NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 780
    Date d'inscription : 08/11/2016

    CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 17 Juil - 10:24

    DOMINO'S LIGUE 2 2017-2018 : LE CHAMPIONNAT DES AMBITIEUX  



    Présentation.
    La saison 2017-2018 de Ligue 2, la soixante-dix-neuvième édition, qui débute le 28 juillet 2017 pour se terminer le 19 mai 2018 est aussi incertaine pour  les clubs qui visent la montée en Conforama Ligue 1, que pour ceux qui ne veulent pas descendre en National.                                                                                                                                                            
    Ce championnat très ouvert encore cette saison oppose en matches aller-retour, vingt clubs, dont deux promus de National (Châteauroux et Queviily Rouen Métropole) et trois relégués de Ligue 1 (Lorient, Nancy et initialement Bastia). Le club Corse a toutefois  été rétrogradé en 1ère instance puis en appel par la DNCG, mais   a demandé une conciliation du CNOSF même si cette instance n'a pas de pouvoir décisionnel, ce qui laisse peu de chance aux bastiais.                                                                                                                                          

    L'innovation                                                                                                                                  
    Cette saison marquera l'instauration de "play-offs" pour l'obtention de la place de barragiste pour la montée en Ligue 1. Deux matchs auront lieu, le premier opposera les équipes placées à la 4e et 5e place de la Ligue 2 en match simple (sur le terrain du 4e). Le second opposera l'équipe vainqueur du premier match contre l'équipe placée 3e de Ligue 2 en match simple également (sur la pelouse du 3e). A l'issue de ce deuxième match, le vainqueur affrontera en barrage l'équipe classée 18e de la Ligue 1 en aller-retour.                                                                          

    Qui sont les favoris ?                                                                                                                            
    On pourrait citer une bonne dizaine de favoris.                                                                                          
    Les relégués de Ligue 1 bien sûr, Lorient et Nancy. On citera également les 5 équipes du top 8 de la dernière édition ayant échoué pour la montée:  Lens, Brest, Nîmes, Reims et Le Havre. Enfin quelques clubs  ambitieux, ayant connu l'échelon supérieur il y a encore peu d'années comme  Auxerre, Sochaux,  ou le Gazelec Ajaccio seront à surveiller.                                                                        

    La Domino's Ligue 2 à la TV.                                                                                                          
    La Domino’s Ligue 2 sera accompagnée d’un dispositif de retransmission sur BeIn sports cette saison encore : la diffusion des matchs en intégralité le vendredi soir sur les différents chaînes (beIN SPORTS 1, beIN SPORTS 2 et beIN SPORTS 3) et canaux (7 canaux beIN SPORTS MAX) en plus du traditionnel multiplex sur beIN SPORTS 1.                                                  
    BeIN SPORTS, diffuseur officiel de la compétition, propose en simultané sur ses différents chaînes et canaux, les 8 matchs du vendredi soir en intégralité et en direct, en complément du meilleur match diffusé le samedi à 15h en direct et en exclusivité et du match du lundi en différé, qui lui est retransmis en direct et en intégralité sur Canal + Sports.


    Dernière édition par Admin le Lun 24 Juil - 14:36, édité 1 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 780
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 9:24



    CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018 - LES FAVORIS  

    Se faire une place parmi les trois premiers ne sera pas une mince affaire, encore une fois. Prédire qui sera champion, et qui accompagnera le club sacré en division supérieure, est tout simplement impossible.
    La bataille pour la montée l'année dernière l'a encore prouvé. On peut cependant citer parmi les favoris le RC Lens, un club habitué à la ligue 1 et tout proche de remonter la saison dernière. Lorient, Nancy, Le Havre et Auxerre devraient se mêler également à la lutte pour la montée

    LES FAVORIS
    *** RC Lens, FC Lorient

    LES OUTSIDERS

    ** AS Nancy-Lorraine, Brest, Reims, Auxerre
    * Le Havre, Nîmes, AC Ajaccio

    Admin
    Admin

    Messages : 780
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 9:43

    PRESENTATION EDITION 2017-2018 DE DOMINO'S LIGUE 2
    Ligue 2 : ce qu’il faut savoir sur la saison 2017-2018

