters appellent à un boycott de la campagne d'abonnement.


    Rien ne va plus entre les supporteurs de Nîmes Olympique et le président du club Rani Assaf. Plus précisément avec les associations Gladiators Nîmes 1991 et Nemausus 1993. La raison de leur courroux ? Toujours cette histoire de logo que le club a modifié, ainsi qu'il l'a annoncé sur son site internet le 14 juin dernier. "Un nouveau blason imposé brutalement, sans dialogue ni concertation, à l'ensemble des Nîmois", protestent les représentants des deux structures de supporters, rappelant leur "désapprobation" et même leur "rejet total", de ce nouvel emblème. Et d'appuyer : "Ce logo fait l'unanimité contre lui, aussi bien au niveau local que national."

    Discussions...
    Ils ne décolèrent donc toujours pas et la réunion organisée vendredi dernier avec la direction de Nîmes Olympique n'a pas changé la donne. Pourtant, assurent-ils, relayant les coulisses de cette rencontre, "de son propre aveu, il (le président Rani Assaf, NDLR) conçoit que logo est raté et moche". Mais il resterait inflexible et refuserait toute modification.En tout cas pour ce nouvel exercice 2017-2018 qui débute. "M. Assaf a seulement concédé un changement de ce blason à partir de la saison 2018-2019 en concertation avec les supporters, mais en posant ses conditions." Le président aurait même évoqué, selon les Gladiators et les membres de Nemausus, "la possibilité de supprimer le crocodile". Il n'en faut pas plus pour faire bondir les fidèles spectateurs des Costières.
    Alors pour mettre la pression sur la direction du club, ce qu'ils appellent "une énième main tendue que nous leur offrons", les deux associations, après avoir lancé une pétition sur internet, appellent "l'ensemble des Nîmois (es)" à boycotter la campagne d'abonnement qui vient de s'ouvrir. Mais aussi à ne pas acheter le moindre produit marketing, maillot ou écharpe par exemple, "sur lequel cet horrible logo apparaîtra". Et, promettent-ils, d'autres actions pourraient suivre. Ils estiment que tout cela pourrait engendrer un climat délétère ce qui pénaliserait le club sportivement. D'où cet appel lancé à Rani Assaf sur les réseaux sociaux comme une bouteille à la mer : "Mieux vaut un mois de malentendu qu'une année de perdue."Ils ont la dent dure ces crocos. Mais le président Assaf aussi...

    La réponse de Rani Assaf
    Car, restant sur la même ligne depuis le début de la polémique, le club a fait savoir à Midi Libre, par l'intermédiaire de son directeur sportif Laurent Boissier, qu'il ne communiquera pas sur le sujet. Sauf que Rani Assaf en personne, comme il en a pris l'habitude, a répondu sur internet, sur un forum dédié aux supporters. Et il n'a pas mâché ses mots, regrettant visiblement la communication faite par les intéressés.
    "Vous n'êtes pas digne de confiance, on ne peut pas discuter avec vous puisque, manifestement, vous ne savez pas ce qu'est une négociation à huis clos", a-t-il écrit, avant d'appuyer : "Franchement, si les GN (le groupe de supporters, NDLR) ne viennent plus au stade, ça nous fera du boulot en moins et surtout beaucoup d'économies d'argent". La guerre est déclarée. Pendant ce temps, le club communiquait...
    sur "la foule devant le stade des Costières pour s'abonner". Comme un pied de nez.


    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 28 Juin - 20:12

    [Communiqué de presse sur le site officiel du NO
    • 28 juin 2017

    COMMUNIQUE DE PRESSE
    Suite à la réunion qui s’est tenue entre les associations de supporters et la direction du Nîmes Olympique, ainsi que les concertations qui ont suivie, il a été convenu ce qui suit :
    – un appel à contribution sera lancé dès la semaine prochaine pour soumettre des propositions pour un nouveau logo du Club
    – suite à cet appel, une sélection de quelques logos effectuée par les deux parties sera soumise au vote du public pour choisir le nouveau logo du Club dès que possible, et au plus tard pour le début de la saison 2018-2019.
    Faute d’un accord sur une sélection de logo entre les parties, ces dernières conviennent de revenir au blason historique avec des modifications mineures.
    La direction du club tient à remercier les associations de supporters pour ce dialogue franc, parfois houleux, mais toujours constructif. Elle s’engage à l’avenir à associer systématiquement les supporters dans les décisions importantes qui touchent le NO.

    Commentaire de l'administrateur du forum : Position de compromis donc entre la direction et les 2 groupes de supporters crocos. Ce sujet évoqué ce mercredi soir dans l'émission Mercato de l'équipe 21, des journalistes comme Florian Gazan trouvant même pas mal ce logo "vintage, dont les lauriers rappellent le stade Jean Bouin de Nîmes, où les crocos ont écrit leur histoire" .
    Un peu d'accalmie donc qui ne peut pas faire de mal.
    Tant mieux pour le NO qui peut désormais se concentrer sur la préparation de la nouvelle saison 2017-2018.


    Dernière édition par Admin le Jeu 29 Juin - 7:21, édité 2 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 28 Juin - 20:25

    NIMES RETIRE SON NOUVEAU LOGO


    Les Nîmois ont sorti les crocs.

