NO-crocos sans frontières

Forum d'information et d'échanges entre les supporters du Nîmes Olympique, quelque soit son lieu de résidence, afin de partager la passion pour ce club de football.


    CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 17 Juil - 10:24

    DOMINO'S LIGUE 2 2017-2018 : LE CHAMPIONNAT DES AMBITIEUX  



    Présentation.
    La saison 2017-2018 de Ligue 2, la soixante-dix-neuvième édition, qui débute le 28 juillet 2017 pour se terminer le 19 mai 2018 est aussi incertaine pour  les clubs qui visent la montée en Conforama Ligue 1, que pour ceux qui ne veulent pas descendre en National.                                                                                                                                                            
    Ce championnat très ouvert encore cette saison oppose en matches aller-retour, vingt clubs, dont deux promus de National (Châteauroux et Queviily Rouen Métropole) et trois relégués de Ligue 1 (Lorient, Nancy et initialement Bastia). Le club Corse a toutefois  été rétrogradé en 1ère instance puis en appel par la DNCG, mais   a demandé une conciliation du CNOSF même si cette instance n'a pas de pouvoir décisionnel, ce qui laisse peu de chance aux bastiais.                                                                                                                                          

    L'innovation                                                                                                                                  
    Cette saison marquera l'instauration de "play-offs" pour l'obtention de la place de barragiste pour la montée en Ligue 1. Deux matchs auront lieu, le premier opposera les équipes placées à la 4e et 5e place de la Ligue 2 en match simple (sur le terrain du 4e). Le second opposera l'équipe vainqueur du premier match contre l'équipe placée 3e de Ligue 2 en match simple également (sur la pelouse du 3e). A l'issue de ce deuxième match, le vainqueur affrontera en barrage l'équipe classée 18e de la Ligue 1 en aller-retour.                                                                          

    Qui sont les favoris ?                                                                                                                            
    On pourrait citer une bonne dizaine de favoris.                                                                                          
    Les relégués de Ligue 1 bien sûr, Lorient et Nancy. On citera également les 5 équipes du top 8 de la dernière édition ayant échoué pour la montée:  Lens, Brest, Nîmes, Reims et Le Havre. Enfin quelques clubs  ambitieux, ayant connu l'échelon supérieur il y a encore peu d'années comme  Auxerre, Sochaux,  ou le Gazelec Ajaccio seront à surveiller.                                                                        

    La Domino's Ligue 2 à la TV.                                                                                                          
    La Domino’s Ligue 2 sera accompagnée d’un dispositif de retransmission sur BeIn sports cette saison encore : la diffusion des matchs en intégralité le vendredi soir sur les différents chaînes (beIN SPORTS 1, beIN SPORTS 2 et beIN SPORTS 3) et canaux (7 canaux beIN SPORTS MAX) en plus du traditionnel multiplex sur beIN SPORTS 1.                                                  
    BeIN SPORTS, diffuseur officiel de la compétition, propose en simultané sur ses différents chaînes et canaux, les 8 matchs du vendredi soir en intégralité et en direct, en complément du meilleur match diffusé le samedi à 15h en direct et en exclusivité et du match du lundi en différé, qui lui est retransmis en direct et en intégralité sur Canal + Sports.


    Dernière édition par Admin le Lun 24 Juil - 14:36, édité 1 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 9:24



    CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018 - LES FAVORIS  

    Se faire une place parmi les trois premiers ne sera pas une mince affaire, encore une fois. Prédire qui sera champion, et qui accompagnera le club sacré en division supérieure, est tout simplement impossible.
    La bataille pour la montée l'année dernière l'a encore prouvé. On peut cependant citer parmi les favoris le RC Lens, un club habitué à la ligue 1 et tout proche de remonter la saison dernière. Lorient, Nancy, Le Havre et Auxerre devraient se mêler également à la lutte pour la montée

    LES FAVORIS
    *** RC Lens, FC Lorient

    LES OUTSIDERS

    ** AS Nancy-Lorraine, Brest, Reims, Auxerre
    * Le Havre, Nîmes, AC Ajaccio

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 9:43

    PRESENTATION EDITION 2017-2018 DE DOMINO'S LIGUE 2
    Ligue 2 : ce qu’il faut savoir sur la saison 2017-2018

    Vendredi, la Domino's Ligue 2 reprend ses droits pour une nouvelle saison qui s'annonce encore une fois palpitante. Petit guide du championnat de deuxième division.
    Nouveautés réglementaires
    Après la réintroduction des barrages l’année passée, la LFP a décidé d’innover avec la mise en place de playoffs en fin de saison, une première en France à la demande de nombreuses équipes de L2. Si les deux premiers du classement obtiendront toujours une montée directe, l’équipe classée à la troisième place n’est plus assurée de prendre part au barrage d’accession. En effet, elle devra jouer sa place contre le lauréat d’une confrontation entre le quatrième et le cinquième du championnat.
    Exemple : si l’on considère le classement de la saison passée, Lens (4ème) et Brest (5ème) se seraient affrontés à Bollaert et le vainqueur aurait affronté Troyes (3ème) au stade de l’Aube pour déterminer le barragiste de la Ligue 2.
    Autre mesure, les critères pour départager plusieurs équipes se voient quelque peu modifiés. Désormais, si deux équipes possèdent le même nombre de points et une différence de buts identique, elles seront départagées par les résultats des confrontations directes. Suivront si besoin la différence de buts, la meilleure attaque et la meilleure attaque en déplacement lors de ces duels… Le tout avant le reste des critères traditionnels (meilleure attaque…). Exemple : on considère que Nîmes et Reims sont à égalité de points et ont une différence de buts identique. Les résultats entre ces deux équipes sont les suivants : Nîmes 2-0 Reims et Reims 2-1 Nîmes. Les deux équipes ont chacune gagné une fois mais c’est Nîmes qui est devant grâce à la différence de buts des confrontations (+1 contre -1).
    Enfin, les entraîneurs de Ligue 2 pourront, au même titre que leurs homologues de Ligue 1, inscrire le nom de 18 joueurs sur une feuille de match contre 16 les saisons précédentes.
    Les favoris
    A chaque nouvelle saison, nombreuses sont les équipes qui prétendent à la montée en Ligue 1. On l’a encore vu la saison dernière puisqu’au coup d’envoi de l’ultime journée, six équipes pouvaient prétendre décrocher le sésame. Cet exercice 2017-2018 ne devrait pas déroger à la règle puisque huit équipes semblent armées pour jouer les premiers rôles.
    Tout d’abord, il faudra compter sur les malheureux du dernier exercice. Ayant échoué au pied du podium, le RC Lens aura à cœur cette fois-ci de réussir sa mission. Les Sang et Or pourront encore et toujours compter sur le soutien de leur public, même si celui-ci n’a guère apprécié le recours à l’encontre d’Amiens. Alain Casanova devra faire avec un effectif amaigri et surtout renouvelé par le centre de formation. Après avoir longtemps mené la danse, le Stade Brestois a craqué dans la dernière ligne droite. Pour ce nouvel exercice, Jean-Marc Furlan devra composer avec une équipe fortement renouvelée par rapport à celle qui s’était classée cinquième de Ligue 2 en mai dernier.
    Cependant, les relégués de Ligue 1 sont toujours catalogués comme les grands favoris du championnat de deuxième division. Vaincu en barrages, le FC Lorient ne vise rien d’autre qu’une remontée immédiate. Il faut savoir que le club breton a lui aussi participé au recours contre la montée d’Amiens. On suivra avec attention les grands débuts de Mickaël Landreau en tant qu’entraîneur principal des Merlus. Champion de Ligue 2 il y a deux ans, l’AS Nancy Lorraine retrouve l’antichambre de l’élite avec un effectif amputé de nombreux joueurs.
    En outre, des clubs qui se sont loupés la saison dernière dans leur quête de L1 auront à cœur de se rattraper. C’est le cas du Stade de Reims, du Havre AC, du FC Sochaux-Montbéliard ou encore de l’AJ Auxerre. Cela nous promet encore un feuilleton passionnant de la première à la dernière journée. Les possibles outsiders sont le Nîmes Olympique, l’AC et le Gazélec Ajaccio, les Chamois Niortais ou bien Valenciennes
    Les promus
    En Ligue 2, les promus ont l’habitude d’être à la fête. Ce fut encore le cas en 2016-2017 puisque les deux premiers de cet exercice (Strasbourg et Amiens) évoluaient un an plus tôt au troisième échelon du football français.
    Malgré son titre de champion de National, La Berrichonne de Châteauroux a connu un climat extra-sportif tendu puisque son entraîneur Michel Estevan a été licencié pour une affaire de paris sportifs. Son successeur sur le banc, Jean-Luc Vasseur, devra permettre au club castelroussin de se pérenniser en L2. L’ex-coach de Créteil pourra notamment compter sur les renforts de Mouez Hassen et Saïd Benrahma, tous deux prêtés par l’OGC Nice.
    Fruit d’un projet dont le but était de relancer le football dans l’agglomération rouennaise, Quevilly-Rouen (rapprochement de l’US Quevilly et du FC Rouen) est passé en deux ans du CFA à la Ligue 2. En avance sur ses temps de passage, le club normand veut se stabiliser dans le monde professionnel et continuer à grandir. Très active lors du mercato (Hartock, Duhamel, Plumain, Caddy…), la formation dirigée par Emmanuel Da Costa pourrait bien jouer les trouble-fêtes et être plus qu’un simple faire-valoir.
    Défait par Orléans lors des barrages, le Paris FC a profité des malheurs du SC Bastia pour retrouver la Ligue 2. Le club de la capitale ne souhaite pas revivre la même expérience qu’il y a deux ans (dernier avec seulement 4 victoires en championnat). Pour cela, il s’appuiera sur ses vertus défensives (18 buts encaissés la saison passée en National) ainsi que sur des joueurs d’expérience. Dirigés par le revanchard Fabien Mercadal, les Parisiens voudront prouver que leur place en deuxième division n’est pas usurpée.