    Vendredi, la Domino's Ligue 2 reprend ses droits pour une nouvelle saison qui s'annonce encore une fois palpitante. Petit guide du championnat de deuxième division.
    Nouveautés réglementaires
    Après la réintroduction des barrages l’année passée, la LFP a décidé d’innover avec la mise en place de playoffs en fin de saison, une première en France à la demande de nombreuses équipes de L2. Si les deux premiers du classement obtiendront toujours une montée directe, l’équipe classée à la troisième place n’est plus assurée de prendre part au barrage d’accession. En effet, elle devra jouer sa place contre le lauréat d’une confrontation entre le quatrième et le cinquième du championnat.
    Exemple : si l’on considère le classement de la saison passée, Lens (4ème) et Brest (5ème) se seraient affrontés à Bollaert et le vainqueur aurait affronté Troyes (3ème) au stade de l’Aube pour déterminer le barragiste de la Ligue 2.
    Autre mesure, les critères pour départager plusieurs équipes se voient quelque peu modifiés. Désormais, si deux équipes possèdent le même nombre de points et une différence de buts identique, elles seront départagées par les résultats des confrontations directes. Suivront si besoin la différence de buts, la meilleure attaque et la meilleure attaque en déplacement lors de ces duels… Le tout avant le reste des critères traditionnels (meilleure attaque…). Exemple : on considère que Nîmes et Reims sont à égalité de points et ont une différence de buts identique. Les résultats entre ces deux équipes sont les suivants : Nîmes 2-0 Reims et Reims 2-1 Nîmes. Les deux équipes ont chacune gagné une fois mais c’est Nîmes qui est devant grâce à la différence de buts des confrontations (+1 contre -1).
    Enfin, les entraîneurs de Ligue 2 pourront, au même titre que leurs homologues de Ligue 1, inscrire le nom de 18 joueurs sur une feuille de match contre 16 les saisons précédentes.
    Les favoris
    A chaque nouvelle saison, nombreuses sont les équipes qui prétendent à la montée en Ligue 1. On l’a encore vu la saison dernière puisqu’au coup d’envoi de l’ultime journée, six équipes pouvaient prétendre décrocher le sésame. Cet exercice 2017-2018 ne devrait pas déroger à la règle puisque huit équipes semblent armées pour jouer les premiers rôles.
    Tout d’abord, il faudra compter sur les malheureux du dernier exercice. Ayant échoué au pied du podium, le RC Lens aura à cœur cette fois-ci de réussir sa mission. Les Sang et Or pourront encore et toujours compter sur le soutien de leur public, même si celui-ci n’a guère apprécié le recours à l’encontre d’Amiens. Alain Casanova devra faire avec un effectif amaigri et surtout renouvelé par le centre de formation. Après avoir longtemps mené la danse, le Stade Brestois a craqué dans la dernière ligne droite. Pour ce nouvel exercice, Jean-Marc Furlan devra composer avec une équipe fortement renouvelée par rapport à celle qui s’était classée cinquième de Ligue 2 en mai dernier.
    Cependant, les relégués de Ligue 1 sont toujours catalogués comme les grands favoris du championnat de deuxième division. Vaincu en barrages, le FC Lorient ne vise rien d’autre qu’une remontée immédiate. Il faut savoir que le club breton a lui aussi participé au recours contre la montée d’Amiens. On suivra avec attention les grands débuts de Mickaël Landreau en tant qu’entraîneur principal des Merlus. Champion de Ligue 2 il y a deux ans, l’AS Nancy Lorraine retrouve l’antichambre de l’élite avec un effectif amputé de nombreux joueurs.
    En outre, des clubs qui se sont loupés la saison dernière dans leur quête de L1 auront à cœur de se rattraper. C’est le cas du Stade de Reims, du Havre AC, du FC Sochaux-Montbéliard ou encore de l’AJ Auxerre. Cela nous promet encore un feuilleton passionnant de la première à la dernière journée. Les possibles outsiders sont le Nîmes Olympique, l’AC et le Gazélec Ajaccio, les Chamois Niortais ou bien Valenciennes
    Les promus
    En Ligue 2, les promus ont l’habitude d’être à la fête. Ce fut encore le cas en 2016-2017 puisque les deux premiers de cet exercice (Strasbourg et Amiens) évoluaient un an plus tôt au troisième échelon du football français.
    Malgré son titre de champion de National, La Berrichonne de Châteauroux a connu un climat extra-sportif tendu puisque son entraîneur Michel Estevan a été licencié pour une affaire de paris sportifs. Son successeur sur le banc, Jean-Luc Vasseur, devra permettre au club castelroussin de se pérenniser en L2. L’ex-coach de Créteil pourra notamment compter sur les renforts de Mouez Hassen et Saïd Benrahma, tous deux prêtés par l’OGC Nice.
    Fruit d’un projet dont le but était de relancer le football dans l’agglomération rouennaise, Quevilly-Rouen (rapprochement de l’US Quevilly et du FC Rouen) est passé en deux ans du CFA à la Ligue 2. En avance sur ses temps de passage, le club normand veut se stabiliser dans le monde professionnel et continuer à grandir. Très active lors du mercato (Hartock, Duhamel, Plumain, Caddy…), la formation dirigée par Emmanuel Da Costa pourrait bien jouer les trouble-fêtes et être plus qu’un simple faire-valoir.
    Défait par Orléans lors des barrages, le Paris FC a profité des malheurs du SC Bastia pour retrouver la Ligue 2. Le club de la capitale ne souhaite pas revivre la même expérience qu’il y a deux ans (dernier avec seulement 4 victoires en championnat). Pour cela, il s’appuiera sur ses vertus défensives (18 buts encaissés la saison passée en National) ainsi que sur des joueurs d’expérience. Dirigés par le revanchard Fabien Mercadal, les Parisiens voudront prouver que leur place en deuxième division n’est pas usurpée.