    Après l'annonce du nouveau logo du Nîmes Olympique, des groupes de supporters des crocos avaient grincé des dents en voyant le résultat. Pourtant, les graphistes avaient pondu un emblème assez rétro et élégant, aux accents de culture ultra. Un résultat qui n'a pourtant pas du tout plu aux supporters, qui ont appelé à boycotter la campagne d'abonnement du NO. Une crise que le président Rani Assaf n'avait pas réussi à juguler malgré une réunion publique. Après plusieurs jours de tension et d'un suspense insoutenable, les dirigeants ont fini par craquer.


    Le Nîmes Olympique a annoncé ce mercredi « qu'un appel à contribution sera lancé dès la semaine prochaine pour soumettre des propositions pour un nouveau logo du club ». Mieux, le NO va directement impliquer ses supporters dans le nouveau logo, histoire qu'ils ne puissent plus s'en plaindre : « À la suite de cet appel, une sélection de quelques logos effectuée par les deux parties sera soumise au vote du public pour choisir le nouveau logo du club dès que possible, et au plus tard pour le début de la saison 2018-2019. Faute d’un accord sur une sélection de logo entre les parties, ces dernières conviennent de revenir au blason historique avec des modifications mineures. »


    Un rétropédalage de la part des dirigeants des Crocodiles, qui en ont profité pour passer de la pommade sur leurs supporters : « La direction du club tient à remercier les associations de supporters pour ce dialogue franc, parfois houleux, mais toujours constructif. Elle s’engage à l’avenir à associer systématiquement les supporters dans les décisions importantes qui touchent le NO. »

    Si le crocodile achète un pantalon, c'est qu'il a trouvé où mettre sa queue.


    So foot 

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 28 Juin - 20:46

    La direction du club enterre le nouveau logo, source de polémique

    Le Nîmes Olympique a présenté ces dernières semaines son nouveau logo en perspective de la saison 2017-2018. Pour les 80 ans du club, on peut dire que cette annonce n'a pas plus à tout le monde bien au contraire. Des clubs de supporteurs ont même tenté un bras de fer en invitant les amoureux du Nîmes Olympique a boycotter la campagne d'abonnement.
    Ces tensions semblent derrière à présent car selon le club qui vient de s'exprimer par communiqué de presse, suite à la réunion qui s'est tenue entre les associations de supporters et la direction du Nîmes Olympique, ainsi que les concertations qui ont suivie, il a été convenu qu'un nouveau nouveau logo devrait faire son apparition.
    Pour cela, un appel à contribution sera lancé dès la semaine prochaine pour soumettre des propositions. Une sélection de quelques logos effectuée par les deux parties sera soumise au vote du public pour choisir le nouveau logo du Nîmes Olympique dès que possible, et au plus tard pour le début de la saison 2018-2019.
    Faute d'un accord sur une sélection de logo entre les parties, ces dernières conviennent de revenir au blason historique avec des modifications mineures.
    Pour éviter toute nouvelle tension, la direction du club s'engage à l'avenir à associer systématiquement les supporters dans les décisions importantes qui touchent le NO.

    Objectif Gard


    Dernière édition par Admin le Jeu 29 Juin - 7:10, édité 1 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 955
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Admin le Mer 28 Juin - 20:56

    Nîmes: les supporters ont gain de cause dans l'affaire du logo

    Face à la grogne de ses supporters concernant le nouveau logo, le Nîmes Olympique a décidé de revenir à l'ancien modèle, avant de lancer une consultation publique pour définir le nouveau design.

    Bien parti pour nous tenir en haleine pendant des semaines, le feuilleton du logo du Nîmes Olympique touche quasiment à sa fin. Après la parution du nouvel emblème du club, deux groupes de supporters avaient lancé un appel au boycott de la campagne d'abonnements pour la saison prochaine. Une réunion avec le président Rani Assaf n'avait pas apaisé les tensions. Mais les dirigeants gardois ont fini par céder.
    A lire aussi >> Le Nîmes Olympique répond avec humour à une annonce de Jacquie et Michel
    Le club a annoncé ce mercredi "qu'un appel à contribution sera lancé dès la semaine prochaine pour soumettre des propositions pour un nouveau logo du club." Mais le NO va plus loin: "Suite à cet appel, une sélection de quelques logos effectuée par les deux parties sera soumise au vote du public pour choisir le nouveau logo du club dès que possible, et au plus tard pour le début de la saison 2018-2019. Faute d’un accord sur une sélection de logo entre les parties, ces dernières conviennent de revenir au blason historique avec des modifications mineures."
    Un dialogue "franc, parfois houleux"
    "La direction du club tient à remercier les associations de supporters pour ce dialogue franc, parfois houleux, mais toujours constructif. Elle s’engage à l’avenir à associer systématiquement les supporters dans les décisions importantes qui touchent le NO", conclut ce communiqué.


    RMC Sports, BFM TV


    Dernière édition par Admin le Jeu 29 Juin - 7:14, édité 1 fois

    Contenu sponsorisé

    Re: INTERSAISON 2017-2018 DES CROCOS

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû - 17:29