    Les joueurs à suivre
    La Ligue 2 est un championnat qui permet à certains joueurs de se révéler. Cette saison encore est placée sous le signe de la découverte de nouveaux footballeurs qui éclabousseront le championnat de leur talent.
    On aura un œil attentif aux performances des anciens pensionnaires de National. En effet, le meilleur buteur de troisième division, en la personne d’Umut Bozok (ex-Marseille Consolat), défendra les couleurs du Nîmes Olympique tandis que le meilleur joueur de cette division, Mehdy Guezoui (ex-Quevilly-Rouen), a intégré les rangs de Valenciennes. Seront également à suivre Steven Ribéry (Gazélec Ajaccio), Adama Sarr (Bourg-en-Bresse 01), Nicolas Gavory (Clermont Foot), Bevic Moussiti-Oko (Le Havre AC) ou bien Pedro Henrique Bueno (Chamois Niortais), Steve Furtado (US Orléans), Jonathan Clauss (Quevilly-Rouen), voire Tony Mauricio (Valenciennes FC).
    On suivra également avec un grand intérêt les anciens joueurs et coachs de Ligue 1 venus renforcer l’antichambre de l’élite à l’image de Francis Gillot ou de Pape Sané (AJ Auxerre), Paul Bernardoni (Clermont Foot), Jean-Philippe Mateta (Le Havre AC), Mickaël Landreau ou Fabien Lemoine (FC Lorient), Geoffrey Jourdren (AS Nancy Lorraine), Gaëtan Perrin (US Orléans), Baptiste Aloé (Valenciennes FC) et bien d’autres.
    On attend également que certains tels Rémy Dugimont (Clermont Foot), Mouaad Madri (RC Lens), Gaëtan Courtet (FC Lorient) ou Téji Savanier (Nîmes Olympique) confirment les promesses du dernier exercice. Rendez-vous le 28 juillet pour la première journée du championnat de Ligue 2 version 2017-2018. Une fois de plus, on ne devrait pas être déçu.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 14:03

    Le point avant la reprise en Ligue 2 Lorient et Lens ont la cote
    Avec son recrutement à faire pâlir plusieurs clubs de Ligue 1, Lorient fait office de grandissime favori de ce championnat 2017-2018. S’appuyant sur un budget encore conséquent bien que revu à la baisse, le club de Loïc Féry s’est surtout attaché les services de Mickaël Landreau. Formé au jeu à la nantaise, le néo-tacticien pourrait même ajouter du beau jeu au challenge de la remontée immédiate. En tout cas, le recrutement va dans ce sens.
    Il faudra aussi compter sur le Lens d’Alain Casanova, privé de barrages de justesse l’an passé. Le budget du club (41 M€) démontre les ambitions des Sang et Or.
    Dans la classe des outsiders, on trouve les anciens clubs de Ligue 1, dont la structure n’a rien à envier à ceux de l’élite : Reims, Le Havre ou Brest auront sans doute leur mot à dire pour la montée. Surtout avec des barrages concernant jusqu’au 5e du championnat. Nancy, malgré un recrutement tardif et la digestion toujours douloureuse d’une descente, devrait également pouvoir se mêler à la lutte.
    Enfin, reste le cas de Nîmes, qui continue sa progression depuis son arrivée dans l’antichambre de l’élite. Le recrutement judicieux et ambitieux des Crocos peut leur permettre de franchir un nouveau palier. Niveau budget, les 16 et 20 millions annoncés respectivement par Sochaux et Auxerre placent ces deux clubs dans le haut du panier. Mais après les difficultés criantes éprouvées par ces deux formations la saison dernière, elles devront montrer de nets progrès pour satisfaire leurs propriétaires chinois. Enfin, beaucoup plus bas dans la hiérarchie budgétaire, les clubs promus (Quevilly cette année) ou récemment promus (Orléans en 2016, Bourg-en-Bresse en 2015) auront tous un même objectif : se sauver avec les - faibles - moyens du bord. Ils pourront prendre exemple sur Clermont qui, avec l’un des plus petits budgets de Ligue 2, se maintient depuis douze saisons.
    Au niveau joueurs à suivre, il est à noter que le meilleur buteur de National et le meilleur passeur de Ligue 2 la saison passé évolueront dans la même équipe : Nîmes. Umut Bozok, formé au FC Metz et passé par Marseille Consolat avec un titre de meilleur buteur de National la saison passé à la clé, pourra s'appuyer sur Tégi Savanier le meilleur passeur décisif de la Domino's Ligue 2 en 2016-2017 ...

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 14:26

    Ligue 2 saison 2017-2018 : les favoris de ma ligue 2  



    La reprise de la Ligue 2 est programmée ce vendredi 28 juillet ! L’heure est venue pour les rédacteurs de MaLigue2 de se mouiller et de livrer leurs pronostics pour la montée. L’édition 2017-2018 verra seulement les deux premiers de Ligue 2 rejoindre directement la Ligue 1. Grande nouveauté, les clubs classés de la 3e à la 5e position disputeront des play-offs, avant de jouer un barrage aller-retour contre le 18e de Ligue 1 pour espérer monter. Cette année, chaque rédacteur a donc désigné ses cinq favoris du haut de tableau. Bien sûr, l’exercice est délicat car le mercato est loin d’être terminé. Mais on se jette à l’eau ! Rendez-vous en mai 2018 pour le résultat final.                                                              

    AJ Auxerre (******)    
                                             
    L’AJ Auxerre 2017-2018 se présente en grosse écurie du championnat de Ligue 2. Avec l’un des plus gros budgets, l’AJA s’est attachée les services de Francis Gillot et de son staff durant l’intersaison. Et d’une dizaine de joueurs possédant de sérieuses références en Ligue 2, voire plus haut pour certains (Adéoti, Philippoteaux, Yattara, Touré, Barreto, Sané, Youssouf…), ne perdant que deux joueurs majeurs (Courtet et Aguilar). Si un recrutement ne constitue pas un favori au podium, il positionne tout de même sérieusement un club à l’aube de la reprise. Après deux saisons galères, il est temps pour l’AJA de réaliser sa grosse saison de Ligue 2.
                                               
    RC Lens (*****)      
                                                 
    13 départs, 4 recrues dont 3 parfaitement inconnues, une campagne de matchs amicaux guère enthousiasmante, un seul but inscrit dans le jeu… Non, la préparation Sang et Or n’a pas de quoi rassurer. Et, pourtant, le Racing fait figure de favori à la montée en Ligue 1. Car à Lens plus qu’ailleurs, l’engouement peut faire gravir des montagnes. Mais surtout, car l’expérience de ces deux dernières saisons servira quoi qu’il arrive ce groupe qui devrait accueillir de nouveaux joueurs d’ici à la fin août. Et l’ossature de la saison dernière a été conservée : Duverne, Cvetinovic, Bostock, Lopez ou Zoubir. Seul Bourigeaud a pris la direction de la L1. Par son budget et son histoire, Lens se doit de faire partie des favoris en Ligue 2.  