    Les joueurs à suivre
    La Ligue 2 est un championnat qui permet à certains joueurs de se révéler. Cette saison encore est placée sous le signe de la découverte de nouveaux footballeurs qui éclabousseront le championnat de leur talent.
    On aura un œil attentif aux performances des anciens pensionnaires de National. En effet, le meilleur buteur de troisième division, en la personne d’Umut Bozok (ex-Marseille Consolat), défendra les couleurs du Nîmes Olympique tandis que le meilleur joueur de cette division, Mehdy Guezoui (ex-Quevilly-Rouen), a intégré les rangs de Valenciennes. Seront également à suivre Steven Ribéry (Gazélec Ajaccio), Adama Sarr (Bourg-en-Bresse 01), Nicolas Gavory (Clermont Foot), Bevic Moussiti-Oko (Le Havre AC) ou bien Pedro Henrique Bueno (Chamois Niortais), Steve Furtado (US Orléans), Jonathan Clauss (Quevilly-Rouen), voire Tony Mauricio (Valenciennes FC).
    On suivra également avec un grand intérêt les anciens joueurs et coachs de Ligue 1 venus renforcer l’antichambre de l’élite à l’image de Francis Gillot ou de Pape Sané (AJ Auxerre), Paul Bernardoni (Clermont Foot), Jean-Philippe Mateta (Le Havre AC), Mickaël Landreau ou Fabien Lemoine (FC Lorient), Geoffrey Jourdren (AS Nancy Lorraine), Gaëtan Perrin (US Orléans), Baptiste Aloé (Valenciennes FC) et bien d’autres.
    On attend également que certains tels Rémy Dugimont (Clermont Foot), Mouaad Madri (RC Lens), Gaëtan Courtet (FC Lorient) ou Téji Savanier (Nîmes Olympique) confirment les promesses du dernier exercice. Rendez-vous le 28 juillet pour la première journée du championnat de Ligue 2 version 2017-2018. Une fois de plus, on ne devrait pas être déçu.

    Admin
    Admin

    Messages : 780
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 14:03

    Le point avant la reprise en Ligue 2 Lorient et Lens ont la cote
    Avec son recrutement à faire pâlir plusieurs clubs de Ligue 1, Lorient fait office de grandissime favori de ce championnat 2017-2018. S’appuyant sur un budget encore conséquent bien que revu à la baisse, le club de Loïc Féry s’est surtout attaché les services de Mickaël Landreau. Formé au jeu à la nantaise, le néo-tacticien pourrait même ajouter du beau jeu au challenge de la remontée immédiate. En tout cas, le recrutement va dans ce sens.
    Il faudra aussi compter sur le Lens d’Alain Casanova, privé de barrages de justesse l’an passé. Le budget du club (41 M€) démontre les ambitions des Sang et Or.
    Dans la classe des outsiders, on trouve les anciens clubs de Ligue 1, dont la structure n’a rien à envier à ceux de l’élite : Reims, Le Havre ou Brest auront sans doute leur mot à dire pour la montée. Surtout avec des barrages concernant jusqu’au 5e du championnat. Nancy, malgré un recrutement tardif et la digestion toujours douloureuse d’une descente, devrait également pouvoir se mêler à la lutte.
    Enfin, reste le cas de Nîmes, qui continue sa progression depuis son arrivée dans l’antichambre de l’élite. Le recrutement judicieux et ambitieux des Crocos peut leur permettre de franchir un nouveau palier. Niveau budget, les 16 et 20 millions annoncés respectivement par Sochaux et Auxerre placent ces deux clubs dans le haut du panier. Mais après les difficultés criantes éprouvées par ces deux formations la saison dernière, elles devront montrer de nets progrès pour satisfaire leurs propriétaires chinois. Enfin, beaucoup plus bas dans la hiérarchie budgétaire, les clubs promus (Quevilly cette année) ou récemment promus (Orléans en 2016, Bourg-en-Bresse en 2015) auront tous un même objectif : se sauver avec les - faibles - moyens du bord. Ils pourront prendre exemple sur Clermont qui, avec l’un des plus petits budgets de Ligue 2, se maintient depuis douze saisons.
    Au niveau joueurs à suivre, il est à noter que le meilleur buteur de National et le meilleur passeur de Ligue 2 la saison passé évolueront dans la même équipe : Nîmes. Umut Bozok, formé au FC Metz et passé par Marseille Consolat avec un titre de meilleur buteur de National la saison passé à la clé, pourra s'appuyer sur Tégi Savanier le meilleur passeur décisif de la Domino's Ligue 2 en 2016-2017 ...

    Admin
    Admin

    Messages : 780
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 14:26

    Ligue 2 saison 2017-2018 : les favoris de ma ligue 2  



    La reprise de la Ligue 2 est programmée ce vendredi 28 juillet ! L’heure est venue pour les rédacteurs de MaLigue2 de se mouiller et de livrer leurs pronostics pour la montée. L’édition 2017-2018 verra seulement les deux premiers de Ligue 2 rejoindre directement la Ligue 1. Grande nouveauté, les clubs classés de la 3e à la 5e position disputeront des play-offs, avant de jouer un barrage aller-retour contre le 18e de Ligue 1 pour espérer monter. Cette année, chaque rédacteur a donc désigné ses cinq favoris du haut de tableau. Bien sûr, l’exercice est délicat car le mercato est loin d’être terminé. Mais on se jette à l’eau ! Rendez-vous en mai 2018 pour le résultat final.                                                              

    AJ Auxerre (******)    
                                             
    L’AJ Auxerre 2017-2018 se présente en grosse écurie du championnat de Ligue 2. Avec l’un des plus gros budgets, l’AJA s’est attachée les services de Francis Gillot et de son staff durant l’intersaison. Et d’une dizaine de joueurs possédant de sérieuses références en Ligue 2, voire plus haut pour certains (Adéoti, Philippoteaux, Yattara, Touré, Barreto, Sané, Youssouf…), ne perdant que deux joueurs majeurs (Courtet et Aguilar). Si un recrutement ne constitue pas un favori au podium, il positionne tout de même sérieusement un club à l’aube de la reprise. Après deux saisons galères, il est temps pour l’AJA de réaliser sa grosse saison de Ligue 2.
                                               