    FC Lorient, Stade Brestois, Nîmes Olympique (****)                                    
    Venir de la Ligue 1 n’est pas un gage de réussite en Ligue 2. Car bien souvent, les budgets sont considérablement réduits, et les effectifs largement chamboulés. Lorient n’échappe pas à la règle. Mais le club breton se donne les moyens de ses ambitions avec un mercato intelligent (Courtet, Lemoine) et en conservant quelques éléments clés. Seule inconnue pour le moment : Mickaël Landreau est un novice sur le banc et devra réussir à entraîner dans son sillage un groupe à rebâtir. Sur le papier, les Merlus devraient quand même s’inviter dans le haut de tableau.
    Le Nîmes Olympique ne connait plus la définition de saison paisible. Un coup le maintien puis l’année suivante des espoirs de montée, les Crocodiles ne peuvent plus se cacher après avoir terminé 6e. En gardant son ossature, malgré les convoitises notamment pour l’ensemble de ses cadres, le club gardois a misé sur la stabilité.
    Trois petites recrues (Bozok, Valvidia et Vlachodimos) et un effectif basé sur des jeunes talentueux le tout sous la houlette du formateur Bernard Blaquart, la recette est reconduite. Nîmes a les ingrédients, malgré ses moyens limités, un bon début de saison aux Costières et la donne pourrait être bien différente.    
                                                 
    Alors qu’il a très longtemps squatté le haut de tableau la saison dernière, Brest sera à surveiller la saison prochaine. Malgré le départ d’éléments importants (Battocchio, Castan ou encore Maupay), les dirigeants brestois ont fait signer des valeurs sûres de Ligue 2 (Autret, Waber…), mais aussi Fabri, titulaire dans les cages de Bourg depuis deux ans, et Berthomier, grand artisan du maintien de ce club dans ce championnat. L’effectif a été en partie renouvelé mais Jean-Marc Furlan a montré sa capacité la saison dernière à former un groupe compétitif rapidement.                                    

    Stade de Reims (***)  
                                             
    Avec Michel Der Zakarian sur le banc la saison dernière, l’objectif du Stade de Reims était véritablement de remonter tout de suite en L1. Mais à cause d’un rendement offensif défaillant, le club champenois a vu le sprint final se dérouler sans lui. De ce fait, le SDR a changé de stratégie. Ancien directeur du centre de formation, David Guion a repris les rênes de l’équipe pro. Avec lui, Reims mise sur la jeunesse, et compte bien faire exploser les promesses Siebatcheu, Kyei ou Oudin. Mais place aussi à l’expérience avec Jeanvier, Abdelhamid, Chavarria ou Diego. Un mélange qui pourrait bien s’avérer payant afin de se hisser dans les 5 premiers du classement d’ici mai.                                                                                            

    Le Havre AC (**)                      
    Prétendant déclaré la saison dernière, après avoir échoué à un but près il y a deux ans, Le Havre sera de nouveau de la partie. Remplaçant de Bob Bradley, Oswald Tanchot est désormais rodé. Le coach havrais a conscience des ambitions de son président. La première page du projet L1 s’est tournée avec les départs de Farnolle, Fortes, Gimbert, Chebake, Duhamel et Mendy. Il y a eu la création d’un nouveau cycle presque obligatoire pour permettre un renouvellement l’effectif ciel et marine. Le recrutement a été ciblé avec l’arrivée de joueurs confirmés de L2 comme Youga, Traoré ou Sissoko et son lot de pari avec des jeunes à potentiel à l’image de Moussiti-Oko, Coulibaly et Mateta. Ceux de la formation auront également leur mot à dire. C’est donc silencieux que Le Havre aborde son nouvel exercice mais avec la détermination de remplir le Stade Océane et de justifier un statut de club ambitieux.
                                                     
    Gazélec Ajaccio, Valenciennes FC (*)    
    Certes, Valenciennes a perdu ses deux meilleurs joueurs (Saliou Ciss et Nuno Da Costa), ses deux espoirs (Fulgini et Tameze). Néanmoins, Faruk Hadzibegic peut compter sur des recrues d’expérience, avec par exemple Johann Ramaré ou le latéral droit Laurent Dos Santos. Le groupe, dans son ensemble, a peu changé. Il pourrait faire face plus facilement aux difficultés rencontrées ces deux dernières saisons. L’optimisme du technicien nordiste mériterait d’être récompensé.
    Le Gazélec s’est enfin stabilisé. Pour la seconde année consécutive, il va démarrer en Ligue 2, alors qu’il enchaînait les montées puis descente ces dernières saisons. Jean-Luc Vannuchi a laissé sa place à Albert Cartier qui a pu recruter une dizaine de joueurs en rajeunissant l’effectif. Durant la préparation, la « méthode Cartier » semble avoir été validée par le groupe, qui a pris du plaisir dans l’effort. Les gaziers, en tenant cette dynamique une saison durant et en s’appuyant (enfin) sur une grosse force collective à domicile, pourraient se révéler dans un rôle parfait d’outsider.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 24 Juil - 14:33

    Le classement des budgets des clubs de Ligue 2 pour 2017-2018        

    Le classement :
    1- Lens 41 M€
    2- Auxerre 20 M€
    3- Lorient 19 M€
    4- Sochaux 16 M€
    5- Reims 16 M€
    6- ASNL 15 M€
    7- Le Havre 13,5 M€
    8- Brest 13 M€
    9- AC Ajaccio 10,7 M€
    10- Valenciennes 10 M€
    11- Paris FC 10 M€
    12- Nîmes 8,5 M€
    13- Tours 8 M€
    14- Niort 8 M€
    15- Châteauroux 8 M€
    16- Gazélec Ajaccio 7,5 M€
    17- Bourg-en-Bresse 7,5 M €
    18- Orléans 7 M€
    19- Clermont 7 M€
    20- Quevilly-Rouen 6,1 M€
                           
    Il donne souvent une indication sur l’objectif final du club, mais aussi de ses dépenses opérationnelles. Ce lundi, le quotidien L’Est Républicain donne l’ensemble des budgets des clubs de Ligue 2. On navigue du simple au septuple ! Le dernier, Quevilly Rouen Métropole, possède une puissance financière presque sept fois moins importante que le RC Lens, leader en la matière.                                                                                                                  
    Sur le podium, on y retrouve un Auxerre qui a manifesté verbalement ses ambitions, mais également sur le papier avec un mercato pour le moins intéressant. En troisième position, avec 19 M€ de budget, le FC Lorient. Derrière, on retrouve des équipes qui ont déçu l’an dernier (Sochaux, Reims, Le Havre) mais aussi le 2e relégué, Nancy.  
    Nîmes avec 8,5 M€ arrive en 12e position cette saison                                                                                                                  
    Reste que gros budget n’est pas forcément synonyme de podium final, voire de Ligue 1. L’an dernier, les 6, 8 et 16e budgets de l’antichambre du foot français ont terminé sur la boîte. Au nez et à la barbe des 5 premiers. On prend les mêmes et on recommence ?

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Jeu 27 Juil - 22:20

    Ligue 2 : ça s'annonce serré ! 

    La première journée de la Ligue 2 démarre dès vendredi sur beIN SPORTS. La saison s'annonce particulièrement incertaine : qui montera ? Si plusieurs noms ressortent, c'est surtout Lorient qui fait office de favori.