    RC Lens (*****)      
                                                 
    13 départs, 4 recrues dont 3 parfaitement inconnues, une campagne de matchs amicaux guère enthousiasmante, un seul but inscrit dans le jeu… Non, la préparation Sang et Or n’a pas de quoi rassurer. Et, pourtant, le Racing fait figure de favori à la montée en Ligue 1. Car à Lens plus qu’ailleurs, l’engouement peut faire gravir des montagnes. Mais surtout, car l’expérience de ces deux dernières saisons servira quoi qu’il arrive ce groupe qui devrait accueillir de nouveaux joueurs d’ici à la fin août. Et l’ossature de la saison dernière a été conservée : Duverne, Cvetinovic, Bostock, Lopez ou Zoubir. Seul Bourigeaud a pris la direction de la L1. Par son budget et son histoire, Lens se doit de faire partie des favoris en Ligue 2.  

    FC Lorient, Stade Brestois, Nîmes Olympique (****)                                    
    Venir de la Ligue 1 n’est pas un gage de réussite en Ligue 2. Car bien souvent, les budgets sont considérablement réduits, et les effectifs largement chamboulés. Lorient n’échappe pas à la règle. Mais le club breton se donne les moyens de ses ambitions avec un mercato intelligent (Courtet, Lemoine) et en conservant quelques éléments clés. Seule inconnue pour le moment : Mickaël Landreau est un novice sur le banc et devra réussir à entraîner dans son sillage un groupe à rebâtir. Sur le papier, les Merlus devraient quand même s’inviter dans le haut de tableau.
    Le Nîmes Olympique ne connait plus la définition de saison paisible. Un coup le maintien puis l’année suivante des espoirs de montée, les Crocodiles ne peuvent plus se cacher après avoir terminé 6e. En gardant son ossature, malgré les convoitises notamment pour l’ensemble de ses cadres, le club gardois a misé sur la stabilité.
    Trois petites recrues (Bozok, Valvidia et Vlachodimos) et un effectif basé sur des jeunes talentueux le tout sous la houlette du formateur Bernard Blaquart, la recette est reconduite. Nîmes a les ingrédients, malgré ses moyens limités, un bon début de saison aux Costières et la donne pourrait être bien différente.    
                                                 
    Alors qu’il a très longtemps squatté le haut de tableau la saison dernière, Brest sera à surveiller la saison prochaine. Malgré le départ d’éléments importants (Battocchio, Castan ou encore Maupay), les dirigeants brestois ont fait signer des valeurs sûres de Ligue 2 (Autret, Waber…), mais aussi Fabri, titulaire dans les cages de Bourg depuis deux ans, et Berthomier, grand artisan du maintien de ce club dans ce championnat. L’effectif a été en partie renouvelé mais Jean-Marc Furlan a montré sa capacité la saison dernière à former un groupe compétitif rapidement.                                    

    Stade de Reims (***)  
                                             
    Avec Michel Der Zakarian sur le banc la saison dernière, l’objectif du Stade de Reims était véritablement de remonter tout de suite en L1. Mais à cause d’un rendement offensif défaillant, le club champenois a vu le sprint final se dérouler sans lui. De ce fait, le SDR a changé de stratégie. Ancien directeur du centre de formation, David Guion a repris les rênes de l’équipe pro. Avec lui, Reims mise sur la jeunesse, et compte bien faire exploser les promesses Siebatcheu, Kyei ou Oudin. Mais place aussi à l’expérience avec Jeanvier, Abdelhamid, Chavarria ou Diego. Un mélange qui pourrait bien s’avérer payant afin de se hisser dans les 5 premiers du classement d’ici mai.                                                                                            