    La saison passée avait été passionnante (six points d’écart seulement entre le premier et le sixième, montées surprises de Strasbourg et Amiens au bout du suspense), celle-ci s’annonce palpitante. Entre relégués, qui veulent retrouver l’élite au plus vite, clubs qui végètent depuis plusieurs saisons à l’échelon inférieur et instauration de playoffs, le cru 2017-2018 de la Ligue 2 promet.
    Lorient, qui n’avait pas su passer l’obstacle troyen pour rester en L1 (défaite en barrage face au 3e de L2), semble s’être taillé une  équipe capable de remonter immédiatement.  Malgré de nombreux départs (Moukandjo, Lecomte, Jeannot …) le club breton  fait office de favori dans cette Ligue 2. Les Merlus se sont attaché les services de Fabien Lemoine (ASSE), de Gaël Danic (Bastia), d’un gardien international monténégrin Danijel Petkovic, ou encore de joueurs qui connaissent par cœur la L2, comme Felipe Saad (Strasbourg) et Gaëtan Courtet (Auxerre). Loïc Féry, président du club breton, a aussi décidé de tenter un pari en confiant à Mickaël Landreau le poste d’entraîneur, une première pour l’ancien gardien de but international, retraité depuis 2014.
    Nancy pas dans le coup ?
    Nancy, relégué également, fait aussi office de prétendant pour la montée. Le club lorrain, toujours coaché par Pablo Correa, qui va entamer sa treizième saison sur le banc nancéien, a les bases nécessaires pour remonter, même si l’entraîneur franco-uruguayen a récemment indiqué être "inquiet" quant à la profondeur de son effectif.
    Parmi les favoris à la montée, comment ne pas citer le Racing Club de Lens ? Le club nordiste (4e la saison passée) flirte avec le podium depuis deux ans, lui qui s’est vu chiper la place dans l’élite au tout dernier moment par Amiens la saison passée. Les Sang et Or n’ont pourtant pas fait jusqu’ici un recrutement clinquant: seul Mouaad Madri (Ajaccio) a déjà évolué en L2. Parmi les outsiders, on citera également le Stade Brestois (5e), coaché par l’expert de la montée Jean-Marc Furlan, ou encore Reims (7e), qui compte bien retrouver l’élite deux ans après l’avoir quittée. A moins que Nîmes (6e) ne crée l’exploit et rende cette L2 toujours plus incertaine ? Réponse à partir du vendredi 28 juillet, avec la première journée de cette "Dominos Ligue 2" si épicée…

    Les nouveautés de BeIN Sports pour la Ligue 2
    Qui dit nouvelle saison de Ligue 2, dit MaLigue2.fr… mais aussi BeIN Sports. La chaîne est la seule à proposer l’intégralité de la L2 sur ses antennes, avec 9 matchs en direct par journée et un en différé. A la présentation, on retrouve le fameux duo Samuel Ollivier-Robert Malm. Via un Facebook Live organisé par BeIN Sports, plusieurs nouveautés ont été annoncées :
    • Tous les premiers vendredis du mois, un invité « légende » sera présent sur le plateau du Multi Ligue 2. Ce vendredi, pour lancer la saison, ce sera Toifilou Maoulida.
    • La chaîne promet une immersion toujours plus grande au coeur des matchs du vendredi et du samedi. Lors de ces rendez-vous, un micro sera installé sur l’entraîneur adjoint d’une équipe, ou le préparateur physique, durant l’échauffement d’avant-match. Le Stade Brestois ouvrira cette expérience ce vendredi. Le samedi, « une caméra sera installée dans le vestiaire de l’une des équipes du match phare« , annonce Samuel Ollivier. Quevilly Rouen Métropole ouvrira le bal.
    • Parmi les autres nouveautés, notons la mise en place d’un Facebook Live chez BeIN Sports pour debriefer la rencontre du samedi à l’issue du coup de sifflet final !


    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Ven 28 Juil - 8:29

    La Ligue 2 reprend ses droits ce vendredi : suivez le guide !

    Entre une accession presque vitale pour Lens, des gros calibres tout autant ambitieux et des « petits » qui se verraient bien créer la surprise, cette saison 2017-2018 promet l’alliance de la qualité et du spectacle. On en salive presque d’avance !
    1 Un règlement modifié
    Les têtes pensantes de la LFP semblent bien s’amuser depuis deux ans. L’an passé, elles avaient exhumé feu les barrages d’accession, entre le 18e de Ligue 1 et le 3e de Ligue 2.
    Cette année, place à un système de play-off qui concernera les trois équipes placées entre la troisième et la cinquième place. Le quatrième recevra le cinquième sur un match sec (programmé le 15 mai) et le vainqueur de ce match se déplacera chez le troisième (le 18 mai). Enfin, le survivant s’offrira un barrage contre le dix-huitième de Ligue 1 les 23 et 28 mai en aller-retour.
    À noter qu’en queue de peloton, le 18e jouera sa survie en L2 dans un barrage aller-retour avec le 3e de National 1 (22 et 27 mai).
    2 Une hiérarchie qui se devine
    Oui, c’est vrai, « seule la vérité du terrain… ». Mais quand même ! Comment ne pas imaginer Lorient ne pas reprendre l’ascenseur. Avec le sérieux de son nouveau coach (Landreau), son ossature conservée et un recrutement intelligent (Danic, Courtet), ça devrait le faire. Juste derrière on pourrait trouver le RC Lens (41 M€ de budget), l’AJ Auxerre de Francis Gillot et l’expérimenté Nancy.
    3 Avantage aux gros effectifs
    La Ligue 2 s’est calquée sur la Ligue 1 en autorisant désormais dix-huit joueurs (contre 16 avant) sur la feuille de match. Nouvelle règle qui, sur la durée, pourrait aider les effectifs bien pourvus à faire la course dans la première partie de tableau.
    4 Lens ambitieux, Valenciennes prêt à frissonner
    Entre départs difficiles à combler (Lala, Hafez, Bourigeaud, Autret…) et paris européens osés (Tasoulis, Lendric, Lemos), Lens ne va pas manquer de travail pour rivaliser avec les meilleurs et réaliser son objectif 2016 de monter dans les deux ans.
    De son côté, Valenciennes rêve simplement de vivre une saison dans la première partie de tableau après trois années compliquées… même si l’effectif a été chamboulé (9 départs, 10 arrivées) avec de la concurrence sur tous les postes. Et s’il peut s’inviter à la lutte pour les play-off, le groupe de Faruk Hadzibegic, qui n’est pas contre quelques frissons, n’y manquera pas.
    5 Bastia relégué, Paris FC repêché
    Le malheur des uns… Mardi, la Ligue a confirmé la relégation de Bastia en National 1, officialisant donc le repêchage du club francilien. La DNCG, le gendarme financier, n’a pas été convaincu par les garanties fournies par le club corse qui laisse donc sa place au Paris FC.
    Notre pronostic
    ***** Lorient.
    **** Auxerre, Lens, Nancy, Reims.
    *** Brest, Le Havre, Nîmes, Sochaux.
    ** Gazelec Ajaccio, Clermont, Orléans, Tours, Valenciennes.
    * AC Ajaccio, Bourg-en-Bresse, Châteauroux, Niort, Paris FC, Quevilly.


    la VDN

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Ven 28 Juil - 8:29

    Le groupe, récompense certaine d’une Ligue 2 incertaine

    Comme un air de déjà vu adossé à une dose de nouveauté. Ni plus, ni moins. La Ligue 2 reprend ses droits sans que l’on sache, vraiment, qui sortira du lot. La Ligue 2 récupère son incertitude. Elle vivra jusqu’au bout un grand chambardement. Elle ne dégage aucune logique sportive tant les qualités intrinsèques se nivellent plus qu’ailleurs.
    Sur la large ligne de départ, plus de la moitié des 20 entités peut rêver du top 5, du podium, des barrages et des play-offs. Aucune ne peut définir avec certitude qu’elle achèvera son exercice direct en L1. Car la 96e minute de l’ultime journée 2016-2017 trotte encore dans les têtes d’innombrables candidats refroidis en un instant par ce changement de scénario si soudain, imprévisible, spectaculaire.
    Afin d’espérer se retrouver dans la peau d’Amiens, courir ce long et fastidieux marathon avec le moins d’anicroche possible est prépondérable. La notion de groupe apparaît encore une fois indispensable à la réussite d’un projet, d’une histoire. L’unique certitude réside dans cette vérité maintes fois prouvée. La Ligue 1 n’accouche pas d’une somme d’individualités. Elle s’arrache au forceps. A la qualité globale d’une équipe, d’un staff, d’un club. Elle récompense une pensée, une politique. Elle se mérite et s’obtient uniquement grâce à la force de caractère d’une famille.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Ven 28 Juil - 10:36

    Ligue 2 : Nouvelle saison, nouveaux ambitieux            
                                                                                         
    C'est reparti pour une nouvelle saison de Ligue 2 ce vendredi soir à partir de 20h00.        
                                                                                                                   
    Sans favori naturel, ce championnat apparaît ouvert pour la montée. Lorient et Nancy, relégués de Ligue 1 la saison dernière, auront à cœur de remonter, tandis que Bastia s'est retrouvé condamné à évoluer en National 1 pour des soucis administratifs. Lens, Reims ou encore Brest devraient également comme la saison passée se mêler à la course à la montée dans l'élite.                                                                                                                                          
    C'est une grosse révolution qui va toucher la Ligue 2 cette saison. Après l'instauration d'un barrage l'an dernier, place désormais aux play-offs. Comme en 2016-17, seuls deux clubs monteront directement en Ligue 1. Puis, du 3eme au 5eme, des play-offs seront organisés. Le vainqueur de ce match à trois sera enfin opposé au 18eme de l'élite pour les barrages, qui, eux, ne disparaissent pas pour autant. Un sacré parcours du combattant donc, sans compter que les prétendants à la montée sont encore très nombreux cette saison.
    Auxerre nourrit de grosses ambitions
    Parmi les favoris, trois formations se détachent nettement avant de lancer les hostilités : Auxerre, Lens et Lorient. Pour sa deuxième saison de l'ère chinoise, l'AJA a bien changé. Pour oublier un exercice 2016-17 galère qui a failli mener le club bourguignon en National, de nombreux investissements ont été consentis. Francis Gillot a été nommé entraîneur, et plusieurs joueurs de Ligue 1 ont été recrutés (Adéoti, Philippoteaux, Polomat, P.Sané). De quoi faire d'Auxerre un des grands favoris à la montée, au même titre que Lorient. Malgré la relégation, les Merlus ont réussi à conserver un effectif séduisant sous la conduite de Mickaël Landreau. Même si ce dernier refuse de se montrer trop ambitieux, les arrivées de Lemoine, Saad, Danic et Courtet vont dans le sens d'un groupe compétitif, auquel il faut ajouter la prolongation de Marveaux, et le retour de prêt de Bouanga.
    Nancy, Sochaux et Le Havre dans le flou                                                                                                        
    A Lens, le Mercato a été pour le moment plus discret. Outre Madri, les Sang et Or ont recruté à l'étranger sans faire de folies, mais avec le budget mis en place par la nouvelle direction, de nouvelles arrivées pourraient intervenir dans les prochaines semaines. Le nom de Chantôme est notamment évoqué pour pallier le départ de Bourigeaud à Rennes.                                  
    Chez les outsiders, Brest, Nîmes et Reims, passés tout près de l'accession en mai dernier, restent de sérieux rivaux. Sans oublier l'AC Ajaccio, qui a la volonté de se relancer, comme l'indiquent les arrivées de Gimbert et Coutadeur.                                                                            
    Plus d'incertitudes entourent en revanche les situations de Nancy, Sochaux et Le Havre, pour des raisons diverses. L'ASNL a perdu de nombreux éléments et tarde à lancer son Mercato, quand le FCSM est secoué par des problèmes extra-sportifs et a vu son effectif largement renouvelé.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Ven 28 Juil - 15:52

    Les enjeux du multi Ligue 2 : J1
    La Ligue 2 repart pour une nouvelle saison ! Un exercice que l’on espère tous spectaculaire comme l’a été le dernier. Ce vendredi soir, huit matchs composent le multi Ligue 2 de la première journée. Déjà de nombreuses affiches alléchantes. Avec le lot d’incertitudes qui entoure un démarrage. Sera-t-il poussif ? Canon ? Prudent ? Retrouvez les enjeux de cette première journée de Ligue 2.
    Le match choc : Nîmes-Reims
    Le 6e du dernier championnat accueille le 7e. L’été n’a pas été vécu de la même façon dans le Gard et en Champagne. Les Crocos jouent la carte de la continuité avec un groupe qui a peu changé. Bernard Blaquart a réussi à conserver l’ensemble de ses cadres et c’est bien avec une étiquette de favori au podium que le NO débutera sa saison aux Costières. En face, le Stade de Reims a changé de coach (David Guion), de staff, mais conserve également son ossature de la saison passée. Avec une volonté d’insuffler une nouvelle dynamique sans réelle obligation de résultat. Nîmes part avec un léger avantage mais les Rémois auront leur mot à dire.
    Le match inattendu : Paris FC-Clermont
    Il y a encore une semaine, Clermont s’apprêtait à se déplacer en Corse, défier le SC Bastia. Mais le club insulaire a été rétrogradé par la DNCG. Décision sur laquelle le CNOSF n’est pas revenue. De fait, les Auvergnats, auteurs d’une campagne estivale satisfaisante (0 défaite) s’attaquent au Paris FC, promu récent. Les hommes de Fabien Mercadal ne seront pas totalement prêts, loin s’en faut. Ils auront néanmoins à cœur de démarrer leur saison de la meilleure des façons.
    Le match d’un mercato totalement opposé : Orléans-Nancy
    13 recrues à 3. Au niveau des transferts, il n’y a pas match. Orléans, barragiste vainqueur à l’issue de la saison, a sauvé de justesse sa peau en Ligue 2. Mais les Orléanais auront à cœur de poursuivre sur leur dynamique au stade de la Source (la dernière défaite remonte au 13 janvier dernier). En face, Nancy ne se déplace donc pas chez l’adversaire idéal pour soigner les bobos d’une descente en L2. Une descente qui n’a pas l’air d’être encore totalement digérée. La remontée immédiate s’annonce difficile. En attendant, août doit être synonyme de stabilité.
    Le match des opposés…sur le papier : Stade Brestois-Châteauroux
    Si le Stade Brestois ne fait pas figure d’ultra-favori selon nos pronos, le club finistérien fait bien partie de notre short-list capable de s’inviter dans les 5 premiers de L2 en mai prochain. Son mercato parle en sa faveur. Néanmoins, les Brestois devront être davantage capables de maîtriser leurs adversaires à Le Blé. Cela commence dès ce vendredi soir avec la réception du promu Châteauroux. Des Castelroussins qui joueront cette saison décomplexés avec comme unique objectif : le maintien.
    Pour être tout à fait complet, Niort accueille l’AC Ajaccio, Sochaux reçoit Bourg-en-Bresse, Le Havre se rend à Tours et Valenciennes défie le GFC Ajaccio. samedi Lorient reçoit QRM et lundi choc entre les prétendants à la montée Auxerrois et Lensois.


    ML2

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    pronostics betlic / NO

    Message par Admin le Ven 28 Juil - 16:04


    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Ven 28 Juil - 16:59

    Les imbroglios de la Ligue 2
    La Ligue 2 redémarre vendredi soir. La composition de cette antichambre de la L1 aura longtemps été une énigme, entre clubs qui veulent y accéder et ceux qui la fuient... 
    En Ligue 2, plus que l’instauration de playoffs, c’est surtout l’identité des 20 clubs engagés qui génère du suspense. Alors que le championnat reprend vendredi soir, l’inconnue sur les équipes présentes aura rarement été si importante. Reprenons.
    La logique sportive aurait voulu que Bastia descende en L2, et que le Paris FC reste en National 1 (oui, le National innove et se renomme National 1). Mais voilà, les problèmes financiers et administratifs du SC Bastia ont finalement amené la Ligue à placer le club corse en troisième division, et ainsi à faire profiter d’une montée le Paris FC, troisième de National 1 et malheureux perdant en barrages face à Orléans. Une décision que l’on peut estimer injuste ou pas, mais c’est surtout son timing qui paraît désastreux. Le Paris FC a appris son intégration en L2… mardi, soit trois jours avant le début du championnat ! Pas la façon la plus sereine d’aborder la saison pour le club parisien.
    Les imbroglios ne s’arrêtent pas là : placé en National 1 par la DNCG le 21 juin, l’AC Ajaccio (11e la saison passée) a finalement été accepté début juillet. Pendant ce laps de temps, c’est le Red Star (rétrogradé en National 1 après une 19e place) qui lorgnait la place laissée libre par le club ajaccien. Faute de réponse de la LFP, le Red Star a dû passer par le tribunal administratif en référé, afin d’obliger la Ligue à établir une décision claire pour l’équipe francilienne, qui ne savait pas sur quel pied danser. Avant que la DNCG ne revienne sur sa décision et accepte Ajaccio en L2.
    Si au bas du classement, les clubs se battent pour rester à cet échelon, au sommet, c’est l’inverse : tout le monde souhaite accéder à la L1. Jusque-là, rien d’illogique, mais les méthodes peuvent surprendre… Lens, qui a terminé quatrième sur le fil, a ainsi intenté une action en compagnie de Lorient, rétrogradé, pour empêcher Amiens de monter à l’étage supérieur. Les deux clubs pensaient avoir trouvé une faille dans les règlements : un agent ne peut être dirigeant et/ou actionnaire d’un club, or à Amiens un certain John Williams, agent anglais, possède 0.12% du club picard. La LFP n’a pas accédé aux demandes lorientaises et lensoises, sanctionnant simplement Amiens d’une amende.
    Vivement que le terrain reprenne ses droits !