    Le Havre AC (**)                      
    Prétendant déclaré la saison dernière, après avoir échoué à un but près il y a deux ans, Le Havre sera de nouveau de la partie. Remplaçant de Bob Bradley, Oswald Tanchot est désormais rodé. Le coach havrais a conscience des ambitions de son président. La première page du projet L1 s’est tournée avec les départs de Farnolle, Fortes, Gimbert, Chebake, Duhamel et Mendy. Il y a eu la création d’un nouveau cycle presque obligatoire pour permettre un renouvellement l’effectif ciel et marine. Le recrutement a été ciblé avec l’arrivée de joueurs confirmés de L2 comme Youga, Traoré ou Sissoko et son lot de pari avec des jeunes à potentiel à l’image de Moussiti-Oko, Coulibaly et Mateta. Ceux de la formation auront également leur mot à dire. C’est donc silencieux que Le Havre aborde son nouvel exercice mais avec la détermination de remplir le Stade Océane et de justifier un statut de club ambitieux.
                                                     
    Gazélec Ajaccio, Valenciennes FC (*)    
    Certes, Valenciennes a perdu ses deux meilleurs joueurs (Saliou Ciss et Nuno Da Costa), ses deux espoirs (Fulgini et Tameze). Néanmoins, Faruk Hadzibegic peut compter sur des recrues d’expérience, avec par exemple Johann Ramaré ou le latéral droit Laurent Dos Santos. Le groupe, dans son ensemble, a peu changé. Il pourrait faire face plus facilement aux difficultés rencontrées ces deux dernières saisons. L’optimisme du technicien nordiste mériterait d’être récompensé.
    Le Gazélec s’est enfin stabilisé. Pour la seconde année consécutive, il va démarrer en Ligue 2, alors qu’il enchaînait les montées puis descente ces dernières saisons. Jean-Luc Vannuchi a laissé sa place à Albert Cartier qui a pu recruter une dizaine de joueurs en rajeunissant l’effectif. Durant la préparation, la « méthode Cartier » semble avoir été validée par le groupe, qui a pris du plaisir dans l’effort. Les gaziers, en tenant cette dynamique une saison durant et en s’appuyant (enfin) sur une grosse force collective à domicile, pourraient se révéler dans un rôle parfait d’outsider.

    Admin
    Admin

    Messages : 780
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 14:33

    Le classement des budgets des clubs de Ligue 2 pour 2017-2018        

    Le classement :
    1- Lens 41 M€
    2- Auxerre 20 M€
    3- Lorient 19 M€
    4- Sochaux 16 M€
    5- Reims 16 M€
    6- ASNL 15 M€
    7- Le Havre 13,5 M€
    8- Brest 13 M€
    9- AC Ajaccio 10,7 M€
    10- Valenciennes 10 M€
    11- Paris FC 10 M€
    12- Nîmes 8,5 M€
    13- Tours 8 M€
    14- Niort 8 M€
    15- Châteauroux 8 M€
    16- Gazélec Ajaccio 7,5 M€
    17- Bourg-en-Bresse 7,5 M €
    18- Orléans 7 M€
    19- Clermont 7 M€
    20- Quevilly-Rouen 6,1 M€
                           
    Il donne souvent une indication sur l’objectif final du club, mais aussi de ses dépenses opérationnelles. Ce lundi, le quotidien L’Est Républicain donne l’ensemble des budgets des clubs de Ligue 2. On navigue du simple au septuple ! Le dernier, Quevilly Rouen Métropole, possède une puissance financière presque sept fois moins importante que le RC Lens, leader en la matière.                                                                                                                  
    Sur le podium, on y retrouve un Auxerre qui a manifesté verbalement ses ambitions, mais également sur le papier avec un mercato pour le moins intéressant. En troisième position, avec 19 M€ de budget, le FC Lorient. Derrière, on retrouve des équipes qui ont déçu l’an dernier (Sochaux, Reims, Le Havre) mais aussi le 2e relégué, Nancy.  
    Nîmes avec 8,5 M€ arrive en 12e position cette saison                                                                                                                  
    Reste que gros budget n’est pas forcément synonyme de podium final, voire de Ligue 1. L’an dernier, les 6, 8 et 16e budgets de l’antichambre du foot français ont terminé sur la boîte. Au nez et à la barbe des 5 premiers. On prend les mêmes et on recommence ?

    Contenu sponsorisé

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 27 Juil - 18:32