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Jeu 3 Aoû - 16:18

    L’œil de… Samuel Ollivier : « beIN SPORTS dans l’intimité de la Ligue 2 »
    Nouvelle saison de Ligue 2, retour de notre chronique hebdomadaire. Chaque semaine, un suiveur assidu du championnat de L2 vous livrera un billet sur le thème de son choix. Pour débuter cet exercice, place à Samuel Ollivier, journaliste et commentateur de beIN SPORTS*, aux manettes du multi Ligue 2 sur la chaîne et aux commentaires de l’affiche du samedi après-midi. Il revient sur la grande nouveauté de beIN SPORTS cette année : l’immersion dans les vestiaires des clubs…beIN SPORTS dans l’intimité de la Ligue 2
    « Chaque été, c’est la même histoire. Sur la plage, entre deux barbecues, une question : « On fait quoi cette année pour améliorer le MultiLigue2 ?« . Un carnet noirci d’idées, parfois difficiles à mettre en place, un coup de fil à Robert Malm (« j’ai une super idée Robby ! » puis après 5 minutes de conversation « non en fait, tu as raison, c’est pas une bonne idée« ), des mails échangés tout l’été avec les chefs d’édition de l’émission, Geoffrey Chapon, Benjamin Bonnet et Florian Demez. Les vacances sont plutôt studieuses.
    La saison dernière, beIN SPORTS avait déjà marqué les esprits en proposant l’intégralité de toutes les rencontres de Ligue 2, du vendredi au lundi, dispositif inédit pour ce championnat que beIN a toujours voulu considérer comme l’égal de sa grande sœur, la Ligue 1.
    Cet été, il fallait donc aller plus loin encore. (Re)montrer ce que l’on ne voit plus et entendre ce qui est désormais chuchoté derrière une main, geste symbole d’un foot qui se referme toujours un peu plus sur lui.
    Mais la Ligue 2 n’est pas ce football là. L’entraîneur de Quevilly-Rouen, Emmanuel Da Costa, a accepté d’ouvrir son vestiaire aux caméras de beIN SPORTS dans l’avant-match face à Lorient. Son entraîneur-adjoint William Louiron a porté un micro-cravate pendant l’échauffement. Brest aussi a joué le jeu. Nîmes, Lens et Auxerre le feront bientôt.
    Une tape dans le dos de l’intendant, un bon mot du capitaine, l’ultime accolade du coach et de ses joueurs. Voilà ce que nous avons envie de vous montrer et vous faire entendre cette saison. Jusqu’au prochain barbecue d’été. »


    Par Samuel Ollivier, pour MaLigue2.fr

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Jeu 3 Aoû - 16:19

    La lutte pour la montée, qu’en pensent les bookmakers ?

    Alors que la rédaction de MaLigue2.fr vient de livrer ses pronostics pour la saison de Ligue 2 qui a débuté vendredi dernier avec la première journée de Ligue 2, et que le début d’un long et éreintant marathon commence pour ses 20 clubs, avec en ligne de mire, le Graal, à savoir la Ligue 1, ses stars et ses paillettes, il est bon de comparer nos pronos avec les pronostics de professionnels, c’est-à-dire les bookmakers et les sites de paris en ligne.
    Pour plus de clarté et éviter trop de confusion, penchons-nous uniquement sur les cotes proposées par le site BetStars, un des plus grands spécialistes du pari sportif en ligne. A noter que les cotes ci-dessous ne concernent pas la montée en général mais uniquement le titre de champion, elles donnent cependant déjà une bonne idée des tendances sur internet.
    Les cotes de tels sites sont avant tout basées, surtout en début de saison, sur le budget du club ainsi que son classement de la saison précédente et son prestige. Pour cette raison, les trois clubs relégués faisaient partie des quatre favoris sur BetStars, car ils étaient les clubs aux cotes les plus petites. L’exclusion de Bastia rend les choses encore plus évidentes puisque désormais, les deux plus grands favoris à la montée sont Lorient et Nancy, avec une cote de 4,50 chacun. Pourtant, chez nous, Nancy n’apparaissait dans aucun des Top 5 de nos rédacteurs, et Lorient n’était cité que 4 fois sur 6.
    Lens a aussi la cote
    Le Racing Club de Lens, club le plus prestigieux et le plus populaire de la division, malgré un effectif a priori inférieur à celui de la saison passée et des matchs amicaux guère rassurants, garde la cote aussi bien chez nous que chez BetStars. Avec une cote de 6,50, il est le troisième grand favori à la montée, loin devant le Stade Brestois et le Stade de Reims, tous deux quatrièmes avec une cote de 11,00. Cet éternel espoir en une remontée du club nordiste, surtout porté par l’envie que tous les amoureux de football ont de revoir les supporters de Bollaert en Ligue 1, a également compté ici puisque Lens était notre 2e favori derrière Auxerre.
    Auxerre peut rapporter gros
    L’AJA est sans aucun doute la plus grosse différence entre le site de paris en ligne et nos pronos. Alors qu’elle est la seule équipe à avoir fait son apparition dans chacun des Top 5 sur notre site, elle n’est positionnée qu’en huitième position sur BetStars, avec une cote énorme de 29,00, derrière des équipes comme Sochaux, qui n’apparaissait nulle part dans nos classements, ou Le Havre, qui n’avait été cité que 2 fois. Cette différence flagrante s’explique certainement par la succession de saisons compliquées vécues par Auxerre récemment, et peut-être par le fait que BetStars n’a pas vraiment actualisé son site depuis les arrivées de Francis Gillot à Auxerre et des recrues qui ont suivi. Un petit pari aujourd’hui sur Auxerre, au tout début du championnat, pourrait donc rapporter gros.
    Concernant les autres prétendants à la montée, le site de paris de ligne est d’accord avec nous sur les rôles d’outsider de Reims et de Brest, mais moins sur celle de Nîmes. Avec une cote de 41,00, BetStars ne croit pas vraiment en une potentielle bonne saison des Crocos malgré leur superbe exercice de la saison précédente. Enfin, la petite étoile que nous avons accordé à Valenciennes et au Gazélec Ajaccio se retrouve à peu près sur BetStars. Les deux clubs étant cotés respectivement en quatorzième et onzième position.
    Pour résumer, nos pronostics sont semblables en général à ceux de BetStars, à l’exception de deux gros points d’écart : la position de favori de l’AS Nancy-Lorraine qui était entièrement absente de nos Top 5 et la cote élevée de l’AJ Auxerre alors que nous en avons fait notre candidat numéro 1 à la montée. Qui du site spécialisé ou de nos rédacteurs tout autant spécialisés aura raison ? Réponse en mai prochain.


    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Dim 20 Aoû - 20:09

    Ligue 2: Casanova écarté, Sikora au chevet de Lens

    Le RC Lens, en pleine tourmente faute de résultats en Ligue 2, a annoncé dimanche la suspension de son entraîneur Alain Casanova, qui devrait être remplacé par Eric Sikora.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Mar 22 Aoû - 10:02

    L’UNFP veut une profonde réforme du marché des transferts                
                                   
    Le syndicat des joueurs de foot français a dévoilé aujourd’hui un communiqué pour montrer son envie d’une profonde réforme du mercato.
                                               
    Voici le communiqué :                                        
    « Qu’il est rassurant – après s’être inquiétés si longtemps de ce silence assourdissant ! – d’entendre quelques voix, et non des moindres (Massimiliano Allegri, José Mourinho, Arsène Wenger, etc.), s’élever contre la durée de la période des transferts, qui n’en finit pas de rebattre les cartes, même une fois les compétitions débutées avec tout ce que cela peut comporter d’atteintes à l’éthique et à l’équité…                                                                  
    Passe encore que les sportifs professionnels, les footballeurs en tête, soient les seuls pour lesquels il existe ainsi une période déterminée et limitée pour la recherche d’un emploi (1), mais voilà que cette « spécificité » s’entend de plus en plus souvent comme une entrave à la liberté des joueurs. Elle est utilisée, en effet, comme un moyen de pression, ici pour limiter la durée des contrats à l’intérieur de carrières de plus en plus courtes, là pour « justifier » les mises à l’écart et la création d’un second groupe, ici encore pour introduire des clauses plus farfelues les unes que les autres, allant jusqu’à interdire à un footballeur de jouer contre son ancien club, avec lequel il n’a pourtant plus la moindre relation contractuelle.                                                              
    La concurrence exacerbée que se livrent les clubs au niveau européen et français – et pas seulement les plus riches et les plus médiatiques – et les aléas sportifs sont donc de plus en plus difficiles à concilier avec le droit du travail et les droits des footballeurs, sans parler du retour d’image forcément négatif qu’engendrent les romans feuilletons de l’été, comme autant de mauvais tubes.                                                          
    Des refrains repris, faut-il le rappeler, au cœur de l’hiver avec un mercato détourné, lui, de sa fonction originelle, celle validée en son temps par la FIFPro et par l’UNFP : apporter une ou deux corrections au maximum à l’effectif d’un club, là encore pour préserver l’équité des compétitions et protéger la stabilité contractuelle.                                      
    De la même façon, l’UNFP a toujours considéré, mais en prêchant jusqu’à maintenant dans le désert, que la période de mutation estivale devrait être implantée différemment et réfléchie au niveau européen.                                                                
    Pourquoi ne pas envisager, dans un bel esprit d’harmonisation, d’un début au lendemain de la dernière journée de championnat du dernier pays du top five encore en compétition (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie) et d’une clôture selon le même principe en se calant sur le début du championnat dans le premier de ces cinq pays, leaders sur le marché des transferts ?                                  
    Les effectifs ainsi fixés permettraient d’éviter les excès qui ont assombri notre été, entre jeux de dupes, pressions diverses et accords qui balancent entre illégalité et amoralité.                                                                                    
    Cela pourrait même permettre à un grand nombre de joueurs de contrôler plus efficacement leur carrière et d’effectuer leurs choix en conséquence… »

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Jeu 24 Aoû - 13:34

    Le classement des coachs en Ligue 2 selon leur expérience

    Ce vendredi soir, le Stade Brestois reçoit Nancy dans le cadre de la 5e journée de Ligue 2. Une opposition qui verra les deux coachs les plus expérimentés de L2 s’affronter ! En effet, Pablo Correa a déjà manager 553 matchs chez les professionnels. Son homologue, Jean-Marc Furlan, prendra part à son 470e match ! Rien que ça.
    Ce dernier ne devance d’ailleurs que très peu Francis Gillot, le technicien auxerrois, qui dispose de 459 parties à son compteur. Tout en bas de ce classement concocté par nos confrères de L’Est Républicain, on retrouve les petits nouveaux de la saison, comme David Guion (9 matchs), Mickaël Landreau (6 matchs) et Emmanuel Da Costa (5).  
    Bernard Blaquart, 110 matchs chez les pros au compteur, est le 10e entraîneur le plus expérimenté de Domino's Ligue 2  

    Le classement du nombre de matchs chez les pros des coachs de L2 :
    1. Correa (Nancy) 553
    2. Furlan (Brest) 469
    3. Gillot (Auxerre) 459
    4. Cartier (Gazélec) 450
    5. Hadzibegic (Valenciennes) 338
    6. Zeidler (Sochaux) 334
    7. Pantaloni (AC Ajaccio) 307
    8. Ollé-Nicolle (Orléans) 230
    9. Diacre (Clermont) 129
    10. Blaquart (Nîmes) 110
    11. Vasseur (Châteauroux) 105
    12. Della Maggiore (Bourg) 93
    13. Renaud (Niort) 64
    14. Tanchot (Le Havre) 38
    15. Sikora (Lens) 37
    16. Mercadal (Paris FC) 31
    17. Zoonekynd (Tours) 24
    18. Guion (Reims) 9
    19. Landreau (Lorient) 6
    20. Da Costa (Quevilly) 5


    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Mar 29 Aoû - 20:02

    Pablo Correa n'est plus l'entraîneur de Nancy

    Nancy a annoncé, ce mardi, que Pablo Correa n'était plus l'entraîneur du club. L'ASNL n'a toujours pas gagné le moindre match de L2 après cinq journées. 
    (FF).


    Dernière édition par Admin le Mer 30 Aoû - 14:27, édité 2 fois

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Mer 30 Aoû - 14:21

    Corinne Diacre quitte Clermont

    La FFF a nommé Corinne Diacre à la tête de l'équipe de France féminine en remplacement d'Olivier Echouafni.

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Mar 5 Sep - 19:03

    Les effectifs de Ligue 2 2017-2018, du plus vieux au plus jeune ! 


    l’instar de la saison passée, nous vous proposons de retrouver le classement de la Ligue 2 selon la moyenne d’âge de chaque équipe ! Un classement qui trouve son origine chez nos confrères de L’Est Républicain, ce mardi matin.
    Le promu parisien prend la première place avec presque 28 ans de moyenne d’âge. Derrière, on retrouve Bourg-en-Bresse, détenteur du record de trentenaire dans son effectif (10), puis vient Nancy et Orléans. Tout en bas, Sochaux ferme la marche, mais reste au-dessus des 22 ans de moyenne d’Auxerre en 2016-2017. Nîmes est 18ème avec une moyenne d'âge de 24,2 ans ! 
    Le classement
    Paris FC 27,7 ans
    Bourg-Peronnas 27,6
    ASNL 27,3
    Valenciennes 26,6
    AC Ajaccio 26,6
    GFC Ajaccio 26,4
    Quevilly 26,4
    Orléans 26,1
    Niort 26
    Châteauroux 26
    Lorient 25,9
    Lens 25,8
    Brest 25,3
    Clermont 25,2
    Auxerre 24,6
    Reims 24,6
    Tours 24,4
    Nîmes 24,2
    Le Havre 24,1
    Sochaux 23,7

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Mer 6 Sep - 14:29

    La Ligue 2 et septembre, entre confirmation et désillusion ?

    Septembre et son lot de cinq journées de Ligue 2 arrivent dès vendredi ! Cinq journées en trois semaines et de multiples enjeux, déjà, en haut comme en bas. Entre les mauvais démarrages à rattraper et les débuts réussis à confirmer, la Ligue 2 devrait présenter un visage différent à l’amorce de la 2e trêve internationale, début octobre.    
                                               
    Trois nouveaux coachs pour trois pressions différentes                                                          C’est sûrement une première en Ligue 2. Après seulement 5 journées, trois coachs ont déjà été remplacés sur les bancs. Deux par manque de résultat : Alain Casanova et Pablo Correa. L’un par obligation puisque Pascal Gastien succède à Corinne Diacre appelée au chevet des féminines tricolores. A Nancy, Vincent Hognon aura a priori un mois propice à relancer la machine (Bourg-en-Bresse, QRM, Châteauroux) même si le déplacement à Lorient (9e journée) s’annonce délicat.                                                                                                                        
    A Lens, Eric Sikora doit d’abord voir son équipe prendre des points (0 actuellement). Mais il faudra peut-être attendre la réception de QRM (8e journée). Car Lorient et Valenciennes, qui se présentent d’ici-là, ne devraient pas être facile à manier. Enfin, Clermont devra confirmer son très bon début de saison. Mais les deux déplacements consécutifs (GFC Ajaccio et Châteauroux) puis celui à Reims (10e journée) augurent un mois de septembre délicat à gérer.
                                                                                                                           
    Le Havre, Reims et Lorient : creuser le trou !                                                              Comment Le Havre et le Stade de Reims auront digéré leur premier revers de la saison, juste avant la coupure ? Comment Lorient réagira-t-il devant un Lens remanié et revanchard samedi ? Cette 6e journée de Ligue 2 devrait donner le ton d’un septembre où ces trois premiers du championnat ont l’occasion d’accentuer leur avance. Sur le papier, les Merlus semblent bénéficier du moins bon calendrier, avec Lens, Auxerre et Nancy qui voudront se rattraper, puis un déplacement au Havre pour clôturer cette période. Les Havrais, justement, devront se méfier d’un Orléans cinquième, ou d’un Stade Brestois en net progrès ! Les Finistériens affronteront d’ailleurs le co-leader rémois ce lundi puis se déplaceront chez un Sochaux qui souhaitera laver l’affront devant ses supporters. Assurément de gros tests !    

    Châteauroux toujours au top, Tours en flop ?                                                                                                
    Mis à part Nancy (10e journée), la Berrichonne ne défiera pas de favoris à la Ligue 1. A l’inverse, les Berrichons retrouveront l’autre promu QRM ce vendredi, puis iront à Bourg-en-Bresse. Deux adversaires à la portée d’un Châteauroux 6e de Ligue 2 (9 points). A l’inverse, le Tours FC peut commencer à s’inquiéter. Un déplacement à Auxerre au menu ce vendredi, puis un autre à Charléty dans une semaine. Il faudra également défier un Orléans invincible à la Source (9e journée) et recevoir le Stade Brestois (10e journée). Un mois crucial pour l’actuelle lanterne rouge, avec zéro point au compteur.
                                                                       
    Nîmes vers le top 5 ?                                                                                        
    Quant à Nîmes,  -après un mois d'août plutôt compliqué au niveau calendrier (4 gros sur 5 et pour un bilan passable avec 7 points alors que Nîmes démarre plutôt mal généralement son championnat)-, les crocos vont affronter en septembre après un déplacement délicat dès ce vendredi chez l'AC Ajaccio qui réussit un très bon début de championnat (4e) , deux  mal classés : Auxerre aux Costières (J7) et Tours à la Vallée du Cher (J8) avant de rencontrer deux équipes actuellement dans le ventre mou du classement Niort à domicile (J9) et le Paris FC en déplacement  (J10).
    Nîmes intégrera-t-il le top 5 avec son recrutement judicieux fin septembre ?



    Avec ML 2

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Jeu 7 Sep - 9:23

    Un début de saison prolifique en Ligue 2 !

    Cette saison de Ligue 2 a démarré de façon assez spectaculaire. Si, dans les gradins, l’affluence est en berne par rapport à l’an dernier, sur le terrain, les joueurs empilent les buts. En effet, après les 5 premières journées, la moyenne de 2,36 réalisations par rencontre doit être mise en avant.
    Déjà 118 buts (mais seulement 3 par le Nîmes Olympique) ont été inscrits en 50 matchs de Ligue 2, dont 10 penalties et 5 csc. C’est largement davantage que les trois derniers démarrages. 103 buts avaient été marqués en 2014-2015 et 2015-2016 sur la même période, 102 il y a tout juste un an. On est pas loin du record observé sur la dernière décennie, qui est de 123 réalisations (2013-2014).
    Depuis l’arrivée de la poule unique en 1993, l’exercice 1997-1998 reste la référence. Mais, à l’époque, 55 matchs avaient été disputés (22 clubs) pour 147 buts.

    Historique sur les 10 dernières saisons
    2017-2018 : 118 buts
    2016-2017 : 102
    2015-2016 : 103
    2014-2015 : 103
    2013-2014 : 123
    2012-2013 : 115
    2011-2012 : 104
    2010-2011 : 95
    2009-2010 : 122
    2008-2009 : 111





    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Jeu 7 Sep - 9:24

    Ligue 2 – Avertissements stabilisés, expulsions en baisse !

    Le mois d’août a été plus que satisfaisant au niveau du spectacle en Ligue 2. Les buts ont été inscrits en nombre et les spectateurs, bien que moins présents que l’an dernier, se sont régalés. Les joueurs, eux, se sont montrés davantage disciplinés que par le passé.
    Pour preuve, les arbitres ont distribué 186 avertissements en 50 matchs. Cela équivaut à une moyenne de 3,72 cartons par rencontre. C’est la même moyenne, au carton près, que le début de saison précédent. Depuis dix ans, l’été 2017 ne sort pas des normes. Il ne dépasse pas les 208 jaunes de l’exercice 2011-2012 après 5 levées. D’ailleurs, à l’été 2011, quelques 23 expulsions avaient été sorties des poches des hommes en noir ! Un record sur les dix dernières saisons.
    Cet été, seulement 9 rouges ont été adressés à l’encontre des acteurs. C’est presque 50% de moins que la saison passée (17). C’est autant qu’en 2014, mais un peu plus qu’en 2010 et 2012.

    L’historique depuis 10 ans
    2017-2018 : 186 cartons jaunes ; 9 rouges
    2016-2017 : 186 ; 17
    2015-2016 : 198 ; 13
    2014-2015 : 163 ; 9
    2013-2014 : 178 ; 11
    2012-2013 : 174 ; 8
    2011-2012 : 208 ; 23
    2010-2011 : 201 ; 7
    2009-2010 : 201 ; 11
    2008-2009 : 187 ; 14

    Admin
    Admin

    Messages : 1262
    Date d'inscription : 08/11/2016

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Admin le Lun 11 Sep - 13:57

    « Aider Lens, Sochaux ou Auxerre »…
    Et les autres de Ligue 2 ?


    « Il faut aider les clubs comme Lens, Sochaux ou Auxerre, des places fortes du foot en difficulté aujourd’hui. » François Hollande, ancien président de la République, a tranché. C’est un peu comme défendre les privilèges des plus « puissants » et délaisser les plus « faibles ». Inconsciemment, la parole d’un politique de ce rang s’imprime et ne laisse pas de marbre.

    Que l’ancien chef de l’État le pense est une chose. C’est son droit. Qu’il en appelle publiquement à soutenir telle ou telle entité sous prétexte d’un passé historique occasionne, à juste titre, des grincements de dents chez les 17 autres pensionnaires de Ligue 2. Sochaux est-il plus prestigieux que le Stade de Reims ? L’AS Nancy-Lorraine doit-elle être ignorée ? La Berrichonne de Châteauroux (où était François Hollande vendredi, comble du hasard) peut-elle être considérée comme pauvre sous prétexte qu’elle n’a passé qu’un an de son histoire en L1 ? Elle, l’entité la plus vieille de Ligue 2. La plus respectable, donc.
    La déclaration, peut-être maladroite, de François Hollande soulève quelques interrogations sur l’ingérence, ou pas, du monde politique dans celui du football. Par le passé, quelques gestes ont pu être analysés, sans qu’ils soient avérés, comme des passe-droits. Récemment, on a tous en mémoire le déplacement de…François Hollande en Azerbaïdjan accompagné du président lensois Gervais Martel, au printemps 2014. Ou encore l’épisode incroyable de la non-montée de Luzenac en Ligue 2, en 2013. L’ex-président du LAP évoquait ainsi que des « gens du terroir » étaient rejetés par « le foot business ». Plus récemment, personne n’est venu à la rescousse d’un Bastia liquidé.
    Oui, Lens, Sochaux et Auxerre font la fierté de la Ligue 2. De grands clubs qui auraient tous leur place parmi l’élite. Mais cela ne doit pas occulter les autres. Leur rang n’est pas usurpé. Leur passé est à eux. Un passé fait de trophées, de titres, ou tout simplement la construction d’une belle histoire, fruit d’une débauche d’énergie sans commune mesure pour atteindre le professionnalisme. Y demeurer et espérer un futur sans aide extérieure ni privilège. Un futur fait de cohérences sportives et entrepreneuriales, unique condition à la réussite d’un club.

    ML 2

    Contenu sponsorisé

    Re: CHAMPIONNAT DE DOMINO'S LIGUE 2 - EDITION 2017-2018

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 24 Nov - 15:43